Jump to content

Magellan_Team

Membre
  • Posts

    39
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Magellan_Team's Achievements

  1. @Titophe, Siolan, M76 et danielo : Merci pour vos commentaires sympas ! Hémisphère sud + poste fixe + conditions météo excellentes = on peut beaucoup poser et se régaler au traitement ! Ciel clair à tous !
  2. Salut les astrams 😀 Un objet hors saison cette fois-ci : NGC2359, le casque de Thor. Toujours shooté depuis Deep Sky Chile, nous avons réalisé les acquisitions sur deux années, et on a du retard sur les traitements ! La cible n’est pas très étendue par rapport au capteur et à la focale utilisée, aussi nous avons choisi de réaliser un crop sur la zone d’intérêt. Il s’agit d’un assemblage HOO pour les nébulosités et RVB pour les étoiles. Nous avons hésité un moment à réduire plus les étoiles, car c’est une zone chargée, mais finalement celles-ci apportent une dynamique intéressante à l’image. Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous. On vous conseille évidemment d’aller voir la full sur Astrobin : https://www.astrobin.com/full/odausj/B/?mod=&real= Quelques infos sur la cible : Le Casque de Thor (NGC 2359) est une nébuleuse en émission située dans la constellation du Grand Chien, à une distance d’environ 15 000 années-lumière de la Terre. Elle a été découverte par William Herschel en 1785. NGC 2359 est un nuage cosmique en forme de casque ailé, évocateur du casque du dieu de la mythologie nordique. Il s’agit d’une bulle interstellaire d’une trentaine d’années-lumière, soufflée par les vents violents de l'étoile géante et chaude HD 56925. C’est une étoile de type Wolf-Rayet (WR7), de magnitude 11.7. Par rapport au Soleil elle est environ 16 fois plus massive, 280 000 fois plus brillante, et sa température de surface atteint les 112 000 K. Son destin est de finir en supernova. Les étoiles Wolf-Rayet (nommées ainsi en 1867 par Charles Wolf et Georges Rayet, de l’Observatoire de Paris) sont d’anciennes géantes bleues qui ont quitté la séquence principale. Elles présentent deux caractéristiques principales : · Elles ont consommé tout l’hydrogène présent dans leur cœur. Pour maintenir leur équilibre, elles sont donc obligées de faire fusionner des noyaux plus lourds, hélium tout d’abord, puis carbone et oxygène ensuite. Cette phase peut durer environ un million d’années. · Elles éjectent beaucoup de matière, par le biais de vents stellaires puissants et violents, dont la vitesse atteint les 2 000 km/s. Ce vent rapide constitué matière opaque explique le profil spectroscopique particulier de ces étoiles, sous forme de larges raies en émission, sans visibilité du continuum de l’étoile. Si les raies dominantes proviennent de l'azote, on parle d'étoile WN ; pour le carbone d'étoiles WC et pour l'oxygène d'étoiles WO. En espérant qu’elle vous plaise ! Ciel clair à tous Marian, Jean-Mi, Dave, Gégé et Lolo
  3. Ton BF est de -1/3 de l'épaisseur du filtre... faut juste calculer, pas forcément tatonner 😉 ++
  4. Oh ça a cartonné cet été ! belle série 😉 ++ Marian
  5. Jolie photo ! c'est fou l'évolution des cams couleurs associées à ces filtres !! ++
  6. Je l'avais ratée celle-ci, ça aurait été dommage ! joli shoot, belles couleurs, des drapés très fins... bravo ! ++ Marian
  7. La monture est loin d'être en surcharge, un CP à l'avant ça devrait régler le pb. ++
  8. Salut les astrams, 😃 Voici un autre grand complexe nébulaire du ciel austral shooté depuis Deep Sky Chile : la nébuleuse Guerre et Paix. Les acquisitions remontent à l’été dernier, il était temps de faire le traitement !! Donc au total un peu plus de 80 heures de pose en SHO. Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous. Nous vous recommandons comme toujours d’aller jeter un œil à la full sur Astrobin : https://www.astrobin.com/full/ae4bt9/0/?nc=Magellan_Team&real=&mod= Quelques infos sur l’objet : NGC 6357 est une nébuleuse diffuse mesurant environ 400 AL située à 1,7 kpc dans la constellation du Scorpion, dans le bras Sagittaire-Carène de la Voie Lactée. Voisine de NGC 6334, la nébuleuse a été nommée la Nébuleuse Guerre et Paix par les scientifiques du Midcourse Space Experiment en raison de son apparence : en infrarouge, la partie ouest plus claire ressemble à une colombe, tandis que la partie orientale ressemble à un crâne. NGC 6357 est un complexe de formation d'étoiles composé de plusieurs régions HII, de quelques jeunes amas stellaires et de nuages moléculaires géants. En particulier, les régions HII G353.2 + 0.9, G353.1 + 0.6 et G353.2 + 0.7 sont associées à trois jeunes amas ; le plus important d'entre eux, Pismis 24, contient certaines des étoiles les plus massives connues, de type OB et WR. En espérant qu’elle vous plaira ! 😉 Ciel clair à tous Marian, Jean-Mi, Laurent, Dave et un petit nouveau : Gégé !!
