Jump to content

yui

Membre
  • Posts

    18,243
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

4 Followers

A propos

  • Résidence
    Alsace
  • Intérêts
    :)
  • Matériel
    jumelles, lunette lidl pour le soleil notamment, télescope célestron74 dont je ne me sers pas, Dobson300 qui fait mon bonheur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

yui's Achievements

  1. https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/espace-telescope-spatial-webb-va-mettre-orbite-autour-point-l2-ce-soir-quest-ce-cela-veut-dire-96299/?utm_content=buffer64a93&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=futura&fbclid=IwAR3HtWWqHz_9PLNrh3TeYcFxXUDliRuvbXBORrq1ej7GNsQU1gMm0vF53zQ
  2. C’est très joli oui Il n’empêche que je constate que ces petits animaux sont moins poètes que nous : les oiseaux s’en fichent royalement et les écureuils n’y voient que de la potentielle nourriture Comme quoi les photos sont trompeuses, on y voit des scènes idylliques alors qu’en fait elles n’ont de magiques que la beauté intrinsèque des différents éléments les composant : le décor, les personnages et les animaux eux-mêmes
  3. merci et merci Tout à fait Ils sont arrivés à la Lune lorsqu'elle était pleine. C'était voulu car ils étaient censés s'y "poser", côté lumière et chaleur Un évènement imprévu les a fait dévier et contourner la lune. Et de l'autre côté hé bin c'était la nuit Il en aurait été différemment si elle avait été en quartier ou même gibbeuse Moi j'avoue que je ne m'y attendais pas, j'attendais la suite de la description des reliefs lunaires Du coup il n'a pas eu à se mouiller Jules Verne Bon, à la lueur de l'explosion d'un bolide cette face cachée a tout de même été éclairée de façon fugace. Juste le temps à l'enthousiaste et fantasque passager français de pouvoir y avoir ce qu'il souhaitait y voir : des cités etc, ses compagnons américains eux n'ont rien vu de tout cela Enfin Jules Verne a toutefois décrit de la neige sur des sommets proches du pôle Sud " Les monts Dœrfel et Leibnitz forment deux groupes séparés qui se développent à peu près au pôle sud. Le premier groupe s’étend depuis le pôle jusqu’au quatre-vingt-quatrième parallèle, sur la partie orientale de l’astre ; le second, dessiné sur le bord oriental, va du soixante-cinquième degré de latitude au pôle. Sur leur arête capricieusement contournée apparaissaient des nappes éblouissantes, telles que les a signalées le père Secchi. Avec plus de certitude que l’illustre astronome romain, Barbicane put reconnaître leur nature. « Ce sont des neiges ! s’écria-t-il. – Des neiges ? répéta Nicholl. – Oui, Nicholl, des neiges dont la surface est glacée profondément. Voyez comme elle réfléchit les rayons lumineux. Des laves refroidies ne donneraient pas une réflexion aussi intense. Il y a donc de l’eau, il y a donc de l’air sur la Lune. Si peu que l’on voudra, mais le fait ne peut plus être contesté ! » "
  4. Je suis encore dans la lune avec Jules Verne moi Une petite devinette : Trois explorateurs dans un boulet font le tour de la Lune. Après avoir décrit avec moult détails les reliefs que nos trois intrépides ont pu admirer de près sur sa face visible depuis la Terre, les voici en approche de la face cachée… Quelle astuce a trouvé Jules Verne pour ne pas avoir à décrire la face cachée de la Lune
  5. Tiens Dédé t’as changé de voiture 🧐 ?
