boblefrag

Premier CROA dans un ciel superbe. Les grands classiques

Recommended Posts

Après deux ans a parcourir ce forum en m'émerveillant les CROA des astrams, je me lance enfin pour mon premier CROA.

Il s'agit de la session de la nuit du 22 au 23 Aout, de 22h30 à 1h30. Le materiel utilisé est un Dobson Kepler GSO 200/1200.

Les occulaires sont un 30mm livré avec le téléscope, un 14mm Explore Scientific 68° et un HR planetary 7mm. J'utilise aussi pour le repérage un easyScope 8x42 de stellvision.

Je suis dans un bourg de campagne dans mon jardin qui a l'avantage de me protéger des lampadaires que la commune a la bonne idée d'éteindre passer 23h en semaine.

La localité se trouve dans le Loir et Cher, à Savigny sur Braye. J'en profite au passage, si il y as des astram dans les environs se serais un plaisir de faire une sortie groupée un jour.

 

Le programme consiste a passer d'Hercule à Andromède en faisant un tour des Messiers au dessus de 30° d'altitude qui correspond a l'altitude de mon horizon (jardin clos de mur)

 

M13 (amas globulaire)

 

22h23 La nuit n'est pas encore tout a fait tombée mais la constellation d'Hercule est déjà bien visible. Le seeing est excellent et il n'y a pas de turbulences. C'est un des plus beau ciel que j'ai pu voir dans ce coin.

Je me décide donc a attaquer par mon amas globulaire préféré: M13.

 

  • A l'easyCope il est discernable comme une tache floue,
  • Au 30mm (x40) on vois un halo dont le centre est très lumineux et assez bien défini. On devine plus que l'on ne vois quelques étoiles en bord d'amas. Malgré tout, son aspect granulaire est déjà bien reconnaissable.
  • Au 14mm (x90) Il est fabuleux. On distingue maintenant clairement les étoiles au bord du centre. Il s'étale majestueusement dans l’oculaire. Il semble former des tentacules de grappes d'étoile.
  • Au 7mm (x178) Il prend maintenant 50% du champ de l'oculaire. On résout des étoiles très près du centre de l'amas. En vision décalée certaines étoiles au centre peuvent être résolues. Son aspect granulaire est maintenant tout a fait évident

 

M92 (Amas globulaire)

 

23h18 La nuit est maintenant bien tombée, les constellations se sont allumées les unes après les autres dans ce très beau ciel de campagne. Il est temps de rendre visite à un autre amas globulaire situé lui aussi dans Hercule que je n'avais pas encore eu l'occasion de visiter.

Il est plus difficile a trouver que M13, il faut dire que c'est un de mes clients réguliers donc j'ai tendance a le trouver très vite. Il va me falloir m'armer d'un peu de patience pour trouver enfin une technique me remettant de l'observer. Il s'agit simplement de tirer un trait imaginaire entre Iota Hercule et Eta Hercule, environ a mi-chemin, au 30mm M92 est dans le champ.

 

  • Au 30mm (x40) le centre est brillant mais le halo l'entourant me semble allongé ou aplati. Peu voir pas de détails.
  • Au 14mm (x90) le côté très diffus que l'on avais au 30mm disparaît. Le cœur, s'il reste lumineux est déjà granuleux. Le halo autour de l'amas se résout en étoile en vision décalée et en granulosités en vision directe produisant un effet "blink" sympatique.
  • Au 7mm (x178) Ce soir cet oculaire fais des merveilles, l'amas se défini bien, il présente quelques étoiles plus brillantes qui se détachent du fourmillement d'étoiles plus ténues. La vsion décalée est magique.

 

Ma prochaine cible est M56 et comme je vais me servir d'Albireo pour le trouver, il serais dommage de ne pas aller rendre visite a cette jolie double.

