Jump to content

HAlfie

Membre
  • Content Count

    248
  • Joined

  • Last visited

About HAlfie

  • Rank
    Membre
  • Birthday 12/31/1983

A propos

  • Résidence
    68
  • Intérêts
    Astronomie, astrophoto, matériel astro, photographie terrestre, musique, graphisme etc.
  • Matériel
    C9.25 sélectionné
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Hello Jean-Baptiste et merci pour ton retour!! Ah super je ne savais pas que ABE s'adaptait à chaque image! Je pensais qu'il faisait une image étalon et l'appliquait à tout le reste ouf me voilà rassuré 😉!
  2. Hello, en effet ils sont fabriqués au compte goutte et les dispos sont très "fugaces". Ils semblent très bons surtout pour le prix! La version 50,8mm non montée semble dispo : https://www.astroshop.de/fr/filtres-h-alpha/baader-ultra-narrowband-3-5nm-h-alpha-ccd-filter-50-4mm/p,45360 https://www.baader-planetarium.com/en/baader-ultra-narrowband-h-alpha-35nm-filter.html
  3. Hello, Je me suis beaucoup interrogé sur la sensibilité et le temps de pose. Après quelques recherches, quelques comparaisons ASI1600MM vs ASI183MM. Le QE de la 183MM est de 1,40x (plus élevé) que celui de la 1600MM. La surface des pixels de la 183MM (2,4x2,4=5.76sq.µm) est de 2,5x plus petits que ceux de la 1600MM (3,8x3,8=14.44 SQ.µm). En associant les deux, cela sous entend qu'avec un instrument équivalent, il faudrait environ 50-60% de temps de pose en plus avec l'ASI183MM pour arriver au même niveau signal bruit que la 1600MM. Par contre, la résolution sera "meilleure" sur l'ASI183MM dans la limite du pouvoir de résolution du diamètre de l'instrument utilisé. Il y a un problème connu de réflections sur les étoiles brillantes avec l'ASI1600MM qui semble plus exigeante du coup sur la qualité des filtres utilisés (les Astrodons sembleraient moins sujets au probème que d'autres marques mais vu le prix actuel, encore heureux...). En planétaire/lunaire, l'ASI183MM est directement utilisable à F/D 10-12 avec l'échantillonnage idéal sans barlow et permet d'atteindre à 19i/s en 12 bits à plein format vs la 1600MM PRO à 14.7fps en 12 bits (mais 23fps en 10 bits) qui nécessitera une barlow. Pas de grosse différence ici. --> En conclusion, il semble qu'il vaille mieux éviter des F/D trop élevés (supérieurs à 6 je dirais?) avec la 183MM ou alors il faudra beaucoup poser pour bien lisser le bruit. Il serait intéressant de viser F/D 5 autant que possible avec une lunette. Avec un newton très ouvert (genre F/D 4, 3.3 ou même 2.8) et de courte focale, les tous petits pixels de 2.4µm rendent à mon avis l'association compliquée... J'ai renoncé à l'option petit newton très ouvert avec cette caméra, ne souhaitant pas passer ma vie en début de soirée à régler le TILT, à refaire la collim dès que je change l'angle de la caméra selon l'objet visé et/ou voir des étoiles ovales au moindre problème de guidage... Il y a déjà assez de paramètres à gérer comme ça qui peuvent venir réduire le temps dispo pour bien exploiter les *quelques* nuits dégagées 😓. Et vous qu'en pensez-vous ☺️?
  4. Resalut :), pour l'USB Traffic, en fait l'avoir au maximum a du sens en imagerie planétaire où le débit max est visé, mais sur du ciel profond, j'ai cru comprendre que ça pouvait générer de l'ampglow en plus?
  5. @krotdebouk : hello :), et merci pour ta réponse! Yes on a arrive aux mêmes conclusions ce qui me laisse à penser qu'on touche au but ! Attention en LRGB Jon Rista déconseillait de passer sous la barre du half unity c'est à dire en dessous de 54 de gain car on peut avoir des soucis de banding apparemment! Concernant le Gain 270 en 10min, tu as donc eu des soucis avec l'ampglow trop présent à ce niveau de gain/temps d'exposition? Si ce n'est pas indiscret, tu utilises combien de DARKS pour ton master dark? Pour ma part, j'en utilise 100 (!!) pour mon master dark de 10min à gain 200. J'ai fait les DARKS dans une pièce bien noire (même en couvrant la caméra, ne pas faire ça dans l'obscurité peut amener à des lumières parasites) et il y a moins d'un an pour éviter les variations ds le temps du capteur et je n'ai pour le moment pas eu de problèmes lors du pré traitement. Lors du MASTER