Jump to content

gliese

Membre
  • Content Count

    179
  • Joined

  • Last visited

About gliese

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    vitry le françois marne
  • Matériel
    dobson 450

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pour les pratiquants des intensificateurs gen 3 , j'ai fait une carte du ciel des regions HII a "Observations visuelles" puis : Carte pratique du ciel des regions HII grossissement x1
  2. Apres ma 1ere observation du ciel sans grossissement ( cf le compte rendu d'observations , " gnn gnnn waah" ) , mais avec un appareil de vision nocturne de 3e generation "thinfilm" , j'ai réalisé une carte du ciel des objets visibles sur la voute . Cela m'a beaucoup manqué lors de l'observation , car aucune carte du ciel ne montre ces nombreuses regions HII , rendues visibles , grace a l'intensificateur de lumiere , et dessus , un filtre a bande tres étroite , H alpha de 7 nm (normalement réservé a la photo) . J'ai passé de tres nombreuses heures a rechercher ces objets et les noms , les positions et puis faire la carte , et espère que ça aidera les futurs possesseurs de l' OVNI - M ou équivalents , comme j'aurais aimé l'etre , devant ce nouveau ciel . Je n'ai eu le temps de voir qu'1/3 des objets de la carte (dû a la saison et aussi au manque de temps) , au grossissement x1 , et je pense que quelques uns seront peut etre difficiles si leurs diametres est petit (limite de 0,2 degré de diametre apparent , que je me suis fixé ) , et/ou peu de brillance surfacique , et/ou peu d'intensité d'emission dans la raie H alpha comme la grande nébuleuse de la Tete de Sorciere a 2 degrés de Rigel , qui est une grande nébuleuse par Reflexion , et donc moins adaptée aux spécifications/qualités des intensificateurs générations 3 . Elle est beaucoup plus grande en surface (2° x 0,6° env.) que la grande nebuleuse d'Orion (environ 0,7 ° x 0,7 ° ) , comme beaucoup de regions HII mentionnées sur ma carte . Idem pour un objet LBN .... venant du catalogue LBN (Lynds catalog d'objets diffus , nébuleuses obscures etc) que j'ai découvert lors de cette recherche , tout comme le VdB (Van Den Berg) . Je n'y prélevé que 1 objet dans chaque catalogue , pour memoire de leur existence 🙂 quand on est un astronome visuel et pas astrophotographe . La majorité des autres objets sont dans le catalogue Sh (Mr Stewart Sharpless ) = les regions d'hydrogène ionisé HII . Au début en voyant plein d'objets notés Sh2-25 ou Sh2-105 ou Sh2 etc , j'ai recherché un 1er catalogue Sh1 ... Bin y en a pas , donc j'ai souvent négligé le "2" dans les notations , mais le "2" est nécessaire si on recherche sur Google . Sans doute qu'un teleobjectif photo de 80 a 200 mm , placé devant l'ovni M (focale 26mm) , en permettant des grossissements de l'ordre de de x 3 a x 8 , permettra de visualiser les plus difficiles de ces objets . Voici donc en piéces jointes , la carte du ciel en HII visible a l'oeil "nu" X1 a améliorer par la suite , en 2 parties (sinon trop surchargée) "été" et "hiver" . CARTE HII été x1_20191221_0001.pdf Carte regions HII Hiver_20191222_0001.pdf
  3. Comme le dit Bruno , une dizaine de posts au dessus , le Visuel Assisté doit etre du directe . C'est du bon sens , sinon si il faut attendre 30secondes d'empilement d'images ou/et faire du traitement d'images , c'est de l'imagerie , de la photo . Si la vue est en directe , comme avec un oculaire , c'est du visuel (assisté d'electronique ) . J'ai posté hier dans les Comptes Rendus d'Oservations ( CROA) , titre = "gnnn gnnn waah" , du visuel assisté directe = L'image se forme instantannément comme dans un oculaire en verre classique , meme pas a attendre plusieurs secondes . C'est un oculaire electronique intensificateur de lumiere .
