Jump to content
Elie l'Artiste

La Structure De L'univers

Recommended Posts

bonjour tout monde :be:

 

Bin-là arthurdent tu marque un gros point ;)

 

la parascience pour les illuminée de WA , une idée fantastique ;)

 

je comprend pas grand chose de cette onde de phase :?:

 

cette "vitesse de phase" ne transporte pas d' information

 

pouvez-vous dévellopper sur le sujet ou avez-vous un lien qui est bon :question:

 

merçi beaucoup de votre patience , merçi encore arthurdent ;)

 

 

aurevoir

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir à tout monde :be:

 

merçi beaucoup geatan pour tes liens, grâce à toi ,je sais un peu plus là-dessus ;)

 

comment que ça peut arriver;

 

La vitesse de phase d'une onde électromagnétique peut être supérieure à la vitesse de la lumière dans le vide dans certaines circonstances, mais cela n'implique pas un transfert d'énergie ou d'information à une vitesse supérieure à celle de la lumière.

 

Quel sont ces certaines çirconstances :question:

 

aurevoir

Share this post


Link to post
Share on other sites

En parcourant les liens que je t'ai donné -et dans lesquels tu as en sans doute trouvé une belle illustration qui explique tout-, il y a l'équation suivante :

 

Vg * Vp = c²

 

Avec Vg la vitesse de groupe, Vp la vitesse de phase et c la vitesse de la lumière dans le vide.

 

ce qui signifie que si la vitesse de groupe Vg est inférieur à c (Vg < c), alors Vp est supérieur à c. Mais ça ne pose pas de problème vu que la vitesse de phase ne transporte ni énergie, ni information.

 

NB : toutes les vitesses n'ont pas une signification physique. Exemple, si on divise le rayon de la galaxie (+/- 100.000 a.l.) par l'âge du capitaine (63 ans comme tout le monde sait), on obtient une vitesse de 476 millions de km/s, soit un peu moins de 1600 fois la vitesse de la lumière. Mais on s'en fout vu que ça ne représente rien physiquement.

L'exemple est un peu gros, mais ça permet de comprendre que si rien ne se propage à la vitesse de phase, il n'y a pas de problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut à tous :be:

 

Sujet vraiment passionant ;)

 

Merçi geatan ,bien que ça ne s' adressait pas à moi , ça m' a déblocquer un peu plus sur le sujet :be:

 

Si on n'a jamais pu observer directement de rayonnements gravitationnels. C'est-à-dire que personne n'a encore été témoin d'un objet physique se déformant réellement pendant le passage d'une onde gravitationnelle, !pomoi!

 

et le temps n'est pas moins pollué que l'espace : je viens de passer un sale quart d'heure. ;)

 

et le temps est le moyen qu'a trouvé la Nature pour que tout ne se passe pas au même moment. ;)

 

 

amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si on n'a jamais pu observer directement de rayonnements gravitationnels. C'est-à-dire que personne n'a encore été témoin d'un objet physique se déformant réellement pendant le passage d'une onde gravitationnelle,

 

et le temps n'est pas moins pollué que l'espace : je viens de passer un sale quart d'heure.

 

et le temps est le moyen qu'a trouvé la Nature pour que tout ne se passe pas au même moment.

 

De là l'importance de l'âge du capitaine. :rolleyes:

 

Amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour tout monde :be:

 

C'est qui ce capitaine :question: je n,y comprend pas grand chose,je dois avoir manquer quelle que chose :?:

 

aurevoir

Share this post


Link to post
Share on other sites

On s'en fout du capitaine, en fait. ;) Il s'agissait juste d'une illustration par l'absurde. J'ai voulu montrer qu'il ne suffit pas d'obtenir quelque chose qui ait les dimensions d'une vitesse (m/s), pour que ça soit vraiment une vitesse. Mais si l'exemple t'embrouile, tu peux l'oublier. C'est pas important.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ArthurDent, ta position est juste. Je préfère moi-même lire de la vulgarisation ou suivre un manuel scolaire de qualité plutôt de que tergiverser de situations aussi épineuses que celles-ci sur les forums... La science ne s'apprend pas en regardant la télévision et j'ajouterais qu'il est difficile de le faire en lisant des sujets de forum sur Internet, aussi intéressants qu'ils soient.