DARK dans Pixinsight, je mets les 2 sigmas low à 7 et high à 7 aussi. Peut-être que cela peut aider en faisant plus de DARKS et avec les mêmês valeurs de SIGMA? Le newton à F/4 semble tout indiqué! La focale est dans la limite haute mais ça peut faire très mal si la collimation avec des si petits pixels associés à un F/D aussi courts ne te font pas peur. Sinon il y a ça, je ne sais pas ce que ça vaut : https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p11556_Like-new--TS-Optics-150-mm-f-2-8-hyperbolic-Astrograph-with-Corrector-and-Carbon-Tube.html Autre point de vigilance avec les Newtons qui génèrent des aigrettes. Si tu shootes en plusieurs nuits (parfois espacées de plusieurs jours), il faut toujours garder exactement la même position du tube dans ses colliers. Dit autrement, une fois serré dans ses colliers, on ne le bouge plus le tube par rapport à ses colliers et seul le porte oculaire peut bouger en rotation (tout en gardant d'une soirée à l'autre le même angle de 0° ou de 90° selon l'objet). SInon il semble que ton image sera alignée mais tes aigrettes vont se dédoubler voire se "détripler"!! Dit autrement, l'angle de ta caméra et de ton objet visé aura beau être le même d'une soirée sur l'autre, celui des aigrettes ne le sera pas forcément et quand tu voudras tout assembler sur tes plusieurs nuits, ça va poser problème. Jai lu ça sur un blog d'un gars qui était passé sur un newton et c'est un point que je n'avais pas du tout anticipé mais qui est tellement logique! Petite astuce au passage que j'ai découverte sur le tas pour conserver la même rotation de la caméra à moins d'1° près même à 1 mois d'intervalle :). Lancer Firecapture juste avant SGP (en vérifiant que l'USB traffic est bien au mini à 40 et pas plus haut) et cliquer sur le bouton pour faire apparaitre la mire en croix. Je place une étoile brillante le long d'un des 2 axes en me mettant genre à 15i/s et je fais glisser l'étoile le long de l'axe qui me sert de repère. Si l'étoile ne suit pas parfaitement la ligne d'un des axe, je corrige en tournant le PO et ainsi de suite. Avec cette méthode, en quelques minutes, j'arrives à une précision de moins d'un demi degré hihi :)! Ca me permet de continuer les shoot même 3 semaines plus tard ce que j'ai fait pour les dentelles !
  6. Hello, Ce topic est passionant 😂! De mon côté, mes derniers essais/shoots m'ont permis d'affiner les temps de pose pour voir comment ça réagit quand on empile et qu'on tire les seuils ce qui fait ressortir le bruit. Je suis en train d'apprendre à maîtriser Pixinsight en accéléré et m'attaque maintenant à la partie post traitement d'où le fait que je ne poste encore aucune image finalisée. Ce capteur est quand même à mon sens un peu plus bruité que les meilleurs CCD à plus gros pixels et ce, malgré le bruit de lecture faible et un QE élevé. Cela nécessite, je trouve, de poser assez longtemps avec des iustruments assez ouverts pour avoir du signal et surtout, permettre de lisser un maximum le bruit de fond du ciel qui ressort assez vite! Mais bon, à 1200€ la caméra de 20MP utilisable en planétaire comme en ciel profond, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre car bien utilisée, on peut venir chatouiller des caméras 3X plus chères voire plus. Sans parler du fait que ses petits pixels permettent l'utilisation d'instruments plus petits (idéalement avec focales entre 250 et 400mm), plus transportables, et donc moins chers tout en ayant une resolution sympa, dans la limite du pouvoir séparateur bien sûr! Après, concernant le débat CCD vs CMOS, quand je clique sur les images FULL prisent avec la plupart des caméras CMOS , je dois bien avouer que je suis souvent relativement déçu (hormis avec la 1600MM qui semble moins bruitée mais dont le capteur panasonic réagit mal sur les étoiles brillantes). On retrouve souvent pas mal de bruit et/ou le fameux "effet peinture" à cause d'un excès d'antibruit peu discret en post traitement 😓. En ce qui me concerne, avec une lunette ouverte à F5 (Esprit 80ED 80/400) associée à la 183MM PRO en narrowband, le "sweet spot" (meilleur compromis) signal/bruit est comme suit : -->Poses unitaires de 10min à