Jump to content
  • mulot35
    mulot35

    Ma première astrophoto

       (1 review)

    Check Liste « Ma première astrophoto »

     

    Sommaire

     

    1-J’ai préparé ma session

               =>Cible, réglage chercheur, viseur polaire, collimation,

    2-Montage:

                =>Poser la monture (Contrepoids Nord, niveau, latitude 49°)

                =>Monter télescope, APN….

                =>Équilibrer

                =>Mise en station (prolonger 5 fois la grande ourse puis appli pour position de la polaire)

                =>Mise au point via masque Bathinov

    3-Le terrain :

                =>Pointer sa cible (carte, viseur point rouge, astrométrie si perdu)

                =>cadrage

                =>Lancer session (magic lantern ou intervallomètre)

                =>Les DOF

                =>Ranger

    4-Traitement :

                    -Tuto à suivre pour le traitement avec Siril

     

     

    Préambule :

     

    -Je ne présente pas "le" tuto pour déchirer en astrophoto (12 mois d’expérience pour ma part) mais les bases, peut être imparfaites, pour débuter et sortir un cliché sympa et choper des adresses et des bases utiles.

    &

    Bizarrement du matos à 10€ est souvent moins qualitatif que du matos à 150€.

     

     

    -J’ai en ma possession une monture équatoriale motorisée, un instrument (lunette, ou télescope), un appareil photo reflex (ou au moins avec objectif interchangeable).

    -Une astrophoto est effectuée en apposant votre apn au foyer de votre instrument via une bague T2 donc a la place de l’oculaire.

     

    La main au portefeuille

    Il nous faudra au minimum:

    -Une bague « T2 » adaptée à la marque de notre appareil photo => bague T2 Canon pour moi (15€/20€) 

    Attention mesurer le filetage de votre lunette M42 (Ø42) ou M48 (Ø48) si vous souhaitez directement visser la bague sur le porte occulaire.

    ret2.png.dcb95287742995602600c98b603f3347.png

     

    -Un masque de Bahtinov (bricolage du mercredi en carton plume, impression 3D, chez votre revendeur préféré) (gratuit /15€)

     

    301804038_bati2.jpg.d4feb66644b67627b609b59e09ebc8ad.jpg

     

    -Un intervallomètre (20€) ou un soft (Magic Lantern) sur votre apn ou sur votre pc pour lancer une séquence de cliché

     

     Et en option:

    -Une boite a flat (9€ /150€)

    L’écran lumineux a 9€ https://fr.aliexpress.com/item/32900283949.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.27426c37R6CAqd

    La boite a flat top moumoute 100€ https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/ecrans-a-flat/ecrans-flatfieldbox-lacerta_detail

     

    -Si vous souhaitez dédier votre appareil photo à l’astro vous pouvez partir sur un défiltrage partiel pour gagner énormément de couleur dans l’hydrogène.

    Un canon 1000D se trouve à 50€/75 sur le bon coin

    Tuto utilisé pour mon 1000d : (en 2 heures sur la table de la cuisine)

    http://flo-astrophotographie.e-monsite.com/pages/tutoriels/defiltrage-partiel-canon-1000d.html

     

     

    Préparer ma soirée.

     

    -Connaitre son matos :

     

    J’ai un appareil photo reflex Canon 500D.

    -  Via une petite recherche je sais que j’ai des pixels de 4.68µm sur mon apn

    -  Que j’ai un capteur de taille aps-c soit 22,3mmx14.9mm

    -  Via le site http://dslr-astrophotography.com/iso-values-canon-cameras je sais que pour ma session je vais utiliser un iso optimal de 1600

     

    dslr.thumb.jpg.ace2913480a0081def5baf680dc9237a.jpg

     

    -  J’ai un instrument de Ø 150mm avec une focale de 750mm.

    -  Ce qui me donne un rapport de 750/150=5

    -  Plus le rapport est bas plus les poses seront courtes pour un même résultat

    -  J’ai révisé mon matos (surtout collimation)

     

    -Connaitre sa cible :

     

    -Trouver sa cible

    => http://www.astrosignoret.fr/assistant.php

    => forum webastro/rubrique astrophoto (je mate ma photo préférée et chope par la même occasion les temps de pose unitaire et total de prise de vues)

    -Localiser sa cible

    => https://www.stelvision.com/carte-ciel/

    => https://fr.wikipedia.org/

     

    -Direction https://telescopius.com/

                    =>je remplis « OBSERVATORY PARAMETERS » (où j’habite)

                    =>Je donne le nom de ma cible à côté de la loupe

    =>Je descends sur l’onglet « astrophotography » et je remplis ma focal (750) et le taille de mon capteur (22,3x14.9)

                    =>je peux tourner le cadre vert via la barre coulissante du pop-up « taille de mon capteur »

                    =>je peux faire glisser le fond du ciel en cliquant glissant.

