ChaCam

Membre
  • Compteur de contenus

    32
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de ChaCam

A propos

  • Résidence
    A l'Ouest

Visiteurs récents du profil

61 visualisations du profil
  1. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Ça j'ai bien compris. C'était juste pour monter des extrêmes à partir de ce qu'il y a dans les simulateurs. Merci pour le lien.
  2. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Pour apporter des informations complémentaires à ceux qui viendront sur le sujet, voici quelques simulations sur un GSO 10" f5 avec les oculaires évoqués . Les cibles sont pour observer la surface couverte en fonction de la focale et du champ de l'oculaire. De l’extérieur vers l’intérieur les cercles sont : 31 mm - 82°, 30 mm - 82°, 20 mm - 100°, 12,5 mm - 76°, 9 mm - 76°, 6,5 mm - 76°, 4,5 mm - 76°, 3,5 mm - 70°. Sur la galaxie spirale M31 (NGC 224), dite galaxie d'Andromède. Magnitude visuelle 3,4. Dimension apparente 178 x 63 minutes d'arc. A côté de la cible, la simulation de Stelvision avec l'oculaire 20 mm - 100° : Sur la galaxie spirale M51 (NGC 5194), dite galaxie Wirlpool. Magnitude visuelle 8,4 (sur la doc, la magnitude limite du GSO 254/1250 est de 14,1). Dimension apparente 11 x 7 minutes d'arc. A côté de la cible, la simulation de Stelvision avec les oculaires 20 mm - 100° et 4,5 mm - 76° (le 3,5 mm est un peu plus sombre et n'apporte pas de détail) : Pour la lune on obtient avec les oculaires 20 mm - 100°, 4,5 mm - 76° et 3,5 mm - 70° : On est bien d'accord que ce sont des simulations obtenues mathématiquement, sans tenir compte des conditions réelles et de l'état du site, du ciel, du matériel et de l'observateur .
  3. ChaCam

