Jump to content

Wolfrayet

Membre
  • Content Count

    15
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. La deuxième est la meilleure. Je pense qu'avec traitement tu ne pourras pas espérer beaucoup mieux. La réduction d'étoile ne se remarque pas dans la troisième puisque tu as augmenté le contraste et rendu les étoiles beaucoup plus brillantes. Les dernières sont immondes on a cette impression de nuit qui rend l'image désagréable à regarder. La deuxième est vraiment sobre et paraît réaliste, les couleurs sont bien équilibrées.
  2. Merci il me faudrait un correcteur de coma pour que ce soit une bataille juste. Bon ciel à vous Je poste la première version où le fond de ciel est assombri pour cacher la catastrophe flatique, mais les teintes sont trop glaciales à mon goût et la nébuleuse pas assez filamenteuse, un mix des deux aurait peut-être été une bonne idée.
  3. Messieurs, Mesdames Me revoici pour vous au rapport 🕵️‍♂️ Nom de code : NGC 6960 Noms usuels : Nébuleuse du voile, Petite Dentelle ou encore Balai de sorcière pour les plus fanatiques Localisation : 20h 45m 38.0s en Ascension Droite et +30°42'30" entre de la pisse de renard et une crotte de volatile Pas si facile à débusquer, SI 52 CYGNY NE M'AVAIT PAS SERVI D'APPÂT MUHAHAHAHA 😈 Situation de la captive : Je l'ai capturé telle qu'elle était lors des prémisses du Moyen-Âge Chef d'accusation : Suspectée de faire partie d'un ensemble plus grand, supposément éjecté lors d'une violente explosion. Je reviendrais au rapport quand j'en aurai appris plus sur ces terroristes Conditions de capture > .Piège à photons : Canon 450D refiltré Baader .Amplificateur de photons : Newton 200/1000 .Affût : NEQ6 .Temps de capture : L'assaut a duré 2h10min, je m'y suis repris à 78 fois tout de même .Optimisation de la capture : J'ai fais une simulation de capture dans le noir après l'assaut pour voir si la maline ne me cachait pas des cicatrices ou autres détails compromettants... Malheureusement de la poussière d'étoile et des ombres cosmiques ont perturbé le signal, sûrement pour me narguer. Je n'avais pas l'équipement adéquat pour livrer bataille sur tous les fronts. Colonel Siril et Commandant Pixinsight lui ont fait cracher le morceau en personne. Je ferai de mon mieux pour faire parler ses complices.
  4. J'ai changé de câble, mêmes bandes 😕
  5. Yo ! Ceci était censé être mon deuxième test pour maîtriser correctement mon matériel mais un autre souci sauvage est apparu ! J'image avec un 450D sur newton 200/1000 sur eq6 sans autoguidage avec ordi sur APT voici ce que donne une brute de m63 ajustée avec les paramètres d'auto ajustement de SIRIL (les bandes verticales larges n'y sont pas à l'origine, elles apparaissent avec les manip que je fais pour les enregistrer en jpg) : Voici en sortie de prétraitement avec DOF et quelques petits ajustements : Même chose lors d'une autre nuit d'acquisition pour M64 : Les brutes en RAW L_0024_ISO1600_110s__7C.CR2 L_0062_ISO1600_120s__15C.CR2 Ces bandes n'apparaissaient pas sur mes brutes précédentes et j'ai essayé plusieurs DARKS. La seule chose différente que j'ai relevé c'est que le câble USB qui relie mon APN à l'ordi fait des faux contacts il me semble. Enfin c'est bizarre parce que je peux le brancher plusieurs fois sur plusieurs ports sans que ca marche et il suffit que j'éteigne puis rallume l'APN pour que l'ordi reconnaisse l'appareil alors qu'il a du mal à le reconnaître directement depuis quelques nuits et un mouvement du cable déconnecte l'appareil. Ca n'a peut-être rien à voir. Qu'en pensez-vous?
