• Créateur de bugs
    Créateur de bugs

    La comète 109P/ Swift-Tuttle

       (0 avis)

    Voici l'histoire de la découverte de la comète périodique 109/P Swift-Tuttle

    Au soir du mercredi 16 juillet 1862 Lewis Swift, âgé de 42 ans (né le 29 février 1820 à Clarkson, état de New York aux États-Unis) observait le ciel à Marathon, quartier de New York avec une lunette de 114 mm de diamètre. Dans la constellation de la Girafe (Camolopardalis en latin) il vit « un objet peu lumineux télescopique » (magnitude : 5,5) qu'il prit d'abord pour la comète découverte dans Cassiopée le 2 Juillet 1862 (comète 1862 II) d'une magnitude de 5,0 par l'astronome allemand Julius Johann Friedrich Schmidt à l'observatoire d'Athènes (dont il était le directeur depuis 1858).

    A noter que Lewis Swift eut une longévité assez exceptionnelle pour l'époque puisqu'il est décédé à l'âge de 92 ans, le 5 janvier 1913 aux États-Unis. Il découvrit 13 comètes (dont trois comètes périodiques) et plus de mille nébuleuses et 31 galaxies. Lewis Swift fut l'un des très rares astrIonomes au monde à pouvoir observer la fameuse comète de Halley lors de deux de ses apparitions, à 76 années d'intervalle, en 1835 et en 1910.

    Lewis_Swift.jpg

    Lewis Swift

    Sans avoir connaissance de l'observation de Lewis Swift, Horace Parnell Tuttle, âgé de 25 ans (né le 17 mars 1837) découvrit lui aussi cette comète le soir du samedi 19 juillet 1862 à 04h40 (Temps Universel), elle était toujours dans la constellation de la Girafe avec une magnitude de 5,3. Horace Parnell Tuttle fit une déclaration officielle pour la découverte de cette comète (comète 1862 III).

    HPtuttle.jpg

    Horace Tuttle

    Lorsque Lewis Swift entendit parler de la découverte de la comète de Horace Tuttle, il réalisa immédiatement que la comète qu'il avait vue le 16 Juillet n'était pas la comète découverte par Julius Schmidt à Athènes mais celle découverte ensuite par Horace Tuttle. Lewis Swift fit alors une annonce officielle pour se voir attribuer le bénéfice de la découverte de sa comète le 16 juillet 1862.

    Durant la dernière décade de juillet 1862 pas moins de six autres astronomes observeront eux aussi cette comète qu'ils crurent être les premiers à découvrir dont surtout Thomas Simons à Albany (état de New-York) le 19 juillet 1862 à 07h10 (Temps Universel) soit seulement 2 heures et 30 minutes après Horace Tuttle.

    Cette comète 1862 III fut désignée officiellement du nom de ses deux premiers découvreurs : Swift-Tuttle.

    Fin juillet - début août 1862 furent publiés les premiers résultats concernant l'orbite de cette nouvelle comète Swift-Tuttle : son passage au périhélie fut annoncé entre le 22 et le 24 août 1862. On pensa d'abord que son orbite était "parabolique", donc qu'elle ne repasserait jamais au voisinage de la Terre.

    La comète Swift-Tuttle est passée au périhélie très précisément le samedi 23 août 1862 à 09h 49mn 58s (Temps Universel), d'après le logiciel "Guide 8".

    Quelques années après, des calculateurs ont trouvé un orbite "elliptique" pour cette comète Swift-Tuttle. Cela signifiait concrètement qu'elle revenait régulièrement au voisinage du Soleil. Sa première période fut estimée entre 120 et 125 ans, donc elle devait revenir près de la Terre vers 1982/1987.

    En 1889 le calculateur F. Hayn annonça une période de 119,64 années. Donc son retour devait avoir lieu fin 1982/début 1983.

    En 1971 le brillant calculateur Brian Marsden (qui nous a récemment quitté, le 18 novembre 2010 ; voir le sujet de Estonius "Brian Marsden (1937-2010) est mort" : [de discussion]) a trouvé une période de 119,98 années. Il a cherché si cette comète n'avait pas déjà été observée dans le passé. Il opta finalement pour la comète "Kegler" de 1737, comète découverte à l'Observatoire royal chinois de Pékin en 1737 par le Père jésuite Ignatius Kegler : comète 1737 II qui est passée au périhélie le 15 juin 1737 (période de 46 651,8 jours ou 127,73 ans). Le calculateur tchèque Zdenek Sekanina confirma la période trouvée par Brian Marsden et l'identité de la comète Swift-Tuttle de 1862 avec la comète Kegler de 1737.

    C'est l'astronome amateur japonais Tsuruhiko Kiuchi qui a re-découvert la comète Swift-Tuttle le 26 septembre 1992. Cette comète est passée au périhélie le le 12 décembre 1992 (période de 49 311,5 jours soit 135,01 ans). Elle devrait donc repasser au périhélie vers 2127.

    Voici cette fameuse comète 109P/Swift-Tuttle :

    300px-Swift_Tuttle.jpg

    Comète Swift-Tuttle

    Chaque année, le 10 août, la comète Swift-Tuttle nous offre un très beau "feu d'artifice" : les fameuses "larmes de la Saint Laurent", les "étoiles filantes" dites "Perséides" (voir : [[1]]).

     

    En juin 2005, selon un article de l'hebdomadaire scientifique anglais "News Scientist", des simulations sur l'orbite de la comète Swift-Tuttle indiquent qu'elle finira presque sûrement par entrer en collision avec la Terre ou la Lune mais très probablement pas avant mille ans (voir : [[2]]). Whiston pourrait-il nous donner plus de détails sur cette menace, très lointaine ?...

    Auteur originel: Roger le Cantalien

    Modifié par Créateur de bugs




    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.