    Occas' du Oueb

    Déjà pris
  4. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    C'est déjà fait auprès de 3 assos. Les clubs m'ont dit de revenir quand je veux. Je vais adhérer au moins à un. Comme sur le forum, les avis sont partagés sur le choix du matériel. Puisque la fin est connue autant y aller directement 4 focales entre 12.5 et 5.5, donc 5 avec la 20. J'envisage 30 - 20 -12.5 - 9 - 6.5 - 4.5 - 3.5 donc mon envie rejoint ton expérience entre 20 et 5. Donc le 3.5 après le 5 mm est validé. 20 - 10 - +5 donc 7 + barlow ? Merci pour vos réponses qui m'éclairent dans mes choix théoriques. Parallèlement je réalise des tests sur le terrain. Cette nuit, sur la Lune, les pléiades et sur la nébuleuse d'Orion avec une 31 mm Hypérion, un Kepler 30 mm, un Nagler 22mm, un Célestron 13 mm, un Hypérion 8 mm, un TMB 6mm. Entre le 30 et le 31 pratiquement pas de différences sur la surface observée. Le 31 a un meilleur rendu mais c'est lié à la qualité de l'oculaire pas à sa focale. Le 22 mm n'apporte rien derrière un 30 mm. Le 13 mm est intéressant. Dommage que je n'ai pas de 20 mm pour évaluer une focale qui fait l'unanimité. Le 8 mm bien. Apporte de la précision derrière le 13 mm. Pour les pléiades j'étais dedans c'est tout ce que je peux dire car je ne maitrise pas encore assez. Le 6 mm en début de soirée je voyais mal, probablement de la turbulence, ce qui confirme qu'à partir de 7 mm il vaut mieux fractionner pour pousser jusqu'à ce que le seeing permet. Par contre en milieu de nuit nickel, et j'ai regretté de ne pas avoir des focales plus petites. Je vais continuer à apprendre et tester. Peut-être récupérer une barlow (juste pour les tests 😝) afin de descendre plus bas en focale.
  5. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    A part la tête conique de l'APM/Lunt ils ont l'air identiques, et les rendus sont semblables, mais je viens de remarquer une différence de poids, au propre et au figuré : William Optics XWA = 1200 g, TS XWA = 860 g, APM/Lunt XWA = 680 g. J'ai d'abord pensé à une inversion de chiffres 86 et 68 mais après vérification, non ! WO a des lentilles en plomb et APM en plastique ?
  6. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Quand je regarde la gamme de chez APM/Lunt , je trouve que la répartition est judicieuse : 30 - 20 - 12,5 - 9 - 5 - 3,5. Le 13 mm a par contre un recul d’œil de 13 mm. Quelqu'un a eu l'occasion de comparer, ou a lu un avis, entre l'APM/Lunt 3,5 mm et le Pentax XW 3,5 mm ?
  7. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Oui un Dobson non motorisé. Pour moi grand champ, c'est au moins supérieur à l'angle de vision habituel 68°. Pour la barlow c'est du vécu une soirée avec des oculaires hétéroclites. La barlow c'est des manipulations, du poids sur le tube, du jeu supplémentaire entre les pièces, une couche de condensation supplémentaire à surveiller. Et je ne suis pas certain qu'à grossissement égal un oculaire + barlow soit aussi performant qu'un oculaire étudié pour une focale précise. L’intérêt de la barlow c'est qu'avec cet investissement on multiplie les focales, donc on diminue le coût global des oculaires. Sur du matériel pérenne comme les oculaires, ça ne me gène pas d'investir plus pour me simplifier les observations. "chacun aura un avis différent" c'est tout l’intérêt d'un forum d’échanges. Ça permet de découvrir du matériel ou des points de vues que l'on envisageait pas. Je suis d'accord, les ES 82° sont très bien, y compris pour le dégagement sauf pour le 18 mm où le dégagement est de 13 mm.
  8. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Merci beaucoup pour ces infos de terrain. Un 7 à 9 mm, selon l'angle, peut être sympa pour avoir une pleine lune.
  9. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Je pense qu'on n'a pas des visions éloignées, mais que l'on ne regarde pas sous le même angle. Le sujet c'est le choix des oculaires pour un dobson 254, on va pas souler les lecteurs, si l'on veut philosopher on ouvre un autre sujet ailleurs. De toute façon, c'est le terrain qui tranche alors je vais faire mon expérience.
  10. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Je suis d'accord avec toi Popov, c'est pour ça que dans mon premier message j'ai indiqué une sélection d’oculaires à étaler dans le temps. Je voudrai éviter autant que possible, d'acheter du matos puis de le revendre parce qu'il ne me convient pas. quand j’entends des astrams me dirent qu'ils ont passé 2 ans a acheter et vendre du matos avant d'avoir ce qui leur convient, ce fonctionnement ne m’intéresse pas. Je me connais c'est l’harmonie technique qui me séduit. Le bon outils pour le bon usage et la vie est cool. Il est plus facile d'anticiper les besoins que de corriger les erreurs, même si l'on ne peut pas tout maîtriser. Tu as un exemple dans mon paragraphe précédent : si j'achète un 21 mm, probable que je prendrai un 14 mm derrière, mais si j'achète un 20 mm je vais plus aller ensuite vers un 12,5 mm. En connaissant ma distribution optimale, je peux après choisir de m'en écarter ou pas en fonction des opportunités. Dans ce cas c'est un choix, ce n'est pas une erreur. Mon choix du dobson s'est fait comme ça : j'avais choisi un 200 GSO KEPLER pour son équipement et sa manœuvrabilité. On m'a proposé une bonne occasion en 254, j'ai pris le 254 en sachant qu'il serait plus lourd et plus encombrant dans mes escaliers. Tu as raison, que ce soit en astronomie ou dans d'autres domaines, c'est le terrain qui tranche. C'est le deuxième angle d'attaque de ma quête que tu évoques. Je l'ai déjà mis en route : on m'a prêté des oculaires échelonnés entre 31 mm et 6 mm. Pour le moment, je teste. Le plus petit relief d’œil c'est 16 mm. Mais 15 ça devrait être bon. J'ai repensé à mes jumelles de rando, je viens de vérifier : le relief d’œil est de 15,1 mm et je suis bien avec.
  11. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Sauf si je n'ai pas compris ce qu'est une PWM, mais sur AstroShop c'est une barlow. J'avais repérer que les 20 mm 100° sont des 15 mm. Sur le 16 mm que j'ai essayé j'ai trouvé l'écart un peu juste, mais je vais essayé de récupéré un oculaire avec un relief d’œil de 15 pour faire un test avec mes lunettes. Le cône du Lunt n'est utilisable que sans lunettes, pour ceux qui veulent se le mettre profond dans l'orbite . Quel que soit le modèle, ces 20 mm 100° sont très tentants et correspondent à ce que j'envisageais. J'avais passé dessus trop vite quand tu les avais cité sur un autre post, probablement à cause du relief d’œil, mais je vais revoir ma copie de plus près. Quand je demande à Stelvison de me proposer automatiquement une gamme d'oculaires optimisée, il me donne : Pour 5 oculaires : 30 ,20, 9, 6, 4. Pour 6 oculaires : 30, 20, 14, 9, 6, 4. Pour 7 oculaires (il a pas l'air de trouver que c'est trop ) : 30, 20, 14, 9, 6, 4, 2.5 Avec un 21 mm, comme j'avais dans mon tableau, le 14 mm derrière se justifiait, mais avec un 20 mm, je ne suis pas certain que le 14 soit le plus judicieux. Dans la famille Morpheus, il y a le 12,5 qui pour moi correspond plus à la variation des grossissements et correspondra mieux aux besoins d'observations. Quant au 2,5 mm on arrive au bout des possibilités du tube avec un grossissement de 500x . A 3 mm on aurait 416x. Si c'est pour utilisé le cailloux 1 fois par an parce qu'autrement on n'a jamais le bon ciel, je ne vois pas l’intérêt de l'investissement. Je pense déjà que le 3,5 mm avec 357x est du luxe. [Vous voudrez bien me pardonner mais en écrivant directement mes réflexions, ça m'aide, et le partage peut aider d'autres lecteurs, c'est comme les liens que je mets] @Popov, j'ai oublié de signaler qu'en plus des deux filtres que tu as préconisés, j'ajouterai un polarisant variable. J'ai les yeux sensibles, et quand je regarde la pleine lune aux jumelles (des 10x56 Kowa très lumineuses) je mets des lunettes de soleil.
  12. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Merci Popov et Sixela pour vos réponses qui sont toujours aussi pertinentes Il y aura les deux filtres que tu évoques, ça me semble logique. Par contre pas de filtre couleur. 5 oculaires, oui mais jusqu'à présent je n'ai pas trouvé une bonne répartition. Sixela le Nirvana a un relief d’œil de 12 mm. Çà me gonfle de remettre et d'enlever les lunettes en permanence. Je le fais dans un autre contexte et c'est pénible. J'ai essayé les lentilles mais je ne les supporte pas. Je ne connaissais pas l'Axiom LX, un 23 mm. Je retiens l'ES 30 mm confortable (tant qu'à faire ) et le saut à 20 mm, voir plus bas 18 mm ? Puis 9 mm , 6,5 mm, 4,5 mm. On arrive à 5 ?
  13. ChaCam

