Jump to content

doumé80

Membre
  • Content Count

    61
  • Joined

  • Last visited

About doumé80

  • Rank
    Membre
  • Birthday 01/31/1961

A propos

  • Résidence
    Somme
  • Matériel
    J8x56, T115/900, L80/400, C8, Dobson 250

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour aux curieux du ciel! Ci-dessous, une petite sélection d'étoiles variables à longue période dont le maximum d'éclat devrait survenir en novembre: Etoile Amplitude Période Date du maximum R Aql 5,5 - 12,0 274 07/11/2020 T Cam 7,0 - 14,5 374 23/11/2020 X Cam 7,0 - 14,2 144 11/11/2020 R Cas 4,6 - 13,5 432 05/11/2020 SS Cas 7,0 - 13,4 142 04/11/2020 J'attire votre attention sur X Cam qui est circumpolaire, donc observable toute l'année. Sa période étant courte, on la voit changer d'éclat facilement, ce qui peut être intéressant pour un débutant. En voici la courbe de lumière pour les cinq dernières années (document AFOEV). Tous les points correspondent à des observations visuelles, ce qui est montre qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un matériel onéreux pour faire oeuvre utile. Bonnes observations!
  2. SN vue hier soir dans un T254 dans un ciel encombré de nébulosités. Donc ce n'était pas gagné. Heureusement il y a eu une trouée au bon endroit au bon moment. Magnitude estimée à 13.5 à 19h23 TU par comparaison avec des étoiles du catalogue UCAC4. J'en profite pour rappeler qu'il y a toujours la nova v1391 Cas, plus facile à 12.2, et qui joue au yoyo depuis cet été. Des infos sur le site de l'AFOEV: http://cdsarc.u-strasbg.fr/afoev/activ/obs/nova/ncas20.htx Bon ciel.
  3. Bonjour à tous Comme chaque mois, une sélection de variables à longue période qui vont atteindre leur maximum en octobre: R And 5,6 - 15,4 410 20/10/2020 S Cas 7,9 - 16,5 612 28/10/2020 Y Cep 8,1 - 16,2 333 16/10/2020 FF Cyg 7,1 - 14,6 326 01/10/2020 Z Del 8,0 - 15,7 306 12/10/2020 R Lyn 7,2 - 14,9 378 15/10/2020 V Lyr 8,2 - 15,7 377 26/10/2020 En supplément, je vous invite à continuer d'observer SS Cyg dont j'ai parlée précédemment. En effet, cette célèbre éruptive a un comportement singulier depuis cet été ! Elle a connu un plateau à la magnitude 10.5/11 du 27 août au 22 septembre avec des éruptions avortées, avant de connaître enfin une montée vers 8.7. Comme quoi, une étoile très suivie réserve toujours des surprises! Pour ceux qui ont le matériel adéquat, jetez un oeil (ou le capteur!) du côté de kappa Cas: à proximité se niche la nova Cas 2020, alias v1391 Cas, découverte cet été. Une nova inhabituelle, lente, qui présente des oscillations entre les magnitudes 11.5 et 13.5, avec une période de huit jours environ. Pour cette nova, on peut trouver une carte de localisation et une séquence de comparaison sur le site de nos collègues de l'AAVSO. Pour les autres étoiles, les cartes sont en ligne sur le site de l'AFOEV. Bonnes observations.
  4. Bonjour à tous Comme je fais un monologue depuis quatre mois, je ne devais pas continuer ce fil. Mais étant donné que 500 personnes m'ont lu et qu'au moins l'une d'entre elles utilise ces données pour s'essayer à l'estimation des étoiles variables, voici une sélection de miras devant atteindre leur maximum en septembre. Comme d'habitude, des cartes sont disponibles sur le site de l'AFOEV: http://cdsarc.u-strasbg.fr/afoev/ Attention! Si vous utilisez un télescope dans lequel la lumière subit un nombre impair de réflexions (par exemple un schmidt-cassegrain avec renvoi coudé), il faudra inverser ces cartes est/ouest avec un logiciel type Paint. C'est basique, mais un débutant n'y pensera pas forcément et ne se retrouvera pas sur la carte... Les données sont calculées à partir des observations reçues par l'association et enregistrées dans sa base de données. L'amplitude en magnitude correspond aux "records". Par exemple, pour Mira Ceti (omi Cet), la magnitude au maximum d'éclat varie entre 2.0 et 4.9. Pour Z Peg, cela varie de 7.3 à 9.1. Quant à la date du maximum et donc la période, elle peut également varier de manière cyclique. D'où l'intérêt de continuer à suivre ces étoiles pour mieux les connaître. Etoile Amplitude Période Date du maximum R Aur 6,7 - 13,9 456 11/09/2020 T Cas 6,9 - 13,0 440 21/09/2020 omi Cet 2,0 - 10,1 333 23/09/2020 R Cyg 6,0 - 14,8 426 09/09/2020 Z Peg 7,3 - 13,9 335 13/09/2020 R Vul 7,0 - 14,3 137 26/09/2020 Bonnes observations! Dominique
