Jump to content

toyof

Membre
  • Posts

    499
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

toyof's Achievements

  1. Merci à vous 2 Ah mais ça c'est pour profiter . Il me semblait que les jpg se mettent en lien et du coup l’image n'est pas incrustée dans le message... On m'avait justement conseiller de poster en png ici...
  2. Merci @Cocatrix Content de te donner des idées
  3. Bonjour à tous, Voici ma première NP! Je ne savais pas qu'il en existait avec des dimensions apparentes "jouables" avec mon setup... Du coup, je n'avais jamais tenté... Mais en fait: Filtre Optolong L-eXtreme 24x300s (2h00) / 49 darks, 100 darks de flat et 25 flats. TS 76EDPH f/4.5 (f=342mm) ASI2600MC (CMOS couleur APS-C): gain=100 / T= -10°C Autoguidage DO / ASI290MM mini Traitement Siril et PS.
  4. Salut @Jamesdedij Oui... Mais je ne suis pas bien sur d'avoir compris ta question... "Avant" quoi? Et ça doit être possible de pouvoir utiliser des masters réalisés sous d'autres logiciels, j'imagine, tant que c'est le même format de fichier... Oui Non. Dans l'onglet prétraitement tu indiques où sont tes fichiers de calibration en cliquant sur le bouton "parcourir", où qu'il soit.
  5. Salut @John.Yeah, Effectivement, pourquoi avoir commencer par l'acquisition d'un SII? Sinon, je trouve la question très intéressante et pour info j'ai eu quelques réponses mais ne t'attends pas à des miracles: a+
  6. Excellent résultat pour 40min ! impressionnant! @Songokou6Je croyais que tu voulais choper la voisine de Dieu dans le désert... 🤣 Drôle mais audacieux... En relisant une seconde fois j'ai compris qui était la voisine... Ouf...
  7. Salut @julienESP, Je me pose la question... Je penche aussi plutôt pour cette raison même si optiquement, je ne comprends pas... Le BF a un impact sur la capacité du réducteur à avoir une bonne MAP sur la totalité du champs... Je n'ai jamais entendu dire que ça pouvait provoquer ce genre de phénomène... Oooohhh... Trop dur...
  8. Salut @waogll, En fait en scrollant, j'ai vu qu'on avait déjà réagi à cette affirmation douteuse... A mon avis, tu t'es juste mal exprimé mais au cas où, je rajoute mon grain de sel 😁 Le "bruit"c'est un mot très imagé pour décrire ce qu'on visualise et qui vient même plutôt du monde de la mesure des signaux sonores et qu'on applique par analogie aux signaux lumineux. Les mots imagés nous permettent de bien ressentir la notion dont on parle mais le problème c'est que des fois, ça nous empêche de comprendre de quoi on parle vraiment. Si on veut être plus concret et plus théorique pour bien comprendre ce qu'on fait pendant le traitement: en réalité, le bruit c'est la composante aléatoire de l'erreur de mesure du signal utile. Et cette composante aléatoire est bien présente dans la pose unitaire. Le signal utile, on ne veut garder que ça, il est uniquement créé par les photons provenant de notre cible astronomique. L'erreur de mesure a pour origine des phénomènes physiques extérieurs ou intrinsèques à notre matériel. Dans l'erreur qu'enregistre notre capteur avec le signal utile, il y a une composante systématique et une composante aléatoire. Et bien la composante aléatoire de cette erreur de mesure, c'est le bruit. La composante aléatoire est par définition imprédictible. On ne peut que l'évaluer avec une certain niveau de confiance. Ce niveau de confiance peut être améliorer en augmentant le temps de pose ou le nombre de pose = on augmente le RSB.
  9. Merci @julienESP et merci pour les infos. A part l'Iris, je n'ai jamais shooté les cibles que tu cites. Encore merci @Franklin.jr
