Cygnus65

Membre
  • Content Count

    32
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Cygnus65

    Oculaire ES 5.5 Gamme 62°

    Bjr, Merci pour les infos. Si j'ai bien compris, pas trop de soucis à me faire avec ce grossissement. La turbulence pose plus de problème en planétaire qu'en CP. C'est bien ça ? De toute façon, le coup est parti. Commande faite aujourd'hui. Je partagerai mes premières impressions sur ce post. Mais ce sera pas avant le mois prochain. Faudra être patient. Merci encore d'avoir pris le temps de me lire et surtout de me répondre.
  2. Cygnus65

    Oculaire ES 5.5 Gamme 62°

    Bjr à tous, Petit up à l'attention des possesseurs des ES 62°, et le 5,5mm en particulier. Anniversaire demain, faut vraiment que je prenne une décision 😊...
  3. Cygnus65

    Dobson GSO 200/1200 modele Deluxe

    Bsr à tous, J'avais signalé dans ce post mes déboires avec Astroshop. J'avais laissé, fin janvier, sur leur site, un commentaire pas trop élogieux. Je leur demandais également s'ils lisaient les commentaires et si une suite était donnée. Ils ont répondu fin mai, soit 4 mois après. Mieux vaut tard que jamais, même si je trouve qu'ils répondent à côté de la plaque. Et quinze jours après leur réponse, un mystérieux client a laissé un commentaire très très très élogieux, d'une trentaine de lignes. Titre "formidable" et notation 5 étoiles. Reprenant, sans me mentionner, mes remarques. Pas de notice de montage ni de mode d'emploi : pas de problème, un gamin de 5 ans peut le monter et s'en servir... On te vend un GSO mais badgé TS : Pas de problème, le "monsieur" confirme, c'est bien un GSO ... Le "monsieur" met même le lien (Astroshop bien sûr) pour acheter les brides pour monter ton tube sur une monture équatoriale. Un vrai VRP ... Alors peut être que je suis une mauvaise langue et que le "monsieur" est un vrai client qui laisse un avis sincère. Mais j'ai vraiment un gros doute ...
  4. Bjr à tous, J'ai depuis le début de l'année un Dobson 200/1200. Livré avec 2 oculaires, un 30mm 70° et un 9mm 51°. Franchement, je ne regrette pas mon achat. Il y a moyen de se faire plaisir. J'ai un petit faible pour las amas globulaires. Avec le 9mm c'est pas mal, mais j'aimerai avoir un peu plus de grossissement pour mieux les résoudre. J'ai pensé à un Explore Scientific 5.5 en 62°. Avec mon Dobson, ça donne environ 218x (soit 1.1 x D) et 0.28° de champ réel. J'avais lorgné du côté d'un ES 6.7 en 82°, mais trop cher, et je veux me limiter à moins de 100€ avec les frais de port. Pas d'oculaire d'occasion, j'ai pas envie d'attendre des lustres pour une éventuelle bonne affaire sur les petites annonces. 218x, c'est pas trop ? Je pense aux problèmes de turbulences. L'oculaire me servira aussi en planétaire. Avez vous des retours sur cet oculaire, et sur la gamme ES 62° en général ? Merci de m'éclairer de vos lumières.
  5. Cygnus65

    Documentaire Arte

    L'avantage des led, c'est la faible consommation et, si je me rappelle bien ce qui a été dit dans ce reportage, la possibilité de faire varier aisément l'intensité lumineuse. La durée de vie, par contre, reste sujette à débat. Le gros risque, comme tout ce qui est ou devient bon marché, c'est l'augmentation des points lumineux sans justification. Quant à l'éclairage "dit intelligent", il s'agit surtout de capteurs qui identifient si une rue est vide ou pas, si c'est un chat, un chien ou une personne qui passe, si c'est une voiture ou un vélo qui arrive et évaluer sa vitesse. Tout ça pour adapter l'éclairage selon les circonstances. Voire éteindre l'éclairage tout simplement. Libre à chacun de dénigrer, mais on peut admettre que c'est toujours plus "intelligent" que des lampadaires qui éclairent, toute la nuit, des rues désertes ...
  6. Bjr à tous, Pour info, j'ai regardé aujourd'hui un documentaire en replay sur Arte. Sujet : la pollution lumineuse et ses méfaits, tant sur l'homme que sur la faune, sans oublier le masquage des étoiles et de la voie lactée. Mais aussi un peu d'espoir avec des avancées technologiques prometteuses, led, éclairage intelligent etc ... Bref, à mon avis, documentaire intéressant et bien réalisé.
  7. Cygnus65

    Observation au 200mm.

