Jump to content

lantha

Membre
  • Content Count

    1,552
  • Joined

  • Last visited

About lantha

  • Rank
    Membre
  • Birthday 07/07/1984

A propos

  • Résidence
    St Luc, Suisse (VS) (mais je suis bourguignon de Mercurey à la base)
  • Intérêts
    astro, maquettes, guitare
  • Occupation
    Animateur astro
  • Matériel
    Takahashi NJP FS2, 300/1200 orion optics, 200/1000 SW, 150/600 OO, platinum kaf1603ME, DMK41

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à vous, comment vous allez bien? Nouveau séjour confinement à l'observatoire. Turbulence excellente annoncée, météo au top, possibilité de monter plusieurs jours. Du coup, go. J'ai discuté avec mon ami Vincent Moreau (alias Papi sur le forum, il a posté des vénus faites au Mak de 200mm récemment), il m'a filé des conseils pour imager Vénus entre autre. J'ai passé un après-midi a retrouver des filtres, à bricoler un faut UV avec un filtre violet dans le support duquel j'ai mis un IR-block (oui j'ai mis les deux dans le même châssis, c'est ça que ça veut dire). Go en haut, installation du 300 sur la NJP (limite pour un tel tube, il est long et lourd au final, faut un peu plus gros pour bien supporter la bête. Ça passe, mais il ne faut pas de grosses rafales) Collimation avec le Cats'eye ( super efficace et pratique surtout pour se rendre compte que la mécanique n'est pas tip top : l'araignée est en caoutchouc dur, mais en caoutchouc, le primaire, il vaut mieux collimater d'un côté du méridien et y rester, il faut renforcer le tube vers le PO, la base en somme) Pointage de Vénus de jour, bof bof, collimation qui a bougé un peu, il faut attendre qu'il fasse plus sombre pour viser une étoile et affiner la collimation. Après une bonne fondue au pesto (fromage mélangé à du pesto maison ... c'est super bon. Mais ça ne vaut quand même pas la fondue à la truffe. ça, c'est ...) retour dehors par -6°. J'ai refait la collimation sur une étoile des pléiades. J'ai été bête sur le coup, j'ai laissé le filtre "UV", j'aurais dû repasser en L pour faire mieux, car je n'avais pas beaucoup de flux du coup Donc on peut encore améliorer la chose la prochaine fois. J'avais de manquer la belle image. Bref, en communication avec Vincent sur son balcon en Haute-Savoie, je lui dis voir une zone plus claire en bas de la planète (sur les images en direct), il me confirme qu'il voit la même chose. Je suis content de moi. Du coup, j'ai fait un traitement rapide le lendemain matin (la deuxième image de ce fil). Et une fois à la maison, j'ai essayé de refaire un truc un peu plus contrasté. très très difficile car pas du vrai UV. Mais que je suis content car c'est ma première vénus! J'avais fait un essai comme ça il y a très longtemps sur le 600 de St Michel mais juste pour avoir la phase. Là, je voulais avoir des structures, et j'ai eu J'ai fait une vidéo par couche RVB pour essayer une colorisation, donc ça va venir, faut que je retrouve comment on fait Du coup, faut que je continue les traitements de Lune du même soir maintenant Bon week-end Michaël
  2. Bonjour bonjour, comment vous allez bien? En confinement? Nous aussi en helvétie. Mais c'est moins drastique. Le beau temps m'a permis de monter à l'Observatoire : pour faire du ciel profond la semaine dernière, et cette semaine pour faire du planétaire. L'accès n'est pas facile car le funiculaire doit être utilisé avec modération. Donc, tant qu^'à être enfermé à la maison, autant être enfermé en haut quelques jours. Et je vous livre des images planétaires faites le 31 mars au soir, bien mais pas top. Par contre, le 1er avril ... Waouh! Le matériel utilisé? Comme la première photo le montre : Skywatcher 300m F5 acheté en soldes il y a 2 ans. Caméra : ASI183 commandée récemment filtre : IR685 baader barlow : orion trimag 3x monture : NJP160-fs2 mais qui est limite pour un tel tube. Il est long et lourd. Je vous laisse profiter, en sachant qu'il y a encore beaucoup d'images à traiter, surtout du 1er avril soir. Vénus, et la Lune par millier. J'ai des images avec la 183 en pleine trame mais la taille des images avec le débit, le PC se met à genou rapidement, et puis 16Go la minute ... comment dire. Donc j'ai plein de champs différents, cropez comme la vallée des Alpes. Petit détail sympa : la vallée des Alpes que je publie ici : c'est pas le meilleur film, c'est traité vite fait avant d'aller dormir, mais ça donne une idée. On voyait la faille dans le fond sur les brutes dans 85% du temps. Donc, bien content je suis je dois avouer Et vous? ça vous plait? Bonne journée Michaël