 

Il y a ici beaucoup de jeunes (incluant moi-même) et je ne puis que trop conseiller de ne brûler aucune étape... Ne vous étendez pas sur un sujet si vous n'en comprenez aucunement les maths qui y sont proposées ou si les notions vous paraissent trop floues ou complètement nouvelles. Cela vous évitera de perdre du temps, de faire des erreurs et de générer cet esprit "parascience" sur les sujets. Je n'en veux aucunement à la passion que ces sujets éveillent en vous, car je la partage aussi, cependant j'en appelle au discernement... Les sujets de Relativité en appellent beaucoup à des connaissances classiques de la physique. Si la maîtrise de la physique newtonienne tend déjà vers la perfection lorsque vous abordez ces théories récentes, le chemin est déjà à moitié parcouru. Il est difficile de croire que ces matières soient déjà parfaitement maîtrisées avant d'avoir réussi sa terminale.

 

Quant à la création d'un forum parascience, cela ne ferait qu'encourager ce mouvement qui amène à poser chacun nos petites théories... Il risquerait de devenir le salon du troll, qui fut par le passé le forum "Débats" dont la fermeture avait été décidée il y a quelques mois pour les trop nombreux sujets fermés ayant pour cause des délires concentrés...

 

Continuons donc à nous interroger et à nous abreuver des miracles de Dame Nature, mais vous savez ce qu'il ne faut pas faire des bonnes choses... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si la maîtrise de la physique newtonienne tend déjà vers la perfection lorsque vous abordez ces théories récentes, le chemin est déjà à moitié parcouru. Il est difficile de croire que ces matières soient déjà parfaitement maîtrisées avant d'avoir réussi sa terminale.

 

Il serait intéressant de savoir à partir de quel niveau scolaire on peut se permettre de faire comme les physiciens et rejeter la notion de gravité comme étant une "force" pour la remplacer par une déformation géométrique de l'espace?

 

Ça me permettrait de choisir un forum qui m'intéresse vraiment; parce que moi, la parascience, j'essaie de l'éviter le plus possible; par contre, le questionnement logique, ça j'y fonce.

 

 

 

Continuons donc à nous interroger et à nous abreuver des miracles de Dame Nature,

 

C'est peut-être là le problème: cette notion de miracle. Mais passons outre. ;)

 

Amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il serait intéressant de savoir à partir de quel niveau scolaire on peut se permettre de faire comme les physiciens et rejeter la notion de gravité comme étant une "force" pour la remplacer par une déformation géométrique de l'espace?

Il ne faut pas de niveau particulier pour s'interroger sur la question. Mais, pour apporter des affirmations personnelles, il faut savoir de quoi on parle. Ca me semble assez clair.

Donc, une dernière fois, même si la relativité générale est plus juste, elle ne supplente pas la mécanique newtonienne -et donc la notion de force- qui reste plus qu'acceptable dans son domaine d'application.

Si tu nies celà, ça prouve que tu ne sais pas de quoi tu parles.

On parle de courbure en relativité générale et de force en mécanique classique. Pas de problème !!!

Si tu veux savoir où est la vérité dans l'histoire, il faut plutôt visiter un forum de philosophie, qui ne manque pas d'intérêt, certe, mais qui n'a rien à voir avec ce forum.

 

Ça me permettrait de choisir un forum qui m'intéresse vraiment; parce que moi, la parascience, j'essaie de l'éviter le plus possible; par contre, le questionnement logique, ça j'y fonce.

Surtout n'hésite pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

Il serait intéressant de savoir à partir de quel niveau scolaire on peut se permettre de faire comme les physiciens et rejeter la notion de gravité comme étant une "force" pour la remplacer par une déformation géométrique de l'espace?

 

Si par "remplacer", tu veux dire "remplacer pour résoudre des problèmes concrets" (tels que les orbites de planètes ou la déviation d' un photon par une masse), je dirais, dès que tu connais assez de mathématiques pour manipuler:

 

Des tenseurs

Des variété différentiables.

 

Je ne sais pas à partir de quel niveau universitaire on aborde ces notions au Canada. En France, ça doit correspondre à Bac+2 ou 3 si je me souviens bien (et que les programmes n' ont pas changés) ...

 

A+

--

Pascal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si par "remplacer", tu veux dire "remplacer pour résoudre des problèmes concrets"

 

Non ce n'est pas ce que je veux dire et tu le sais très bien. Je veux dire à partir de quel niveau scolaire doit-on adopter la position de tous les physiciens actuels qui rejette la notion de force de gravité pour accepter la notion de déformation de la géométrie de l'espace.