  5. Ok pour la MP. Une 80/400 oui, mais si le budget le permet un 150/750 permettra davantage d'observations et pour les planètes, ce sera nettement mieux.
  6. Oui, c'est bien moi...😀 Bon première chose, enlever ce filtre CLS: pour les étoiles, il ne sert à rien et comme tout filtre de ce type fait perdre de la luminosité. A réserver pour les nébuleuses donc ce n'est pas le sujet ici! Bien qu'habitant à la campagne, je plafonne aussi à la magnitude 5 /5.5 à l'oeil nu, en raison de la pollution lumineuse. Et avec une lunette de 80/400 basique, j'atteins la magnitude 13 sans difficulté! Quant à ma vue, elle est très moyenne (myopie, astigmatisme et presbytie avec l'âge!). La lunette de 80 est légère. Avec un oculaire de 25 mm basique, on a un grossissement de 16 fois et un champ de 3 degrés: sauf à prendre des jumelles, on peut difficilement faire mieux pour le repérage. Je ne vols pas pourquoi mettre un réducteur de focale au T150/750. Avec le même oculaire de 25 mm, on obtient un grossissement de 30 et un champ de 1,6°. C'est très confortable! Et si on prend un oculaire de 10mm, on verra des étoiles plus faibles (mais avec un champ plus étroit) Pour les miras, il y en a beaucoup qui ont leur maximum plus brillant que la magnitude 8, donc il y a de quoi s'amuser! Je pense qu'il faut d'abord s'entrainer sur des objets faciles: les Pléiades, la galaxie d'Andromède, une étoile double comme beta Cygne, etc. Les trouver avec un bon chercheur (indispensable: 6x30 minimum ou mieux 8x50, bannir les chercheurs point rouge ou autre gadget), voir ce que cela donne à l'oculaire, prendre un oculaire de plus courte focale et comparer. Pour les cartes, utiliser celles de l'AFOEV, elles s'emboitent et facilitent l'observation. Voir ici: http://cdsarc.u-strasbg.fr/afoev/var/deb.htx Pour vous rassurer, malgré 45 années d'observation, il m'arrive aussi de me perdre dans les champs stellaires et de devoir reprendre la recherche d'une variable ! Enfin delta Cep, eta Aql et Algol ne sont pas recommandés à des débutants: leur amplitude est trop faible et en plus, la période d'Algol est connue et stable, donc aucun intérêt pour la science. Bonnes observations
  7. Bonjour Tout instrument convient pour les étoiles variables. On adapte les cibles en fonction de ce dont on dispose. Personnellement, j'utilise l'oeil nu, une lunette 80/400, des jumelles 8x56, un C8, un dobson 254/1250 selon les cibles ou l'envie du moment. L'oeil nu par exemple pour Bételgeuse qui fut en vedette l'hiver dernier, le dobson pour des cibles allant de la magnitude 6 (le chercheur 8x50) à 14,5. La qualité du ciel joue également: en période de pleine lune, il faut adapter son programme. Et avec ces instruments, on peut faire autre chose que des variables! La meilleure monture pour du visuel, c'est l'azimutale, donc le dobson... Pour le grossissement, là encore, cela dépend de la cible: plus c'est faible, plus on grossit. Enfin inutile de prendre des oculaires onéreux. Les plössl de base peuvent convenir. De toute façon, on est souvent amené à défocaliser légèrement pour faciliter l'estimation. Dominique
  8. Bonjour Les deux sociétés Arcane et Astronomie Magazine ont fermé, à chaque fois pour des soucis de rentabilité. En clair, elles n'étaient plus viables économiquement comme souvent, hélas, pour les petits artisans. Christophe Demeulemeester et Alain Sallez ont cherché une autre voie professionnelle dans le monde de l'astronomie amateur. Le second travaille pour la revue de la SAF l'Astronomie. Voici son mail, indiqué dans la revue: alain.sallez (at) saf-astronomie.fr Peut-être pourra-t-il te renseigner...
  9. Bonjour Pour moi, c'est une belle comète qui arrive dans mon palmarès personnel au niveau de Holmes et Ikeya-Zhang. Mais je mets bien au-dessus Hale-Bopp et Hyakutake. Peut-être parce que dans le Nord de la France, Neowise manquait de contraste à cette époque de l'année où les crépuscules sont interminables. Hale -Bopp était incroyable sur fond de ciel bleu et Hyakutake immense. Sur la première marche, je mets néanmoins la comète de Halley qui est une légende, même si elle était bien faiblarde. De plus, j'ai un challenge avec elle: la revoir l'année de mon ...100e anniversaire ! Pour l'instant, personne dans l'Histoire ne l'a vue deux fois.😄
