Invité Anonyme

trou noir

Messages recommandés

Invité Anonyme

Bonjour, comment fonctionne un trou noir et ou menne t'il ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonyme

un trou noir ca fonctionne par la deformation de l'espace.

l'espace est tellement deformé qui est comme une pente qui serait a 90°

 

C'est une sorte de gouffre ... Le plus dur a comprendre c'est que c'est un gouffre un peu different de ceux qu'on connait car c'est un gouffre sphérique. il n'a pas de bords comme un trou normal.

 

donc il deforme tellement l'espace que meme un trou a 90° c'est pas suffisant pour le representer... Il faudrait imaginer un angle encore plus raide que celui a 90°... Au point que meme la lumiere peut pas revenir sur ses pas - c'est pour ca que le trou noir est invisible - la lumiere ne revient pas ..enfin, elle doit certainement essayer mais sans succes.

 

Pour ma part, je pense que le trou noir est a l'origine de toute creation... Je serais pas etonné, par exemple, qu'au centre de la terre (et de toutes les planetes) il en existe un aussi... Mais ce serait des micro-trou-noirs, bien sur.

 

Donc, toc, un trou noirs se crée dans le vide ex nihilo, il attire dabord l'espace autour de lui, ca forme des grumeaux puis de la matiere puis une planete (avec plein de phase intermediaire) ...C'est grosso modo ce qu'explique la theorie des cordes... Le vide n'est pas vide, il y a des fluctuations, un melange de particules primordiales, et tac, ca forme un grumeau (big bang) puis qu'on appele univers quelques milliards d'années plus tard. et le phenomene se repete aussi dans notre univers... trou noir/matiere/planetes/galaxies/micro-univers...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai vu il y a 5 jours sur France 5 une émission où ils ont montré un astrophysicien qui depuis 8ans reprends toutes les étoiles du ciel de la nuit précédante pour détecter un trou noir, puis un beau jour il est tombé sur une l'augmentation de l'intensité lumineusa d'une petite étoile, suite à un effet de loupe gravitationelle (si je me souviends bien).

 

Et suite à ca, il y aurait dans notre galaxie plus de 100 trous noirs !!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonyme

slt moi je voudrais dire bv a "invité" lol on ne c po ki c mais tan pi, c tres bien ce ke ta marké, et c bien mieu expliké ke ce que j'orais fai, lol alor je ne v po tt gaché ac une explikation (don g le secret) que personne ne comprend, sof moi, biensur!!lol

je voulais ossi dire que les trou noirs sont les evenement qui me pationnent les + ds l'astronomie!! :)

 

je voulais aussi dire que ds une emition(ia 1ans de ça environs) j'ai vu une hipothese qui disait que ds chaque galaxie se trouverai un trou noir super massif!! alor on ne sait pas si il i en a ds les planetes, mais pe etre un ds les galaxies!! ;) lol voila

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonyme

Les trous noirs ne sont plus si mystérieux.

Ce sont des astres résultant de l'effondrement d'une gigantesque étoile. Lorsque une étoile gonfle et que sa masse et sa densité atteignent des valeurs critiques elle s'effondre et devient trou noir.

Ils se forment donc dans des régions de la galaxies où la matière est très abondante, comme au centre des galaxies, ce sont les trous noirs hyper massifs.

Leur fonction est d'absorber la matière environnante et de la décomposer en énergie pure, que l'on peut voir sous forme d'un flux de plusieurs milliers de km autour de l'axe du trou noir.

Ils atteignent des densités énormes et ont une gravité si importante que même les particules de lumière ne peuvent s'y échapper, c'est d'ailleurs grâce à cette incroyable gravité que la matière est absorbée vers le trou noir.

Il serait constitué d'une soupe de neutron se déplaçant très vite et cassant ainsi les atomes qui entreraient dans le trou noir.

Au terme de l'existence du trou noir, les neutrons seront eux-mêmes décomposés en quarks puis les quarks en plus petites particules jusqu'à ce que finalement, toute la matière se soit convertie en énergie; le trou noir finit donc par s'évaporer.

 

Qu'advient-il de l'énergie? Sert-elle à consolider les briques de notre espace-temps?