  4. Manu = "Un nouveau pote dans la famille " .... merci grand frère 😃 ..... petite famille tres restreinte encore en France . Oui j'ai vu anterieurement en photo ton intensificateur matrixé , et tes échanges . Ah bon , si je comprends bien , tu as été le soudeur chirurgical de mon OVNI M ?! Comme tu le dis , et aussi surprenant quand j'ai été testé avant achat , l'OVNI M de Jonathan chez lui , a 15km a vol d'oiseau de Bordeaux , j'ai été stupéfait de voir , AVEC la Pleine Lune (!!) a l'horizon + l' IMMENSE halo orangé de Bordeaux , la Nebuleuse du croissant dans son telescope , en détail , alors qu'avec le double de diametre , je la voyais beaucoup moins bien chez moi dans la Marne , malgré la nouvelle Lune ! ! ET un SQM de 21,4 !!!! Ca aussi c'est extra-terrestre comme fait , constat Et puis d'autres faits étranges , comme la California ou j'ai souvenir qu'un filtre H beta etait le mieux , alors qu'avec l'OVNI M elle est invisible a x1 . Et tres évidente et immanquable avec le filtre H alpha a grossissement x1 . Comme le dit Jonathan , c'est une autre astronomie , un autre ciel qui s'ouvre .
  5. J'ai pu avoir enfin (!) du ciel bleu hier soir , pour essayer le super OVNI-M de Jonathan Kobs , et comme actuellement je n'ai pas encore de fixation adaptée pour le fixer au dessus de mes oculaires , je n'ai pris sur moi que l'intensificateur seul , donc au grossissement x1 , sans telescope .... Eh bin c'est stupéfiant (avec un filtre H.alpha 7nm bande étroite) de voir pour la 1ere fois de ma longue vie d'astram , la Nébuleuse de l'Amerique du nord a x1 ..... grande ! (= la surprise ) a x1 seulement . On voit facilement sa forme évidente ! ❤️ ❤️ ❤️ ( bien qu'a l'horizon et avec le 1er quartier de lune ! ) . La région de gamma du CYG , totallement inconnue de moi , sauf depuis que je parcours les forums spécialisés d'oculaires intensificateurs , dont ceux assez fournis americains (Cloudy Night ) . C'est un autre ciel qu'on voit , surtout qu'on découvre , stupéfait , a voir au moins une fois dans sa vie d'astronome . Plusieurs Sh (le nom du catalogue des nebuleuses hydrogenes ionisées , pour ceux qui n'ont pas été un peu fouillé de ce coté là ) region HII entre CAS et CYG , bien vues . Et la grosse néb de l'ame , et juste a coté celle du coeur (mais ils disent tous Soul et Heart ) , juste a gauche du W de CAS. ❤️ . L'une est faible , l'autre évidente , chacune font 3 a 4 degrés de diametre , donc immanquables avec un bon intensificateur de FOM de 2470 (FOM = résolution x S/B ) . La "petite" Pacman collée sous le W de CAS facilement vue egalement ! A droite d'AUR (cocher) , l'évidente et belle California ! ❤️ ❤️ toujours a 1x , s'étendant sur 2 ou 3 degrés .En astro classique avec oculaires classiques , il faut pour la saisir au mieux ,un filtre h béta , qui ne sert que pour peu d'objets ( Tete de cheval , Cocon et avec des résultats un peu décevant , surtout en considérant le prix par rapport au panel d'objets concernés tres restreint ) . . IC 405= Flamming star (? a confirmer ) au centre d'AUR , sur plusieurs degrés aussi . Quand je pense qu'avant la seule zone HII etait M42 , avec un peu M8 derriere .... Là c'est le festival , et surtout me fait prendre conscience de l'énormité de ces nuages molleculaires d'hydrogenes . Bien plus étendus que la pleine lune , bien qu'a des distances astronmiques , des milliards (!) de fois la distance Terre Lune . Gigantesques structures visibles a l'oeil "nu" au dessus de nos tetes . Gnn gnn , c'est l'effort répété de regarder avec le monoculaire tenu au dessus de la tete , les bras en plus toujours tenus tres haut ... Et le waaaah pour plusieurs objets 👍 👍 👍 Puis Lune couchée vers minuit , SQM 21,4 , moins 2 degrés , et dans ORI : La Boucle de Barnard ! ❤️❤️❤️ Normalement totallement invisible sans photo (sauf un chouilla si on est a 4000m au Mauna Kéa mais c'est donc tres rare 😁 ) et là , en totalité (en déplaçant l'OVNI-M , car l'arc ne se révève pas sur toute sa longueur d'un coup , si on ne le parcourt pas (sans doute le filtre a bande serrée , qui fait que la peripherie du champ , ne