    Bsr à tous, Observation hier soir. J'ai révisé mes gammes avec les AG les plus faciles. Faciles mais toujours agréables à contempler. Le crépuscule tarde à arriver. J'ai commencer vers 23h00 et le ciel n'était pas encore "tip top". J'ai tenté le double-double dans la Lyre. Facile à pointer. Avec mon 9mm (oculaire pas flingue...), à 133x les deux couples sont résolus. Pas formidablement séparés, mais séparés quand même. Deux heures plus tard, les conditions étaient meilleures, mais au lieu de deux couples, j'ai vu deux pâtés... Va comprendre ... J'ai pointé M27, mais pas vraiment enthousiasmant. Toujours pas de trognon en vue. Par contre, belle découverte, M71 dans la Flèche. J'ai un peu galéré pour trouver, mais ça valait la peine. Un mixte entre un amas globulaire et un amas ouvert. Hoth, merci pour tes propositions de cibles. Mais le Sagittaire est très bas sur l'horizon. Et j'ai le toit de mon voisin qui me gêne sur cette portion du ciel. J'ai vu sur Stelvision que le Sagittaire n'est jamais très haut à nos latitudes. Je verrai la prochaine fois pour au moins repérer la constellation. Bon ciel à tous. PS : Je n'arrive pas à citer pour faire les questions-remarques/réponses. Faut que je cherche.
  8. Cygnus65

    Observation au 200mm.

    Bsr à tous, Le Dobson prend le frais. Il faut en profiter, les nuits claires ne vont peut être pas durer en début de semaine. J'ai remis le couvert jeudi soir. J'ai suivi le conseil de Dede de St Fe en pointant M27. Je n'y suis pas resté longtemps. Je n'ai pas distingué la forme de "trognon". Pour ce genre d'objet, un filtre est peut être conseillé. Conscient aussi de mes limites. Observer demande de la pratique, mais je m'améliore ... Enfin, je crois. J'ai essayé M71, qui n'est pas très loin de M27, mais je ne l'ai pas vu. A réessayer ce soir. Dede, je t'ai dit que le Sagittaire est sur mon horizon nord. Je crois que c'est moi qui suis à l'ouest. Le Sagittaire est au SE, c'est à dire parfaitement sur mon ciel le plus sombre. Par contre, très bas sur l'horizon. Je me suis ratrappé sur M10 et M12, juste au dessus, dans le Serpentaire. Jupiter était nettement plus agréable que lors de ma première observation. Un peu moins de turbulences et une teinte plus naturelle. Hibou, merci pour les conseils sur les oculaires. Anniversaire dans quinze jours, donc je cogite ...
  9. Cygnus65

    Observation au 200mm.

    Merci pour vos encouragements et les remarques constructives. Dede de St Fe, effectivement le but de la manoeuvre avec un 5/6 mm sera d'améliorer la résolution des AG. Les globulaires dans le Sagittaire ce sera pour une autre fois. Actuellement le Sagittaire est sur mon horizon nord, c.à.d. pourri par la pollution lumineuse de Tarbes à une dizaine de kms. Pour M27, c'est noté. Merci. Hibou, pour l'oculaire je pensais à un ES 5,5mm 62°. En rapport qualité/prix il semble bien placé et les retours d'infos que j'ai trouvés sont plutôt pas mal. Je vais me pencher sur ceux que tu m'as conseillés. 58° ou 62°, ça ne doit pas faire une grosse différence. Quant à la météo, c'est sûr que j'ai bien fait de profiter de ma soirée, actuellement c'est déprimant... A+
  10. Cygnus65

    Observation au 200mm.

