Justino21m

Chanson pour les astrorêveurs

Recommended Posts

Pas ces temps de disette nocturne, une petite composition pour qui voudra bien rêver un peu.

 

 

 

La tête dans les étoiles

 

 

 

Après le coucher de soleil,

Du crépuscule est apparu,

Un joli songe qui émerveille,

Un rêve perdu dans l'inconnu,

Dans les profondeurs du sommeil,

Un paradoxe est survenu,

J'ai vu l'univers sans pareil,

Puis notre étoile de mes yeux nus,

Et dans son plus simple appareil,

Sa lumière m'est parvenue,

Elle m'éclairait dans mon éveil,

En me souhaitant la bienvenue.

 

 

Refrain :

 

Tout en rêvant, le jour, la nuit,

J'ai découvert l'imaginaire,

Les profondeurs de mon esprit,

Et ma vision de l'univers.

Je suis rêveur dès l'aube, au soir

Ayant la tête dans les étoiles,

J'ai cru m'approcher d'un trou noir,

Dans un coin de mon encéphale.

 

 

Soudain quittant la galaxie,

J'ai dépassé une belle comète,

Sa douce traînée m'a attendri,

Me pensant devenu poète,

Si bien que tel un apprenti,

Philosophant comme Epictete,

J'ai souri à notre galaxie,

En esquissant un signe de tête,

Sur l'onde gravitationnelle qui,

En m'accueillant tel un grand maître,

M'emporte au fond de l'infini,

Me montrant la beauté céleste.

 

 

Refrain :

 

Tout en rêvant, le jour, la nuit,

J'ai découvert l'imaginaire,

Les profondeurs de mon esprit,

Et ma vision de l'univers.

Je suis rêveur dès l'aube, au soir

Ayant la tête dans les étoiles,

J'ai cru m'approcher d'un trou noir,

Dans un coin de mon encéphale.

 

 

Au plus profond de tout ce noir,

Totalement pris dans l'envoûtement,

Me parviens les notes d'un pulsar,

Et tous ces jets éblouissants,

Qui éclaire comme un gyrophare,

Un invisible objet béant,

C'est sa Majesté le trou noir,

Jouant à courber l'espace-temps,

Je danse la farandole chaque soir,

Sur l'horizon des événements,

Dans l'espoir de pouvoir en voir,

De la lumière en ressortant.

 

 

Refrain :

 

Tout en rêvant, le jour, la nuit,

J'ai découvert l'imaginaire,

Les profondeurs de mon esprit,

Et ma vision de l'univers.

Je suis rêveur dès l'aube, au soir

Ayant la tête dans les étoiles,

J'ai cru m'approcher d'un trou noir,

Dans un coin de mon encéphale.

 

 

Ne pouvant donc m'en échapper,

J'ai traversé le trou de ver,

Dépassant la célérité,

Jusqu'au confins de l'univers,

Le temps fut donc rembobiné,

Et le big bang, j'ai découvert,

Ainsi que les instants premiers,

De tout l'ensemble du monde stellaire,

Souhaitant tellement m'en rapprocher,

Mes yeux se sont rouverts sur terre,

Le temps semblait s'être arrêté,

Par la puissance imaginaire.

 

 

Refrain :

 

Je rêve le jour, je rêve la nuit,

À chaque instant de mon vivant,

Je suis un adulte aujourd'hui,

Rêvant toujours comme un enfant.

Et si la norme nous asservi,

Moi, j'ai la tête dans les étoles,

Je reste sur terre, mais mon esprit,

S'enfuit dans mon voyage astral.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très joli texte :) As-tu idée de la musique qui pourrait aller avec ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.