  10. Bonjour à tous, La dernière fois que j'ai shooté cette cible, 2 problèmes: 1/ La MAP était complètement à l'Ouest sur la couche rouge uniquement: 2/ J'ai comparé avec @Colmic qui a le même capteur et le L-eXtreme sur la même cible: moi j'ai des halos sur les étoiles brillantes alors que lui n'en a pas ou presque pas (il en a sur Deneb mais bon de la magnitude de Deneb, y'en a pas des masses non plus sur nos images...). Bref, on se demande s’il n'y a pas des bonnes et des mauvaises séries de L-eXtreme Du coup, j'ai tenté ça V2: Filtre Optolong L-eXtreme 41x180s (2h03) / 50 darks, 25 darks de flat et 25 flats. TS 76EDPH f/4.5 (f=342mm) ASI2600MC (CMOS couleur APS-C): gain=100 / T= -10°C Autoguidage DO / ASI290MM mini Traitement Siril et PS. La même avec la MAP foireuse sur le rouge V1: Filtre Optolong L-eXtreme 29x300s (2h25) / 49 darks, 25 darks de flat et 25 flats. TS 76EDPH f/4.5 (f=342mm) ASI2600MC (CMOS couleur APS-C): gain=100 / T= -10°C Autoguidage DO / ASI290MM mini Traitement Siril et PS. Ce qui change entre les 2 versions c'est principalement le temps de pose unitaire, malheureusement le temps de pose total (les nuits ont encore raccourci et je n'arrive pas à 2h25 à 180s), une rotation de champs (sur la V1, la caméra était légèrement dévissé, oups!), donc pas le même réglage du BF. J'ai eu un peu la main lourde sur le traitement de la V2, je trouve. J'ai encore du mal à expliquer pourquoi sur la V1, les étoiles sont plus piqués alors que la MAP sur la couche rouge est mauvaise... Bref, j'ai obtenu une MAP plus équilibrée entre les couches sur la V2. Pourquoi, je ne sais pas trop encore... Je vais être maintenant plus attentifs sur ce point... Concernant les halos, j'en ai a priori systématiquement plus que Colmic mais après réflexion, je pense que la lunette et/ou le réducteur peuvent avoir leur influence aussi donc il ne faut peut-être pas tout mettre sur le dos de mon L-eXtreme. Il me semble que les halos sont dus de ce que j'ai compris à des phénomènes de réflexion entre les lentilles/filtres/hublot du capteur car ces dispositifs optiques ne sont pas parfaitement transparents. En tout cas, contre toute attente, je préfère la V1 avec la MAP rouge dans les choux...
  11. Ah OK! Désolé! 😄 Pour moi, ça s'appelle pas du blooming... Mais je me trompe peut-être... L'auréole est provoqué par le L-Pro. Si je ne me trompe pas, le blooming est un défaut du capteur (plus sur les CCD d'ailleurs il me semble) apparaissant quand un photosite sature. Lorsqu'il est plein d'électrons, ils débordent sur les photosites voisins de la même ligne. Ça fait genre comme 2 aigrettes à 180°. @Armand44AstroMerci à toi pour ton gentil message Merci à toi également @Franklin.jr . En fait, il n'y a pas de limites... Le RSB s'améliore toujours sauf qu'à un moment, ce n'est plus perceptible... Là sur cette cible, on resserre tellement l'histo en bas que le bruit apparait facilement si le temps de pose total est insuffisant. Zoome un peu si tu ne l'as pas fait pour voir! Donc là, y'a de quoi gagner encore sur la qualité du signal! Merci @Titophe C'est clair, ce type d'objet sombre m'attire beaucoup... Un peu comme l'Iris. Sauf que celui-là est super vaste et convient bien au grand champ. Et puis le bleu, ça change
  12. Merci @Yoann56, @Colmic et @Songokou6 Très peu en fait. Il supprime seulement quelque raie autour des raies sodium et mercure. Ça enlève un de peu d'indigo et de jaune... Je ne vois aucun blooming...🤔
  13. Bonjour à tous, J'ai profité de 2 nuits supplémentaires sur la nébuleuse de la tête de cheval bleue. J'ai conservé 4h30 et voilà le résultat. J'aurais aimé au moins doublé le temps mais là je crois que c'est fini, les nuits de plus en plus courtes, la Terre qui tourne autour du Soleil (quel idée!) et la Lune qui revient doucement mais sûrement... Satanée mécanique céleste! Filtre Optolong L-Pro 54x300s (4h30) / 49 darks, 25 darks de flat et 25 flats. TS 76EDPH f/4.5 (f=342mm) ASI2600MC (CMOS couleur APS-C): gain=100 / T= -10°C Autoguidage DO / ASI290MM mini Traitement Siril et PS. Ma dernière version avec seulement 1h45 donnait ça:
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.