  9. Salut Jean-Claude, Très jolie M106, beau setup bien maîtrisé, bon traitement ! ++ Marian
  10. Joli Shoot Francki ! La galaxie manque peut-être d'un peu de couleur dans sa région centrale ? ++
  11. @Manu69, Malik, latrade24 et damien-astro : merci pour vos commentaires sympas et ravis qu'elle vous plaise. Pour le fun voici une version annotée avec les principales galaxies :
  12. Salut les astrams😃 Nous vous proposons ce joyau de l’hémisphère sud, Centaurus A, dans un champ large fourmillant de galaxies plus moins lointaines. Il a fallu beaucoup poser en Ha pour parvenir à identifier le jet de plasma, pour ensuite le mixer à la luminance. Quelques infos récupérées sur le net : Située à environ 11 millions d'années-lumière, Centaurus A ou NGC5128, est la galaxie active la plus proche de la Terre. S’étendant sur plus de 60000 années-lumière, il s’agit d’une galaxie elliptique particulière. Elle serait apparemment le résultat d'une collision entre deux galaxies qui ont donné naissance à ce fantastique fouillis d'amas d'étoiles et d'imposantes bandes de poussière sombre. Près du centre de la galaxie, les débris cosmiques restants sont engloutis par un trou noir central supermassif d’un milliard de fois la masse du Soleil. Comme dans d'autres galaxies actives, ce processus génère un jet relativiste responsable des émissions radio, X et gamma de Centaurus A. Comme d’habitude nous vous conseillons d’aller voir la full ici : https://www.astrobin.com/full/g1a88c/0/ Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous. En espérant qu’elle vous plaise ! 😃 Marian, Jean-Mi, Lolo, Gégé et Dave
  13. @astrocg, phenix06, hotrock, transitmk1, Centauri et iserois : Merci pour vos commentaires sympas et ravis que cette image vous plaise. Le ciel très favorable du Chili permet de redécouvrir les objets que l'on a l'habitude de shooter depuis nos contrées ! Bon ciel !
  14. Salut les astrams 😄 Un classique de l’hiver pris depuis le Chili l’année dernière (Deep SKy Chile). Voici donc la Tête de Cheval avec la Flamme. Il s’agit d’une composition HaV-RHaVB, d’un peu moins de 65 heures de pose. Pour les détails d’acquisition ils sont dans le tableau en fin de message. Voici quelques infos sur la cible récupérées de certaines publications APOD et Wiki : Sculpté par les vents et les radiations stellaires, ce nuage de poussière a pris par hasard cette forme bien connue qui lui a donné son surnom : la Tête de Cheval. Elle est distante de quelques 1500 années-lumière, noyée dans le vaste complexe de nuages d'Orion. Mesurant environ cinq années-lumière "de haut", le nuage sombre, dans lequel se forment des étoiles, est catalogué sous la référence Barnard 33 et n'est visible que parce que sa poussière opaque dessine son profil devant la brillante nébuleuse rouge en émission IC 434. Cette couleur rouge est causée par la recombinaison d'électrons avec des protons pour former des atomes d'hydrogène. Sous la Tête de Cheval on retrouve une nébuleuse en réflexion bleue, NGC 2023, qui entoure une jeune étoile chaude. Sur la partie gauche de l'image se situe la nébuleuse de la Flamme, une nébuleuse aux reflets orangés traversée de filaments de poussière sombre et qui s’étend sur environ 12 AL. C’est Alnitak, l’étoile la plus brillante de l’image, une supergéante bleue, qui ionise les atomes d’hydrogène. Pour apprécier au mieux l’image je vous recommande comme d’habitude d’aller voir la full : https://www.astrobin.com/full/3klk82/0/?real=&mod= En espérant qu’elle vous plaise ! Marian, Jean-Mi, Lolo, Dave et… nouveau venu dans la Team Magellan : Gégé ! Joyeux Noël à tous 😉
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.