Jump to content
roger15

Film "Regain" de Marcel Pagnol.

Recommended Posts

Film "Regain" de Marcel Pagnol.

 

Bonjour à toutes   :)    et bonjour à tous   :)   ,

Ce soir, mardi 30 juillet 2019, je vous suggère — du moins si vous appréciez les films de Marcel Pagnol  — de savourer l'excellent film "Regain" (d'après un roman de Jean Giono sorti en 1930) tourné de mars à septembre 1937 dans les Bouches-du-Rhône, et sorti dans les salles de cinéma le jeudi 28 octobre 1937 sous le titre de "Arsule" diffusé sur la chaîne "PARIS 1ère" à 20h50.

 

Regain.jpg

 

Attention : la présence au générique de Fernandel (qui a dans ce film un rôle très étrange, à la limite de l'antipathie…   :(   ) n'indique pas un film comique, très loin de là !… Ce film, tourné à l'époque du Front Populaire, évoque déjà un problème très actuel : la désertification des petits villages ruraux…   :cry::cry::cry:

Pour moi, dans ce film, il y a surtout la très émouvante "
tirade des pains qu'on vous prête" dite par Arsule (Orane Demazis) : « Les pains qu'on vous prête, on ne les rend jamais assez gros !… »

Vous trouverez cette "
tirade des pains qu'on vous prête" à 1 heure et 33 minutes du lien Internet suivant : https://www.youtube.com/watch?v=uAxpzdqvhcM .

Roger le Cantalien.   :rolleyes:

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_s

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre réplique!

 

Gédémus : Après ce village, ça sera le plateau.
Arsule : Je sais, j'ai peur.
Gédémus : Peur de quoi ?
Arsule : J'ai peur parce qu'il n'y a rien.
Gédémus : Alors, on peut dire que tu n'as peur de rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca a fait hop !

 

Si l'on jugeait les choses sur les apparences, personne n'aurait jamais voulu manger un oursin.

 Extrait de La Gloire de mon père

Celui qui est capable de ressentir la passion, c'est qu'il peut l'inspirer.

Extrait de Jazz

La pièce était si mauvaise que les acteurs eux-mêmes partaient avant la fin.

On devient vieux quand les jeunes nous abandonnent.

Dialogue du film  Le Spountz

 

Qu'est-ce qu'ils ont à pleurer autour de mon lit... C'est déjà bien assez triste de mourir... S'il faut encore voir pleurer les autres !

Le rire est une chose humaine, une vertu qui n'appartient qu'aux hommes et que Dieu, peut-être, leur a donné pour les consoler d'être intelligents.

Dialogue du film Le Spountz

La mort, c'est tellement obligatoire que c'est presque une formalité.

Ce n'est pas en ouvrant la gorge d'un rossignol que l'on découvrira le secret de son chant.

Extrait des Confidences

Chaque soir, pendant les représentations d'une pièce de théâtre, c'est sur la même réplique que les spectateurs enrhumés se mettent à se moucher ; c'est le moment où la pièce faiblit.

 

Tout le monde sait que c'est dans la marine qu'il y a le plus de cocus.

Dialogue du film Marius

Tu n'es pas bon à rien, tu es mauvais à tout.

Dialogue du film Le Schpountz

L'héroïsme, c'est comme le soufflé au fromage : ça ne supporte pas d'attendre.

La preuve que Dieu est ami des joueurs de boules, c'est que les feuilles des platanes sont proportionnées à la force du soleil.

Extrait de Le Temps des amours

Les serments, comme les personnes, perdent leur force en vieillissant.

Extrait de Le temps des amours

Il est parfois difficile de savoir qui, dans une famille, commande : le mari, la femme, la belle-mère ou la cuisinière. Mais le chien de la maison, lui, ne se trompe jamais.

Tu as vu des femmes qui aiment les pauvres ?

Vieillir c'est quand on dit "tu" à tout le monde et que tout le monde vous dit "vous".

L'Académie française est une étrange machine qui arrive à transformer une gloire nationale en fauteuil.

L'argent peut tout, il permet tout, il donne tout... Il ne faut qu'entrouvrir ce coffre et dire un mot : "Combien ?"

Il faut bien que jeunesse se passe, et supporter patiemment que celle des autres se passe de nous.

Extrait de Jazz

L'auteur dramatique fait des pièces comme un figuier fait des figues, c'est-à-dire sans rien y comprendre.

