Jump to content

f5cmq

Nouveau Membre
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour et 73 Non j'utilise simplement l'adaptateur T2 fourni avec le MAK pour visser l'APN, je ne fais pas du tout de visuel. Ce qui m'enquiquine est que le diamètre de la sortie optique du tube fait 21mm alors que l'entrée de l'APN fait 32x22mm. Donc ça vignette pas mal et je ne vois pas bien comment agir sur ce paramètre sauf à forcer sur les flats ou corriger en Post-Production.
  2. Après vérification les 2 halos sur les bords de l'image sont causés par les 2 vis de fixation du porte-oculaires, beaucoup trop longues ; elles empiètent largement sur un chemin optique déjà rikiki (21mm). Avec un PO installé tout va bien mais sans PO (bague T2) il ne faut pas les visser du tout en fait. Problème réglé. Pour les problèmes de MAP je vais adapter un Bahtinov sur ce tube, peut-être que les vis du PO avaient aussi un effet pervers dans ce domaine ?
  3. Bonjour, j'ai fait quelques essais de champ sur 2 soirées avec un MAK102 neuf strictement d'origine. J'ai constaté 2 problèmes sur les captures : 1) La MAP en AP s'avère très chatouilleuse et jamais parfaite même en réglant plus que soigneusement le bouton adhoc. En essai pendant le crépuscule la MAP semble par contre tout à fait correcte. 2) Des auréoles ovales apparaissent sur les bords de l'image, visibles également en diurne ; sur l'exemple n°3 (éolienne de gauche, plein format) le halo est même situé sur le petit côté de l'image 3) Vignettage notable en format APS-C (photo n°. 2) et ENORME vignettage sur un plein format (photo n°. 3 Je joins quelques exemples. Je ne suis pas spécialiste en MAK, je n'ai jamais eu de problème équivalent en Newton, Lulu et objectif APN. Mes ennuis sont peut-être dus à l'étroitesse du chemin optique des MAK en sortie (le tube d'adaptation PO devant faire dans les 32mm) ? Par ailleurs j'ai cru comprendre que les tubes MAK n'avaient en général pas besoin de collimation mais j'avoue n'avoir pas vérifié ce point. Ne faites pas trop attention à la qualité du suivi, le ciel ayant été complètement voilé au Nord => pas de Polaire => MES "à l'estime". De toute façon avec de tels défauts sur les images il n'est pas très utile de peaufiner la MES Merci pour vos idées / conseils, Jm PS. Je pense à un truc : idiot que je suis, je n'ai pas pensé à regarder dans mon tube, si ça tombe il y a un obstacle dans le chemin optique ! Je vérifierai ça demain.
  4. Oui mais il ne faut pas réduire le tunnel optique sinon le vignettage est garanti. La diagonale du plein format étant de 43,27mm il est évident qu'un adaptateur T2 vers 42mm va vignetter. Sinon le gros avantage des capteurs de la série « x » de Fuji est qu'ils sont beaucoup plus sensibles vers le proche infra-rouge que les autres boîtiers donc on peut tenter de faire l'économie du défiltrage.
  5. Bonjour, j'observe le ciel à la cam Allsky depuis quelques années, les traînées de condensation de vols commerciaux ont toujours des éclats (strobes) apparents ; ces feux à éclat doivent être visibles depuis toutes les directions pour des raisons de sécurité et sont très visibles sur les enregistrements. A l'inverse, certains vols militaires n'affichent parfois qu'un feu unique de position pour des raisons de furtivité stratégique (avions-espions). Les traînées parallèles feraient plutôt penser à un Sat double (triple) de la série Nord-Américaine NOSS ou de ses homologues Russe ou Chinois. Maintenant, évidemment les satellites ne produisent habituellement pas de traînées de condensation puisque qu'ils ne brûlent pas de carburant (les condensats étant des résidus de carburant non brûlés) et évoluent par ailleurs dans une couche atmosphérique ou de telles réactions ont peu de chance de se produire. Dans le même ordre d'idée, les astronomes évaluent en ce moment les dégâts causés par la pollution visuelle des grappes de satellites Starlink. Je joins une vidéo de ce que peut donner un "convoi" Starlink (II) avant son dégroupage. Les "traînées" enregistrées sont probablement causées par des réflexions lumineuses spéculaires et non par la formation de condensats. Maintenant, il faut garder à l'esprit que les escadrilles Starlink sont actuellement en phase de positionnement et qu'elles utilisent donc forcément un mode de propulsion (propulseur au Krypton) qui peut éventuellement engendrer des phénomènes visibles, l'expérience nous le confirmera on non. Quoiqu'il en soit, attendez-vous à subir une pollution visuelle de plus en plus néfaste au fil des années, puisque tout le monde ou presque veut lancer ses propres grappes de milliers de satellites en orbite basse. Bon ciel à tous, Trifou Les traînées doubles ou triples : http://allskycamfrance.frenchboard.com/t438-duo-de-satellites-13-08-2012-3h02-52-lt Capture vidéo de la grappe Starlink II :
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.