    Bjr à tous, Hier soir, première nuit claire depuis longtemps. J’en ai profité pour sortir le télescope (Dobson 200mm). Préparation, succincte, de la soirée avec Stelvision et Stellarium. Je ne prends pas de notes, j’essaie de retrouver de mèmoire. Au menu, amas globulaires, galaxies, nébuleuse et Jupiter. M92,M13 dans Hercule, M5 dans le Serpent et M4 prés d’Antares. Que du classique et du facile à trouver pour un débutant (comme moi). M13, c’est la vedette, mais franchement avec M92 et M5, la vision et tout aussi sympa. M4, très beau mais moins « riche », plus diffus, mais aussi plus bas sur l’horizon. Quoiqu’il en soit, avec mon oculaire 9mm et son grossissement de 133x, je sens bien que je suis un peu limité. Je pense fortement investir dans un 5 ou 6 mm pour un grossissement d’environ 200x. La vision des AG devrait être transfigurée, du moins je l’espère. Les galaxies, M86 et M87, pile poil entre Denebola (Lion) et Vindemiatrix (Vierge). Je les ai trouvées, donc satisfaction, mais on va plus parler de détection que d’observation. Ca reste des lueurs. Je préfère M81 et 82 dans la Grande Ourse. Mais hier soir, trop au Zénith pour mon Dobson. La nébuleuse de l’Anneau, M57, dans la Lyre. Je l’avais déjà vue il y a quelques mois dans une soirée d’un club d’astro. De mémoire avec un téléscope de 280mm et un grossissement d’environ 280x aussi. Je me souviens d’un bel anneau bien défini. Avec mon 200mm et à 133x, l’anneau on le devine. C’est petit mais sympa. Par contre, pas question de voir l’étoile au milieu. Jupiter, observé vers 1h00 du matin. C’était ma première fois (je parle toujours d’observation pas d’autre chose...). Au 9mm, disque ocre rouge, deux bandes plus foncées visibles. Pas très haut sur l’horizon, donc un peu de turbulence. Les satellites étaient visibles aussi. Là aussi, regrets de ne ne pas pouvoir grossir plus. Bref, de 22h30 à 01h00 du matin, je n’ai pas vu le temps passer. A ceux qui souhaitent faire l’acquisition d’un télescope, un dobson 200mm c’est vraiment super. Et pour vraiment utiliser son potentiel, un oculaire de plus fort grossissement que les 9 ou 10mm, fournis de base, devient vite indispensable.
  11. Cygnus65

    M79 au 200mm

    Bsr à tous et merci pour les réponses, Hibou, pour M3 et M53, je regarderai ce soir. Le dobson est déjà dehors à prendre le frais... Mais je crois que des arbres vont me gêner dans cette direction. On verra bien. Au passage, merci pour tes 2 sujets sur les objets visibles avec des jumelles 10x50. Pour un débutant, ça aide à savoir ce qu'on peut repérer au chercheur 9x50. Pour M13 et M5 au petit matin, 99,99% de chance que je sois dans mon lit ... Bruno, au pif, je dirai qu'à l'oeil nu, je vois jusqu'à 4,5 de magnitude. Ciel pas top et les yeux d'un jeune homme qui approche la soixantaine. Pour M79, je verrai quand les conditions seront meilleures, c.à.d. moins bas sur l'horizon. Merci pour les liens, je m'en servirai pour savoir ce qui m'est accessible, ou pas. Etoilesdesecrins, je n'ai pas trop le choix du grossissement, je n'ai que les 2 oculaires livrés avec le dobson. Bon, je me déconnecte pour manger un morceau avant que la nuit tombe. A+
  12. Cygnus65