                    =>coup de bol ça rentre, et en plus j’ai des points de repère un imprime écran ça ne coute rien !!!

    telescopius.thumb.jpg.72cb1cde091a21a7bdb8933c6794aff9.jpg

     

    La météo :

     

    -J’utilise deux sites :

    https://clearoutside.com/

                    =>on rentre juste son lieu d’observation

                    =>Vert = bien / rouge = pas bien

                    =>en prime on a la phase de la lune et le levé / couchée.

    clearoutside.png.905e27fb3b7eae57086ec301946def8b.png

     

    http://www.meteociel.fr/

     

    Le smartphone:

     

    -Installer l’appli « polar alignment » sur votre smartphone

    103119413_polarappli.png.1047dbafada63b12092ddfae9b69e3f6.png

     

     

     

    J’ai révisé mon matériel.

     

    1-Collimation

    Vidéo d’ AstroNOTE sur Youtube :

     

     

    2-Viseur polaire

    Vidéo d’ AstroNOTE sur Youtube :

     

     

    3-Chercheur ou point rouge

     

    -Viser à l’oculaire un point remarquable cheminée, réverbère, pot de fleur sur la table d’un appartement lointain…

     

    -Utiliser les vis de réglage du chercheur pour avoir votre cible au centre du chercheur

     

    chercheur.jpg.251e896fbb3abd84a3f2ecab2f7b4d41.jpg

     

     

     

    Le terrain.

     

    -Les axes:

    monture.jpg.5a4aa3fc7725b341ca86b1711ccde236.jpg

     

    -Mise en place de la monture :

    1-Contrepoids au Nord

    2-Réglage de la latitude à 49°

    3-Pieds rétractés

    4-Plateau serré

    5-Régler le niveau à l’aide des pieds réglables

    6-Serrer les freins de la monture

    7-Monter les contrespoids

    8-Monter le télescope

    9-Monter les accessoires (apn,chercheur…)

    10-Équilibrage via contrepoids & positionnement du tube (9min07sec sur la vidéo)

     

    -Mise en station :

    1-Repérer la polaire (je prolonge 5 fois la fin du bol de la grande ourse)

    polair.png.18d5adf25da16617fbc359d98e63bdf0.png

    2-Tourner de 90° le télescope pour libérer le chercheur polaire.(axe déclinaison)

    3-« Lancer » l’appli « Polar alignment » sur votre smartphone

    4-Repérer la position de la polaire sur l’appli

    5-Reproduire cette position avec la vis de latitude (Axe vert sur la photo) et les molettes de rotation

    Astuce : jouer avec votre lumière rouge pour faire apparaître le réticule

    reticul.jpg.3e63afd48fb521e31f4a721bb5aeb981.jpg      alignement.jpg.395345847653b561b60db8ed1127e45f.jpg

    6-Brider les mouvements avec les contres vis sans faire le bourrin

    7-Démarrer vos motorisations

     

           

    Il est désormais interdit de toucher à ces 4 vis.

    Les seuls mouvements autorisés sont effectués

    avec les axes ascension droite et déclinaison.

     

     

    Le terrain.

     

    -Mise au point via le masque de bathinov :

     

    1-Desserrer les freins de l’instrument et pointer une étoile proche de votre cible.

    2-Poser le masque de Bahtinov sur l’instrument

    3-Prendre un cliché ISO maxi sur 10 secs

    4-Observer le cliché

         Les 3 aigrettes doivent être parfaitement alignées

         Agir sur le déplacement du PORTE OCCULAIRE pour obtenir un positionnement des aigrettes parfaites

    bathinov7.jpg.c3abf06590c130a00ca358dde8d12c6f.jpg

    5-Reprendre une photo / contrôle / reprendre …..

    6-Serrer le « frein » du porte oculaire puis refaire un contrôle.

    7-Enlever le masque pour la suite

     

    -Lancer la session :

     

    1-Desserrer les freins de l’instrument et pointer votre cible à l’aide du chercheur point rouge.

    2-Serrer les freins

    3-Prendre un cliché ISO maxi sur environ 25 secs

    4-Observer le cliché

         Si la zone est correcte on passe à la suite

         Si ce n’est pas top on bouge avec la raquette

         Si on est perdu dans l’espace on peut utiliser : https://nova.astrometry.net/

                  Faire upload/parcourir et cliquer sur la dernière photo/on attend/et on obtient notre position sur une carte

    astrometrie.thumb.png.867c3e18211b3740c43be2664d94f74f.png

     

    5-Il est plus que temps de tester le temps de pose maxi de guidage avec l’ISO astrophoto

         Tester 120 secs, puis 60 secs (Vos étoiles doivent rester ponctuelles) puis ajuster.