GAIN 200 en BIN 1X1 en Narrowband sous un ciel de ville (70 000 habitants à Colmar), avec Dithering high toutes les 3 images. C'est une sorte de compromis (dynamique > 11bits vs peps de l'image vs ratio Signal/bruit). Concernant les images finales, si votre objectif est de limiter le bruit du fond du ciel quand on pousse les seuils ET d'avoir des images en FULL regardables sans utiliser de fonctions de lissage de bruit (ou alors à peine) souvent utilisées en excès : -Luminance : minimum 8H de pose et viser idéalement 10h de pose ou plus par couche utilisée soit 60x600S dans mon cas (à partir de 45x600 ou 50x60 le bruit se lisse pas mal). Par exemple, sur les dentelles, comme les couches Ha et OIII servent à la luminance, je pose donc au moins 08h de chaque. -Couleurs : viser idéalement la moitié soit mini 4H et idéalement 5h de pose ou plus par couche utilisée pour faire la couleur soit 30x600S à gain 200. Ne poser que 2h par exemple fait qu'il est difficile d'avoir du signal dans la couleur. Du coup, mon approche sous entend 20H-25h par objet avec une lunette ouverte à F5 et pour cela, vive Sequence Generator Pro qui prend du temps à paramétrer correctement, mais qui une fois maîtrisé, permet de faire le job pendant son sommeil sur plusieurs nuits . Dans tous les cas il n'y a pas de miracle, pour avoir de belles FULL de vrai mâle , il faut poser longtemps. Par contre, si on vise une image finale réduite à 50%, on peut en effet poser moins longtemps et utiliser plus d'antibruit sans trop dénaturer l'image 🙂. J'espère que ça pourra en aider certains selon leurs préférences, moi j'ai choisi mon approche .
  7. Hello à toi, et merci pour ta réponse :)! Ah en fait on peut aussi faire un ABE après empilement. Yes les tutos de Jean-Baptise sont top, je m'en inspire beaucoup pour progresser sur Pixinsight :)!
  8. Hello tout le monde, j'ai une question existentielle, apprenant à maîtriser Pixinsight. Comment gérez-vous le gradien quand vous shootez une nuit complète en narrowband et que la pleine lune s'est levée durant vos poses et devient donc votre principale source de gradien? La difficulté ici est qu'avec la méthode ABE qui se fait avant empilement, j'ai l'impression que cette méthode suppose que le gradien doit rester sensiblement figé dans son intensité et son orientation sur toute les poses concernées par ex sur les 30 poses de 10min. Mon souci est que la lune se déplaçant, j'ai l'impression que le gradien évolue dans on orientation et intensité, et que du coup, la méthode ABE n'est plus à privilégier, à moins de le faire par tranche de toutes les 5 poses ce qui serait rébarbatif. Comment gérez-ous le problème? En utilisant plutôt le DBE qui semble se faire plus en aval dans le process (une fois les images empilées)? MErci pour votre retour et bonne journée
  9. Hello 😁, mes comparaisons en utilisant pour chaque brute les mêmes valeurs d'histogramme étaient en fait biaisées. J'ai refait une comparaison des brutes en resserant les seuils de la même manière mais pas avec les mêmes valeurs pour m'adapter à chaque image à savoir : le curseur des tons noirs/Shadows au début de la courbe et le curseur des midtones/tons moyens à la fin de la courbe. Je ne touche pas le curseur des tons clairs comme ceci : Comme vous pouvez le voir, plus le gain est élevé, plus la largeur de la courbe de gauss est grande. En faisant cela, on se rend compte qu'augmenter le gain est en fait, pour les 2/3 une façon d'avoir déjà des seuils plus resserrés dès le départ mais n'apporte pas nécessairement plus de signal à moins de pousser le gain à plus de 200! L'ampglow est en fait assez similaire pour un temps de pose donné une fois les seuils resserrés comme les images ci-dessus quel que soit le gain. Dit autrement en termes de rapport de signal du moins bon au meilleur signal : 300S G111 < 300S G270 = 450s G172 = 600S G111 (bruit 600s < 300s cependant) < 600S G200 < 600S G270 Les brutes avec cette méthode ici : http://astrosurf.com/halfie/ASI183MMPRO/GAINV2/ En gros je vais me tenir à 600s de pose avec gain200 en narrowband. 14x300S gain 111 avec histogramme selon cette méthode : Même durée en 7x600s gain 200 : Bon ciel ☺️
