Jump to content

spark

Membre
  • Content Count

    28
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, Ce n'est pas des gazs froids, mais des gazs moins chauds,
  2. ARP etait un astronome genial, il a crée son catalogue de galaxies étranges ou il enumere des interactions entre galaxies aux redshifts anormaux mais egalement des quazars a haut redshifts relié avec des galaxies mere Les quelques exemples issues dans ce post son deja sans equivoque, NGC 7603 et La Quintette de Stephan montre des problemes de redshifts en contradiction avec l'effet doppler, et donc par ricochet avec l'expansion de l'univers La Quintette de Stephan : La Quintette de Stephan montre un probleme avec NGC 7320 et les autres galaxies du groupe, et contrairement a ce que tu disais bruno, NGC 7320 a bien une queue de deformation tout comme NGC 7319 On remarque aussi un autre probleme avec les "interactions" directe entre NGC 7318A et B. ou la difference de redshifts entre les 2 galaxies et de 900 km/s Ce qui equivaut quand on prend leur redshifts converti a la distance, a une distance de 45 millions d'années lumiere entre les 2 galaxies, ce qui est une anomalie flagrante Je rappelle que 45M d'années lumiere c'est presque la distance entre notre galaxie et M87 dans la constellation de la vierge, En comparaison notre galaxie est a 27M d'années lumiere de la galaxie M51 J'ignorai que notre galaxie etait en interaction avec elles ,........ a moins que le redshift cosmologique soit faussé
  3. bruno : C'est vrai que la notion de centre n'a pas de sens dans un univers infini, je suis d'accord avec toi Par contre si l'univers est tout ce qui existe et qu'il est finis et sans bord, il a donc une sorte de forme, et comme toute forme ya un ou plusieurs centres, comme l'exemple du choux-fleur de ursus
  4. Ta tout a fait raison sur le rapport haute chaleur (plasma) et rapidité des particules Ce que l'ont voit, c'est une concentration d'une formidable energie contenue dans le bigbang originel de la taille + ptite qu'un atome qui aurait degagé une chaleur de milliards de milliards de degré avec l'inflation Si cette energie a été conservé d'ou est venue cette energie ? c'est la question de l'avant bigbang, et du paradoxe de l'origine Pour le moment on a jamais vu quelque chose d'infini se contracter, c'était le sens de ma reponse que je t'avais faite par rapport a un univers infini qui pourrait se contracter et rester infini
  5. En effet Et comme en physique "rien ne se crée tout se transforme" on peut donc s'interroger d'où vient cette formidable chaleur Hum mathematiquement on pourrait dire cela, mais dans la realité on peut voir que seul quelque chose de finis peut se contracter ou se dilater
  6. Le big-bang fait penser a la generation spontanée d'Aristote, apparut a partir de rien , une creation ex nihilo quoi
  7. L'univers etant un volume, on a beau tenté de l'envisager de toute sorte de forme, (tore, bouteille ou autre..) cela reste un volume et donc avec un centre En fait, soit l'univers a une forme fini et sans bord et a forcement un centre, soit il est infini et n'as pas de centre
  8. Ma source sera justement le nouvel telescope spacial qui sera lancé en 2021, Il est doté d'un mirior primaire de 6,4 metres de diametre (contre 2,4 metres pour Hubble) : son pouvoir de resolution atteint 0,1 seconde d'arc dans l'infrarouge et il peut collecter une image 9 fois + rapidement que Hubble La resolution de ses instruments doit etre utilisée, entre autres, pour observer les premieres etoiles et galaxies formées apres le bigbang Tout comme les nouvelles sondes lancées comme new horizon ou la sonde parker, ou on as vue les cosmologues etant toujours etonnés, surpris, en utilisant toujours les memes phrases : "nous avons trouvé des choses que nous nous attendions pas du tout" "quesque c'est que cela ?" ou bien "cela depasse notre comprehension" Je suis donc entierement convaincu que le nouvel telescope spacial etant presque 3fois + puissant que hubble mettra en relief les defauts de certaines theories actuelles, tout comme l'ont fait les recentes sondes
