Jump to content
Fitz

Une étoile de type solaire dévore sa planète

Recommended Posts

Bonjour.

 

Il est désormais banal de découvrir des jupiters chauds, ces géantes gazeuses orbitant très près de leurs étoiles. Ce n'est pas pour autant que ces planètes sont bien comprises, et certaines nous réservent encore des surprises.

 

WASP-12 b est connue depuis aout 2009 comme l'une des planètes les plus proches de son étoile, orbitant à seulement trois rayons stellaires en à peu près un jour , et d'après l'encyclopédie des planètes extrasolaires, dans le top 2 des plus "larges". C'est bien cette "largeur" qui gène les chercheurs. En effet, avec une masse supérieure de 50% à celle de Jupiter, WASP-12 b devrait avoir à peu prés la même taille que Jupiter, mais son rayon est plus grand de 80% ce qui induit un volume six fois plus grand! Cette planète possède une autre particularité: son orbite est beaucoup trop excentrique, elle aurait du être circularisée depuis longtemps par les forces de marrée.

 

Cette excentricité est suffisante pour expliquer la taille disproportionnée de la planète, car elle induit des variation des forces de marée, qui déforment et réchauffent WASP-12 b. Elle possède la forme d'un ballon de rugby et son atmosphère chauffée à 2500°C s'étend bien au delà du disque opaque de la planète observé en transit, emplissant entièrement son champ de roche, jusqu'à son point de Lagrange 1 ou le gaz de son atmosphère cesse d'être lié à la planète et part rejoindre l'étoile. Le gaz ne tombe pas directement sur l'étoile mais forme un disque tenu jusqu'à sa surface. C'est dans ce disque qu'évoluerait une ou plusieurs hypothétiques super-terres qui déforment l'orbite de WASP-12 b et sont dont responsables de tout ce processus.

 

WASP-12 b perd environ six milliards de tonnes de matière à chaque seconde, d'après Shulin Li, elle sera détruite d'ici 10 millions d'années, soit 1/500 de l'age de la Terre.

 

Sources:

http://kiaa.pku.edu.cn/Destiny/Destiny_of_hot_Jupiters.html

http://arxiv.org/abs/1002.4608

wasp12b.thumb.jpg.9b81c0f6abc9f8466c34fe2c52e11e85.jpg

Edited by Fitz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

woah, vaut mieux pas habiter par la bas...

 

Passionnant en tout cas :blush: merci pour ces infos.

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une planète entre le Jupiter chaud et l'étoile? Est-ce possible?

 

Vu les effets de marées que peuvent engendrer la planète gazeuse et l'étoile sur la planète hypothétique, il est difficilement imaginable que son orbite soit stable et qu'elle serait encore là. Elle a, à mon avis, plus de chance d'être soit avalée par l'étoile ou soit éjectée en dehors du système depuis bien longtemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait d'après les modèles de formation des planètes, la migration des planètes externes provoque la formation de planètes telluriques en compressant le matériel protoplanétaire devant soit. C'est ainsi que l'on pense que se sont formées entre autre Gliese 581 e et Gliese 876 d. Des observations infrarouges de Gl 876 d montrent même que comme la théorie le prévoit, elle est est constituée essentiellement de roches, sans glace et avec une atmosphère quasi inexistante.

 

Donc ce n'est pas étonnant qu'une ou plusieurs planètes telluriques se soient formées. Le papier dit également que si la ou les planètes hypothétiques existent, elles sont en résonance avec la grosse planète, ce qui augmente la stabilité de leurs orbites; il est écrit également que si ces planètes existent, elles sont en train de spirale vers l'étoile, non pas à cause des forces de marrée, mais à cause du disque de gaz qui les ralentis.

 

Quoi qu'il en soit, ce système est condamné.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et sait t´on comment s´est formé ce système instable et comdamné à la déstruction prématurement, par rapport au notre plus stable et donc durable?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mmm... d'après ce que j'en sais, les "jupiters chauds" aussi massives sont rarement aussi près de leur étoile... Et cette étoile est assez âgée, ils disent dans le papier qu'elle n'est plus sur la séquence principale d'age 0, alors que le Soleil y est encore. Je pense qu'elle a migré et que maintenant c'est devenu très instable.

 

Les jupiters chauds sont condamnés car ils migrent lentement vers leur étoile. L'étoile accélère sa rotation tandis que la planète perd de l'altitude. Là WASP-12 b a atteint un point ou les choses s'emballent... Donc c'est devenu très instable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.