Extrait des Confidences

Pourquoi épouser une femme pour sa dot ? Les chemises de nuit n'ont pas de poches.

C'est très joli d'être innocent ; il ne faut pas en abuser.

Quand on fera danser les couillons, tu ne seras pas à l'orchestre.

Dialogue du film Marius

 

On ne meurt pas d'amour.

Quelquefois, on meurt de l'amour de l'autre, quand il achète un revolver - mais quand on ne voit pas les gens, on les oublie.

Extrait de Fanny

De mourir, ça ne me fait rien. Mais ça me fait de la peine de quitter la vie.

Extrait de César

Quand on apporte une mauvaise nouvelle, personne ne pense à vous offrir à boire.

Extrait de César

C'est facile d'avoir vingt ans ! Voyez ! Je vais les avoir et j'ai rien fait pour ça !

Extrait de César

La contemplation prolongée de la Joconde ne nous donne pas le talent de Vinci.

Extrait de Notes sur le rire

Si les péchés faisaient souffrir quand on les fait, nous serions tous des saints.

Extrait de César

Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.

Le plus grand mérite d'une poésie, c'est d'être bien placée dans la conversation.

Extrait de Marius

C'est le privilège des facteurs. Ils connaissent le nom de tout le monde et personne ne connaît le leur.

Le mâle repoussé traite généralement de "salope" la femme qui, précisément, refuse de l'être.

Extrait de Marius

Les bavards sont ceux qui vous parlent des autres. Les raseurs sont ceux qui vous parlent d'eux-mêmes. Ceux qui vous parlent de vous sont de brillants causeurs.

Oui, l'habit ça flatte toujours ; et ce n'est pas moi qui suis élégant, c'est mon costume.

Extrait de Fanny

Les coupables, il vaut mieux les choisir que les chercher.

Un secret, ce n'est pas quelque chose qui ne se raconte pas. Mais c'est une chose qu'on se raconte à voix basse, et séparément.

Extrait de César

On ne réalise vraiment qu'une femme contient de la dynamite que le jour où on la laisse tomber.

Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique.

Extrait de Critique des critiques

 

La vie, c'est comme un autobus ; quand tu te retournes, tu t'aperçois qu'il y en a déjà beaucoup qui sont descendus.

S'il faut toujours dire la vérité à la clientèle, il n'y a pas de commerce possible.

Extrait de César

Pour le bouc, ce qu'il y a de plus beau, c'est la chèvre.

L'honneur est comme les allumettes : ça ne sert qu'une fois.

Dialogue du film Marius

Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n'achetez pas un bateau : achetez une île !

Extrait de Fanny

Si on ne peut plus tricher avec ses amis, ce n'est plus la peine de jouer aux cartes.

Dialogue du film Marius

Quand on a peur de quelqu'un, on croit facilement le mal qu'on dit de lui.

Extrait de César

Dans les armées, il y a quelque chose qui fait plus de morts que les batailles, ce sont les piqûres.

Qu'est-ce que je vais penser des autres femmes, maintenant que je sais que ma mère peut mentir !

Extrait de César

Les folies, c'est toujours pareil, dès qu'on a ce qu'on voulait, on se demande un peu pourquoi on l'a voulu !

Extrait de Fanny

Telle est la vie des hommes. Quelques joies très vite effacées par d'inoubliables chagrins.

Extrait de Le château de ma mère

La première qualité d'un héros, c'est d'être mort et enterré.

Quand le rideau se lève, la question est : baiseront-ils ? S'ils baisent, c'est une comédie ; s'ils ne baisent pas, c'est un drame.

Quand le vin est tiré, il faut le boire, surtout s'il est bon.

Depuis que nous avons la télévision à la maison, nous prenons nos repas tous du même côté de la table, comme dans la Cène de Léonard de Vinci.

Le chagrin, c'est comme le ver solitaire : le tout, c'est de le faire sortir.

Extrait de Fanny

Si on criait sur la place publique les fautes de tout le monde, on ne pourrait plus fréquenter personne !

Extrait de Fanny

L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve, c'est que ça le fatigue

 

Je suis professeur. C'est-à-dire que, hors d'une classe, je ne suis bon à rien.

Extrait de Topaze

 

Si tu devais boire tout ce qui va tomber, tu en pisserais jusqu'à la Noel:

Extrait de La Gloire de mon père

 

Les aristocrates étaient gens de sac et de cordes, la preuve on les a guillotinés.

 

Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres.

Extrait de Fanny

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.