  6. Hop me revoici pour indiquer que dans les premières lignes de Autour de la Lune, suite du bouquin précédent, Jules Verne se garde bien expressément ce coup-ci d’indiquer l’année précise ah bin tiens, toujours dans la suite : «Lancé le 1er décembre, à onze heures moins treize minutes et vingt secondes du soir, il devait rencontrer la Lune quatre jours après son départ, le 5 décembre, à minuit précis, à l’instant même où elle se trouverait dans son périgée, c’est-à-dire à sa distance la plus rapprochée de la Terre, soit exactement quatre-vingt-six mille quatre cent dix lieues.» … «Conséquemment, leur arrivée à la surface du disque lunaire ne pouvait avoir lieu que le 5 décembre, à minuit, au moment précis où la Lune serait pleine, et non le 4, ainsi que l’avaient annoncé quelques journaux mal informés.» On dira alors que parmi ces « journaux mal informés » figuraient certainement un bouquin du même auteur : c’est bizarre qu’il ait à ce point voulu être pointilleux sur le jour (quitte à se contredire explicitement) alors que l’année a été à dessein laissée floue. D’autant que d’après mon site de simulation il aurait mieux fait d’avancer le jour plutôt que de le reculer (héhé il ne se doutait point de l’enquête qui en serait faite ici ) Voilà la place est libre libre
  7. Même joueur joue encore Alors pour les simulations de phases de la lune j'ai trouvé ce site là : https://fr.planetcalc.com/524/ Et il se trouve que l'année 1866 ça colle pas mal du tout On a la pleine lune Bon après attention la pleine lune est indiquée du 1 au 3 janvier. On est donc pas totalement dans les clous car Jules Verne parle d'une lune devenant pleine le 3 janvier à 12h44 (Les autres années cela ne colle pas, tes'es'net une pleine lune) Ensuite y a cette histoire de zénith et de périgée... Là y a écrit "Lune descendante", ça c'est en rapport avec les nœuds je crois Je ne sais pas trop si ça a un rapport avec le passage au zénith à minuit... Je pense avoir davantage de succès avec cette histoire de périgée J'essaye pour voir si je trouve un truc... Ohoh j'ai un beau truc mais ça tombe en Mars " Nous avons beaucoup de super lunes et d’éclipses lunaires, mais ces deux phénomènes ne coïncident pas souvent avec une lune bleue », précise Jason Aufdenberg. Le dernier rendez-vous céleste similaire s’était produit le 30 décembre 1982 et avait été visible en Europe, en Afrique et dans l’ouest de l’Asie. Pour l’Amérique du Nord, il faut remonter à 152 ans, au 31 mars 1866, et avant cela au 31 mai 1341, selon les annales." https://www.ledevoir.com/societe/science/518726/super-lune-bleue-de-sang-le-31-janvier-un-rendez-vous-celeste-rare Hasard de dingue : il y a eu une éclipse un jour de superlune en 1866 En Amérique du Nord qui plus est, là où se déroule l'action du bouquin de Jules Verne Cela dit si cette éclipse passait par la Floride cela ne ferait pas les affaires de l'auteur qui n'en parle pas. Pourtant cela aurait ajouté du piquant à son scénario la crainte des éclipses et le fait d'envoyer précisément un jour d'éclipse un boulet (habité qui plus est vers la lune ) Mais bon c'était en mars 1866 et pas en décembre 1865. Je me demande si Jules Verne avait eu ces infos de superlune et d'éclipse en mars 1866 car il aurait pu y placer son coup de canon Bon une superlune (pleine lune + périgée) en mars 1866, n'empêche peut-être pas un autre périgée au 4 décembre 1865... Je vais regarder... Vive Internet y a qu' à demander et hop : Source : bureau des longitudes nous dit-on Alors pas de périgée au 4 décembre 1865 pile poil mais un le 30 novembre, à la louche c'est pas trop mal Donc pour résumer : 1865 ça colle pas trop mal pour une pleine lune et un périgée, resterait à voir cette histoire de zénith mais bon j'ai déjà bien bossé moi En attendant la place est libre Messieurs Dames
