Jump to content

S.B

Membre
  • Content Count

    398
  • Joined

  • Last visited

About S.B

  • Rank
    Membre
  • Birthday 02/09/1958

A propos

  • Intérêts
    La littérature, l'astronomie, l'espace, la Terre, l'avenir...
  • Site Web
  1. S.B

    Rosetta

    Petite histoire des autoportraits dans la conquête spatiale... Excusez-moi, je ne supporte pas le néologisme "selfie"... http://www.science-et-vie.com/2014/09/autoportrait-dune-sonde-spatiale-en-mission/
  2. Oui, Dom de Savoie, absolument. Mécanique quantique, relativité générale, testées tous les jours depuis cent ans ou presque. Ce qui me préoccupe - et me fascine - de plus en plus, c'est ce que je sens poindre : un décalage de plus en plus grand entre la théorie et l'observation. Les cosmologistes et les physiciens proposent de plus en plus de théories qui non seulement ne sont pas testables aujourd'hui, mais dont on peut douter qu'elles soient testables un jour.
  3. S.B

    Rosetta

    Un avis un peu "rugueux", comme d'hab' avec cet auteur, sur la calamiteuse comm' de l'ESA avec Rosetta, qui la dépasse complètement... http://www.science-et-vie.com/2014/07/mission-rosetta-lesa-court-derriere-comete/
  4. Symboliquement, c'est une mission fantastique pour beaucoup d'entre nous... J'ai eu la chance de rencontrer longuement, chez lui, Clyde Tombaugh, alors vous imaginez... Pour la vue d'artiste, en revanche, je prends le pari qu'il suffit de faire un copier-coller de Triton vu par Voyager 2, on verra
  5. Dom de Savoie Oui et non. Comme je l'ai dit, il y aura probablement des Planck 2, 3, 4 etc, mais en résolution, Planck a donné la carte définitive, et ça, c'est une première dans l'histoire de l'astronomie.
  6. Bon, je vais arrêter de m'énerver : je suis revenu à la page 1 pour relire nos réactions, à tous, ici, à cette possible découverte majeure en cosmologie. En majorité, nous étions prudents/dubitatifs, et (pour Pascal Méheut) heureux que "la science avance" si la découverte était avérée. Dont acte. Pour Pascal, le truc inouï, absolument premier dans l'histoire de l'astronomie, qui a eu lieu avec la publication de Planck, c'est ceci : les auteurs ont annoncé "On ne fera pas mieux". Eh oui, Pascal, il y a un moment où la nature nous oppose le réel, si je puis dire. On aura jamais une meilleure image du RFC. C'est absolument unique dans l'histoire de l'observation astronomique. Bien sûr, on progressera à la marge, avec Planck 2, 3, 4 puis Superplanck. Coté physique, après avoir construit pour 6 milliards un accélérateur de 27 kilomètres afin de démontrer que trois gonzes avec une craie sur un tableau noir, il y a 50 ans, avaient raison, les physiciens se demandent aussi si, quand, et comment, ils pourront proposer un Super LHC. Le Big bang se balade autour des 10 P -30, -40 (met les unités que tu veux), dans le monde réel, les savants réels observent vers 10 -15... Forcément, les théories, les modèles vont être relativement difficiles à valider, dans ces conditions.
  7. Bon, Pascal Méheut, puisque tu fais semblant de ne pas comprendre (ou alors tu connais mal la question, ce qui est une excuse fort valable) je vais t'expliquer : La situation actuelle n'a rien à voir, en physique et en cosmologie, avec celle du XX e e siècle. Il s'est passé quelque chose d'inouï quand Planck a publié son "image du ciel". Tu devines, ou non ? Je vous laisse réfléchir, puis je passe ramasser les copies, il y a un moment où il faut sonner la fin de la récréation, zut, à la fin.
  8. Je suis assez d'accord avec tout ça, au fond... Je suis un très vieux monsieur, et quand j'étais jeune, je croyais, comme Pascal Méheut, apparemment, que les Scientifiques, par Essence, étaient Autres. Ils Cherchaient La Vérité. En fait non. Je vais vous apprendre une chose que vous ignorez tous : les scientifiques font pipi caca comme tout le monde. Ils disent d'énormes conneries - qu'un débile comme vous ou moi analyse comme débilité en deux secondes. La mémoire de l'eau, le neutrino qui va plus vite que la lumière, etc. Ils trichent - il y a une quantité d'exemples, j'ai la flemme de les retrouver, l'Homme de Piltdown en est un, merveilleux - ils sont veules (XXXXXXXX, que je connais très bien, qui fait croire à tout le monde depuis les années 1960 qu'il a participé à la découverte de XXXXXXXXXX, ce sur quoi il a fondé toute sa carrière), bref, le gag des gens de Bicep 2 qui photographient avec leur smart phone un PDF de Planck en espérant avoir le Prix Nobel avant tout le monde, peut nous faire sourire, à mon avis, à bon droit. En gros, les scientifiques sont humains... Et c'est vrai que, dans ce cadre, il y a (à mon avis) une dérive actuelle de certains cosmologistes à faire semblant de faire croire qu'ils ont quelque chose à dire de sérieux sur l'avant big bang ou les univers parallèles.
