Jump to content

Cygnus65

Membre
  • Content Count

    63
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Les mollettes faut les serrer, mais pas trop non plus. Faut pas que ca force. A toi de trouver le bon compromis entre fermeté et fluidité. Concernant tes observations, ça m'est arrivé aussi. Saturne super belle, mais petite, au 30mm, et qui fait la danse du ventre dés que je grossis un peu. Ca vient certainement turbulences de l'atmosphère. Pour les galaxies, avec un 250mm ça doit être forcément mieux qu'avec mon 200mm mais pas au point de voir les bras spiralés. D'après les nombreux posts que j'ai lu sur le forum, c'est à partir de 300mm que les galaxies commencent à se devoiler. Avec 250mm, ca doit déjà être sympa sur les amas ouverts et globulaires. En tout cas, 23h00-05h00 ... belle motivation!!!
  2. Bjr, J'ai mon Dobson depuis 1 an et demi. Aucun soucis, je le stocke verticalement avec son cache sur le tube. Un peu de poussière sur le cache comme sur un meuble. Mais le miroir reste nickel. Pour te rassurer tu peux mettre un linge dessus en supplément , mais pour moi se sera plus psychologique qu'utile. Les petits inconvénient d'un Newton c'est que le miroir se salit et que ça se dérègle. Les gros avantages d'un Newton c'est que ça se nettoie et que c'est réglable.
  3. Les flasques c'est les deux grosses mollettes sur le tube qui te servent à régler la fluidite du mouvement vertical de ton Dobson. Si tu serres plus, ça bloque et te permet de changer l'oculaire sans perdre ta cible. Je m'en sert surtout quand je passe de 9mm à 5,5mm, si tu bouges un peu trop le tube en faisant la manip, ou si tu mets trop de temps, le petit amas globulaire s'est fait la malle... Ça vaut ce que ca vaut, mais j'ai rien trouvé de mieux.
  4. Salut Finch85, J'ai le même que toi mais en 200/1200. Quand je change d'oculaire, pour ne pas perdre la cible je bloque une flasque (frein d'altitude). Je laisse l'adaptateur 1.25/2.00 " sur le 9mm, ça évite les manips supplémentaires. Tu verras, le 9mm semble un peu léger mais je le trouve pas ridicule du tout. Pour le siège, j'utilise un vieux fauteuil dactylo que j'ai depuis au moins 20 ans. J'ai failli le jeter plusieurs fois, j'ai bien fait de le garder. Avantages : - trés confortable, - des roulettes bien pratiques pour bien se positionner, mais je n'observe que de ma terrasse donc ça roule bien. Sur la pelouse forcément c'est pas pareil ... - une manette sous l'assise, facile pour régler la hauteur d'une seule main. Et pas de soucis pour observer assis au zenith, mais le Dobson au zénith c'est un peu sport... Inconvenient : - c'est lourd et encombrant. Si tu veux le trimballer sur le terrain c'est vraiment pas idéal. Même chose si tu dois te taper 3 étages. Amuse toi bien avec ton nouveau Dobson
  5. Salut Kivien, Tu m'as l'air de partir dans tous les sens. Déjà, voit pour régler ton telescope. J'ai cru comprendre qu'une vis de blocage était desserrée, donc des doutes sur la bonne collimation de ton telescope. Voir les différents posts sur la collimation. Et il y en a beaucoup. Pour tes oculaires, il te faut un ou deux supplémentaires. Pas une mallette. Tape "choisir oculaires grossissement " et tu auras de nombreux articles qui te permettront de te familiariser avec les notions de grossissement faible, moyen, optimum, fort, les notions sur les champs apparents et réels, les choix de grossissement en fonction des cibles etc... J'ai commencé avec un 30mm et un 9mm fournis avec mon dobson (200/1200 comme le tien) et je t'assure qu'il y a de quoi faire. J'ai complété avec un ES 5,5mm pour les amas globulaires et le planétaire et un 14mm pour les amas ouverts, en 62 degrés. J'ai lu que tu comptais voir comme dans un 400mm ou 500mm. Oublie. Pour les feux d'artifice attends plutôt le 14 juillet ou le jour de l'An. Par contre l'important, c'est un avis personnel, c'est de comprendre ce que tu observes. Nature des objets, distance etc... C'est passionnant. Avec une dose de patience et une de persévérance, tu y arriveras. Bon courage.