 

Albireo (Étoile double)

 

  • Au 30mm (x40) La double est très belle, l'une, (Albiero A) plus lumineuse apparaît orange clair, l'autre, (Albireo B ) est moins lumineuse et apparaît bleu très clair, presque blanc
  • Au 14mm (x90) Elle sont de véritables phares dans la nuit et produisent un flare dans mon téléscope (a moins que JJ Abrahams ne soit passé par là :)) le champs environnant est magnifique, on sens bien que l'on est dans la voie lactée, il est en effet constellé d'étoiles plus faibles.

 

M56  (Amas Globulaire)

 

23h30 Comme j'ai trouvé Albireo il me suffit encore une fois de tracer une ligne imaginaire entre Albireo et Sulafat dans la Lyre pour trouver M56

 

  • Au 30mm (x40) petite et peu définie, assez peu lumineuse en comparaison des deux amas globulaires précédents, elle se distingue néanmoins dans le fond du ciel de la voie lactée. En vision décalée on vois mieux son centre plus lumineux.
  • Au 14mm (x90) Sa nature d'amas globulaire ne fais plus de doute. Pourtant elle reste peu définie et clairement non résolue. Une étoile brillante (HD181226) qui reste dans le champs gène l'observation.
  • Au 7mm (x178) Cette fois l'oculaire ne fais pas de miracle et la magie n’opère pas vraiment. M56 reste très sombre et peu définie. On devine sa nature granuleuse et vision décalée. A réserver sans doute aux très bons ciels ou au plus gros instruments

 

M57 (Nébuleuse planétaire)

 

1h06 Après une pause café/gâteaux, puisque l'on fait un tour dans la constellation de la Lyre on va continuer le périple en attaquant M57

 

  • Au 30mm (x40) A peine discernable d'une étoile. Une tache bien ronde qui se découpe nettement du fond du ciel. Elle reste une tache et son aspect annulaire reste invisible a ce grossissement. La lumière de Sulafat et de Sheliak encore dans le champs n'aident pas non plus.
  • Au 14mm (x90) Ici le rond de fumée st aisément discernable en vision directe. Évident en vision décalée. Je distingue à peine la petite étoile qui l'accompagne juste à côté et que j'appelle, n'ayant pas trouvé son véritable nom, le grain de beauté :)
  • Au 7mm (x178) Plus de doute, la forme d'anneau est très bien visible même en vision directe. Le "grain de beauté" qui l'accompagne se détache nettement

 

M27 (Nébuleuse planétaire)

 

1h22 Puisque l'on est dans les grands classiques du ciel d'été, il est temps de refaire un tour du côté du Cygne, on va bien entendu faire un petit coucou a Albireo une fois de plus avant de descendre sur Gamma de la  Flêche. En effectuant un mouvement horizontal, elle apparaît dans l'oculaire sans difficulté.

 

  • 30mm (x40) Évident! On distingue déjà presque sa forme de trognon de pomme en vision décalée.C'est un objet qui reste assez lumineux et bien plus gros que M57.
  • 14mm (x90) Un bel objet. Il occupe bien le champs. Le trognon dont les extrémités haute et basse sont un peu plus brillantes. les côtés sont plus diffus
  • 7mm (x178) Sa forme de trognon est évidente. En vision directe je distingue 2 ou 3 étoiles qui se superpose a la nébuleuse.

 

Il se fait tard. Après un peu de rangement, c'est avec toutes ces belles images d'une soirée vraiment très sympa que je vais me coucher. Demain on continue le périple avec M71, M15, M2 M29 et M39...

 

A suivre...

 

 

 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci " boblefragpour ce CROA particulièrement bien détaillé et très intéressant à lire 😉 

Edited by NonOsday01
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super pour une première ! J'aime bien l'aspect progressif en montant en grossissement !

Oui sur M56 on voit la différence effectivement entre ton 200 et un 300, avec ce dernier la résolution s'amorce bien et présente même un aspect 3D si je me souviens bien , certaines étoiles étant plus brillantes que d'autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.