  3. Et sinon, vers 4h du matin avec une bonne couche de nuage bien épaisse dans la vallée
  4. Coucou, juste pour montrer ce que ça fait un ciel de montagne avec la mer de nuage qui bloque la pollution lumineuse. On tourne à 20.8, 20.9 de manière normale. Voici ce que ça donne si on a moins de pollution lumineuse (mer de nuage même pas trop épaisse pourtant). Alors? Moi j'y aime!
  5. Bonjour à tous, voici une image faite à l'OFXB il y a peu. Nous n'avons pas de chance avec le 500 pour le moment, les deux CCD étant en panne. Mais nous ne désespèrons pas d'arriver à faire une image avec un jour Du coup, en attendant de trouver les solutions, nous avons acheté une petite altair 183 pro : imx183 ventilé mais non régulé/refroidit. Nous l'avons eu à un super prix, très rapidement et nous avons une roue à filtres Atik qui attendait sagement d'être utilisée. Pour l'occasion, j'ai ressorti mon 200/1000 SW bleu de 2003! Toujours vaillant, un peu rayé sur la peinture, bricolé mais fidèle. On m'a prêté un correcteur MPCC MKIII, j'ai commandé des bagfues chez TS et hop : pas les bonnes ... du coup, le tirage n'était pas optimal. Pour attraper le foyer, j'ai du mettre la caméra dans une position bizarre, le tout sur le moonlite un peu serré car sans blocage de MAP. Bref, pas bien optimisé tout ça. Je n'ai pas pu mettre de guidage donc j'ai limité les poses à 45s max. J'ai fait du Ha, du R du OIII et du B. Pas de flat, des offsets et des darks. Et j'ai galéré pour tout trier car je n'ai pas encore compris la logique The SkyX pour nommer les images. Du coup, rien que le tri a été long pour retrouver quoi comment pourquoi. J4ai du coup fait un pré-traitement Pixinsight ultra pas optimisé non plus (basique de chez basique), un mélange bizarre sous photoshop et ça m'a permis de faire l'image que je vous propose ci dessous. Je sais, les étoiles sont vilaines. Je dois me reprendre tous les tutos pix sur le site AIP, et tout suivre pas à pas. Le traitement est un peu bourrin et on peut vopir les coup de pinceau par endroit. C'était un peu volontaire pour comparer avec une version non peinturelurée. Donc oui, énormément de défauts et de choses à revoir. Mais un plaisir de faire une image, de tester ce petit capteur et de me rendre compte que, le potentiel est là! Je suis surpris du "piqué" final alors que sur le moment ... bof. En plus la MAP en bleu n'était pas bonne. Il faut apprendre à régler les différents points à l'acquisition (gain, offset, ...) et là, j'ai fait un peu au pif en regardant sur internet. Pour les données de prise de vue, à la louche (je n'ai pas fait le calcul exact) il doit y avoir 3h-3h30 au total. Une bonne heure et demi de Ha, 40/45 minutes de R et une heure de OIII je crois (je ne sais plus si j'a imélangé du bleu et du OIII ou non, c'est vraiment un premier essai rapide pour sortir quelque chose donc je prends toutes les remarques pour améliorer) D'ailleurs j'en profite : OIII et B, vous mélangez à l'addition des images ou pas du tout? Comme le Ha et le R : on mélange à l'addition? On superpose à un autre moment? disez moi un peu. Perso, je serai tenté de mélanger à l'addition mais c'est peut-être pas une bonne idée Bonne journée Michaël
  6. En faisant ces petites améliorations tu pourrais gagner plus que tu ne penses. Le coup du renfort sous le PO, c'est assez efficace et ça aide bien pour conserver la collimation. Sur une newton c'est un vrai plus. Sur mon premier 300 F4 Orion optics, j'avais fait la plaque moi même : une tole en acier de 1 ou 2mm d'épaisseur : j'ai percé, cintré avec les moyens du bord, et c'était déjà vachement mieux Moins de dérive sur une nuit
  7. Hello, ça fait longtemps que je n'ai rien dit sur les forums : c'est un newton, donc même avec un tube carbone, il faut renforcer sous le porte oculaire déjà. Une bonne plaque cintrée ça peut énormément aider. Après, un test facile pour voir ce qui peut bouger, c'est de suspendre un poids au PO en regardant dedans avec un cheshire (ou une boite de pellicule percée dans un premier temps : ça permet de voir si le PO bouge. Il faut suspendre un poids qui correspond peu ou prou au train optique. Après il faut regarder du côté de l'araignée, ça peut vite fléchir avec le secondaire qui offre un joli porte à faux. Et après le top, c'est d'avoir le moins de système de serrage comme ça mais plutôt du vissant. Mais je commencerais par une renfort sous le PO. Pour ce qui est du tout vissant pour le cadrage, effectivement ça limite, à moins d'avoir un système avec un cône inversé. c'est bien ça.
