Jump to content

capteur APN et webcam


Recommended Posts

J'ai un canon M50 (capteur cmos 22,3x14,9mm) 25 millions de pixels , j'ai bricoler une webcam HP 2300  (1280 x720) elle a capteur minuscule  .

de bon matin le 02/11/2022 j'ai shooter Mars , avec mon apn et mon SW 150/750  , la planete est minuscule meme avec une barlow x2, avec la webcam Mars est 10 fois plus grosse , par contre la qualité est très mauvaise (normal c'est le capteur), je n'ai pas encore fait le test sur la lune ,....est ce que cela est le fait de la taille du capteur ,... je n'y connait rien sur ce sujet , merci d'avance .

IMG_5482.JPG

Link to comment
Share on other sites

Le 03/11/2022 à 10:41, RFX a dit :

 la planete est minuscule meme avec une barlow x2, [...] ,....est ce que cela est le fait de la taille du capteur

 

 

Bonjour RFX,

Cela n'est pas lié à la taille du capteur (nombre de pixels total) mais à la taille de chaque pixel du capteur. Il faut imaginer que le capteur est une grille qui se projette sur le ciel, chaque cellule de la grille (c'est à dire chaque pixel) couvre une certaine surface ; c'est la notion d'échantillonnage.

 

La formule pour trouver l’échantillonnage en fonction du matériel est simple : e = 206 * p / f

p est la taille d'un pixel en µm, f la focale totale de l'instrument en mm.

Intuitivement, on voit que si on augmente la focale (par exemple avec une barlow) l'échantillonnage est plus fin : chaque pixel couvre une plus petite surface sur le ciel et donc l'objet visé couvrira davantage de pixels sur le capteur, il paraitra donc plus gros à l'affichage sur écran.

 

Avec ton télescope et le Canon M50, on a f = 1500 mm (750 mm x2 avec la barlow) et p = 3.72 µm. Donc e = 0.51" d'arc

Avec la webcam, f ne change pas, p = 2.8 µm (je n'ai pas trouvé la valeur exacte, j'ai pris la valeur pour une logitech C270, ça ne doit pas être très éloigné...). Ce qui donne e = 0.385" d'arc

 

En ce moment, Mars a une taille apparente d'environ 15". Sur le capteur Mars couvrira donc :

29 pixels avec le M50 (15" / 0.51")

39 pixels avec la webcam (15" / 0.385")

 

Dans les deux cas, ça ne fait pas beaucoup de pixels, Mars étant une planète petite en diamètre apparent... Par comparaison, en ce moment Jupiter est autour de 45", donc 3 fois plus grosse 😉

 

Le 03/11/2022 à 10:41, RFX a dit :

avec la webcam Mars est 10 fois plus grosse

 

En mettant le zoom à 100% dans ton logiciel de traitement d'images et en mesurant la taille de Mars dans les deux cas, tu devrais retrouver les valeurs que j'ai indiquées plus haut (29 et 39 pixels). Réciproquement ça permettra de trouver la taille des pixels de la webcam 😉

 

A+

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour @RFX,

 

Dites nous davantage sur la mise en œuvre de la WebCam. Avez-vous par exemple retiré le train optique de cette dernière ou l'avez-vous laissé en place ?

 

La formule proposée ci dessus pour l'échantillonage, si elle est juste, en matière de photo planétaire il lui est préférée la formule du rapport F/D idéal = 5 fois la dimension du photosite en microns. Avec votre Appareil Photo Numérique dont les photosites font 3,72 microns de côté, le rapport F/D idéal est de  5 X 3,72 = 18,6. Or votre F/D actuel est de 5. Cette valeur vous l'avez deviné doit être modifiée par adjonction d'une lentille de Barlow. Quel doit alors en être le rapport ? Ce rapport est le même que celui du F/D idéal à celui existant de construction soit R barlow = 18,6/5 = 3,72.

