Jump to content

Opto & G6K

Membre
  • Posts

    343
  • Joined

  • Last visited

About Opto & G6K

  • Birthday 11/28/1975

A propos

  • Résidence
    Loiret (45)
  • Matériel
    Dobson Skywatcher Flextube Heritage 150P - 150/750
    Set-up oculaires BST Starguider 3,2/5/8/12/15/18/25 et Barlow x2.
    Panel filtres SVBONY: CLS, CPL, Moon, UHC, UV/IR cut+ couleurs12/21/23A/56/82A.

Recent Profile Visitors

947 profile views

Opto & G6K's Achievements

  1. Bonjour, Pour info, G6K a pu tester. Elle a trouvée cela amusant, mais s'est plaint de la définition pas vraiment exaltante. D'après elle, c'est plus une jolie ambiance immersive, qu'éducatif. @+...
  2. Salut, Je crois que marsetvenus cherche une lampe frontale qui fasse juste lumière rouge fixe/lumière blanche fixe/off. Celle de décathlon passe par un tas de fonctions, générant de longs cycles de commutations avant d'arriver à trouver le mode que l'on veut, si toutefois en plus on ne commute pas trop vite ce qui nous ferait sauter le mode voulu et ré partir dans un nouveau cycle de commutation😡 Les miennes aussi passent par toutes ces fonctions inutiles (en astronomie), et je trouve aussi cela gonflant.... @+...
  3. Bonjour à tous. Effectivement, pas mal de similitudes entre le cas de zelieswann et sa fille et celui de ma fille et moi. A noter quand même que la fille de zelieswann semble "accro" depuis plus longtemps que la mienne. Mes conseils ? A moins d'avoir un confortable compte en banque, on test l'astronomie avant d'acheter un instrument. Il y a des clubs, et maintenant qu'il n'y a plus de pass vaccinal, c'est d'autant plus facile. On test en été si on veut, mais aussi et surtout en hiver. On test plusieurs heures, avec des couchers tardifs voire très tardifs. Ça permettra de déceler si la passion de l'astronome en herbe supplante sa résilience au froid et au sommeil. Si tel est bien le cas, on peut alors envisager d'investir. On teste aussi l'autonomie de l'enfant. Quand c'est la passion où le désir de l'enfant, l'adulte accompagnant n'est pas forcément attiré par la discipline. Il faudra que l'autonomie s'acquiert vite sinon l'accompagnant risque de vivre un calvaire, et l'enfant le ressentira immanquablement. Dans le cas de zelieswann, pas de soucis de ce côté là. Son jardin en altitude et isolé s' y prêtera parfaitement ! Concernant l'instrument, je ne serai pas de très bon conseil. J'ai personnellement opté pour un Dobson SKYWATCHER en 150mm version flextube, et je n'ai pas vraiment d'élément de comparaison, n'ayant jamais observer à travers d'autres instruments. Ceci étant, aucun regret quant à ce choix. Il est performant avec son miroir parabolique, compact, offre une utilisation fluide, intuitive et confortable. Ce dont je suis personnellement convaincu, c'est de prévoir à très court terme le remplacement des oculaires fournis avec le téléscope !!! Le passage de ceux-ci à des pourtant très modestes BST STARGUIDER ont transcendés nos observations !!! Le gain notoire de champs de vision, la transparence ainsi que le contraste sont sans communes mesures. Aucun regret à les avoir remplacés très rapidement !!! Comme toi, mon budget initial que j'imaginais déjà conséquent s'est avéré trop faible pour un bon instrument polyvalent. Il m'a fallu très rapidement le revoir à la hausse. Il m'a fallu quasiment le doubler pour arriver à 350€ pour l'instrument seul. Et en un an, ce budget a encore plus ou moins triplé en accessoires, occulaires, support pour le Dobson, sac,.... J'avoue avoir excéder le "minimum vital" , tout n'étant pas forcément nécessaire, mais aussi frugales vous serez, vous aurez forcément des dépenses supplémentaires à court ou moyen terme. C'est à considérer... Après, il ne faut pas se voiler la face. Un télescope grand public n'a rien à offrir