 

 

Donc, une dernière fois, même si la relativité générale est plus juste, elle ne supplente pas la mécanique newtonienne -et donc la notion de force- qui reste plus qu'acceptable dans son domaine d'application.

Si tu nies celà, ça prouve que tu ne sais pas de quoi tu parles.

 

Et toi tu sais de quoi tu parles??? Oui je nie la notion de force! C'est clair! La notion de force n'est pas la mécanique newtonnienne dont on se sert. on ne se sert que des formules de la mécanique newtonnienne. La notion newtonnienne derrière ces formules est prérimée ce qui n'empêche pas les formules d'être exactes jusqu'à un certain niveau. On sait que la notion est périmée et on n'insiste pas chez ceux qui doivent se servir des formules; mais ce sont quand même les physicien qui ont rejeté cette notion pas les boulangers ni les concierges.

 

Au Canada ce n,est pas mieux qu'en France; on a ici aussi des prfs qui ne jurent que par la pomme qui attir et est attirée par la Terre. Ça date un peu! Environ 1670. Depuis les notions ont quelque peu évolué.

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

Non ce n'est pas ce que je veux dire et tu le sais très bien.

Je ne savais pas que tu pouvais lire dans mes pensées. Tant mieux' date=' ça va simplifier la communication.

 

Je veux dire à partir de quel niveau scolaire doit-on adopter la position de tous les physiciens actuels qui rejette la notion de force de gravité pour accepter la notion de déformation de la géométrie de l'espace.

Je dirais que si tu ne sais pas manipuler les objets mathématiques qui permettent de décrire la "force de gravité" en utilisant la "géométrie de l' espace-TEMPS", alors tu fais un acte de foi, et tu es donc libre de l' accepter ou de le rejeter à ta guise, sans considération de "niveau scolaire". Après tout, on ne te demande pas tes diplômes pour croire en Dieu, alors je ne vois pas pourquoi on en demanderait pour croire en La Geometrie de l' Espace.

 

Et toi tu sais de quoi tu parles??? Oui je nie la notion de force! C'est clair! La notion de force n'est pas la mécanique newtonnienne dont on se sert. on ne se sert que des formules de la mécanique newtonnienne. La notion newtonnienne derrière ces formules est prérimée ce qui n'empêche pas les formules d'être exactes jusqu'à un certain niveau. On sait que la notion est périmée et on n'insiste pas chez ceux qui doivent se servir des formules; mais ce sont quand même les physicien qui ont rejeté cette notion pas les boulangers ni les concierges.

 

Au Canada ce n,est pas mieux qu'en France; on a ici aussi des prfs qui ne jurent que par la pomme qui attir et est attirée par la Terre. Ça date un peu! Environ 1670. Depuis les notions ont quelque peu évolué.

 

Est-ce que je sais de quoi je parle ? Un peu: Je parle de la théorie de la relativité générale d' Einstein, et du fait que ta description n' est pas conforme à cette théorie.

ça me dérange parce que tu t' y réfère pour appuyer tes descriptions tout en construisant un discours qui la nie, ce qui ne me semble pas rigoureux.

 

Je ne prétends pas savoir effectuer des calculs techniques avec, mais je pense avoir saisi les concepts (physiques et mathématiques), ce qui suffit à mon objectif (qui est de pouvoir décrypter les conférences et les articles pas trop techniques publiés par les chercheurs).

 

Les physiciens n' ont pas "rejeté cette notion"[de force de gravité]. La preuve, c' est qu' elle est encore enseignée.

 

A+

--

Pascal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

salu à tous :be:

 

À propos de la gravité;

 

 

Non seulement elle est encore enseignée, mais elle est aussi utilisée courament par les scientifiques , que faites vous des points de lagranges, pour faire des calculs très simple, :question:

 

et je crois pas que ça sera demain, qu' on l' utilisera plus ;)

 

 

Personnellement, j' ai beaucoup plus de facilité de comprendre avec la notion de gravité, que la déformation de l' espace-temps ;)

 

Peut-on calculer les points de lagrange, en utilisant la déformation de l' espace-temps de einstein comme repère :question:

 

 

amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non seulement elle est encore enseignée, mais elle est aussi utilisée courament par les scientifiques , que faites vous des points de lagranges, pour faire des calculs très simple,

 

Les formules découlant de la gravité fonctionnent et on optera de s'en servir aussi longtemps qu'elles s'adresseront au niveau où elles fonctionnent. Mais la notion de force est inexacte; donc elle ne peut pas servir à expliquer plus loin que superficiellement selon les "apparences". Pour comprendre l'univers avec plus de précision, la notion de déformations de la géométrie de l'espace est indispensable; par contre, pour envoyer un satellite dans l'espace elle n'est pas nécessaire. Envoyer un satelleite dans l'espace n'a aucun rapport avec la compréhension de l'univers.