 

Ce petit calcul montre que vous pouvez acquérir une barlow X 3,5 dont le rapport évolue avec le tirage. C'est le cas des Barlow Televue qui font merveille en planétaire. Si le ciel le permet vous pouvez augmenter le tirage et donc augmenter le rapport F/D en ne dépassant pas la valeur de 25, mais JAMAIS non plus en dessous de la valeur idéale.

 

Actuellement avec votre barlow X 2, donc un F/D = 10, vous êtes très largement sous-échantillonné, ce qui en planétaire vous condamne obligatoirement à un résultat médiocre.

 

Sachez enfin qu'un appareil photo numérique est inadapté à la photo planétaire pour de nombreuses raisons. La taille du capteur tout d'abord, puisque les planètes n'occuperont qu'une infime partie de la surface sensible, mais vous aurez à chaque fois des fichiers de taille énorme. Ensuite, pour réaliser une bonne photo planétaire, il est nécessaire d'enregistrer des milliers de photos à temps de pose très court afin de figer la turbulence entre autre, mais aussi de lutter contre le "filé" dû à la rotation de la planète.Réaliser une seule photo par empilement, ce seront alors des milliers de déclenchements à engager, ce qui va très vite consommer le potentiel mécanique de votre appareil.

Préférez alors le film, mais votre appareil ne dispose pas de cette option. Enfin même en cas de signal fort, photo de jour, le rapport signal sur bruit de cet appareil n'est pas exceptionnel, le bruit électronique en particulier, en signal plus faible, ce bruit va être très présent et dégrader votre résultat final.

 

Pardonnez moi cette analyse un peu brutale, mais elle est réaliste et vous propose d'explorer une autre piste matérielle.

 

Pour analyser la démarche avec la WebCam, attendons une meilleure description de votre démarche.

 

Ney

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour votre réponse, j'ai effectivement retiré l'objectif de la camera et le filtre IR collé sur le support objectif , je l'ai remplacé par un filtre IR CUT UV svbony (voir photo) , le pense investir plus tard pour une camera ZWO Asi  spéciale astronomie  (mais c'est un budget)..

Salutations

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, RFX a dit :

le pense investir plus tard pour une camera ZWO Asi  spéciale astronomie  (mais c'est un budget)..

Bonjour @RFX,

 

En caméra planétaire le choix est assez large (compte tenu de l'activité de niche que représente l'astrophoto). De manière général, ce sont toutes des caméras à petit capteur. Si vous envisagez l'astrophoto de la Lune ou du Soleil, il vous faudra soit un capteur plus grand, le prix croit alors de manière significative, soit apprendre à créer des mosaïques, ce qui est tout à fait facile avec les logiciels ad hoc. Pour ma part, je fait du Visuel Assisté avec une caméra ASI 224 MC, c'est un régal sur la Lune, sur le ciel profond aussi.

 

 

En neuf pour le planétaire, le capteur IMX 662 proposé sur plusieurs marques dont ZWO ou Player One, est un excellent choix.

 

En occasion surveillez les ventes de l'ASI 224 MC qui reste malgré son âge l'une des meilleures caméras planétaires. On la trouve régulièrement autour de 180€. Une barlow X3,5 vous sera nécessaire, le filtre IRCut pour les planètes vous l'avez déjà.

 

Toujours en occasion, vous avez les caméras avec IMX 462, l'ASI462 sera un peu plus performante que l'ASI224.

 

Pour vous former à la photographie planétaire vous trouverez le site de Christophe PELLIER : https://www.planetary-astronomy-and-imaging.com/imx462-infrarouge-mon-experience/

C'est une référence ! Vous pourrez télécharger un document qui initie jusqu'à l'autonomie en astrophoto planétaire. C'est au chapitre 7 que vous retrouverez le calcul de F/D idéal. je vous laisse le découvrir et le réaliser pour la caméra avec IMX462 ou IMX662.

 

Ney

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.