Jump to content

copex30

Membre
  • Content Count

    45
  • Joined

  • Last visited

About copex30

  • Rank
    Membre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. En effet, l'efficacité de la starlight AO est impressionnante. Par contre, tes dernières notes sur la calibration de l'AO m'amènent à penser que l'utilisation avec un dérotateur n'est pas possible en l'état. Au final, cela ne m'étonne pas trop. Merci pour toutes tes infos et continue à nous en mettre plein la rétine avec tes supers photos !
  2. Oui et non, Evidemment, tout cela a un coup mais pas forcément beaucoup plus élevé qu'une bonne table équatoriale double axe achetée chez un pro et permettant la photo (en fait, je ne connais que les tables de l'américain Tom Osypowski qui la permette). On parle de dobson de 400 mm et au-delà. Pour ces dimensions, ces tables débutent à 2600$ + taxes d'importations. À moins d'avoir les outils et les compétences pour en faire une soi-même avec ce niveau de précision. Ça change alors tout à la comparaison. En fait, je vois plutôt cela comme un système évolutif. À partir d'un dobson commercial ou fait-maison, il est relativement simple d'installer un goto et certains en ont déjà un. Le servocat est cher mais des systèmes comme Teenastro ou Onstep coûtent qqs centaines d'euros mais nécessitent plus d'huile de coude, c'est vrai. Avec ça et les caméras modernes, il est déjà possible de tâter de la photo ciel profond par accumulation de poses courtes. Si on y prend goût, on peut alors tenter un dérotateur pour poser plus longtemps. Si ça marche toujours, on passe à l'AO pour améliorer la qualité de suivi et diminuer les déchets. Mais surtout, je pense que ça n'a pas de sens de commencer à faire de la photo "ambitieuse" directement avec un gros dobson. Généralement, ceux qui s'y intéressent ont déjà un système imageur à plus courte focale sur monture équatoriale. Pour ceux-là, le dérotateur et l'optique "adaptative" peuvent aussi servir pour leur setup photo conventionnel. Tandis que la table équatoriale ne sert que pour le dobson. Bref, à ce stade, c'est juste de la br...ette intellectuelle. Au final, rien ne vaut le retour d'expérience de ceux qui ont pu expérimenter l'une ou l'autre technique.
  3. C'est incroyable ! Si l'AO et un dérotateur du commerce genre Pyxis couplés à une motorisation Alt-Az avec entrée ST4 fonctionne, ce serait un grand plus pour l'astrophoto au dobson ! Personne n'a déjà essayé cet ensemble ? J'ai déjà vu chaque élément utilisé séparément mais jamais le package global. Pourtant, sur le papier : - Une motorisation de type Servocat ou TeenAstro ou Onstep permettrait de faire du GOTO en Alt-AZ avec entrée ST4. - Un dérotateur Pyxis permettrait de compenser la rotation du champ (j'avais vu des photos faites par un américain qui utilisait un Pyxis 2" sur un obsession 25"). - Une AO permettrait de compenser les petites erreurs de suivi de ces montures basiques. Au delà d'une certaine erreur, comme tu l'indiques, la monture compense le mouvement mais je suppose malgré tout que cela permet de grandement augmenter le nombre d'images exploitables. Je me doute bien que le diable est dans les détails et que l'ensemble ferait usine à gaz mais ça ouvrirait les voies de l'astrophoto de qualité par cumul de petites/moyennes poses au Dobson. Olivier, encore une question, aurais-tu des photos qui montrent en pratique l'apport de l'AO sur ton instrument (meilleure résolution d'image ou nombre d'images réellement exploitables supérieur) ? Également, combien de temps prend l'étape de calibration de l'AO ? Merci
  4. Merci pour le retour pratique Olivier. 2 questions : 1°) sais-tu si l'AO peut être utilisé en alt-az ? À fortiori avec un dérotateur comme un pyxis ? 2°) la motorisation double axe est-elle indispensable sur une table équatoriale avec une AO ? L'AO ne peut-il pas compenser un peu les écarts en déclinaison pour des temps de pause pas trop long ? merci.
  5. Bonjour, Pour la qualité du suivi et donc de la résolution, n'est-il pas envisageable de coupler une "optique adaptative" ou plutôt corrective genre Starlight SXV (https://www.sxccd.com/sxv-ao-lf) ? Certains l'utilisent avec des montures équatoriales "pas top" pour nettement améliorer leur qualité de suivi. J'ignore si cela peut être compatible avec une monture azimutale mais, si c'est le cas, cela pourrait peut-être corriger les défauts hautes fréquences de la monture ?
  6. Oui, tu as raison au niveau financier. C'est plus en terme de travail à fournir/résultats (à mon niveau car je ne doute pas que des personnes plus bricoleuses que moi ne se posent pas la question) que je m'interroge. Pour la rotation du champs, j'ai vu que certains contrôlent un dérotateur de marque Optec via PHD2. C'est pourquoi je posais la question de la gestion du TeenAstro par PHD2. Mais toutes mes questions naivent ne retirent rien au superbe boulot fournis. Merci
  7. Merci pour la réponse, Ce dobson n'est pas motorisé. Je comptais partir sur un 400 et j'avais acheté le système Servocat Junior en conséquence mais j'ai eu une opportunité intéressante sur un 600. A l'heure actuelle, ma base est une simple structure en étoile. Il faut que je fasse une base ronde pour servir de chemin de roulement. Je suis ouvert à tous conseils en ce domaine. C'est peut-être utopique, mais une fois motorisé et "gotoisé", j'aimerai faire également un peu d'astrophotos à coup de poses de 30". J'ai vu des photos faites avec des dobsons pilotés par servocat et certains même autoguidés. Est-ce que c'est également possible avec TeenAstro ? En particulier PHD2 peut-il gérer TeenAstro ? Au final, à part l'impossibilité actuelle de faire du Push-to, quelle sont les différences avec une solution commerciale comme le Servocat ? Un big merci 🙂 !
  8. Bonjour, J'ai une question très basique. Je souhaite passer un dobson 600 d'environ 80kg en goto. J'ai actuellement un servocat junior (fait pour de petits dobson jusque 400 mm) mais on me dit que les moteurs fournis sont trop faiblards pour le 600. Je n'ai pas trop envie de racheter un système servocat complet à 1600 euros minimum. Il me semble que ce super projet Teenastro pourrait avantageusement remplaçé le servocat mais, pour un bricoleur basique (surtout en électronique) comme moi, n'est-ce pas un peu trop difficile à adapter ? Également, quels moteurs pouvez-vous me conseiller ? Et quel système de guidage (cables comme servocat, galet-contact,...) ? Merci.
  9. Bonjour à tous, J'ai une question concernant l'utilisation du polemaster avec stellarmate. Est-il compatible ? Egalement, dans le cadre de la "bidouille" avec la QHY5, fonctionne-t-elle avec le stellarmate ? Merci.
  10. Bonjour, Sympa comme retour. Serait-il possible également d'avoir test impressions sur l'utilisation diurne du A7III astrodon. Facilité d'ajuster la balance des blancs aux différentes utilisations quotidiennes (intérieur halogène, intérieur LED, extérieur soleil, gris,...) ? Et quand est-il de la vidéo ? Bref, c'est plus seulement de l'astro mais un A7 III astrodon peux-t-il vraiment être utilisé comme boitier passe-partout pour un voyage comme celui que je compte faire pour la prochaine éclipse au Chili 🙂 ? Merci
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.