 

Je dirais que si tu ne sais pas manipuler les objets mathématiques qui permettent de décrire la "force de gravité" en utilisant la "géométrie de l' espace-TEMPS", ...Après tout, on ne te demande pas tes diplômes pour croire en Dieu, alors je ne vois pas pourquoi on en demanderait pour croire en La Geometrie de l' Espace

 

Pas possible! Ésotérisme! Dieu etc...Tu as vraiement une formation scientifique! Revenons à nos moutons. Tu me dis que je ne crois pas en la géométrie de l'espace-temps et tu confirmes que cette géométrie dans ton esprit décrit la "force de gravité". Premièrement, c'est faux, elle ne la décrit pas elle en explique l,apparence trompeuse. Je n'accepte pas la "force de gravité" et je la remplace par la déformation de la géométrie de l'espace. Toi tu professes l'exactitude des formules de Newton prouvant, selon toi, l'exactitude de la notion newtonnienne de "force de gravité". Je le répète, l'exactitude des formules ne prouvent pas l'exactitude de la notion de base. C'est d'ailleurs ce qui a été prouvé en expliquant l’excès de l’avance du périhélie de Mercure.

 

 

 

 

Je parle de la théorie de la relativité générale d' Einstein, et du fait que ta description n' est pas conforme à cette théorie.

 

Ma description n'est pas conforme à la théorie de la RG??? Est-ce que la déformation de la géométrie de l'espace est expliquée par le poid de la boule sur un drap tendu? Est-ce que la déformation de la géométire de l'espace est exp-liquée par la force de gravité qui déforme l'espace? J'aimerais que tu répondes exactement ce que tu "sais" sur ces deux questions. Elles ne demandent qu'un oui ou un non; mais comme je n'ai jamais pu recevoir un oui ou un non de ta part, il devient difficile de prendre au sérieux tes tergiversations erratiques à travers les sciuences, croyances, ésotériame et autres. Essaie de me répondre: oui la déformation spatiale est causée par la "force" de gravité qui déforme l'espace ou non, elle n'en est pas la cause. Ce n,est pas très compliqué et c'est surtout de donner ta position exacte sur le sujet. J'accepterais même que tu répondes: oui, les formules newtonniennes de la gravité exp^lique les déformations de la géométrie de l,espace; évidemment si ta réponse est: non les formules ne l'explique pas, ça ne change rien. L'Important est que tuy nous fasses connaître ton opinion précise, si tu en as une. De plus, on saura exactement si vraiment tu sais de quoi tu parles.

 

 

 

Les physiciens n' ont pas "rejeté cette notion"[de force de gravité]. La preuve, c' est qu' elle est encore enseignée.

 

 

:lol::lol: En effet c'est toute une "preuve". On enseigne aussi que Christophe Colomb fut le premier découvreur des Amériques, et que la Terre est ronde. :rolleyes: Autrement dit on n'enseigne que des approximation et l'approximation en science, on essaie de l'amenuiser le plus possible.

 

Amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

Ma description n'est pas conforme à la théorie de la RG???

NON. Pour toutes les raisons que j' ai déjà soulevées' date=' et sur lesquelles je ne reviendrais plus (tu les trouveras dans les différents fils). Cf les réponses de lambda0 et Gaetan aussi.

 

Est-ce que la déformation de la géométrie de l'espace est expliquée par le poid de la boule sur un drap tendu?

NON.

 

Est-ce que la déformation de la géométire de l'espace est expliquée par la force de gravité qui déforme l'espace?

NON.

 

 

En RG, il n' y a pas de "déformation de la géométrie de l' espace", A la rigueur, il existe une notion qui s' apparente à la "déformation de la géométrie de l' espace-TEMPS" (4 dimensions).

En RG, on explique cette notion de "déformation" par l' idée que de la densité de masse et d' énergie locale modifie la courbure locale de l' espace-temps (cf l' équation d' Einstein).