de comparable aux images d'Hubble ou autres matériels professionnels. Lorsque l'on a jamais regardé dans un télescope grand public, et que l'on a en tête les magnifiques images des livres ou sites spécialisés, on peut être déçu par ce qu'il offre. Ce n'est pas aussi spectaculaire. Et a vouloir économiser sur l' instrument, on risque d'accroître encore plus ce delta de rendu visuel, et d'engendrer de la déception plus que de la joie. Le site Stelvision permet de simuler le rendu visuel en fonction du diamètre et de la focal de l'instrument convoiter. Ça donne une idée intéressante de ce à quoi on peut s'attendre avec tel ou tel instrument. Enfin, concernant un achat d'occasion, je ne le conseil pas. Déjà, au regard de la nature humaine, bien trop souvent dépourvue de tous scrupules. On achète pas un instrument d'astronomie comme on pourrait acheter une peluche en brocante. Les plus expérimentés du forum peuvent se le permettre car ils pourront à coup sûr s'assurer de l'état du matériel. Mais un débutant risque de passer à côté de soucis par simple manque d'expérience, voire carrément si le vendeur a dissimulé habilement les problèmes éventuels. Et puis de toutes façons, les gens sont plutôt gourmands. Lorsque vous aurez vu le faible écart de prix entre ce qu'en demande un propriétaire d'un instrument d' occasion et le neuf, et mit dans la balance l'économie potentielle face aux risques éventuels, cela pourrait bien vous dissuader. Voilà pour mes conseils personnels les plus importants par rapport à ma modeste expérience. @+...
  4. Bonjour, J'avoue très sincèrement m'être éclaté sur la partie prise de renseignements techniques et constitution du set-up. Pour le reste, j'y ai mit du temps (beaucoup de temps) et et du cœur (autant que j'ai pu face à une discipline qui ne m'attirait pas) par rapport à l'envie de ma fille, que j'esperais un peu trop sûrement devenir une amatrice assidue. Pour elle, j'ai du m'investir, être volontaire, parfois faire bonne figure. J'ai aussi probablement été parfois maladroit dans mon approche. J'ai même eu des mots que je n'aurais peut être pas du avoir, lorsque constatant un manque de volontariat perdurant un peu, je lui ai dit sechement: "ce n'est pas moi qui aime l'astronomie, c'est toi. Je fais de gros efforts, il faudrait que tu en fasse aussi de ton côté !" Après, tu as raison, je ne peux pas nier le côté un peu magique de l'imminence d'une soirée d'observation, et l'ambiance des premières minutes. Niveau observation, malheureusement, personnellement je ne retient pas grand chose. Je n'ai jamais eu d'effet "whaou". Je ne vais pas préciser ma pensée pour ne pas risquer d'être désobligeant face à cette pourtant noble discipline. Et puis comme je l'ai dit, il n'est pas dit que nous ressortions son p'tit Dobson à l'occasion (aux beaux jours) . Autant garder un pied et un œil sur le forum, sait on jamais.... Ma sensation au final, c'est que je dois être (et probablement ma fille également) l'archétype de l'utilisateur cible de Stellina, vespera ou autres Evscope, simplifiant la donne, permettant de rester au chaud et donc de veiller avec plus de faciliter. Dans nos cas, ils cochent toutes les cases !!! En cela, si j'étais plus large niveau finance, je penses que nous aurions un tel instrument dans un placard. @+...