  9. Les galaxies se forment + tot que ce que la theorie standard le pense, Maintenant avec le nouvel telescope spatial qui sera mise en orbite en 2021, quand celui ci verra des galaxies toujours + proche du grand bang, et surtout bien + agé que l'univers lui meme, je pense que beaucoup de theories vont s'effondrer comme un simple château de cartes..
  10. Voici une autre image qui montre que beaucoup de chose s'echappe du centre galactique et de "l'horizon des événements d'un trou noir" avec certain filaments radio Rectification : Cette image prise en ondes radio a révélé deux bulles de gaz et des filaments radio éjectées au centre de notre Galaxie. Le processus Penrose est une theorie parmis d'autre, qui n'explique pas (on est face aux limites de nos connaissances et observations). les double jets des galaxie actives a de tres longue distance, ni les evenements de la photo postée
  11. Bonjour Daniel et Denis : je pense que ta bien resumé tout ca Denis : S'il n'aspire pas tout, alors peut-être qu'il faut renommer ce phenomene, Car apparemment finalement il arrive pas a aspirer grand chose, ni des jets exterieur qui continue a se former tranquillement dans les galaxie active, ni des bulles, ni des filaments radio (autre phenomene inexpliqué) ni les amas globulaire très proche du centre galactique qui n'eprouve aucuns problemes a venir le cotoyer
  12. denis : Hum, la matière en chute vers le TN a etait stipulé comme cause des rayons x extrêmement fort au centre des galaxies, Si c'est de cela dont tu parle, il n'y a pas besoin de cela pour expliquer le fort gisement de rayons x, Un champ electro-magnetique est suffisant comme le montre l'imagerie medicale (scanner, radio) Mais tout cela et en contradiction avec ce que serait un 'trou noir' qui aspire tout, comment des jets exterieur ou des bulles peuvent se former, puisque "tout est aspirer autour d'un trou noir" ?
  13. Bonjour Si rien ne peut s'echapper d'un "trou noir", ni meme la lumière, il faudra alors nous expliquer les bulles de fermi, les jets des galaxies actives et les autres mystères des centres galactiques.. Deux bulles géantes de gaz chaud émettant des rayons gamma https://www.fredzone.org/il-se-passe-quelque-chose-avec-les-bulles-de-fermi-998
  14. Bonjour Effectivement, mais dés qu'il voit ces nombreuses étoiles supplémentaires il ne fait aucune interpretation, il voit c'est tout, Ce n'est qu'apres qu'il peut interpreter cela, mais qu'il soit copernicien ou ptoleméen, il aurait vu exactement les memes nombreuses étoiles, Et s'il est un scientifique integre meme en etant ptolemeen il aurait revu la theorie Seule l'observation a permit cela Oui j'ai des jumelles astronomique canon, et les voyages dans le ciel etoilé est tres beau, on baigne presque dans l'espace, néanmoins les cibles reste limitées, et j'imagine qu'a l'epoque de Galilée, avec une lunette moins performante, c'était encore + limitée
  15. daniel : Tu ne prend pas en compte l'exemple ou Galilée voit beaucoup + d'etoiles dans sa lunette, ce qui est non predit dans les modeles, ni de personne, ni de Galilée lui meme, juste par l'observation Tout les savants que tu cite de l'epoque ont certes permit d'etablir petit a petit la theorie copernicienne, mais cette theorie a l'epoque était traitée pendant 1500ans comme absurde, tant le modele de ptolemée etablit sur des mathematiques très complexe était majoritaire Des observations ciblées ? avec une lunette grossissant 10fois, lors de son invention les observations était déjà limitées, Ses observations ne pouvaient donc qu'etre que la lune, les planetes, et les etoiles …. et c'est les observations qu'il a faite
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.