    M79 au 200mm

    Bjr la communauté, Je me régale de plus en plus avec mon Dobson 200mm qui sent encore le neuf... J'ai une petite question. J'ai voulu me faire un amas globulaire, M79, en dessous du lièvre. Je suis pratiquement sûr de l'avoir eut à l'oculaire. Par contre, que ce soit avec l'oculaire de 30mm ou le 9mm, je n'ai vu qu'une boule floue. Pas d'étoile résolue. Je précise que la MAP était OK. C'est normal ou j'ai visé à côté ... J'essaye à nouveau ce soir.
  13. Bjr, J'ai un Dobson depuis quelques semaines. C'est mon premier télescope, donc je suis donc tout à fait novice. Le Dobson est équipé d'un chercheur droit standard (inversé dans les 2 sens). C'est effectivement pas évident, mais je crois que c'est une question d'habitude. Pour viser, j'ai adopté la technique avec les deux yeux ouverts. Un qui regarde le ciel "en live" et l'autre au chercheur. C'est aussi une question d'habitude et une fois que tu as compris la manip, c'est plutôt efficace. Et ça, c'est pas possible avec un coudé. Pour les contorsions du cou, j'ai plus ou moins résolu le problème. Assis sur ma "chaise dactylo", pour viser, je me place parallèle au tube et je me penche sur le côté. C'est nettement plus confortable que face au tube, ou tu es obligé de te tordre le dos et le cou. Pour le zénith, je baisse l'assise du siège au max. Pour observer à l'oculaire, je me remet face au tube, le rocker (la base du Dobson, je ne suis pas sûr du terme) entre les jambes. Pour moi, l'idéal serait un chercheur droit redressé dans les deux sens. Mais le standard est tout à fait recommandable.
  14. Cygnus65

    Dobson GSO 200/1200 modele Deluxe

    Bjr à tous, Météo oblige, j’ai sorti le télescope 2 soirs de suite. Petit CR concernant le matériel. Je trouvais que les images dans le chercheur (droit 8x50) n’étaient pas terribles. J’ai découvert, internet aidant, que ledit chercheur est réglable. Il y a une bague de blocage et en tournant l’objectif, on peut faire une mise au point. Mon chercheur s’est transformé en trouveur. C’est là que tu te dis, qu’un mode d’emploi, c’est utile. Quand t’en as pas, tu dois louper des étapes… J’ai recyclé un fauteuil dactylo que j’ai depuis des lustres. Super !!! C’est réglable en hauteur avec une manette sous le siège. Pas de problème pour l’observation du zénith à l’horizon. Le pied est à roulettes. Sur la terrasse c’est OK. J’ai pas essayé dans le gazon. J’ai observé les cibles faciles : nébuleuse d’Orion, Pleiades, Double amas de Persée. D’autres un peu plus difficiles (pour moi) : M47 prés de Sirius, M35, 36, 37 entre les Gémeaux et le Cocher. Ciel très clair à cause de la Lune. Les conditions n’étaient peu être pas optimum, mais commencer à trouver, c’est déjà encourageant. La Lune : GROSSE CLAQUE !! L’impression d’y être. Et se dire qu’on la voit (presque) tous les jours, sans y faire attention. Un vrai spectacle. En plus, facile à repérer et à pointer … Je pensais être gêné par la luminosité. Pas du tout. Un filtre ne me paraît pas indispensable. Par contre, après quelques minutes à l’oculaire, la vision nocturne est foutue pour un moment. Je vais essayé de m’organiser un peu mieux. Pour l’instant, je prépare, vite fait, avec Stelarium et la carte du jour de Stelvision. Mais au télescope, je fais tout de mémoire. Pas évident. Les 2 oculaires livrés avec le dobson sont pas mal. Un 9mm SP et un 30mm 70°. Je pense qu’entre les deux, il m’en faudrait un autre entre 13 et 17mm. Voilà, en vrac, mes quelques impressions et réflexions.
  15. Cygnus65

    Dobson GSO 200/1200 modele Deluxe

    Bjr après, J'ai essayé avec les deux yeux ouverts. C'est mieux, mais pas "finger in the nose". Sans doute le manque d'expérience. Je vais PERSÉVÉRER. Merci pour le conseil.