  8. Je l'avais vu passer quelque part, et c'est fou de voir que le monde de la photo se fout de ce que nous pouvons dire. Un ami a essayé de discuter truc et astuces pour les photos longue pose. Le photographe qui a fait sa conférence lui a en gros répondu : t'y connais rien je suis bien meilleur que toi, je fais les darks en automatique ... Des inépties pareilles c'est terrible.
  9. Bon, voilà, décoration du salon 😁 Non, ce n'est pas sa place. Mais fallait essayer, et au chaud à la maison, c'est bien aussi. Résultat : la queue d'aronde est trop courte 😕 c'est ce que je redoutais. J'ai posé un contrepoids de 6kg sur l'arrière du télescope, et ça équilibre. Mais je dois descendre les 3 contrepoids de la monture à fond du coup. Et ça, ça m'ennuie. Elle encaisse sans soucis, mais moins c'est chargé, mieux c'est. Donc bricolage en vue! Va falloir essayer de fixer un Q.A. plus longue, et chance, j'en ai une 😄 (beaucoup ont du mal à suivre dans mes périgrinations matérielles, mais moi je m'y retrouve 😋 et du coup, j'ai du secours matériel 😁) Et pour le trépied, depuis le temps, faut que j'y fasse quelque chose. Il est maison, il est stable, mais il est lourd (un bon 70kg à lui seul : ce sont des restes de charpente métallique 😄). Faut que je le fasse propre pour le laisser quelque part à demeure, et peut être envisager un nouveau plus léger. Si on compte tout le poids ça fait : Trépied : 70kg Contrepoids : 3x8.5kg Monture : 30kg avec la barre de contrepoids Tube : on va dire 18-20kg Train imageur : 3.8kg Soit environ 150kg au total, sans compter les batteries de voiture pour alimenter tout ça 😄 Oui, ça m'arrive de balader ça ,plus rarement ces dernières années vu que j'ai accès au 600 là haut. Mais c'est sport. Sur ce, je vais aller bricoler un peu du coup 😁
  10. XSman : il suffit de regarder tous les 300 astrographes du commerce qui sont un peu poussés, le secondaire fait 120mm pour la majorité d'entre eux. Si on veut un champs de pleine lumière qui va bien pour un capteur de taille full frame (sans parler de plus grand) il n'y a pas vraiment le choix. Sur mon 300 f4, j'éclairais quasiment à 100% sur toute la surface un kaf-6303 (APS-H) Et puis, comme je le disais sur astrosurf : un CCA 250 est à 57% d'obstruction, un Rila est plus près de 60 que de 30%, un RC c'est pas mirobolant non plus au final. Et pourtant, ça fait des images. Et puis, au final, ce que je "perds" en obstruction, je le gagne en rapport FD. f3.3 en natif, f3.12 avec le correcteur ASA qui a un coefficient 0,95x. Donc, pour l'obstruction, ça va le faire. Alexandre : je ne dis pas qu'ils ont mal fait chez SV, qu'ils n'ont pas fait par rapport à ce que tu voulais. Je dis que ça ne pouvait pas fonctionner correctement après analyse de la situation. Le foyer était bien trop loin du secondaire et ce parce que le secondaire était trop petit. Et le correcteur aussi. Je viens de refaire les simulations avec le logiciel de Marc Durey, "Vignettage". La première simulation correspond à l'origine, la deuxième correspond à maintenant. Et j'ai fait une simulation si c'était un 250mm. En 300mm de diamètre, on voit que ça ne fonctionne pas. En 250mm, ça passe donc, le miroir était diaphragmé par le montage mécanique et optique. On le voyait en ne mettant rien dans le porte oculaire et en regardant à l'oeil nu : le primaire n'était pas visible en intégralité dans le secondaire. C'était donc nécessaire de faire la modification. je viens de simuler avec un secondaire de 110mm, correcteur 3", tirage de 350mm comme j'ai maintenant : le champs de pleine lumière tombe à 6mm au lieu de 16mm. Et avec un miroir de 100mm, on tombe à 0. Pareil en changeant le tirage, ça chute drastiquement. Le foyer à dû être placé bien trop loin du télescope pour que ça puisse produire une image avec la configuration que tu voulais. Donc, ça fonctionnait, mais pas à son plein régime. C'est juste ça.
