Jump to content

SPARKY

Membre
  • Posts

    305
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About SPARKY

  • Birthday January 31

A propos

  • Résidence
    SAINT-ETIENNE
  • Intérêts
    SPORTS
  • Matériel
    CPC1100 - PENTAX XW 40 mm ; ETHOS 21 mm ; Bino Televue avec barlow x 2 (paires oculaires 26 ; 20 ; 17 ; 15 mm) ; CCD INFINITY COLOR

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

SPARKY's Achievements

  1. Bonsoir, J'ai eu les 18 X 50 près de 3 ans... Un instrument d'observation qui est un must dans son domaine d'observation tant terrestre qu'en astro... concept bluffant les piles tiennent bien (prendre du haut gamme)... j'avais ouvert une discussion sur ces jumelles stabilisées CANON... Après il y a toujours eu sur le net des "prix cassés pour attirer sur leur site mais toujours en rupture"... il y a maintenant plus de 5 ans elle coutait déjà 1490 € de mémoire chez fournisseurs en disposant... Bon ciel à tous.
  2. Bonjour Alexis Ayant eu l’APM 20mm 100° c’est un cailloux toujours sur C11 d’un bon rendu visuel tant en qualité du champ qu’en placement d’œil. Bonne transparence. La vision des 100° requiert un peu plus de viser " les bords" pour une vue d’ensemble que sur l’ETHOS qui est remarquable sur ce point, offrant ses 100° "sans chercher les coins pour ainsi dire"... Bref l’APM bon rapport qualité prix et on peut de mon point de vue se poser la question du choix vu écart de prix... il fait le boulot sur SC... si on ne recherche pas le "top nivel" qui se paye et peut s’apprécier "avec modération" lol... après quid de retours sur F/D plus faible... Bon ciel sparky PS je n’ai jamais testé les 2 ES 92° en 17 et 12mm ? que valent ils en compromis grand champ accessible confort...
  3. Bonsoir, Sur mon CPC 1100 ayant eu à plusieurs reprises tant le NAGLER 22mm que l’ETHOS 21mm, j’ai opté au final pour l’ETHOS qui est d’un rendu étonnant avec un champ très accessible, transparence et un confort oculaire bien suffisant... tant bien même le NAGLER 22mm demeure remarquable, mais avec moins de champ en grossissant un peu moins... En focal plus courte j’apprécie beaucoup le NAGLER 17mm sur C11... mais l’ETHOS 17mm est aussi une référence... Bon ciel... sparky
  4. Flet merci pour ces précisions On est bien d’accord, le recours à une bino denk sur un SC ne permet pas d’obtenir un champ apparent plus grand sans vignettage via positionnement facteur x 0,66 dès que recours paires oculaires de 24 mm ou plus ... et le facteur 1,15 n’est pas bien venu... aussi, tout cela conforte pour moi mon choix initial d’une bino TELEVUE qui fait du x1 avec glasspath x2... Bon ciel... sparky
  5. Adam, De memoire, Avec un dobson les 3 facteurs de la denk sont pas les mêmes que sur SC... donc pas de 0,66... je crois qu’on est 1,3 puis 2 et 3... ce qui est peut être de fait plus adapté... bon ciel... sparky
  6. Merci Flet, À la lecture de ta réponse, je n’ai pas de réponse sur une paire en 24mm 68° couplée avec facteur 0,66 de la denk avec SC conduisant à un vignettage qu’on relève dans bon nombre de retours, y compris avec panoptic 24mm... ce qui est manifestement un vrai souci venant gâcher le gain de champ... bien que "lentilles correctives" placées avant... Après toujours sur SC le facteur 1’15 est effectivement peu approprié... comme je l’ai déjà notifié... après heureusement que le facteur x 2 fonctionne... là pas d’ambiguïté... Pour ma part sur SC une DENK indépendamment de sa qualité de fabrication, ne relève pas de facteurs grossissement bien adaptés : 0,66 avec vignettage sur oculaires des 24mm et facteur 1’15 réduisant le champ nominal de toute paires... surement mieux sur panels facteurs pour une lunette ou dobson... Bon ciel... sparky