    Oculaires pour un dobson 250/1250

    Je me suis posé la question pour le 25 mm 100° , je l'ai écarté pour une question de prix. Après, un saut de 25 mm (50x) à 10 mm (125x) je trouve la marche grande pour une plongée progressive dans un objet.
  14. Bonjour à tous, J’ai épluché les sujets sur les oculaires, étudié les tutos et recommandations des vendeurs et des fabricants, sollicité quelques habitués de ce matériel, réalisé des simulations sur Stelvision, pour en retenir mes propres critères avec comme objectif uniquement du visuel ciel profond et planètes : Tous les oculaires ne sont pas égaux devant le F/D. Il est préférable d’investir directement dans des oculaires de qualité que l’on gardera si l’on change de tube. Pour un dobson , les grands champs évitent de recentrer fréquemment. Je ne veux pas de barlow. Un dégagement oculaire de 15 mm au minimum est nécessaire pour les porteurs de lunettes, et par expérience pour les miennes ce sont 16 mm. Les critères techniques, entre autres un grand champ propre jusqu’aux bords, sont prioritaires sur le budget, mais je ne peux pas suivre financièrement sur les cailloux de grand luxe. Pour un dobson 254/1250 on obtient : F/D = 4,92, G mini = D/7 = 36,3x = 34,5 mm, G résolvant = 2D/3 = 169x = 7,5 mm, G max utile = Dx1,5 = 381x = 3,5 mm. J’ai mouliné tout ça et je suis arrivé à une sélection d’oculaires à étaler dans le temps : Avec des variantes : Il me reste de questions, et là je nécessite vos avis : La répartition des Morpheus me semble bien, mais la sélection de tous les oculaires est-elle bonne, excessive, avec des erreurs de casting ? Même si j’ai peu de PL, le 3,5 mm sera d’usage limité, mais à ce grossissement il faut l’optimiser. Le Pentax SMC XW avec un champ de 70 donnera-t-il plus de détails et de lumière que le Delos avec un champ de 72 ? Le Meade 5000 MWA 21 mm est-il bien, ou gagnerait-on à le remplacer par une des variantes à 20 mm, Explore Scientific, Meade 5000 UWA, Orion Lanthanum ? Remplacer l’Explore-Scientific 30 mm par le Celestron Luminos 31 mm permettra de gagner en champ réel (1,97 à 2,03) pour une perte de luminosité faible (Ps = 6,10 à 6,30), mais le Luminos est-il aussi net que l’ES, et surtout est-il adapté à un f/5 ? Des suggestions ? Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.
  15. ChaCam

    Oculaires pour un 200/1000

    Stellarium ou Stelvision ?