  10. Je ne sais pas comment faire ça, je découvre Pixinsight depuis jeudi dernier 🤣!!
  11. Resalut, ; Addition de 14x5min à gain 111 soit 70min. Addition de 7x10min à Gain 200, soit 70 min au total. Même histogramme sous Pixinsight que l'image ci-dessus. Il y a clairement plus de peps sur celle avec Gain à 200 mais les étoiles sont aussi plus présentes. Bon ciel!!
  12. Hello :), J'ai fait pas mal de tests hier soir et voici une animation avec des temps de pose et gain différents. 183MM PRO, -15°C, ESPRIT 80ED F5, Halpha Baader 7nm et tout fait dans la même heure la même soirée. Images avec réglage identique sous Pixinsight avant conversion JPEG. Ordre du signal le plus faible au plus fort. Vous verrez que 300s à gain 270 est le clone de 600S à gain 200...!! Mais sur les full on voit que cele à 300s est plus bruitée. Mais comme on va en empiler le double, ça peut être une belle opportunité! Les poses courtes donnent souvent plus de piqué, ça peut être intéressant! Les FULL de l'animation en jpg sont dispo ici: http://www.astrosurf.com/halfie/ASI183MMPRO/GAIN/ A bientôt 😁!!
  13. Resalut à toi, pourrais-tu STP nous mettreta full empilées, celle de 33x600s à gain 111 en plus de celle de 30x600s à gain 270 que tu as déjà uploadé STP :)? PAs de traitement antibruit sur les 2 et/ou traitement antibruit identique? As-tu laissé l'offest à 10 pour le gain à 270? MErci d'avance et bon ciel :)!
  14. Aaah excuse moi oui c'est tout en SHO Baader donc HAlpha 7nm! Ahah ce soir aussi le matos va chauffer, nuit totalement dégagée, je vais probablement faire des tests à 600S tjrs gain 111 après avoir fait du 300S, puis du 450s. Après je m'interroge où je ne suis pas sûr qu'au delà de 600S ça soit intéressant, je suis depuis 1 an la page Flicker d'Alejandro PErtuz qui a une TS 80mm et ASI183MM et ces dernières images sont à 600S alors qu'au début il faisait du 300S. https://www.flickr.com/photos/astrophotography_alex/ Après je ne sais pas non plus dans quelle mesure dépasser le gain 111 si on est déjà à 600S en narrowband apporte réellement un plus niveau bruit en analysant les brutes. C'est pas évident de savoir mais en tout cas 300S ça suffit pas...! C'est assez contradictoire là où sur les forums US on disait un CMOS il faut poser plus court mais empiler bcp plus de poses. Oui sauf qu'en pose courte, ça manque de peps en narrowband avec la 183mm et visiblement il vaut mieux privilégier les F/D assez courts. Ahaha avec un C9 bien collimaté tu vas tout péter avec l'ASI178MM 😋! Tes brutes avec ton luette 80mm sont super piquées, plus que les miennes avec mon ESPRIT 80 qui est censé être un triplet. Après elle est ouverte à 5 donc je sais pas si ça joue mais ton setup a bcp de potentiel 😁! Voici ce que j'avais réussi à faire avec C9 et ASI178MM et filtre rouge, le rapport résultat/prix du matos est assez imbattable : Par contre en effet il vaut mieux garder a 178MM si tu as un C9 "normal" et pas Edge HD. Le capteur plus grand en diagonale de la 183MM autour de 16mm fera qu'une partie de l'image ne sera pas corrigée sur un C9 Standard. A plus les copains, on va lui faire cracher ses entrailles à la 183mm 😂!!
  15. Hello, super merci beaucoup pour la brute et l'image compilée! Ca donne en effet envie d'augmenter à la fois le gain et le temps de pose 😊! Pour le moment je n'ai pas dépassé 450s de pose avec gain 111 mais on voit que ça manque de peps et que c'est granuleux. J'avais choisi cette caméra car les pixels étaient identiques à ceux de l'ASI178MM que j'utilisais en lunaire avec du coup plus de champ. La diaginale du capteur étant autour de 16mm, c'est pile le champ corrigé par mon VMC260 ;-)! C'est la première fois qu'une caméra me sert à la fois en lunaire HR ET ciel profond! Le tout pour un peu plus de 1000€, imbattable!! Avec cette taile de pixel, un télescope entre F/D de 10 à 12 est pile le bon grandissement. L'image est juste sorti de registax avec wavelet sans aucune retouche, c'était juste pour l'exemple, c'était 500 images compositées sur un film de 4500 avec filtre rouge au foyer du VMC 260L (qui a 3m de focale). Bon ciel et à bientôt!!
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.