Tout ceci se passe en dessous de l'échelle de Planck et il est donc encore un peu tôt pour pouvoir y répondre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'énergie tombée dans le trou noir traverse un trou de ver pour finalement ressortir part un trou.........blanc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonyme

La boucle est bouclée, et l'énergie restituée par les trous blanc va servir à faire d'autres univers....

Trous noirs = recyclage de la matière

 

---------------------------

 

Par la comète de Pégase! :evil:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La boucle est bouclée, et l'énergie restituée par les trous blanc va servir à faire d'autres univers....

Trous noirs = recyclage de la matière

 

---------------------------

 

Par la comète de Pégase! :evil:

 

Du calme Max, du calme, il n'y a pas quoi s'énerver. Tu ne connaissais pas les trous blancs ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ils atteignent des densités énormes et ont une gravité si importante que même les particules de lumière ne peuvent s'y échapper.

La densité des trous noirs diminue avec le carré de leur masse. Plus un trou noir est massif, plus sa densité est faible. Notament, certains trous noirs supermassifs des centres galactiques ont des densités qui peuvent être inférieur à celle de l'eau.

 

Il serait constitué d'une soupe de neutron se déplaçant très vite et cassant ainsi les atomes qui entreraient dans le trou noir.

Ici, il ne faut pas se méprendre. Les trous noirs ne sont pas un état de la matière, il s'agit d'une région de l'espace-temps avec laquelle il est impossible d'avoir de lien causal. La présence du trou noir est totalement indépendante de la nature de la matière.

Et il est totalement faux de dire que la matière se désagrège en entrant dans le trou noir. C'est à l'approche du centre qu'il y a des problèmes. Les forces de marré deviennent de plus en plus fortes et les très grandes densités de la matière nécessite de nouvelles théories. Un observateur en chute libre dans un trou noir, passerait l'horizon des événements sans même s'en rendre compte.

 

Au terme de l'existence du trou noir, les neutrons seront eux-mêmes décomposés en quarks puis les quarks en plus petites particules jusqu'à ce que finalement, toute la matière se soit convertie en énergie; le trou noir finit donc par s'évaporer.

Comme tu le dis, il faudrait une théorie quantique de la gravitation. Difficile de dire ce qu'il advient de la matière en s'approchant de la singularité centrale.

 

L'énergie tombée dans le trou noir traverse un trou de ver pour finalement ressortir part un trou.........blanc.

L'existence des trous blancs est hautement hypothétique. Il est des solutions mathématiques qui ne sont pas des solutions physiques. C'est le cas des trous blancs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonyme

Je ne suis pas rentré dans les détails, mais gaetan a raison pour toutes ces précisions. C'est bien cette remarque sur la densité, je n'en avais pas idée.

Pour ce qui est de l'intérieur du trou noir, la matière selon toi passerait d'un état d'atome à celle d'énergie instantanément en arrivant sur la singularité?

 

Et pour les trous blancs, dont Sedna m'a appris la potentielle existence :wink: , il faudra que Gaetan nous explique ce qui se passe en dessous de l'échelle de Planck pour les comprendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Gaétan peut nous dire ce qui se passe en dessous "de l'échelle de Planck" (?) il sera prochainement nominé au prix Nobel de physique :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'existence des trous blancs est hautement hypothétique. Il est des solutions mathématiques qui ne sont pas des solutions physiques. C'est le cas des trous blancs.

 

Il n 'empèche que, si je ne me trompe, c 'est avec une solution mathématique double (donc la 2e solution, je veux dire) qu 'on a découvert le positron (la première étant l 'électron, bien sûr).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonyme

Tu fais bien de parler de positron et d'électron Aragorn_54, parce que je me pose toujours la question :

Qu'est-il advenu de l'anti-matière présente en quantité égale que la matière au début du big bang?

Aujourd'hui, on trouve "à l'état naturel" une particule d'anti-matière pour un milliards de particules de matière. Si vous avez une explication...

 

----------------------------

 

Et la lumière fut !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui se passe sous l'échelle de Planck, c'est comme l'a dit astrosteph. Si je le savais, lol, j'aurais gagné. :) J'étudie la physique et me contente d'essayer de la comprendre. C'est pas encore gagné ça par contre.

