staffy

Membre association
  • Compteur de contenus

    4 736
  • Inscription

  • Dernière visite

A propos

  • Résidence
    Parc naturel régional du Pilat
  • Intérêts
    astronomie, lecture, paléontologie, voyages
  • Occupation
    retraité...
  • Matériel
    Celestron 8 - équatoriale CG5 goto -
    Lunette Perl SYW (achro) 76/910 - équatoriale manuelle -
    Oc : Vixen NLV 6/Pentax XF 8,5/Vixen LVW 13 et 17/Celestron plossl 25 / Meade SWA 28 -
    Jumelles 10x50

Visiteurs récents du profil

269 visualisations du profil
  1. Temps de m....

    Oui, mais lundi et mardi : 5 orages, pluies continues et ciel bouché avec des prévisions "joyeuses" pour les jours prochains. Mon choix de prochain matériel est désormais fixé : au revoir dobson S.D 300 mm et bonjour Kowa 88 mm
  2. Mak 200/2400 M42 optic

    C'est certain, moins "exotique" mais efficace. Pas difficile à trouver ... et à 350 € : http://www.astrosurf.com/annonces/ventes/intes-150-mm-m603-r5166/
  3. Votre avis pour un Maksutov GoTo

    Pour rester sur un instrument compact peu encombrant, je vois une autre solution compatible avec ton budget de 1000 € : un Schmidt Cassegrain Celestron Nexstar SE 5 " (127 mm) ou 6 " (150 mm) : - https://www.promo-optique.com/telescope-celestron-nexstar-5-se-p-1252.html - https://www.promo-optique.com/telescope-celestron-nexstar-6-se-p-1253.html Instruments polyvalents, mise en température plus rapide que celle d'un maksutov de même diamètre (la lame de fermeture d'un S.C est nettement moins épaisse que le ménisque d'un Maksutov), rapport focal plus court (F/10), montures et trépieds plus robustes que celles du 127 SLT avec une base de données nettement plus "étoffée" que celle du SLT. Pour en savoir plus sur ces matériels, le manuel : https://s3.amazonaws.com/celestron-site-support-files/support_files/1235081147_4semanualfrench.pdf 2 vidéos des Nexstar SE 5 " et 6 " : - https://www.youtube.com/watch?v=QDXyBIRooRA - https://www.youtube.com/watch?v=Kz_MJQF37lY
  4. Votre avis pour un Maksutov GoTo

    Une vidéo d'un Nexstar XLT : https://www.youtube.com/watch?v=Q8pCbZaWYz8 Et pour comparaisons : - Dobson "flextube" goto 200mm mentionné dans mon précédent message et en position de stockage "plié / déplié" : - Newton 150/750 sur monture équatoriale :
  5. Mak 200/2400 M42 optic

    J'ai regardé le site cet après-midi et constaté que la page de présentation mentionne : 09/02/2007. Des maksutovs d'origine Bosma (cf test Ciel et Espace) étaient également disponibles chez Teleskop Spezialisten mais ne figurent plus sur leur site. Si C859 souhaite acquérir cet instrument, il me semble nécessaire qu'il interroge ce magasin.
  6. Mak 200/2400 M42 optic

    Ne t' inquiète pas, cela n'a rien à voir avec ton sujet Il s'agit simplement d'un rapide "hors sujet" évoquant un ex membre du forum aux interventions pour le moins "surprenantes".
  7. AIDEZ MOI QUEL CHOIX

    Avis identique à ceux de Guilaume et Daniel Rosier. L'achat d'un instrument neuf dont le prix se situe dans les 100/115 € ne permet pas d'acquérir un matériel de qualité suffisante pour répondre à tes souhaits (monture trop légère, source de vibrations et suivi hasardeux , oculaires de piètre qualité, optique de faible qualité, trépied manquant de rigidité, ...). Pour trouver un instrument neuf qui commence à pouvoir être véritablement exploitable, il est nécessaire d'approcher les 150 €. 2 exemples : - https://fr.telescope.com/Telescopes/Telescopes/Excellents-telescopes-a-moins-de-150euro/Kit-Moon-Stars-pour-l-Orion-FunScope-Astro-Dazzle-114-mm-/rc/1046/pc/-1/c/1046/sc/1069/p/116462.uts - https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p670_TS-Optics-JUPITER---Refractor-Set-70-900mm-on-equatorial-mount-for-beginners-age-7-.html Il serait donc préférable de te tourner vers le marché de l'occasion qui permet l'acquisition d'un instrument peut-être plus ancien mais de meilleure qualité tel que : - https://www.leboncoin.fr/image_son/1423694046.htm/?ca=12_s - https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1423860298.htm/?ca=12_s - https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1435010680.htm/?ca=12_s (chercheur à remettre dans le bon sens) et surtout sans oublier ce commentaire :
  8. Mak 200/2400 M42 optic

    C'est bien FRTelescopes : http://www.frtelescopes.com/ Je suis d'ailleurs étonné que les instruments de ce constructeur n'aient pas fait l'objet d'une présentation par notre ex lou(p)foque lunaire (mais il est vrai que ces lunettes ne sont pas pourvues des indispensables bandes rouges).
  9. Occas' du Oueb

    Il me semblait nécessaire de repréciser ce point, mais dans ce cas, c'est parfait
  10. Occas' du Oueb