  10. Bonjour Un truc qui me vient à l'esprit: quand je lis "vieux 200", je pense à mon vieux 200 construction maison des années 80, aujourd'hui démonté. A l'époque, on trouvait encore des porte-oculaires en 24.5 mm ou 27 mm de diamètre, ce qui était le cas sur mon scope. A voir si ce télescope est vraiment ancien, afin de ne pas acheter un bel oculaire de 31.75 ou 50.8 mm donc inutilisable...
  11. Bonjour Mon premier télescope 115/900 a connu la même mésaventure suite à une chute: enfoncement sur le côté, anneau fermant le tube très légèrement ovalisé (le capot anti-poussière rentre plus difficilement et a été fendu). Quarante ans (!) après, le tube fonctionne toujours, même s'il n'est plus depuis longtemps mon instrument principal. Donc pas de panique! Ce qui importe, c'est l'intégrité des miroirs et du porte-oculaire et leur bon alignement. Bonnes observations avec ce bel instrument!
  12. Bonjour à tous Comme chaque mois, je vous propose une sélection de variables à longue période qui atteindront leur maximum d'éclat en août: Etoile Amplitude Période Date du maximum U Per 7,1 - 12,0 319 11/08/2020 R Boo 6,0 - 13,1 224 06/08/2020 R Her 7,3 - 15,3 318 05/08/2020 Z Cyg 7,1 - 15,1 263 30/08/2020 V Peg 7,0 - 15,2 305 27/08/2020 Pour pimenter vos séances, vous pourrez aussi surveiller l'étoile éruptive IP Peg, située près de l'étoile Alpha de cette constellation. La première chose à faire, ce sera de détecter une éruption, ce qui survient environ tous les 400 jours environ. Quand ce sera le cas, les plus aguerris pourront essayer de détecter une éclipse. Là, c'est plus facile car cela arrive toutes les 3,79 heures (l'outil VSX de l'AAVSO donne des éphémérides). Que ce soit visuellement ou avec un capteur, c'est spectaculaire: en 10 minutes, l'étoile chute de 2 degrés de magnitude puis remonte dans le même laps de temps! Le monde des étoiles variables, c'est passionnant! Toutes les cartes utiles sont disponibles sur le site de l'AFOEV. Bonnes observations. Dominique
  13. Bonjour à tous Voici une sélection de variables à longue période dont le maximum d'éclat est prévu en juillet: Etoile Amplitude Période Maximum prévu par l'AFOEV TU And 7,5 - 13,4 317 02/07/2020 R Psc 7,1 - 14,8 344 01/07/2020 R Cam 7,0 - 14,4 270 08/07/2020 S CrB 5,8 - 14,1 362 30/07/2020 V Oph 7,0 - 11,6 297 22/07/2020 W Lyr 7,0 - 13,2 197 22/07/2020 RT Cyg 6,0 - 13,1 190 07/07/2020 Cerise sur le gâteau, je vous propose ce mois-ci de partir à la découverte de la vedette incontestable des variables éruptives: SS Cyg. C'est la seule de sa catégorie qui reste aisément visible pendant tout son cycle. En effet, si lors d'une éruption, elle monte à la magnitude 8, elle est habituellement de magnitude 12, donc très accessible pour les instruments de l'amateur moyen. Personnellement, pendant l'été, je commence toujours par cette étoile, histoire de jauger la qualité du ciel. Une éruption survient tous les 50 jours environ, donc vous avez de grandes chances d'assister à l'une d'elles pendant les soirées estivales! Pour la localiser, des cartes sont à disposition sur le site de l'AFOEV: http://cdsarc.u-strasbg.fr/afoev/cartes/cartes/Cyg/ Bonnes observations! Dominique
  14. Mon c8 GP (tube et monture noirs) acheté chez Charles date de 1994. Tube dans son coffre Celestron, tous les accessoires dont les oculaires Eudiascopic conseillés. Il est toujours sous garantie de ... 30 ans! Et il fonctionne encore très bien, même si ce n'est plus mon instrument principal. Nostalgie...
  15. Vaisseau aperçu hier soir depuis la Picardie. D'abord l'ISS éclatante entre Spica et le Corbeau. J'ai ensuite utilisé des jumelles pour scruter la zone prévue par Heavens Above (le Corbeau) parce qu'avec la lune, une faible hauteur et un crépuscule qui n'en finit plus sous ma latitude, je ne voyais nettement à l'oeil nu que Gamma Crv! 4 minutes après l'ISS, Crew dragon est passé juste au nord de Bêta et Epsilon Crv. A noter que quelques instants avant, un autre objet de magnitude semblable (soit 2.5 environ) est passé dans le champ des jumelles dans un sens sensiblement opposé à la trajectoire de Crew Dragon, ce qui m'a un peu déstabilisé sur le moment: ce doit être ce qu'a vu Roger...
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.