travaille pas dans les conditions optimales d'interference du filtre ). Mais c'est qu'un minuscule détail devant l'affichage de tels tableaux de chasse spatiale en une seule sortie . Puis la flamme et B33 (tete de dada) = On voit une tache globale a gauche du baudrier . Au dessus d'ORI la petite Jellyfish / Meduse , encore accessible qu'aux photographes si ma meoire est bonne , ici en directe sans effort de vision décalée . Puis a gauche des épaules d'ORI , une grosse tache ronde , d'au moins 2 degrés .... La Rosette ❤️ ❤️ , mmmm ! bien mieux que le commun saucisson 🙂 Et tres content de la voir pareillement évidente a Gr. 1X . Et une autre de taille identique , faible , a quelques degrés au dessus de la Rosette (pas eu le temps de chercher son petit nom ) . Il existe quelques scintillations avec un filtre aussi serré a 7nm , alors qu'aucune n'existe sans filtre , dans ce tube intensificateur génération 3 haut de gamme . C'est dû au peu de lumiere qui passe dans l'appareil (il fait 300g et une douzaine de cm environ) avec un filtre si serré , et donc devoir augmenter l'ampli , le gain , avec donc comme consequence le bruit augmentant . On cherche une nouvelle astronomie ,un nouveau ciel , c'est fait , but atteint apres mon demi siecle de petite existence terrestre et d'astram, face a ces énormité spatiales insoupçonnées . Je crois que ça va etre encore mieux en détaillant ce nouveau ciel avec mon gros Dobson Stellarzac , gros bijoux acquis il y a quelques années , completé aujourd'hui par ce petit bijou de haute technologie . Affaire a suivre ! J'attends beaucoup des pn avec les filtres OIII , meme si cloudy night reste un peu muet la dessus (?) , et ne parle que de regions HII . Mais elles sont tres nombreuses avec un telescope a observer et detailler facilement avec OVNI-M , ces regions hydrogene . Petite annonce : cherche tour de cou/minerve , et exosquelette pour tenir les bras en hauteur sans fatigue 😎
  6. Il n'y a qu'Oodini a ne pas comprendre le français . Merci aux autres , j'espere qu'avec toutes vos précisions , il va s' élargir un peu l'esprit . Je ne suis pas du tout content de ses remarques , il juge sans savoir comment je vis , quels sont mes budgets et mes priorités , et me donne des leçons ! Et en plus : Meme si ce n'est pas mon cas , ni le sens que je donnais dans mon 1er post , si je peux me payer une Porsche , un pavillon un Neuilly et trouver qu'un dobson de grand diametre n'est pas cher , c'est mon droit , je ne vole pas cet argent , et si j'avais un tel pouvoir d'achat , je ferai vivre par mes gros impots et taxes ,une dizaine de RSA ! . Et toi , qui donnes des grandes leçons de morale sur une dizaine de lignes , quand tu t'achetes des oculaires grands champ 82° , un chercheur 9x50 coudé éclairé , un telescope 12" , regarde toi d'abord (!!) : Pour ton plaisir , pour du vent , t'as pas honte de passer a coté "des creves la faim au bord d'autoroutes urbaines" (dixit) , tu gaspilles de l'argent , alors qu'il serait bien mieux a l'armée du salut , ou donné a certains villages d'afrique ou d'amerique central (etc) dans la grande misère, sans eau courante , sans electricité etc ! Pour rappel Oodini m'a interpellé = "Ce type de propos me laisse toujours pantois, et me laisse penser qu'une partie des astronomes amateurs vivent hors du monde quand ils considèrent qu'une dizaine de milliers d'euros est "secondaire". Et je ne le considérerai pas non plus comme secondaire quand je passerai comme demain matin à côté de crève-la-faim qui vivent sous une tente au bord d'autoroutes urbaines. Je me réjouis que des personnes aient les moyens de vivre leur passion et de faire vivre des artisans. Mais que chacun garde conscience de la valeur de l'argent. Je pense (peut-être à tort) que Frederic Géa a plus de plaisir à vendre un télescope à un passionné qui économise depuis des années (pour lequel le prix n'a rien de secondaire), et qui saura savourer le fruit de son travail à sa juste valeur, et donc le respecter, que de quelqu'un qui lui signe un chèque en disant "le prix est secondaire". ppffffffff , c'est triste !