  11. 2 ans quasiment jour pour jour. Et on dira que je ne suis pas patient. En effet, il y a deux ans, j'ai racheté ce télescope Skyvision de 300mm f3.3. Une rareté, je ne crois pas qu'il y en ait d'autres, et il ne se fait plus à f3.3. Petit caprice, sachant qu'il allait falloir faire des modifications pour l'optimiser (certains points n'étaient pas optimum, mais SV avait fait ce qui avait été demandé par l'ancien propriétaire, malgré des "avertissements") Donc, dans un premier temps il a fallu rallonger les barres du serrurier pour descendre le foyer qui était perché à 30cm au dessus de la plaque du porte oculaire (environ, 27cm de mémoire). Le secondaire de 105mm était bien trop petit et c'était un 300 de 250mm de diamètre. C'est dommage, mais sûr que si il y avait un bord rabattu, ce n'était pas un souci (il n'y en a pas je vous rassure). Donc un 120mm a été mis à la place, plus gros, ça ne change rien, c'est le correcteur qui vignette derrière. Le Correcteur : je testerai car, j'ai sous la main un Riccardi de chez TS, et un ASA. Le Riccardi est neutre, a un plus grand tirage et est plus court, donc devrait moins vignetter. Mais comment corrigé t'il à f3.3? Le ASA, ben le contraire : tirage plus court, corps plus long, correction connue. Ensuite, j'ai voulu partir sur un capteur d'imagerie sans Blooming. Parce qu'à f3.3, ça va emmagasiner la lumière très vite, et donc ça aurait bloomé méchamment. Du coup : ASI1600. Capteur qui a fait ses preuves, qui est petit, peu bruité mais avec des petits pixels. Moi qui disait :pas en dessous de F4 et pas de pixels trop petits ... Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas 😄 Une opportunité a fait que j'ai pu avoir un FLI Atlas. Jamais je n'aurais imaginé avoir ce système de mise au point. Mais les hasards de la vie font que, j'en ai un du coup. Je ne vais pas me plaindre, ce serait mal venu. Suite à ça, il me fallait une roue à filtres 7 positions en 50.8 non montée, vu que j'ai la collection. Une seule possibilité chez FLI 😱 Glups. Bon, ben on va attendre. Et là, arrive l'annonce de chez atik : exactement ce que je cherches mais quasiment 4 fois moins chères ! Pour l'instant, ça ira bien (et peut être même pour après si ça fonctionne bien ;)) Après un petit mic Mac de commande, petit retard d'évolution du projet. Et finalement, j'ai pu tout donner à Didier Chaplain de chez Skymeca pour faire toutes les bagues. Entre temps, j'avais trouvé l'adi174 mini pour faire le guidage. Petite caméra avec un capteur de bonne dimension, sensible, avec des gros pixels. Parfait ! Et ce matin, assemblage ! Je n'ai plus de Lego donc, faut s'occuper 😁 Maintenant, il va falloir mettre les câbles, attacher le petit pc NUC sur le télescope, voir si je peux équilibrer l'ensemble, et faire des tests. Pour l'équilibrage, je testerai peut être dans mon salon cet après-midi ^^, ou sur ma terrasse si il fait moins frais, je vous redirai. En bref : moi content !
  12. Merci pour vos retours et pour le piège de la petite batterie pearl. On va regarder du côté des batteries à décharge lente. Je vais tenter l'expérience de la batterie de chez Orion, comme elle a toutes les prises intégrées, c'est un petit plus pour qui ne sait pas trop souder (oui je me sens concerné par cette dernière phrase :D)
  13. Hello les gens, une question : https://www.pearl.fr/article/PX4969/batterie-de-secours-45-000-mah-avec-adaptateurs Et ça, vous en pensez quoi? Pour alimenter une monture ou une CCD, ils annoncent 12v 5A en sortie, c'est déjà beaucoup. Mais quid de ce genre de chose?
  14. Sinon, pourquoi ne pas demander directement à Optique Unterlinden car la demande doit rejoindre la nouvelle batterie Orion au lithium qui est annoncée avec 155WH de capacité. Je me trompe? Ce que je peux dire, c'est qu'on m'avait prêté une 66WH pour le Chili, et sur une monture EQM35 j'ai pu tenir 8h environ, en ayant juste la monture branchée dessus en 12v et en faisant au max 2 goto dans la nuit. Donc, ça va pas mal. De là, peut-on déduire ce que ça représente en Ah? Je vous le demande
  15. Hello tous, encore et toujours moi avec le Chili. Décidément ... Ben voui, mais là bas en 15 jours, on a de quoi faire de la photo pour 2 ans ici niveau photo. Donc, forcément, ça photographie beaucoup et après, ça fait plein d'images à traiter. Oui, j'ai fait la Carène, non je ne me suis pas planté dans le cadrage, il est volontaire. Oui, ça pourrait s'agencer avec l'image (pas sûr mais faite dans l'espoir que ...) 92 poses de 60s au 6D à 3200iso. Pour le reste ben on ne change rien : EQM35, Esprit 80 f5. Voilà Bonne journée tous Michaël
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.