  7. Adam... Je confirme les dires de Jean-Louis, un CPC1100 est en pratique des plus simples "à utiliser" : rapidité de mise en station, pour un suivi performant pour du visuel, voire visuel assisté que je fais avec un ATIK INFINITY COLOR (poses de 5 à 30 secondes)... Le poids du CPC1100 est "raisonnable pour un 280mm", moins lourd que des "équivalents" MEADE en diamètre... avec une double-fourche plutôt "robuste"... Aussi, en termes de "déplacement" chez moi il est sur "pied" et je le transporte sur 10 mètres pour l'avancer sur la terrasse : cela se fait "bien sans courir lol, à petits pas grâce à la prises de main au niveau base fourche couplée à la poignée sur l'autre fourche "... Pour les déplacements sites extérieurs (ou dans l'absolu tout le temps), hyper facile de "séparer" le mono-bloc tube platine" du trépied... pour le transport en voiture : perso je mets "le mono-bloc tube" sur siège arrière bien calé avec "ceinture" et trépied dans coffre... et le "remontage est rapide et facile " avec 3 molettes de serrage"... Bref, bien conçu et pensé, pour une solution "tout en un polyvalente"... c'est ce qui m'avait séduit d'emblée conceptuellement sur cette gamme CELESTRON... après, chacun trouve "son bonheur sur des solutions diverses et variées", c'est le charme de l'astronomie... Bon ciel... Eric
  8. Bonsoir, Je prends en cours cette discussion sur les SC en visuel... ce qui est mon "plaisir depuis 10 ansé et je vais surement confirmer des points de vue déjà exprimé dans les 10 pages de réponses et retours d'expérience, aussi je vais être synthétique sur les plus du "concept SC en visuel" comme tube polyvalent : Un C8 mais surtout un C11 c'est un vrai atout en termes de captation de lumière, déjà "honorable"... J'ai opté de suite pour les versions à double fourche CPC CELESTRON et j'ai depuis 9 ans un CPC 11OO après un an sur CPC800... une monture équatoriale étant nullement nécessaire pour du visuel... là on a une version AZI stable et performante sans besoin de système supplémentaire pour mise en station... une version DELUXE permettrait de "limiter le shiftting" mais j'ai une crayford JMI qui vient "bien faire" de mon point de vue ... J'ai rajouté une connexion "2' au tube" achetée chez PIERRO ASTRO qui permet d'optimiser de quelques mm le diamètre "intérieure effectif" vs version d'origine... j'ai un RC BAADER quick-lock... La solution CPC fait que j'ai aucun souci de "poids sur ce que je mets sur le RC" avec aucune incidence sur le suivi GOTO... Le SC en C11 permet de faire tant du CP (avec des shots sur les DENTELLES + OIII) que du planétaire, avec un champ max de 1° couplé à un bon oculaire 40mm comme un PENTAX... ce qui est "pas si mal"... J'ai été "longtemps sur une approche observationnelle en mono-oculaire"... Ayant quasiment testé tout ce qui existe dont zoom... sachant que l'avantage d'un SC F/D 10 c'est "qu'il est disons compatible avec tous les oculaires pour ainsi dire" ce qui permet de convenir à tous les budgets avec déjà de bons rapports qualité prix... sans besoin de PARACORR... Depuis près de 2 ans (ayant eu 3 ans des jumelles APO 100 MM et ayant pris goût à une vision bino) j'ai acquis une tête bino TELEVUE avec glasspath x 2 (plus adaptée au SC qu'une DENK, ayant d'ailleurs ouvert récemment une discussion à ce propos du fait des facteur de X sur la DENK pas des plus adaptés au final). Un SC notamment en C11 (bon compromis en poids pour une gestion des déplacements du CPC 1100) est vraiment complémentaire d'une bino... sans souci de MAP... Aussi, aujourd'hui j'ai un PENTAX 40 mm et