  7. Une ou 2 personnes , sur ce fil , disaient ne pas avoir de retour sur les fabrications de Stellarzac . Je complete les 2 exemples précédents , ici avec un grand diametre (un T.760mm), en confirmant , que Stellarzac construits des petits bijoux , deja évident et visibles au 1er coup d'oeil , puis dans les détails , puis lors des utilisations . Suite a des déconvenues nombreuses lors d'un achat d'occasion d'un T500 il y a 30 ans , avec plein de défauts : Secondaire mal dimensionné , flexion du tube malgré son poids enorme (tube alu et lestage par beaucoup de plomb ), perpendicularité du porte oculaire , etc que j'ai mis 10 ans a comprendre et corriger , puis l'achat d'un Obsession 450mm , le plus reputé des Dobsons a l'époque pour éviter de nouveaux problemes .... Puis il y a 3ans , reception du petit bijou T760mm Stellarzac . ( l'Obession fait tres dépouillé , on dirait un jouet en bois , face aux conceptions Stellarzac ). Meme Mike Lockwood (le fabricant américain du miroir de 760mm , qui a poli jusqu'a 1m50 !) a été stupefait quand je lui ai montré les photos de la structure . Plus le diametre augmente , et plus les risques d'anomalies , d'erreurs de conceptions , augmentent . La necessité de prendre du haut de gamme , et donc de demander a Frederic Géa , etait indispensable . Bien sûr , les prix sont secondaires , quand on cherche le zero défaut .
  8. Merci . Il y a d'autres topics sur l'emplacement du ventilateur (en haut , en bas , lateral, en aspiration ou en refoulement ) et sur leurs nombres (qui peuvent créer des turbulences entre eux et aussi créer des zones inhomogenes refroidies ) oui , tres juste , mais on est toujours sur des notions "anciennes" de conductions/conductivités et convections PS : J'ai un gros doute maintenant sur mes relevés de temperatures du miroir de 1 a 2 degrés inferieures , a l'air ambiant , durant toute la nuit , alors que tous semblent avoir toujours l'inverse , avec une couche chaude a chasser ??!!
  9. Les graphiques et l'etude que tu as trouvé sont tres interessants et beaux . Merci . Les 2 americains ont l'inverse de ce que je mesure : ils ont une temp miroir toujours sup de 1 a 2 degrés a l'air ! Moi c'est l'inverse que je mesure . et je suis surpris de leurs résultats !! car la déperdition par radiation vers le ciel existe bel et bien pour tout miroir durant la nuit. ... Mais en y reflechissant , je pense que l'explication vient du rapport diametre/epaisseur , qui doit etre de 5 pour leur 250 mm , alors que j'ai un miroir tres fin = rapport =15 . Donc ils ont une "boule" remplie d'energie de "leur appartement " , et moi une" vitre"... Donc si c'est bien ce phenomene , eux ont une perte de chaleur vers les surfaces exterieures de leur boule ,par conduction, tres lente , avec ce phenomene qui prime loin devant la perte par radiation . Et l'inverse pour moi . Donc certains rapport diametre/epaisseur qui se situe entre 5 et 15 , pourraient avoir la meme temp de baisse pour le miroir , identique a l'air . Et donc peinard , pas de thermoregulation a faire ! Mes questions initiales 2) et 3) ont une reponse ici confirmée en climatisant (chauffant ou refroidissant) le primaire ... voire le secondaire ... Et pas de methode passive pour le moment en reponse Bizarre (et faux ... 😈 ) que l'américain(Wesley) dise que la temp se stabilise vers 3h du matin , car avec un ciel dégagé , c'est une certitude , le fameux rayonnement thermique , fait baisser regulierement la temp jusqu'au lever du soleil ! Et là on a pas tous le meme miroir , mais on a la meme Terre et atmosphere , meme si on change de continent . Et puis pour pinailler encore une fois , apres j'arrete , a 1ere vue , pour moi , quand la rosée apparait , la temp devrait augmenter et pas baisser comme il le constate sur ses courbes , car quand ça condense , ça libere de l'energie , ça chauffe (cf la formation des nuages , l'effet de foehn etc ) ... Un résumé a ce moment du topic = Ca fait , pour une nuit entiere d'observations , une batterie pour les ventilo , une autre pour l'Argonavis , une autre pour les moteurs , une autre pour les résistances ..... Ce n'est plus de l'astronomie mais une exposition de batteries / une sortie batteries