  9. J'ai aussi trouvé le "complotiste" de Pascal Meheut assez inélégant et hors de propos dans cette discussion... On parle de phénomènes éventuels qui se seraient passé dans un milieu hors de l'expérimentation contemporaine, avec aucun outil connu ou imaginable, un milliardième de milliardième de milliardième de seconde "après" un autre événement encore plus nébuleux. Je ne trouve pas déraisonnable de poser un nombre considérable de bémols quant à ces phénomènes. CF, one more time, nos échanges avec Doc Simon, qui lui est physicien, et qui a regretté avec élégance, pour le coup, de s'être emballé (comme disons 99 % des commentateurs) trop vite.
  10. Ah ! Tiens ! Non, je ne suis pas d'accord, je trouve qu'on est pas du tout dans le même niveau de connaissance/confiance. Le redshift, par exemple, est soutenu par un grand nombre de phénomènes parallèles, qui rend son interprétation, pour moi, sûre à 99.99 %, disons. Les ondes gravitationnelles primordiales, on est dans l'extrême fragilité, de mon point de vue...
  11. Non, non, Dom de Savoie, ce qui m'a choqué, c'est que l'on associe le Prix Kavli avec la découverte des ondes, c'est tout... Linde, pour moi, est un merveilleux poète, je l'aime beaucoup. Cela dit, vous parlez d'observables, de tests, etc etc etc, on est évidemment d'accord. Sauf que je vois poindre (c'est ma marotte depuis quelques années) le moment où les théories cosmologiques ne seront plus étayées par... rien. Tester l'avant big bang, tester le multivers, je peux vous dire, ça va pas être simple...
  12. Pascal Meheut Je ne suis pas d'accord... Il y a, comment dire... les découvertes objectives, difficiles à mettre en cause "Messenger découvre que Mercure est couverte de cratères d'impacts", "Hubble découvre deux galaxies en collision" et celles qui exigent, pour être interprétées un corpus plus ou moins grand de modèles plus ou moins étayés "On a découvert les ondes gravitationnelles primordiales", "La planète Gliese 581 g se situe dans la zone habitable". Non seulement les deux types d'annonce sont de nature profondément différentes, mais en plus elles sont de plus en plus souvent faites sans la moindre distance... Nous avons eu un échange là-dessus avec Doc Simon... Mon propre papier commençait pas toutes les mises en garde possibles, le sien, non. Il l'a, forcément, regretté... Enfin, note que Andrei Linde a reçu un mois après la "découverte" des ondes gravitationnelles le Prix Kavli pour ses découvertes sur l'inflation... Pour moi, il y a vraiment un problème...
  13. Jackbauer, excellent merci, merci, merci... Je sens que je vais écrire là-dessus, moi......................
  14. Dom de Savoie, est-ce vraiment si sûr ? Je ne suis pas physicien, autant j'ai une vision "immédiate" et "intuitive" d'une découverte astronomique, autant là, je me sens dépassé. Mais est-si sûr ? Je vais prendre un exemple - un peu excessif - mais tu vas comprendre... On découvre une étoile supergéante de type 0. Tous les télescopes se braquent dessus. On écrit des modèles sur cette étoile. On sait tout d'elle : composition, activité, etc etc etc, bref, tout ce qu'on sait des étoiles. On réalise alors qu'elle fait 500 masses solaires. C'est une masse fabuleuse, qui pose des problèmes de contraintes énormes. On fait la Une de Nature. On écrit mille articles dans la presse spécialisée et grand public : "On a découvert la plus grande étoile de l'Univers". On finit par comprendre, par des modèles, comment cette étoile incroyable existe. Tout le monde est content. Le découvreur obtient le prestigieux Prix Andromède. Fin de la belle histoire. Un an après, l'astronome Gérard Tanche teste le nouveau récepteur du VLTI. Il pointe l'Etoile et la résout en quatre étoiles de 50 ms chacune, tout en mesurant une paralaxe qui la rapproche deux fois de la Terre. La Plus Grande Découverte Astronomique de l'Année se révèle une association 0... Bon j'aurais pu........................ prendre l'exemple des conditions de vie à la surface d'une exoplanète habitable, hein mais bon, tu vois l'idée... Bref : un truc qui s'est passé ya quatorze miiards d'années, et qu'on voye juste dans des traces du RFC, est ce qu'on devrait pas mettre beaucoup beaucoup de bémols ?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.