  6. Je l'ai acheté d'occasion avec une monture eq6. Il y a 6 fils couleurs: vert, noir, blanc, jaune, rouge et bleu. J'appellerai Pierro Astro pour lui demander
  7. Oui j'ai fais une confusion en désignant les Darks de Flat comme des Offsets. Il n'empêche que je comprends que l´utilisation d'Offsets semble inutile si nos Darks sont exposés comme les brutes et flats Merci, je compte bien garder mes brutes rien que pour garder un souvenir. Je vais m´exercer avec le traitement mais je ne sais pas comment traiter aussi finement comme la dernière image que j'ai posté que quelqu'un d'autre avait retouchée. J'ai appris sur le tas avec le tuto de Colmic sur Siril, je fais l'étalonnage de couleurs, je règle l'histogramme, extraction du gradient, la saturation, HLVG, et je cale les histo sur photoshop avec variation du contraste et luminosité. Mais pour faire ressortir les détails et les couleurs je suis encore loin du compte. Je ferai un nouvel essai (avec Flat )
  8. Bonjour, la protection plastique de la clé usb de mon câble EQmod pierro Astro s'étant défait les fils de couleurs se sont détachés petit à petit et un proche les a totalement détachés je ne connais plus leur emplacement respectif. J´aimerais les resouder. Il me semble que le noir était soudé sur Gnd et le vert sur Dfn et les 4 autres sont de l'autre côté mais je ne sais pas dans quel ordre, auriez-vous une idée de ces positions ou carrément des photos ? Merci
  9. J'ai peut-être oublié de me présenter?? Je ferai une p'tite présentation sur le forum dédié. Je peux déjà vous dire que j'image en Maine et Loire. Ca va faire un an que j'ai monté ma NEQ5 et je n'imaginais pas toutes les perspectives que pouvait m'offrir ma passion pour l'astro (rencontres, voyages, connaissances mythologiques/scientifiques/techniques). Je vous remercie pour vos commentaires et vos encouragements, je les bois comme de l'eau de source! En ce qui concerne le sujet! Pour tout remettre à plat, si je comprends bien, les Darks servent à identifier le bruit thermique du capteur lié à la sensibilité ISO (pour la CCD je ne sais pas comment ça fonctionne) et au temps d'exposition du capteur donc même ISO et exposition pour les Darks. Les Offsets servent à identifier les défauts intrinsèques du capteur en réglant l'exposition au minimum (pour moi 1/4000 de seconde) et donnent aussi une idée de la qualité d'un capteur. Les Flats servent à mettre en évidence les poussières sur le capteur et éliminer le vignettage en réglant le temps d'expo et ISO pour atteindre 2/3 environ de l'histogramme. J'ai donc conclu que je pouvais faire des bibliothèques d'Offsets qui serviront pour toujours, de Darks selon la température/expo/ISO et qu'en est-il des Flat puisque j'imagine que la poussière peut varier d'un jour à l'autre, j'ai vu que le cadrage jouait aussi un rôle? Il y a plusieurs techniques pour faire des flats (fond de ciel uniforme, plutôt à l'aube? écran PC, feuille blanche...) et avec autant de possibilités je n'ai finalement rien choisi mais autant faire plusieurs essais pour constater par moi-même la meilleure solution. Et sur ce site il est indiqué qu'il valait mieux faire ses Offset au même temps d'expo que les Flats : http://pages.infinit.net/microlog/ciel_astro-ccd/bias_utilite.htm Etant donné que l'expo ne sera donc pas minimale sur les Offsets en les calant sur les Flats, je commence à me perdre. Au delà de ces "détails" je comprends l'importance des Flats et du prétraitement en général pour harmoniser le traitement. Je ne sais pas exactement pourquoi mais cette phrase m'a fait rire Je n'avais pas parlé du correcteur de coma que je n'ai pas, je complète ma configuration petit à petit en me concentrant prioritairement sur les aspects