 

A+

--

Pascal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci! Enfin! La gravité ne déforme pas l'espace et la déformation n'a aucun lien avec la notion de poid.

 

En RG, il n' y a pas de "déformation de la géométrie de l' espace",

 

Bon! Cette affirmation demande explication un peu moins dogmatique; si tu veux bien t'expliquer.

 

 

 

En RG, on explique cette notion de "déformation" par l' idée que de la densité de masse et d' énergie locale modifie la courbure locale de l' espace-temps (cf l' équation d' Einstein).

 

Explication nécessaire d'autant plus que sans y avoir de "déformation de la géométrie de l'espace" en RG, il y a bien, en RG, une "modification de la courbure locale de l'espace-temps".

 

Et tu places ces deux affirmations l'une à la suite de l'autre sans t'étouffer. Te rends-tu compte que ta "logique" commence à me chauffer sérieusement les oreilles!!! :grr

 

Amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

 

Et tu places ces deux affirmations l'une à la suite de l'autre sans t'étouffer. Te rends-tu compte que ta "logique" commence à me chauffer sérieusement les oreilles!!! :grr

 

 

Test d' acuité visuele. Observe bien les deux lignes ci-dessous:

déformation de l' espace.

déformation de l' espace-temps.

 

Sont-elles identiques, pour toi ?

 

Dans ton discours, Elie, tu parles d' une déformation d' espace. (3 dimensions)

La RG utilise un concept proche (mais pas identique) à celui de "déformation de l' espace-temps) (4 dimensions)

 

Ce n' est pas la même chose.

 

Est-ce plus clair pour toi ?

 

A+

--

Pascal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans ton discours, Elie, tu parles d' une déformation d' espace. (3 dimensions)

La RG utilise un concept proche (mais pas identique) à celui de "déformation de l' espace-temps) (4 dimensions)

 

Ce n' est pas la même chose.

 

Est-ce plus clair pour toi ?

 

Oui Merci beaucoup ArthurDent. Mais pourrais-tu prendre en considération mon opinion que tout de la RG est presqu'exact mais qu'au niveau du termps, ce n'est que dans les formules qu'on est obligé de le considérer comme une dimension et de plus, dans les formules qui traitent de l'intérieur d'une déformation de la géométrie de l'espace. Donc, comme l'espace entier, et non pas seulement une partie, est en expansion, ce mouvement expansif est producteur de "durée" c'est à dire de temps et comme l'expansion est en accélération, l'univers en général possède une durée qui est relative à cette vitesse d'expansion. Cette vitesse ne peut pas être supérieure à la vitesse de la lumière; par contre on commence à en douter. Si ce doute s'avère une réalité, cela signifierait que le temps propre de l'univers pssède une flèche contraire à notre propre flèche du temps. Le temps n'est donc qu'une conséquence de perception du mouvement et surtout de sa vitesse. Hors formule, la dimension temporelle n'a aucun sens.

 

Donc, en faisant abstraction du temps dans nos concept on retrouve l'univers et son mouvement sans les appuyer sur des "conséquences"; ce qui serait illogique de faire.

 

Est-ce que ceci est clair pour toi?

 

Sinon, on peu simplement dire que ce que j'appelle espace, toi tu l'appeles espace-temps. Tout comme ce que tu appelles pomme de terre, moi j'appelle patate. Ça ne change rien aux déformations spatiales.

 

Amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

 

Donc' date=' en faisant abstraction du temps dans nos concept on retrouve l'univers et son mouvement sans les appuyer sur des "conséquences"; ce qui serait illogique de faire.

 

Est-ce que ceci est clair pour toi?

[/quote']

Limpide. Tu fais l' HYPOTHESE que si on fait abstraction du temps, on peut tout de même décrire correctement le monde qui nous entoure.

Il est clair dans mon esprit et dans celui de pas mal d' autre que cette hypothèse est fausse. Il existe des situations ou l' aspect temporel est évident et facilement mesurable, alors que la notion de mouvement est mal voir pas définie du tout.

 

Sinon, on peu simplement dire que ce que j'appelle espace, toi tu l'appeles espace-temps.

 

 

Seulement à condition que ce que tu appelles espace possède 4 dimensions.

 

A+

--

Pascal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu fais l' HYPOTHESE que si on fait abstraction du temps, on peut tout de même décrire correctement le monde qui nous entoure.

