Elie l'Artiste

Membre
  • Content Count

    2,015
  • Joined

  • Last visited

About Elie l'Artiste

  • Rank
    Membre
  • Birthday 05/24/1943
  1. Elie l'Artiste

    Définir le principe d'orbite ?

    Petite mise au point: Ce n'est certainement pas votre message qui m'a décidé; n'allez pas croire cela. Ce n'est même pas la "confrontation" avec ceux des purs et durs qui défendent l'opinion officielle; cela est tout à fait normal. Ce sont les déviations du sujet d'un message qui fini par s'attaquer à l'individu au lieu d'à l'opinion de l'individu; et le clou du cercueil c'est lorsqu'on m'accuse de troll venu foutre la merde dans le poulailler après plusieurs années d'absence. Je n'étais pas venus "foutre la merde", j'étais venu proposer des opinions à être discutées sérieusement. Cela n'a pas été très loin, le mot assez simple d'orbite à fait sortir le mot "troll" assez vite parce que le fil de discussion devenait plus dynamique. Si vous préférez parler tranquillement des couleurs plus ou moins intenses des pâquerettes, plaise à vous et je comprends votre refus de vous faire dire que ce sont plutôt des pissenlits sans vouloir vérifier sérieusement. De toutes façon je vous laisse et vous souhaite le plus de bonheur possible. Amicalement André Lefebvre
  2. Merci Jean-Baptiste Paris; vous relevez mes espoirs. :-) Au sujet du boson de Higgs, on a décelé un jet de particule à une énergie de 125 GeV qui correspond à la masse de la particule "supposée". Il est donc indubitable qu'un quantum d'énergie fut "éjecté" à ce niveau d'énergie. On a décidé que c'était le boson de Higgs. Cela n'efface pas du tout mes "objections" à l'interprétation de ce quantum d'énergie; mais... :-) Woops! Adieu Poussin!
  3. Vous voulez dire qu'ils ont compris que ces galaxies possédaient des propriété tout à fait identiques à celles contenus dans les amas? Alors dans ce cas, excusez mon intervention. Amicalement André Lefebvre
  4. Elie l'Artiste

    trou noir/ Temps et et Lumiere

    Ouais je m'énerve un peu. Peut-être un peu trop. Heureusement que vous avez au moins compris cette dernière "erreur". " Je vous laisse continuer à expliquer au plus grand centre de recherche en physique du monde ce qu'ils doivent se retirer de l'esprit" Évidemment, le curé de mon enfance disait également: "Vas t'expliquer avec le Pape!" je me suis rendu au Cardinal avant d'accepter qu'il n'y avait rien à faire et que c'était peine perdue. :-)
  5. Vous ne parliez pas non plus de la couleur des étoiles du nombre d'étoiles formant cette galaxie, ni sa densité ni...mais il est écrit: "des propriétés tout à fait identiques à celles contenues dans les amas". Et ce n'est certainement pas moi qui l'ai imaginé. Cessons de tergiverser! Je veux bien parler de "science" mais il faut s'entendre dans quelle langue.
  6. Elie l'Artiste

    Définir le principe d'orbite ?