         Puis en fonction des résultats, voir le temps maxi de pose.

    6-Mettre l' APN en mode Bulb ISO astrophoto (1600 pour mon 500d).

    7-Régler l’intervallomètre (optimiste 200 clichés de xxxx secs).

    8-Lancer la séance.

    9-Place au bain de soleil, avec jumelle et plaide en moumoute.

    10-Attention a la rotation que le tube ne heurte pas un pied de la monture.

    11-Si vous n’utilisez pas d’autoguidage et que votre monture a une erreur périodique, 1 photo sur X devrait être mauvaise et provoquera un décalage de quelques pixels qui vous évitera des ennuis sur la photo finale (dithering)

     

    Le terrain « the end ».

     

    -Les DOF (photo de « calibration ») meme pas peur:

     

    Si vous souhaitez de l'infos sur les dofs (clic infos)

     

     

    ISO

    Température

    Obturation

    Objectif

    Prise de vue

    1600

    2°c

    120sec

    Télescope

    Flats

    1600

    /

    1/60sec (histogramme 2/3 droite)

    Télescope+boite a flat

    Offsets

    1600

    /

    1/4000sec

    Apn+Bouchon

    Darks

    1600

    2°c

    120sec

    Apn+Bouchon

     

    -Créer des darks permet de fortement réduire le bruit numérique

    -Les offsets pour supprimer le signal de lecture du capteur

    -Les flats corrigent le vignetage, les traces sur le capteur et les poussières présentes sur les optiques

     

                    -On commence par les Flats :

    1-On stop les motorisations,

    2-On déverrouille les freins, on met le tube à la verticale

    3-On pose notre écran à flat sur le tube.

    4-Passage de l’APN en live view afin d'avoir l'histogramme

    5-On règle l’histogramme aux 2/3 sur la droite en changent la vitesse d’obturation (le but principal étant de ne pas saturer le capteur )

    6-Mettre en prise de vue continu avec retardateur 2 secs

    7-Lancer la séance

      -Si vous avez bricolé une boite a flat qui n'as pas une lumière uniforme on peut entre chaque prise de vue (pendant les 2sec du retardateur) effectuer une légère rotation de l'écran a Flat afin que le défaut ne soit jamais au même endroit.

    8-Faire une centaine de prises avant d’arrêter (100 clichés x 1sec de prise x 2sec de retardateur= 3min)

    9-Retirer l’APN du télescope et mettre le bouchon.

     

                    -On continu avec les Offsets :

    1-On a le cache, on met la vitesse d’obturation au minimum (1/4000sec) et on lance pour 1 minute de prise de vue en mode rafale (70/80 clichés)

    2-On commence a rangé le matériel

     

                    -On continu avec les Darks :

    1-Faire une photo hyper lumineuse pour se retrouver dans le futur trie des photos

    2-On a le cache, on remet les mêmes paramètres que pour la prise de vue (iso / durée d'obturation)

    3-On pose l’appareil à dehors a l’ abri de la pluie et on le laisse prendre des darks jusqu’au matin

    4-On fini de ranger le matériel, on dort, on va au boulot et éventuellement au médecin si on a chopé la grippe.

     

    Demain le traitement.

     

    Ranger vos photos dans 4 dossiers (attention à l’orthographe des dossiers)

    -brutes

    -darks

    -flats

    -offsets

     

     

    Le traitement

     

    Pour le traitement le tuto est là :

    https://www.webastro.net/noctua/astrophotographie/tutorial-pour-le-traitement-complet-dune-image-apn-avec-les-scripts-siril-et-photoshop-r185/

     

    Résultat

     

    Déposer votre première astrophoto en commentaire :) 

     

    1ère astrophoto

    EQ2 / lulu 90/900 / 1 moteur / apn 500d 

    01-2019_05_M42.thumb.jpg.1f64c21149073afbd598a532f3914964.jpg

     

    15ème astrophoto:

    EQ / 150/750 / autoguidage

    1093431717_14-2020_01_M4288.thumb.jpg.f48d313e94a5e65673c2fd2d22bcb181.jpg

     

    Merci au pro de critiquer cet article en commentaire afin qu'il reste simple mais plus juste.

     

    Bon ciel

     

     

    • J'aime 2
    • Merci / Quelle qualité! 3


    User Feedback

    Guest

    yoan31

       1 of 1 member found this review helpful 1 / 1 member

    Super tuto !

    • J'aime 1

    Share this review


    Link to review

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.