  8. quelqu'un a dit "Poser une question c'est déjà y répondre à moitié" Bon déjà commençons par chercher la date de la fin de la Guerre de Sécession (quelle horreur à écrire ce truc ) Merci les gars Donc ce serait une année du style 1866 ou 1867 par là ... Tiens au fait en cherchant par ci par là je suis tombé sur le gars volant de Ygogo ah Jules Verne nous donne un indice dans son avant dernier chapitre : « En effet, le 11 [décembre], à neuf heures onze minutes du matin, la Lune devait entrer dans son dernier quartier. Après ce délai, elle irait en déclinant, et, quand même le ciel serait rasséréné, les chances de l’observation seraient singulièrement amoindries ; en effet, la Lune ne montrerait plus alors qu’une portion toujours décroissante de son disque et finirait par devenir nouvelle, c’est-à-dire qu’elle se coucherait et se lèverait avec le soleil, dont les rayons la rendraient absolument invisible. Il faudrait donc attendre jusqu’au 3 janvier, à midi quarante-quatre minutes, pour la retrouver pleine et commencer les observations. » Alors Roger que disent les almanachs ? Trouve-t-on une pleine lune un 3 janvier 1866 ? (Ou peut-être 1867 ?)
  9. Hello, j'ai une question mais je n'ai pas la réponse Je vais chercher aussi Cela va t'intéresser Roger car cela concerne la course du satellite naturel de notre planète Alors voilà je suis en train de finir d'écouter le roman de Jules Verne De la Terre à la Lune , qui en passant fait allusion à toute une batterie de trucs astro : astronomes célèbres, instruments d'observations, course des corps célestes ... L'histoire tourne autour de l'idée d'envoyer un boulet de canon vers la Lune avec l'objectif de l'atteindre (Une idée de chefs d'industrie artilleurs en manque de guerre pour démontrer la puissance de leurs canons) Des scientifiques sont mis à contribution et la question est de savoir à quelle date prévoir le coup de canon et voici ce qui ressort de leurs réflexions : "D’après ce qui vient d’être dit ci-dessus, il faut d’abord choisir l’époque où la Lune sera dans son périgée, et en même temps le moment où elle passera au zénith, ce qui diminuera encore le parcours d’une distance égale au rayon terrestre, soit trois mille neuf cent dix-neuf milles ; de telle sorte que le trajet définitif sera de deux cent quatorze mille neuf cent soixante-seize milles ( — 86, 410 lieues). Mais, si chaque mois la Lune passe à son périgée, elle ne se trouve pas toujours au zénith à ce moment. Elle ne se présente dans ces deux conditions qu’à de longs intervalles. Il faudra donc attendre la coïncidence du passage au périgée et au zénith. Or, par une heureuse circonstance, le 4 décembre de l’année prochaine, la Lune offrira ces deux conditions : à minuit, elle sera dans son périgée, c’est-à-dire à sa plus courte distance de la Terre, et elle passera en même temps au zénith. " Le 4 décembre fort bien, mais de quelle année Jules Verne se garde bien de l'indiquer, peut-être bien car ces conditions précises de mécanique céleste ne se sont pas réalisées dans les parages temporels où se déroule son histoire, à savoir peu après la guerre de Sécession. D'où la question : Existe-t-il une année qui pourrait correspondre au récit de Jules Verne Plus loin l'auteur précise cette histoire de "long intervalle" avant la prochaine configuration identique : "Le premier jour de décembre était arrivé, jour fatal, car si le départ du projectile ne s’effectuait pas le soir même, à dix heures quarante-six minutes et quarante secondes du soir, plus de dix-huit ans s’écouleraient avant que la Lune se représentât dans ces mêmes conditions simultanées de zénith et de périgée."
  10. N’empêche que Djokovitch il abuse grave 🤓
  11. Alors alors ça donne quoi nos bleues en vacances de fêtes 🥳 ? Bon c’est bien beau tout ça mais la suite c’est quoi ? La suite en 2022 (punaise j’avais écrit 2012 🙃) c’est ce fameux Euro 2021 en Angleterre mais aussi la suite et fin des qualifications pour la Coupe du Monde 2023 et enfin, cerise on the cake, le retour du tournoi de France dès février prochain : en Normandie (Caen et Le Havre) un petit article ici : https://www.google.fr/amp/s/www.eurosport.fr/football/tournoi-de-france/2022/tournoi-de-france-les-bleues-contre-la-finlande-en-ouverture-les-pays-bas-en-cloture_sto8696864/story-amp.shtml
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.