    Pour rappel et information : le C 8 Ultima n'est pas un instrument doté d'un système de recherche et de suivi goto (le premier Celestron doté de ce système est le Compustar. il est doté de moteurs pas à pas asservi par un micro ordinateur ave microprocesseur 8 bits cadencé à 12Mhz). L'ultima ne pouvait recevoir en option qu'un système d'encodeurs servant simplement d'aide à la recherche (lire les 2 derniers message de Skywatcher 707)
  11. Occas' du Oueb

    Tout à fait, l'ultima 8 ne dispose pas d'un système de recherche et de suivi goto et je ne crois pas qu'il puisse "être assisté par ordinateur" comme indiqué dans l'annonce. Sur le net, je n'ai pas trouvé autre chose qu'un palliatif (un push-pull "Celestron "Advanced Astro Master" : http://44270.free.fr/10c8ultima/c8ultima.htm)
  12. Occas' du Oueb

    Comme chatbleu54 le dit : c'était effectivement assez "joyeux" - Pas de pointage automatique, pas de guidage automatique, pas de CCD ni de logiciels de "mise en forme" d'image, nombre de photos ratées, etc .. - Dans la décade 70, le film le plus recherché était le Kodak TP 2415 (noir et blanc et plus disponible) qui, possédant une sensibilité chromatique étendue et pouvant être amélioré après hypersensibilisation ( opération destinée à fortement accroitre le seuil de sensibilité), était bien adapté à la photo astro telle qu'elle était pratiquée à l'époque. Cette opération demandait un matériel spécifique (Médas, dans son catalogue Perl, proposait outre des films prétraités, des kits Lumicon permettant de traiter un film de 36 poses en 24 x 36 comprenant une pompe manuelle à vide et une cuve avec spirale et manomètre, le forming gaz nécessaire au traitement étant à acheter en magasins spécialisés) et qui était, également, "fabriqué" par des amateurs confirmés. - Ensuite, il fallait trouver un laboratoire capable de tirer les photos, sachant que la plus grande partie de ces officines n'était pas en mesure de traiter ce type de photos (c'est d'ailleurs pour cette raison que de "nombreux" astrophotographes disposaient de leur propre laboratoire).
  13. Votre avis pour un Maksutov GoTo

    Un maksutov 127/1500 sur monture azimutale monobras avec système de recherche et de suivi goto n'est, en soi, pas un mauvais choix, mais la "moulinette" donne cet instrument en fonction de tes réponses aux questions 9/10 et 11. Cet instrument est caractérisé un miroir primaire sphérique et une lame de fermeture (le ménisque) sur laquelle le miroir secondaire est représenté par une surface sphérique aluminée qui ne nécessite aucun réglage. - Avantages : * peu de réglages, ne demande que peu fréquemment d'ajustement de la collimation qui se pratique sur le seul miroir primaire. * télescope très compact (observation confortable avec l'oculaire à l'arrière du tube) avec une longue focale qui permet d'avoir un grossissement élevé (pour le diamètre) adapté aux objets lumineux. - Inconvénients : * tube "fermé" par le ménisque qui demande une mise en température plus longue que celle d'un télescope "ouvert" type newton. * télescope catadioptrique avec une obstruction importante et un rapport d'ouverture de f/11,8 assez mal adapté à l'observation des objets peu contrastés. * Pour un prix égal, diamètre du télescope inférieur à celui d'un newton * monture azimutale monobras et trépied n'offrant pas une grande rigidité et n'assurant pas la stabilité d'une base azimutale portant un newton de plus grand diamètre (instrument de type "dobson"). Concernant le "dobson", il est possible, avec ton budget, de trouver, en neuf, un 200 mm pas trop encombrant et équipé d'un système goto : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/telescopes/dobson/dobson-flextube-200-1200-go-to_detail ou un un 250 mm avec un système d'aide au pointage : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/telescopes/1050-telescope-orion-skyquest-xt10i-intelliscope.html, instruments qui donneront des performances supérieures à un 127 mm.
  14. Occas' du Oueb

    C'est certain. Le matériel de grande série d'origine asiatique est parfois décrié mais il a le mérite de permettre l'accès à l'observation avec un instrument de bonne dimension à un grand nombre d'amateurs, ce qui était loin d'être le cas il y a quelques dizaines d'années (le matériel type du débutant était le plus souvent une lunette de 60 mm ou un newton de 114 mm puisque les quelques "gros" diamètres disponibles demandaient des budgets conséquents souvent hors de portée alors qu'assez fréquemment les amateurs confirmés fabriquaient leurs instruments en fonction de leurs besoins).
  15. Occas' du Oueb

    Pour comparaison, le premier Celestron "informatisé" est sorti aux Etats-Unis en 1987 (le C 14 Compustar, suivi des C 11 et 8 de même dénomination). Le C 8 Compustar est arrivé en France en 1988. Doté de moteurs pas à pas asservi par un micro ordinateur ave microprocesseur 8 bits cadencé à 12Mhz, il était vendu 45 354 F.F (optique et monture automatisé), prix auquel il fallait rajouter en options table équatoriale, trépied réglable et alimentation stabilisée soit un coût total de 52 000 F.F (ce qui fait, actualisé en tenant compte de l'inflation, la "modique" somme de 11920 € ...). Pour l'astrophoto, il "suffisait" d'acheter une caméra CCD Astro SYNAPS 90, vendue 53 000 F.F avec l'ordinateur de commande (12 150 € sur les mêmes bases) et 34 000 F.F (7 995 €) si l'on avait un micro type IBM pc.