qu'il faut réussir à dompter (monture, DO, deuxième caméra pour autoguidage, traitement...). Un correcteur je l'achète, clock, plus de coma. Ce sera une des touches finales Par contre c'est vrai que j'ai de plus en plus l'impression que les bords "comatées" sont peut-être beaucoup plus épais que je ne le pensais. Je m'y pencherais dès que je pourrai me le permettre. Et il y a effectivement un retrait de gradient sur Siril, je ne l'ai pas utilisé parce que je n'ai pas trop confiance au mode automatique et manuellement je ne sais pas comment faire. Exactement, cette adrénaline qui m'envahit en me "connectant" avec le ciel. Quand je tente de transmettre ces émotions à mes proches ça paraît tellement paradoxal car eux évidemment la plupart du temps se demandent quand est-ce qu'il faut jubiler et moi dans mon esprit je suis là "mais c'est ça!! on est en plein dedans là" dans un froid pas possible sans bouger, "à rien faire", attendre et m'exciter quand je détecte une nébuleuse qu'on ne perçoit quasiment pas sur les brutes Je vais d'abord voir ce que ça donne avec les flats mais je n'avais jamais pensé à agrandir le secondaire. Je suppose que ça s'achète facilement? Ce n'est pas un problème pour l'obstruction? J'ai calé l'histogramme sur Photoshop et ça me paraît un peu mieux : J'ai voulu appliquer le fitre HLVG mais un message d'erreur s'affiche, j'ai donc essayé l'équivalent sur Siril et je n'aperçois quasiment aucun changement. J'ai p'tet éliminé le surplus de vert avec l'histogramme? J'ai posté mon image sur un autre forum et une personne a fait sa p'tite retouche perso je vous la montre car c'est à peu près à ca que je voulais parvenir Chui sur les fesses là. Le centre plus lumineux, les bords plus colorés. Un ciel plus sombre (gradient?) et une galaxie plus fine. Je commence à me familiariser avec les bases du traitement mais je vois que je suis encore loin d'exploiter mes images comme elles le méritent. Quelles sont les subtilités qui permettent de sublimer les détails à ce niveau? Bon ciel pour vous tous Flo
  10. Bonjour les amis, après l'acquisition d'une EQ6 modifié il est temps pour moi de passer aux étapes supérieures. M'étant contenté de me faire un p'tit catalogue très bruité avec des temps de poses inférieurs à une heure et à me disperser sur plusieurs objets en une nuit avec ma Neq5, je me suis décidé à me consacrer entièrement à la moulinette hier soir. Mon setup est composé d'un tube Newton 200/1000, d'un APN 450D défiltré Baader, d'une EQ6 modifiée pierro astro et sans autoguidage pour l'instant. L'image prétraitée est composée de 97 brutes de 120 secondes donc 3h14min de poses cumulées à 1600Iso. 20 Darks et 100 Offset, pas encore de flat je ne suis pas sûr de la technique de prise de vue. Apparemment il faudrait plutôt descendre à 800iso voire 400iso pour limiter le bruit sur le 450D mais la sensibilité n'a rien à voir, je me suis donc dis que 3h de pose pour limiter le rapport S/B serait suffisant pour un début. J'avais regardé comment ça se présentait à 160 secondes de pose et il y avait un p'tit filé je me suis donc bêtement dit qu'à 120 secondes ça suffirait largement. Et bien pas du tout, la majorité des brutes ont un filé, j'ai donc décidé de toutes les garder et revoir mon temps de pose pour les prochaines fois. Néanmoins les filés ne vont pas dans la même direction de certaines brutes à d'autres. De ce fait là j'aurai voulu savoir si on pouvait clairement attribuer ça au vent, au poids du tube, au suivi de la monture ou à la turbulence? J'opterais "instinctivement" pour le vent (20m/s hier soir) combiné au poids du tube mais au final je n'en sais rien. Après la prise de vue j'ai traité avec SIRIL et le résultat est très satisfaisant pour un