  10. oui Jgricourt , le probleme que tu abordes avec schéma explicatif est aussi tres interressant , mais different de celui du probleme de l'émissivité du primaire et du secondaire . Ton schéma montre que si un verre a un mauvais coefficient de conductivité thermique , alors des poches de temperatures internes mettront beaucoup de temps a s'évacuer , et provoqueront des dilatations et deformations de la surface optique . Dilatations d'autant plus fortes , que le verre a un coef de dilatation elevé (expl : Verre normal dilatation 8 , conductivité 0,75 _ Pyrex = 3 (2,5 x moins ! ) et 1 _ Zerodur = 0 (!) et 1,6 = 2 parametres excellents mais tres cher (!) .... etc ) . Mais le post est un miroir a " l'équilibre thermique" , mais subissant la déperdition par radiations au cours de la nuit , qui fait qu'il est souvent a 2 degrés plus froid que l'air ambiant : Un thermometre électronique avec un fil sonde , pour avoir 2 endroits de mesures , avec la sonde collée sur le primaire et isolée de l'air ambiant par de la mousse , montre cet écart fréquent au cours de la nuit . Et donc il faudrait chauffer ! et non pas laisser refroidir le miroir ! Oui Olivedeso , il y a peut etre des infos aussi interressantes qu'aurait Moot , si il connait des solutions apportés au telescope de 2m du Pic , meme si ce n'est pas sur l'émissivité ..... tant pis
  11. oui effectivement , les coupoles sont climatisées , et donc la temperature du telescope est égale a celle de l'air exterieur . Mais quand commence l'observation , le primaire se refroidit par radiation , sa face superieure etant exposé au ciel de nuit dégagé , et donc il baisse plus vite en temperature que l'air autour . Ils doivent sans doute , en plus climatiser le primaire et le secondaire (en les rechauffant) ...
  12. Il y a 3modes d'échanges de chaleur : La convection = le mouvement d'air transporte la chaleur et le transfere a un objet La conduction = échange de chaleur par contact de 2 objets L'échange de chaleur par radiation ... Surtout par les rayonnements infra rouges , qui vont chauffer a distance un objet ou l'air . C'est ce dernier qui pose probleme , car il présente des subtilités un peu déconcertantes . Certains telescopes ont des supports de secondaires en alu poli , non peint en noir , car tous les metaux polis , ont une faible émissivité de chaleur . Donc l'arraignee du secondaire rayonne moins de chaleur , et donc moins de turbulences de l'air autour , et donc rectitude des rayons stellaires mieux conservée, dès l'entree dans le tube . Mais reflexions de lumieres parasites augmentées . 1ere question : Pourquoi malgré cette remarque , les grands telescopes ont, pour la plupart , des supports du secondaire peint en noir mat , avec pourtant des conditions de noirceurs environnementales qu'on a pas nous ? Si on peint en noir mat l'arraignee du secondaire , l'émissivité passe de 0,05 (environ ,pour le metal poli ) a 0,95 (environ) càd celle du noir de fumée/suie et presque 1 , celle d'un corps noir , avec un simple depot de film mince de peinture (!!) , et alors on a un rayonnement de chaleur max , proche de 1 (100%) . Mais a mon avis , vue la masse totale du secondaire peu elevée , l'émission ne doit pas etre trop forte ....?) et donc de la turbulence ajoutée par le secondaire si on le peint en noir mat Pour le primaire , l'aluminure agit (a mon avis , par simple comparaison avec les observations physiques ci dessus ) , comme du metal poli , et l'emissivité est voisine de 0,05 (= ordre de grandeur ) .... Donc ça limite les pertes de chaleur par rayonnement thermique ,par cette surface métalisée polie , et évite donc de descendre encore plus bas en temperature , par rapport a celle de l'air ambiant ( = on a souvent une diff de temp de 1 a 2 degrés , entre l'air ambiant , et le miroir primaire , qui perd plus en degré donc , par radiation vers le ciel dégagé). Je parle du cas ou le primaire est sortie dehors depuis longtemps , et donc que sa temperature est voisine de l'air du dehors . idée et question 2 : Si on "aluminise"/métalise aussi les bords, mais surtout le fond du miroir primaire , il va beaucoup diminuer ses pertes thermiques par rayonnements , et donc moins baisser en temperature , et on aura peut etre plus autant d'écart de degrés entre le primaire et l'air . (2 degrés d'écart est semble t il , un max , car alors turbulences deviennent trop importantes ). Donnée : L'émissivité du verre est de 0,90 (environ) donc importante perte du verre par rayonnement thermique . (Pour memoire et differencier les parametres thermiques : Le verre a une faible conduction = 1 w/m2/K environ , contre 400 pour le cuivre ou l'argent , et 0,05 pour la laine de verre ) C'est assez subtil et complexe tout cela 3) Peut etre que les observatoire climatisent leur primaire et secondaire pour etre a la meme temperature que l'air ? et ce serait une solution pour les telescopes de luxe d'amateur ??? et les photos HD ( il suffit une fois l'équilibre atteint , de rechauffer le primaire et le secondaire d'environ 1 degré , avec des resistances de vivarium , qui font quelques watts , en les sous voltant ) Données et remarques interressantes du quotidien sur cette étonnante émissivité/radiation : Un moteur electrique a carcasse metallique chauffe a 70 degres par exemple , avec la grande majorité du flux thermique en convection et un minimum en radiation (et un minimum par contact/conduction ) ......... Si on le peint en noir (ou une peinture foncée , car l'écart entre les 2 émissivités est peu) , alors le moteur est a 50 degres , et la radiation devient forte , devant la convection et la conduction . Aussi : un radiateur de chauffage central peint rayonne plus qu'en metal brut , et bcp bcp plus que si vous l'astiquez au Miror et a la pate a polir 🙂
  13. Il y a des phénomenes d'échanges de chaleurs tout aussi étonnant que ceux deja mentionnés ci dessus dans 2 reponses données par Ursus. L'échange de chaleur par radiation ( la 3eme façon d'échanger de la chaleur , avec aussi la convection = mouvement d'air qui transporte la chaleur , et la conduction = échange de chaleur par contact ) est déroutante mais importante . Certains telescopes ont des supports de secondaires en alu poli , non peint en noir , car tous les metaux polis , ont une faible émissivité de chaleur . Donc l'arraignee du secondaire rayonne moins de chaleur , et donc moins de turbulences de l'air autour , et donc rectitude des rayons stellaires mieux épargnés dès l'entree dans le tube . Mais reflexions de lumieres parasites augmentées . 1ere question : Pourquoi malgré cette remarque , les grands telescopes ont, pour la plupart , des supports peint en noir mat , dans les conditions de noirceurs qu'ils ont ? Si on peint en noir mat l'arraignee du secondaire , l'émissivité passe de 0,05 (environ pour metal poli ) a 0,95 (environ) càd celle du noir de fumée/suie et presque 1 , celle d'un corps noir , et alors on a un rayonnement de chaleur max (mais a mon avis , vue la masse totale du support, pas trop forte ....?) et donc de la turbulence ajoutée par le secondaire Pour le primaire , l'aluminure agit (a mon avis , par simple comparaison) , comme du metal poli , et l'emissivité est voisine de 0,05 (= ordre de grandeur ) .... Donc ça limite les pertes de chaleur par rayonnement thermique ,par cette surface métalisée polie , et évite donc de descendre encore plus bas en temperature , par rapport a celle de l'air ambiant ( = on a souvent une diff de temp de 1 a 2 degrés , entre l'air ambiant , et le