  5. Bonjour à tous et meilleurs vœux. J'utilise mon fil de présentation pour faire un petit retour, une année après l'équipement de ma fille. Durant cette année, nous avons fait, en tout et pour tout, 3 sorties furtives de nuit, interrompues soit par le froid (2x), soit par les nuages (1x), en plus de quelques soucis de réglages du viseur point rouge et d'oculaires d'origine franchement médiocres (rien à voir avec les BST Starguider !!!). Nous avons fait également deux sorties de jour pour observer le soleil. Et sur ces 5 sorties, j'étais à l'initiative de 4 d'entre elles !!! Vous vous doutez bien qu'en trois brèves sorties nocturnes, les débutants que nous sommes n'ont pas pu observer grand chose.... Les observations solaires, tous aussi furtives, ont par contre un bilan plus positif. Si je me doutais que l'astronomie n'était pas une discipline pour moi, elle ne semble finalement pas l'être davantage pour ma fille. Elle n'a pas montré un intérêt et une motivation grandissante à l'usage de son telescope, en tous cas pas au point de parvenir à surmonter certaines contraintes de la discipline. Je ne l'ignorais pas frileuse et couche tôt, mais j'avais espoir que l'intérêt dont elle faisait preuve avant même d'être équipé, la motiverait suffisamment pour reléguer ces aspects au second plan; en vain. Ainsi, l'été, la température est propices, mais il faut pouvoir infliger à nos organismes des couchers très tardifs. L'hiver, on peut observer de bonne heure, mais (dans notre cas) c'est le froid qu'il faut infliger à notre corps, et l'impatience de se mettre au chaud accapare notre esprit et rendent nos tentatives d'observations rébarbatives. Il n'est pas encore question de se séparer du matériel, même si j'imagine d'ores et déjà son devenir. Elle, n'étant pas demandeuse, et moi ayant perdu la motivation de la satisfaire, il est peu probable que nous nous retrouvions derrière son instrument. Le mince espoir qu'il reste, repose sur des observations diurnes du soleil, ou alors de brèves sorties de début de soirée clémentes pour admirer la lune. Ceci étant, aussi peu son matériel aura-t-il servi, je ne vois pas forcément un échec à la chose. La déception et certe un peu présente, mais cela aurait été tellement plus dommage de passer à côté d'une potentielle passion. Et puis, son materiel est toujours là. Et il n'est pas rare de lire sur le forum, des témoignages ou des membres se voient "ratrappés" un jour par cette discipline, au point de s'y remettre. Voilà. Je ne dis pas que je ne reviendrai pas sur le forum, mais je penses que mes visites seront plus épisodiques. En tous cas, merci au forum et à ses membres pour l'épaulement qu'il nous a offert. @+...
  6. C'est vrai; la question est pertinente. Certains fabriquants sont capables d'avoir dans une même gamme des oculaires qui sont des références, et d'autres de qualité très moyenne. Étonnant ! On pourrait aussi poser la question différemment :pourquoi certains fabriquants arrivent à faire des gammes à peu près constantes, quand d'autres arrivent à faire du pire comme du meilleure ? On peut éventuellement tolérer le phénomène de la part de gammes à prix contenus (exemple des X-cel Lx) , mais de la part d' occulaires qui se veulent plus élitistes, c'est plus difficile à accepter. Il y a même des bas de gammes qui, de réputation, sont plutôt très constants, sans réelle "brebis galeuse", malgré une gamme pourtant assez etoffée (exemple les TS Optics NED 3,2/5/8/12/15/18/25 et paradigmes).
  7. Félicitation. Il est joli et performant pour debuter; c' est parfait comme choix !!! Je te conseil de, au choix, fraiser (sans déboucher) en trois point qui recevrons les pieds du p'tit Dobson, l'assise du tabouret, afin qu'il soit bien calé et ainsi éviter une malencontreux accident; ou alors y fixer des "godets" (embouts de tringle à rideaux) , comme je l'ai fait sur le mien: @+... Si tu veux chiadé le truc, tu peux faire des pieds réglables pour mettre d'aplomb l'ensemble (le contreplaqué est de suffisamment bonne qualité) Et même l'option ne d'un porte oculaires DIY ou même échancrer l'assise pour faire une poignee @+...
  8. Bonjour Edouard89100. Vous pouvez même escompter un 254mm avec votre budget confortable. https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/2082990421.htm @+....