Il est clair dans mon esprit et dans celui de pas mal d' autre que cette hypothèse est fausse.

 

C'est évidemment très possible; mais je te ferai remarquer que dans ton esprit et dans celui de pas mal d'autres, il est également clair que la Terre attire la Lune grâce à la force de gravité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En revanche, il m' est bien difficile de trouver un concept qui soit clair dans ton esprit. Mais je n' ai pas tes pouvoirs de divinations

 

On finira bien par tous les passer; on en est maintenant à la divination.

 

Remarque que ta perception de la clarté de concept dans mon esprit est en relation directe (relatif ) avec ta puissance de gestion de tes neurones. On est encore en pleine RG et nous sommes indiscutablement cointelligent. ;)

 

Veuille m'excuser d'avoir copier/coller ton message avant que tu ne l'effaces. :(

 

Amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut à tous :be:

 

pour rep. à elie ;

 

Essaie de me répondre: oui la déformation spatiale est causée par la "force" de gravité qui déforme l'espace ou non

 

Il y a plein de question qui sont sans réponses, comment il est possible que

 

l’on néglige le caractère quanto-gravitationnel des référentiels galiléens

 

et une force mécanique, la force infime ,

 

en annulant involontairement

 

une constante physique de valeur infime, la constante unitaire ;)

 

ou encore dîte-moi ;

 

 

Alors pourquoi, depuis quatre siècles, n’explique-t-on pas le privilège des référentiels galiléens :question: ?

 

et pourquoi, depuis trois siècles, n’explique-t-on pas le principe fondamental de la dynamique :question: ?

 

Ainsi pourquoi, depuis un siècle, n’arrive-t-on pas à unifier quantique et gravitation :question: ?

 

et finallement pourquoi ne comprend-on toujours pas l’efficacité de la théorie quantique :question: ?

 

 

 

 

amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Essaie de me répondre: oui la déformation spatiale est causée par la "force" de gravité qui déforme l'espace ou non

Non! La "force de gravité" est une conséquence de la déformation spatiale et non la déformation spatiale est une conséquence de la gravité.

 

C'est plutôt clair. ;)

 

Toutes les formules ayant trait à la notion de la gravitation fonctionnent dans une déformation spatiale parce que justement, la déformation spatiale produit les mêmes conséquences qui se manifesteraient si une "force de gravité" existait. De ce fait toutes les formules fonctionnent.

 

Mais la force de gravité n'explique pas le retard de la périhélie de Mercure et surtout, la déviation d'un photon passant à proximité d'une masse. Si la force de gravité existait, le photon ne dévierait pas puisqu'il n'a pas de masse ou si peu. S'il dévie c'est simplement parce qu'il suit la déformation de la géométrie de l'espace. D'ailleurs si le photon passe un peu plus loin de la masse, il ne déviera pas parce que cette déformation ne s'étend pas à l'infini.

 

Amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites

hum, hum,...

 

bon là j'avoue au bout de 16 pages, je commence à lâcher prise...

 

j'ai quand même l'impression que tout le monde parle de la même chose mais pas de la même façon,..., mais passons...

 

si je comprends bien ce que tu dis Elie, c'est un heureux hasard si les "formules" de Newton sont correctes car la "déformation spatiale" (faudra m'expliquer ce que c'est... :?: ) fait en sorte que çà marche, alors que si il n'y avait pas cette dite "déformation", on ne pourrait pas...

 

donc ce qu'à dit Newton n'a pour toi aucune valeur... c'est çà ??? voire même d'ailleurs aucun sens puisqu'il n'y a pas de gravité au sens où Newton l'entendait (en rapport avec la masse)...

 

ouais ben, moi je vais ressortir mes cours de physique... (ah ben non ! puisque les principes de Newton n'existent pas... :s , un aspro et au lit !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme l'a précisé ArthurDent, il ne faut pas parler de déformation de l'espace, mais de l'espace-temps. C'est ça qui est courbe !

 

Plus haut, tu parles de vitesse d'expansion. Il faut parler de taux d'expansion, et ce taux d'expansion n'a pas à être comparé à la vitesse de la lumière. La notion de vitesse n'a de sens que localement. Il est tout à fait possible qu'une galaxie lointaine, emportée par l'expansion -comobile en fait (edit : c'est la galaxie qui est comobile)-, soit à jamais hors de portée d'un photon émis de notre galaxie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.