Pour les trous blancs, il y a plusieurs raisons qui font qu'il ne sagit probablement pas d'une solution physique. Il n'existe aucun scénario qui aboutisse à un trou blanc. Rien de ce qui est observé ne peut être classé sous l'étiquette d'hypothétique trou blanc. Certains ont essayé avec les quasars mais ça a foiré -je ne sais plus pourquoi. Les trous blancs ne respectent pas le second principe de la thermodynamique. Un trou blanc, contrairement au trou noir, devrait créer de l'information à partir de rien. Bien qu'il ne soit pas impossoble qu'un trou blanc couplé à un trou noir respecte le second principe. D'autres disent que le second principe n'est pas une loi fondamentale de la physique. Mais pour en savoir plus sur le devenir de l'information en chute dans un trou noir, il faut suivre les théories d'Hawking - j'en suis pas là. :D

Pour expliquer la disymétrie entre matière et antimatière, il existe des explications avec une particule, le boson X, qui se désintègre différement de son antiparticule. A la base, cette disymétrie n'était responsableque d'un petit surplus de matière, puis, d'annihilation en annihilation, il n'est resté que de la matière. Mais cette théorie ne fait pas l'unanimité si je ne me trompe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonyme

Merci pour ces liens qui répondrant à la question je crois.

Je pensais que la dysymétrie consistait à dire que tous les couples particules - antiparticule n'ont pas pu rentrer en "collision" et s'anihiler, laissant de l'anti-matière présente en quantité égale dans l'univers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sinon - argh, mot tabou :p -

Lol, j'me sens visé :) !

 

Sinon, pour les trous blancs, en fait, avant d 'arriver sur ce forum, je n 'en avais jamais entendu parler.. En postant, je soulignais juste que, parfois, les solutions "auxilliaires" cachaient des cas insoupçonnés ^^!

 

Sinon, pour la matière et l 'antimatière, je savais juste qu 'on pensait qu 'il y avait un peu plus de matière que d 'antimatière, dès le départ.. Mais vos sites expliquent ça mieux ^^.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En postant, je soulignais juste que, parfois, les solutions "auxilliaires" cachaient des cas insoupçonnés ^^!

Oui, bien sûr, mais ça ne doit pas être une attitude générale, sauf si on veut faire de la science fiction ou vendre des livres. Et les anti-particules répondaient à des questions, ce n'est pas le cas des trous blancs. Peut-être aussi qu'il ne faut considérer les choses comme étant physique qu'à partir du moment où elles sont vérifiées par l'expérience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pal mal ton site.

Il est fait pour ceux qui ne connaissent pas l'existence des trous noirs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonyme
un trou noir ca fonctionne par la deformation de l'espace.

 

et donc, d apres einstein, va appliquer une deformation du temps

 

pour ce qui est de l absorbtion de matiere ! qd un trou noir absorbe bcp de matiere est ce que son volume ou ca densite change ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:arrow: Moi, je le trouve bien ton site.. et pas seulement pour les gens qui ne connaissent rien sur les trous noirs. Il résume bien. A garder sous la main si quelqu 'un veut en savoir plus à ce sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour ce qui est de l absorbtion de matiere ! qd un trou noir absorbe bcp de matiere est ce que son volume ou ca densite change ?

Volume je pense.. J 'ai cru lire que certains trous noirs supermassifs seraient des trous noirs gloutons, voire des "fusions" de trous noirs.. (not sure)..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour mieux comprendre les trous noirs, il y a aussi ces deux liens pas trop compliqués - y a quand même quelques équations dans les econd - et plus complets.

 

http://www.astronomes.com/c3_mort/p341_trousnoirs.html

http://www.futura-sciences.com/comprendre/.../dossier4-1.php

 

Mais j'ai déjà expliqué plus haut ou dans un autres posts - y en a plein de discussions sur les trous noirs, une recherche ne peut être que fructueuse - le rayon du trou noir est proportionnel à sa masse et la densité est inversement proportionnelle au carré de sa masse. Donc, quand on ajoute de la matière à un trou noir, sa masse augmentant, le rayon augmente et la densité diminue. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.