un ETHOS 21mm pour le CP sur objet très étendus ou peu lumineux... et tout "le reste" c'est en bino dont tout le planétaire jusqu'à fort G... avec une vrai satisfaction après avoir en rappel pu observer au travers les meilleurs oculaires, en les ayant appréciés à part entière, mais ayant évolué "à la longue" dans mes choix et envie d'observation (accessible au travers un SC C11 en version goto sur AZI CPC1100) , sans y perdre "de façon globale" bien au contraire par comparaison... J'ai 4 paires d'oculaires "légers de formule optique simple peu onéreux en définitive" (qui viennent compenser le coût de la bino TELEVUE avec prisme de 27mm c'est important) de 26mm à 15mm... les 26 mm me donnant près de 0,6° de champ apparent... Voila ce que je peux faire en retour d'expérience "concentré sur le choix d'un SC en pure observation" notamment couplé "en solution prête à l'emploi" à une bonne monture AZI GOTO... un C11 étant surement une orientation judicieuses... Bon ciel à tous... Sparky
  9. Merci Jean-Louis pour ces liens sur CN, en plus de notre échange "perso"... Le dernier de 2015 ne donne aucun avis d'observateur notamment sur SC.. mais plus un avis "conceptuel suite à démontage pas des plus factuels"... d'intérêt limité pour ma question... Les 1ers liens relatent beaucoup de "choses" diverses et variées... et pas que "sur retour expérience ciblée SC+ DENK BINOTRON"... mais il semble qu'on y retrouve "bien notion de vignettage" notamment dès recours à une paire oculaires 24mm et plus (comme 26mm, 27mm, 30mm ou 32mm), notamment via test sur C11... Ce qui tend à confirmer ce que j'ai lu sur ASTROSURF... En pratique, le recours au facteur x 0,66 de la BINOTRON sur SC impliquerait pour éviter tout vignettage (venant détériorer la qualité du champ, certes plus grand mais pas top !) de se limiter au plus à une paire d'oculaires de 20 ou 21mm (voir 22mm tu utilises 2 VIXEN LVW sur ton C11 sans souci notable)... ce qui par ailleurs vient en limiter la captation de lumière sur la bino, soit un inconvénient potentiel en CP... Bien à toi... et bon ciel... Sparky
  10. Bonsoir, Guère de retour d'expérience sur Bino DENK + SC... Probablement une "combinaison" pas si courante en fait... Ayant eu des jumelles APO ED 100 mm LUNT-INGENERY pendant 3 ans... je me suis "imprégné" d'un rendu visuel à 2 yeux... Ayant revendu mes jumelles, j'ai souhaité acquérir une tête bino "haut gamme" pour mon CPC1100 en privilégiant le champ apparent plus que le G : j'ai donc hésité entre une TELEVUE (avec Glasspath x 2) et une DENK, toutes 2 à prismes de 27mm. Or la DENK sur SC relève de " " facteurs 0,66 ; 1,15 ; 2" versus les 2 de la TELEVUE " 1 et 2" : Déjà avec une DENK le x 1,15 "abouti à réduire le champ" de toutes paires d'oculaires, pas mon objectif... après, le 0,66 aurait un intérêt "compensateur"... mais dans un test lu sur ASTROSURF avec un MEADE 12', l'astram faisait écho de vignettage notable avec 2 PANOPTIC 24 mm... donc surement plus avec par exemple 2 ES 26mm... J'ai donc opté pour acheter la Bino TELEVUE. Après 2 ans, en CP il me manque des fois un peu de champ "à mon goût". Et je me reposait la question du "vignettage sur une DENK" pourvue d'oculaires en 24 mm ou 26mm... d'où la discussion que j'ai ouverte pour avoir d'autres retours sur ce constat ou non, au-delà de l'avis trouvé sur ASTROSURF... Bon ciel... Sparky