débutant comme moi. Mais pour m'améliorer je dois prendre en compte les critiques de personnes plus expérimentées que moi. D'un point de vue personnel je trouve que l'image est trop "glaciale" et la galaxie manque de couleur. Après la neutralisation du fond de ciel je pensais qu'en faisant la balance des blancs il y aurait un peu plus de contraste mais je ne vois pas vraiment de différence. Quand je règle l'histogramme je ne vois pas trop de différences non plus sans qu'il y ait trop de perte. Alors peut-être que le rendu ne peut pas être optimisé plus que ça avec mon APN et 3h de poses. Enfin les bords sont plus sombres, c'est ce qu'on appelle le vignettage? Voici une brute Voilà c'est une joie pour moi de me lancer sur le forum, j'ai passé tant de temps à vous lire et à baver sur vos masterpiece que ça me fait tout bizarre d'interagir ici Flo
  11. J´ai téléchargé une application similaire sur mon portable et je m´aide de la lampe même si ce n´est pas évident (tellement frustrant de voir la polaire disparaître après un gros coup de flash ) Merci beaucoup :)
  12. Salut je pense avoir besoin de conseils pour mettre en station ma monteur avec mon VP.Ce serait un nouveau type de viseur polaire avec de nouvelles graduations.Mais sincèrement j'y comprends rien. Je crois que les indications avec les années sur la droite sont un zoom du "3" sur le cercle. Mais est-ce que ça veut dire que je dois placer la polaire au milieu du 3 pour 2020?Si c'est le cas est-ce que je dois le faire à un moment particulier?J'ai aussi remarqué qu'on ne voyait rien du tout à travers le VP la nuit, j'arrive à voir la polaire mais aucune graduation, dois-je le faire avant que la nuit tombe? J'ai beaucoup cherché sur le net et je connais tous les tuto, mais ce n'est pas assez détaillé pour moi qui suis un peu long à la détente. J'aimerais vraiment réussir ma M.E.S. car je commence la photo et j'ai déjà de jolis clichés avec une M.E.S. approximative et quelques dizaines de secondes de poses, jusqu'à combien je pourrai monter en affinant ma précision?Merci Quelques ptites photos pour ajouter du contenu M31_Andromède.TIF M42_4_Saumur.TIF
  13. D'accord, c'est le passage "je ne savais pas trop comment capter les nébuleuses autres que m42" qui m'a induit en erreur. A vrai dire je ne suis pas sûr de ce qu'Utopix a voulu te dire. Pour la neq5 ça peut tout à fait convenir pour un début voir mieux! C'est exactement la configuration que j'ai : 200/1000 sur neq5 avec APN au foyer. Je suis débutant mais n'ayant pas les moyens de me prendre une config qui assure ni les connaissances pour prendre le risque d'investir dans quelque chose qui pourrait ne pas me plaire. J'ai un moteur qui était fourni avec le téléscope et pour l'instant j'arrive à 20-30sec de poses sans avoir la polaire en vue (je fais la mise en station par approximation^^), je pense qu'avec une mise en station précise une minute de pose voir plus est jouable . Y a de quoi faire avec cette config, puis pour les poses courtes (ajoutées par milliers) il n'y a aucun soucis. Apparemment cette config est voué à l'échec sur le long terme car impossible de rajouter du poids pour l'autoguidage mais le guidage avec chercher 9x50 ou diviseur optique pourrait être une solution. J'opterai pour le moteur, c'est le seul outil indispensable qui te manque pour vraiment te lancer selon moi.
  14. Tu avais compris que l'image d'Utopix présente le même champ que ta photo ^^? Je pense qu'il parle d'une monture robuste style eq6 pour imager avec ton téléscope et envisager l'autoguidage. Il me semble que la neq5 (celle que j'ai) convient largement pour imager directement avec son APN, avec un moteur bien entendu.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.