  6. Bjr Ciscoow, Tu sembles lorgner sur un GSO Deluxe 300mm. J'ai un 200mm, qui est un GSO rebadgé TS (Telescop Service ). C'est un bon matériel. Par contre fait gaffe que ton Dobson soit livré avec autre chose que le chercheur coude généralement fourni de base. Tu peux t'arranger avec ton revendeur pour qu'il te fasse l'échange avec une autre formule : chercheur droit, point rouge etc ... Le chercheur coudé ça fonctionne aussi, mais couplé avec un chercheur laser. Seul, c'est problématique pour viser.
  7. Bjr Bricolas6, Pas de soucis. Tu n'as pas à t'excuser, le forum reste un espace d'échange et de liberté d'expression. Content d'apprendre que je ne t'ai pas froissé, ça aurait été dommage. Bonne journée à toi.
  8. Je reciterai 10 Pater Noster en guise de pénitence. C'est bon ?
  9. Je connaissais ce sujet. Je suis actuellement à l'affut des sujets sur les jumelles . Je fais donc de l'archéologie et j'aime ça , mais avec la fonction "recherche ", c'est vraiment bien utile. P.S. : ma remarque à Bricolas6 ne se voulait pas désagréable.
  10. Deterrage d'un sujet de 2014. Tu aimes autant les jumelles que l'archéologie...
  11. Les nuages arrivent. Faut jamais être trop sûr ...
  12. Chez moi, sud de Tarbes, ciel bleu, très légèrement voilé. Le télescope sort ce soir, c'est sûr !!!
  13. Quand tu as les deux yeux ouverts, tu vois plus d'étoiles avec celui qui est au chercheur, que l'autre qui voit le ciel "à l'oeil nu". Ce qui te gênes, je crois comprendre, c'est qu'il y a beaucoup (trop ?) d'étoiles à travers le chercheur. Pour viser un endroit, tu te repère avec une étoile que tu vois à l'oeil nu, et tu la fais correspondre avec cette même étoile que tu vois au chercheur. En fouillant sur le forum, tu dois pouvoir trouver un post qui parle de la technique de recherche avec un chercheur droit. Quand tu maitrises cette technique et que tu connais un minimum ton ciel, t'es le roi du pétrole !!!
  14. Si tu mets ton oeil droit au chercheur, tu vas y voir plein d'étoiles. Mais ton oeil gauche, lui, ne verra que celles visibles à l'oeil nu. Donc beaucoup moins ... Le but de la manoeuvre et de faire coincider, une étoile visible à l'oeil nu (oeil gauche) avec cette même étoile dans le chercheur. Je ne sais pas si je suis trés clair. Tu essaies sur une étoile bien brillante, ce sera plus facile pour comprendre "la technique". Quand tu arriveras à viser, il faudra savoir te repérer dans le ciel, c'est à dire reconnaitre les constellations. Ca, c'est à l'oeil nu. C'est pas compliqué, ça vient naturellement avec la pratique.
  15. Bonjour Hackuma, Je suis astram depuis un peu plus d'an. Donc je débute aussi, mais bon je me débrouille. Une chose m'interpelle. Te sers tu de ton chercheur, ou essaies tu de te guider uniquement aux coordonnées ? Ton chercheur est il réglé ? Connait tu bien les constellations ? Tout ceci est essentiel pour chercher... et trouver. Pour ma part, j'ai un Dobson. Je ne peux pas t'aider sur la mise en station et la recherche aux coordonnées. Je ne me sert que du chercheur (optique) et c'est efficace. Pour les cibles, le lien que t'a donné Foldedol est très bon pour débuter. Tu télécharges le mini atlas et tu peux déjà t'amuser. Commence par les amas ouverts et globulaires. Avec un 200mm, je trouve que les galaxies et les nébuleuses, c'est un peu moins évident. J'ai contemplé l'Esquimau cet hiver. Pas trop de difficulté pour le trouver, mais ça reste une petite tache flou. Le ciel chez moi doit ressembler au tien. En campagne, une ville 10 km au nord qui me pourri un peu le ciel. Pas tip top, mais il y a pire. Ne t'inquiète pas, tu vas y arriver.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.