    Votre jour meilleur est déjà là, je quitte. je remercie toutefois sincèrement Webastro de m'avoir fait parvenir des voeux d'anniversaire; ce qui m'a malheureusement pour vous, ré-attiré sur ce forum. Au plaisir André Lefebvre
  7. Eh oui! La matière noire, l'énergie sombre et le boson de Higgs. Trois "réalités" indiscutables pour la science "officielle". La matière noire :"surtout dans la mesure où elle est soumise à la gravitation et que donc elle s'accumule autour des galaxies"... pour pouvoir pousser et augmenter la vitesse des étoiles au pourtour des galaxies, tout en "repoussant" les galaxies les unes des autres produisant ainsi "l'accélération" de l'expansion de l'univers (énergie sombre). La matière noire devient alors soumise à la gravitation tout en ayant une pression négative; elle "repousse". La gravitation n'est certainement pas une "force" qui attire, mais une "interaction" qui "attire". par contre, la gravitation produite par la matière noire est une "interaction" (sic) qui "repousse". Quand on sait ce qu'est une "conséquence" en Français, il faut acquérir des connaissances scientifiques pour donner le "pouvoir d'agir" à une simple "conséquence" comme Einstein qualifiait la gravitation. Le boson de Higgs, quant à lui, est une particule qui devait donner la masse aux bosons Z et W; mais, par inadvertance, il la donne également à toutes les autres particules; même si on sait que la masse d'un proton est constitué pour 1% de celle des quarks et pour 99% de l'énergie cinétique à l'intérieur du proton. Le boson de Higgs produit effectivement la masse; celle du 1% des quarks si il le fait réellement; ce dont je doutes. Car si l'énergie cinétique à l'intérieur du proton produit 99% de sa masse, je soupçonne que l'énergie cinétique à l'intérieur d'un quark, étant une particule élémentaire, produit 100% de sa masse. J'ajouterai que de parler d'un champ de Higgs super dense à une époque ou la densité de l'univers est incroyablement dense est de parler pour ne rien dire. D'autant plus que la masse du quark Top est plus importante que la masse du boson de Higgs. C'est à se demander comment celui-ci peut donner la masse à celui-là. Mais il est défendu de relever ces objections car cela prouve indubitablement une complète méconnaissance de la physique. Que voulez-vous que je vous dise? Demandez des explications aux "spécialistes".
  8. "mais avec des propriétés tout à fait identiques à celles contenues dans les amas", ça veut dire quoi pour vous? Je ne comprend pas la physique "selon vous", peut-être; mais est-ce que vous comprenez le Français?
  9. Elie l'Artiste

    trou noir/ Temps et et Lumiere

    Je ne sais pas s'il est heureux que je sois là, mais le manque flagrant de vocabulaire qui oblige continuellement à employer le mot "force" quand on parle d'un "effet" m'asticote un peu, je l'avoue. C'est comme pour la "force" centrifuge et la "force" centripète. Ne me dites pas qu'il ne serait pas préférable d'employer le mot "effet" à la place de "force"? Peut-être pourrions-nous nous enlever de l'esprit que ces effets "agissent" lorsqu'ils sont strictement "passifs"? CNRS ou pas! Ce n'est pas du tout rigolo, quoi que vous en disiez.
  10. Grand maître, j'ose revenir sur une parie de votre message #31: "Quand bien même ce serait le cas, pour entrainer l'explication, il faudrait détecter une galaxie isolée et constater qu'on a les mêmes vitesses de rotation que dans un amas. Ce qui n'est pas à ma connaissance le cas." Si vous cliques sur: http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2015/04/des-galaxies-isolees-seules-la-derive.html Vous lirez: "La plupart d'entre elles se trouvent situées au sein d'amas de galaxies, mais 11 parmi celles-ci sont totalement isolées, en dehors de tout amas, mais avec des propriétés tout à fait identiques à celles contenues dans des amas." Pardonnez-moi de bousculer votre "savoir" par un certain ajout de "connaissance". Surtout conséquentes à mes erreurs de raisonnement. Sur ce, je me retire honteusement.
  11. Erreur de raisonnement! Certainement. Je reprends donc le texte: " La seule hypothèse que fait Stéphane Le Corre est ici que les galaxies doivent se trouver au sein d'amas de galaxies, or c'est ce qui est observé ..." Est-ce la seule hypothèse ou si c'est "la seule" plus plusieurs autres qui pourraient être nécessaires?
  12. Elie l'Artiste

    trou noir/ Temps et et Lumiere

    " Je ne sais pas ce que cette pauvre force leur a fait ..." #27
  13. Si la condition "sine qua non" est que les galaxies fassent partie d'amas de galaxies, dites-moi combien ça prend de galaxies pour annuler la proposition suite à sa condition? "Les chats sont tous noirs sauf très peu de chats de différentes couleurs". J'oubliais. Je vous salut bien bas.
  14. Elie l'Artiste

    Définir le principe d'orbite ?

    Vous n'avez pas remarqué que je donnais un exemple sur l'ancienneté du concept de "l'orbite"? Vous n'avez pas non plus remarqué que je parlais de la "destinée des planètes". Remarquez que le mot "Dieu" vient du mot "Zeus" qui s'est pointé beaucoup plus tard, dans l'histoire, que l'époque sumérienne. Donc, les Sumériens ne parlaient certainement pas des "dieux" qui sont une projection de nos propres "croyances". Mais vous "savez" certainement tout ça puisqu'on ne peut rien vous présenté qui puisse ajouter à vos "connaissances" pour améliorer votre "savoir". De toutes façons, je vous ai déjà salué précédemment. Vous m'excuserez.