  9. Bonjour, Non, désolé, c'est repoussé. La patronne a voulu poser les décos de noël, et la nouvelle crèche a requit quelques améliorations. chronophages. @+...
  10. Salut, Si tu opte pour le p'tit Dobson, tu as le tabouret KYRRE de chez IKEA qui est parfait (il a la forme de l'embase du Dobson) et en plusieurs couleurs 😉. Et ça peut être l'occasion que l'enfant le personnalise ou le customise.... @+...
  11. Bonjour, Après cette années riche en informations sur l'astronomie, afin d'équiper au mieux ma fille, je dois me résoudre à admettre sans grande surprise, que l'attrait n'est pas la. Mais curieusement, cette incursion furtive dans l'infiniment grand a susciter cher moi un intérêt nouveau, envers l'infiniment petit. Sensation etrange....🙃 Bref, j'ai voulu voir si cette envie pouvait être en partie assouvie à moindre coût, et j'ai acheté ceci: https://www.amazon.fr/gp/aw/d/B081F64YLB?psc=1&ref=ppx_pop_mob_b_asin_title J'ignore ce que j'attendais vraiment en l'achetant, mais un premier essai rapide après son déballage, me laisse espérer des performances honorables. J'ignore si on peu qualifier cet Instrument de microscope? Pas sûr... Ceci étant, si c'est un piètre microscope, c'est une excellente et puissante loupe qui vaut largement ses 50 petits euros ! Petit bemol: la plage de grossissement (x1000 annoncé) ne semble pas exploitable dans son intégralité. Le dernier tiers de la course de la molette rend la mise au point impossible. De plus, je n'ai pas l'impression d'avoir un grossissement avoisinant les 500x à mi-course. Je vais essayer de prendre le temps de faire joujou avec ce week-end, et je posterai ici quelques clichés. @+...
  12. Jette quand même un œil sur ce lien : https://www.stelvision.com/astro/simulateur-de-telescope/ Tu pourras y simuler ce que chacun des télescopes que tu envisage, vous permettra de voir, en fonction des oculaires fournis avec l'instrument. Ça pourrait peut être éviter des déceptions... @+...
  13. Je dirai que toi seul peut trancher à ce stade du dilemme, selon que vous voulez vous orienter vers du planetaire seulement (lunette 90mm), ou du planétaire et du ciel profond (télescope 150mm). Ton budget également peut être je juge de paix. Si vraiment tu veux des avis, alors voilà le mien. Même en considérant la différence de prix, ainsi que le fait qu'il y ait moins d'entretien sur la lunette, la polyvalente du Dobson 150 me fait pencher vers lui. Après, pense qu'il peut aussi te falloir plus ou moins de matériel peripherique(souvent plus du confort que du nécessaire) . Les oculaires fournis sont certe utilisable, mais en passant sur des oculaires de gamme supérieure (pas ceux à 250€/pc, mais juste dans les 50/70€/pc, c'est déjà vraiment le jour et la nuit !!! @+... Ca peut aussi contribuer à faire pencher la balance; à toi de voir... 😉
  14. Effectivement, vu le budget limité, il faudrait peut être plutôt partir sur un instrument qui permettrait de faire du visuel puis, si son intérêt pour la discipline se confirme, il (ou vous) pourra (pourrez) investir alors des sommes plus importante avec beaucoup moins de risques, pour raccrocher à la discipline de l'astrophotographie dans un second temps... @+....
  15. Un trepied; pourquoi pas ? Je voulais juste attirer ton attention sur le fait qu'une lunette ne répondrait très probablement pas à tes attentes initiales. Concernant ton comparatif, "mieux" sur quel plan ? Praticité ? Le 130 sera forcément plus délicat à appréhender dans les premiers temps. Encombrement en stockage ? Avantage à la lunette 90mm. Performances ? Le 130 offrira forcément plus de "performances" visuelles, et de polyvalente ciel profond/planétaire. D'ailleurs, qu'est ce qui intéresserait le plus le p'tit?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.