miroir primaire , qui perd plus en degré donc , par radiation vers le ciel dégagé). idée et question 2 : Si on "aluminise" aussi les bords, mais surtout le fond du miroir primaire , il va beaucoup diminuer ses pertes thermiques par rayonnements , et donc moins baisser en temperature , et on aura peut etre plus autant d'écart de degrés entre le primaire et l'air . (2 degrés d'écart est semble t il , un max , car alors turbulences deviennent trop importantes ). Donnée : L'émissivité du verre est de 0,90 (environ) donc importante perte du verre par rayonnement thermique (mais faible conduction du verre = 1 w/m2/K environ , contre 400 pour le cuivre ou l'argent , et 0,05 pour la laine de verre ) C'est assez subtil et complexe tout cela 3) Peut etre que les observatoire climatisent leur primaire et secondaire pour etre a la meme temperature que l'air ? et ce serait une solution pour les telescopes de luxe d'amateur ??? et les photos HD NB interressant du quotidien : Un moteur electrique a carcasse metallique chauffe a 70 degres par exemple , avec la grande majorité du flux thermique en convection et un minimum en radiation ......... Si on le peint en noir (ou une peinture foncée , car l'écart entre les 2 émissivités est peu) , alors le moteur est a 50 degres , et la radiation devient forte . Aussi : un radiateur de chauffage central peint rayonne plus qu'en metal brut , et bcp bcp plus que si vous l'astiquer au Miror et a la pate a polir 🙂 Oui Ursus , en floquant ton interieur de tube metallique , pour le rendre moins reflectif , tu l'as aussi isolé .... Et donc le tube metallique est plus long a descendre en temperature , et l'interieur du tube conserve de l'air un peu plus chaud , donc de l'air qui peut supporter un peu plus d'humidité en suspension , donc une condensation et un dépot de rosée retardées Le pare buée agit , surtout qu' il est tout le temps fait de matiere émissive (carton , plastique etc ) , comme un léger réchauffeur d'air , et aussi agit mécaniquement , quand le tube n'est pas proche de la verticale , comme un obstacle convectif , a l'air froid tombant dessus le sujet étant beaucoup plus "materiel astronomique" que "astro photo" , et le post date de 2015 , je crée donc une nouvelle discussion dans materiel astro
  14. le site donné par Pegive est bien http://www.satview.org/?sat_id=37820U , et il ne sont pas nombreux . Le probleme aussi est qu'on ne voit pas ou se fera la zone de chute , meme si la chute/rentrée est maintenant prévue pour 3h du matin environ , heure francaise (1h UTC )
  15. Les Bushnell 4x30 proposées en lien ci dessus pour moins de 50€ , font 300m a 1000m soit 17degrés de champ .... Reste a savoir si le champ n'est pas mangé en parti par des aberrations , et si l'usage terrestre ("pour le sport") est adapté a l'astronomie ....ce n'est gagné , car en jumelles de nuit on accepte de la distorsion , et pas de coma , alors que de jour c'est l'inverse . Les zoom/teleconvertisseurs marqués x2 sont insuffisant en donnant un grossissement reel de x1,5 environ ... gain en magnitude trop faible J'attends depuis 15jours ma commande de 2 teleconvertisseurs x3 (la photo sur le site marque meme x3,5 ?! ) = https://www.ebay.com/itm/HD-3X-ZOOM-TELE-LENS-FOR-Canon-Vixia-HF-G10-G20-G30-XF100-XF105-GL1-GL2-GL3-XA25/130357206189?hash=item1e59e51cad:g:sBAAAOSwtnpXm58Y NB : attention , demander le diametre exterieur pour savoir si vos yeux sont assez écartés pour cet article . (mon écartement interpupillaire est important , de 71mm) Je ne supporte plus mes Omegon / Vixen 2,1x42 mm , avec leurs champs scandaleusement déformés (50% du champ présente une aberration spherique a couper au couteau) , donc l' ultra grand champ de 26 degrés est un pur mensonge , qui doit etre ramené a 13 degrés environ ...ce qui fait alors tres cher (!!) ET tres etroit (!!) pour un grossissement de x2
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.