  11. Bonsoir, et merci Jean-Louis En complément d'info sur la discussion, j'ai un CPC 1100 et j'observe avec une bino TELEVUE (glasspath x 2 pour le planétaire fort G) qui fait merveille... J'ai 4 paires d'oculaires en ES 26mm 62° ; WO 20mm 70° ; TS 17 mm 70° et AURIGA 15 mm en 70°... Aussi, avec mes 26mm j'obtiens à x 108 un champ apparent de 0,58°, "parfois un peu juste à mon goût sur certains objets CP"... De fait, j'aurais souhaité avoir des retours sur tube SC muni bino DENK avec correcteur facteur 0,66 couplée à paires oculaires de 24mm et plus, et si aucun vignettage au final, une DENK "pourrait m'apporter un plus"... Bon ciel... Eric
  12. Bonjour aux astrams, Petite question pratique sur retours expériences : Tête bino DENK (avec donc prisme de 27 mm et système intégré à 3 facteurs de modification focale) sur SC (comme un C11) : en l'occurrence les 3 facteurs sur SC étant x0,66 ; x1,15 ; x2. Contexte : Le diamètre des prismes conduit à avoir recours à des oculaires "de focale max vers 27 mm de focale en 1,25'" : type 24mm 68° ou 26mm 62° qui conférent un champ apparent maximal mais somme toute un peu restreint (inférieur à 0,6°), pour observer des objets CP un peu étendu (ne serait ce que M42...). En pratique, avec une DENK "le passage au facteur 0,66" donne t'il accès à un champ apparent potentiel certes plus large (le 24mm donnant une focale proche de 36mm et le 26 proche de 40 mm) : c'est l'objectif, mais avec ou sans vignettage (au regard de la chaine optique et toujours du diamètre des prismes restant limitant) ... ? et forcément si vignettage, l'intérêt de la DENK en devient moins porteur voire de mon point de vue dénué d'intérêt... Merci par avance pour vos retour d'expérience liés à vos observations... bon ciel et bien à vous. Sparky
  13. Bonjour à tous, Après près de 10 ans d'observation sur SC en mono notamment C11... j'avais pu observer il y a quelque années dans une DENK prêtée par un ami astram. A l'époque pas entièrement convaincu par la vision bino vs mono, du fait somme toute de l'étagement des "3 facteurs glasspaths sur SC lié au système DENK et aux focales de paires oculaires dispo"... J'ai plus récemment observé pendant 2 bonnes années sur jumelles APO 100 mm... et là, la vision bino "s'est révélée à mes yeux comme une vraie plus value observationnelle CP et planètes "... Ayant revendu mes jumelles, j'ai investi dans une tête bino TELEVUE avec glasstah x 2... couplée à 4 paires d'oculaires (après divers tests) en 26 mm ; 20 ; 17 mm et 15 mm pour couvrir tant du CP que du planétaire... Depuis quelques temps ayant revendu progressivement mes oculaires mono, j'observe principalement avec la tête TELEVUE : planétaire exclusif et CP aussi, hormis sur objets grand champ (j'ai conservé mon PENTAX 40mm ==> 1° de champ apparent) et objets moins lumineux (j'ai conservé mon ETHOS 21mm). Hier soir en observation lunaire avec donc la TELEVUE équipée de 2 x 15 mm en oculaire (70°) (G près de x 200) ... pour une 1ère fois "étonnante et bluffante aussi", j'ai été confronté à cette inversion de relief : j'ai mis plusieurs secondes à réaliser le phénomène... car "inimaginable en principe"... pour autant, une vision surprenante de netteté dans l'approche des détails "inversés" et qui plus est parfaitement stable sur la durée (l'effet d'ombre étant conservé)... j'oserai dire une vision "absurde mais quasi complémentaire en effet optique"... et donc étonnamment non dénuée d'intérêt... les zones "de moindre relief normal" (type cratères larges de peu de hauteur) étant finalement "plus mis en valeur " ! J'ai pu reproduire plusieurs fois le phénomène sur une petite heure (ayant capter le truc ?)... je pense que le recours à le tête bino (sur un large champ comme un plan lunaire avec incidence lumineuse et effet d'ombre) permet une "longue observation de part le confort octroyé" et que cette durée observationelle (moins évidente en mono) conduit à ce que "le cerveau trouve le temps de moduler l'interprétation des signaux lumineux pour aboutir à cette inversion "on/off"... Bref une expérience que je souhaitais partagée (je l'ai fait de suite avec mes proches pour cause pas banal) et "QUI CHAMBOULE L'HABITUEL"... de mon point de vue (sans jeu de mot), j'espère pouvoir "reproduire cette anomalie non pas pour le fun, mais j'y trouve encore une fois un certains intérêt d'observation"... peut-être que "très personnel"... Au plaisir de vous lire, sur ce sujet "un peu renversant"... lol Bon ciel à tous... Sparky...
  14. Bonjour, J'ai déjà évoqué mon expérience sur C11 avec bino TELEVUE en CP : cette solution me permet quasiment d'avoir accès à tous les objets que je peux observer en oculaire mono ; nébuleuses planétaires et galaxies comprises... sauf peut-être des objets type les dentelles qui requiert justement un filtre OIII bande étroite... En résumé, par expérience, je me contente d'une paire de 26mm 62° ES au plus porche du diamètre prisme de 27 mm de ma TELEVUE (ayant testé 40 et 32 mm) ce qui me donne un champ apparent max pour un G max et sans risque vignettage en captant la lumière au mieux de ce me permet la tête... et je n'ai recours qu'à un filtre bande large (qui permet déjà de bien mettre en valeur les nébuleuses), pour ne pas trop assombrir sachant que la " le flux lumineux se répartit" sur les 2 yeux... ayant tester UHC et OIII sans noter d'intérêt voire le contraire comparativement... Bref, je ne suis pas convaincu que "tu trouves une grande satisfaction à avoir recours à une paire de 40mm avec OIII sur bino pour mieux observer des objets ténus du CP"... Bon ciel à toi... Sparky
  15. Bonjour à tous, Je viens aussi de répondre à Clouzot sur ma discussion ouverte sur l'ATIK INFINITY COLOR... Effectivement, en tant qu'ASTRAM (passionné au départ par le visuel et pas EXPERT en maniement de caméra) tout dépend de ce qu'on entend ou recherchons sous le terme VA, qui finalement ne relève pas "d'une interprétation unique consensuelle" d'où des approches techniques somme toute diverses, s'adaptant à ces différents points de vue... Pour ma part, le VA est un concept qui doit être une solution par définition (c'est dans son intitulé) au plus proche du visuel en termes de simplicité de déploiement (sinon je ferai de l'astrographie et temps imparti qui me fait défaut) tout en offrant ce qui me manque "avec mes yeux" de la couleur en CP. (sur un gros éventail d'objets sur base C11 avec goto).. D'où mon choix d'investir sur cette ATIK... en 10 minutes tout est installé et j'observe à l'écran de mon PC (avec ami et famille) des images couleurs "quasi temps réel qui se reconstituent au fur et à mesure du stacking"... bref, c'est ce que je recherche même si le rendu "est perfectible"... J'ai le sentiment que les solutions citées ci-dessus (à priori qualitativement performante), sont du VA "moins proche d'une assistance visuelle d'accès prêt à l'emploi qui plus est sans couleur, ce qui est incontournable pour moi"... Pour ma part, le VA est une approche observationnelle complémentaire du visuel. Elle devrait "être bien différenciée" de l'Astrographie... pour autant que les fabriquants puissent développer des solutions dédiées dans le concept prête à l'emploi (avec certes leur limite technique intrinsèque)... après, il peut s'avérer que le marché ne soit pas très porteur, ma vision de ce VA n'étant pas "très répandue"... l'ATIK INFINITY COLOR est un exemple de ce qui se fait dans cette optique... Content de pouvoir échanger à ce propos avec vous... à suivre donc... Bon ciel... Sparky
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.