Jump to content

Eric89

Membre
  • Content Count

    592
  • Joined

  • Last visited

About Eric89

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    La Rochelle
  • Intérêts
    Bricolage, Ornithologie, Vieux gréements
  • Occupation
    futur retraité
  • Matériel
    Dobson ES 300/1500 + ES 68° 25mm + Nagler 6 et 13mm + PV 38mm

Recent Profile Visitors

205 profile views
  1. Si tu ne voyais rien il y a de grandes chances que les causes soient simplement, soit que ton télescope "regardait" quelque chose insuffisamment éloigné, soit que tu n'as pas fait une mise au point avec le porte oculaire. Celui ci doit rentrer et sortir quand on tourne la grosse molette située sur sa droite et sa gauche. Le choix de l'oculaire est important, avec le télescope il t'a été probablement vendu un 10mm et un 25mm. Toujours commencer avec la plus grande focale (le 25mm) et une fois que l'on a trouvé l'objet et fait la mise au point, sans bouger le télescope on change d'oculaire en remplaçant le 25mm par le 10mm, puis on refait la mise au point à l'aide des grosses molettes. Surtout ne te décourage pas, ça parait compliqué au début mais une fois que tu auras compris le principe et avec un tout petit peu d'habitude tu trouveras cela très facile et évident. L'observation te procurera de grandes joies, cela vaut le coup de persévérer.
  2. Bonjour, comme le dit Bruno, pas la peine de se soucier de la collimation pour le moment. Elle est peut être bonne et vu (d'après ce que j'ai pu comprendre) que tu n'as pas encore beaucoup de connaissances elle sera surement pire après une première tentative 😋 Pour le chercheur optique (la lunette de visée) il faut faire l'inverse de ce que tu as fait. Le mieux est de s’exercer de jour. C'est à dire mettre dans l'oculaire un objet lointain genre château d'eau sur l'horizon par exemple, bien au centre de l'oculaire et ensuite avec les deux vis de réglage du chercheur mettre le centre de la croix sur ce repère (château d'eau ou autre). Si tu veux le faire de nuit l'idéal est de faire la même chose mais sur l'étoile polaire car elle ne bouge pas, à la différence des autres étoiles. Une fois ce réglage effectué il suffira de viser un objet, planète ou autre avec la lunette pour que l'objet recherché se retrouve dans l’oculaire. Attention à ne jamais viser le Soleil sous peine de perdre la vue instantanément, le mieux pour éviter tout accident est d'observer à l'ombre d'un bâtiment. Pour la collimation on peut utiliser le cache oculaire ( le bouchon en plastique noir) en y perçant un tout petit trou bien au centre et ensuite lire le tuto donné par Bruno.
  3. Un copain m'a dit un jour, "Bien conduire, c'est conduire en tenant compte des erreurs que les autres peuvent faire. Et en espérant que les autres tiendront compte des erreurs que moi-même je peux faire". A méditer.
  4. Eric89

    Photo bizarre

    Photo du jour : l’ISS vue depuis un autre satellite Bonjour sur la page de présentation de Webastro et sous le titre ci-dessus est présentée une photo de l'ISS prise depuis un satellite chinois je crois. Ce qui me parait bizarre sur cette photo, hors le fait que l'ISS me fait l'impression d'avoir été ajoutée sur une photo existante, c'est la nature des nuages et également la surface de ce qui semble être la mer dessous. On distingue non pas de grands ensembles de nuages, mais comme des petits cumulus et sur la mer il me semble voir les vagues. Pour comparaison plus bas sur la page on a une autre photo de l'ISS prise de plus près par la navette, alors que l'image mise en avant l'est depuis un satellite en orbite à une centaine de km au dessus. Dans le texte il est dit que le satellite a une résolution d'un mètre, ce qui à la rigueur expliquerait le détail des vagues, mais alors pourquoi l'ISS est-elle si peu détaillée ? Profondeur de champs? https://reves-d-espace.com/iss-vue-depuis-un-autre-satellite
  5. Idem, pas de soucis avec l'embase collée et vissage possible. Eric
  6. Plus facile tout en respectant la limitation, ils rouleront à 75km/h, les véhicules arrivant par l'arrière accélèreront pour doubler, un peu trop pour passer rapidement et PAF. Juste une chose qui me fait bien marrer, c'est l'argument, ou plutôt le prétexte de vouloir baisser le nombre de morts. Depuis quand un gouvernement quel qu'il soit se soucie t-il de nos vies? L'amiante, le sang contaminé, la radioactivité stoppée à la frontière etc. Nos vies, ils ne s'en soucient pas, alors arrêtons cette hypocrisie. Attention, je ne dis pas que NOUS nous ne devons pas nous en soucier, je dis juste que cet argument est utilisé par les instances gouvernantes comme prétexte à leur racket et c'est ça qui m'énerve. Eric
  7. Merci Rigel, ça fait du bien en sortant du boulot de rire un peu.
  8. D'après une planche de Gotlib C'est un père qui rentre chez lui avec un cadeau pour son fils Un petit cochon, le gosse est aux anges. Ils décident de l'appeler "Jerzy" Mais au fil des années Jerzy grossi de plus en plus et vient le temps de s'en séparer. Pour ne pas tuer celui qui a été le compagnon de son fils , le père décide de le donner à un zoo. Moralité:
  9. Superbe, on se doute du travail effectué et des difficultés rencontrées. Bravo à toute l'équipe.
  10. Emprunté au Canard "Les automobilistes vont devoir s'adapter aux 80 kilomètres râleurs"
  11. je profite du titre de ce fil pour poser une question qui n'a rien à voir avec des calculs savants. E=mxC² à qui doit-on cette formule ? J'ai récemment lu qu'en fait le premier à l'avoir formulé serait Henry Poincarré et que Enstein lui en aurait reconnu la paternité. Quelqu'un en saurait plus à ce sujet?
  12. La dernière est.... comment dire.... heu....mortelle ?
  13. :1010:Belle série toujours aussi super Merci Rigel
  14. Marrant que la plupart se focalisent sur la production d'énergie et très peu sur les économies que l'on peut faire. Perso j'ai construit avec mes petits bras une maison autonome en eau et électricité, raccordée à aucun réseau et je m'en sort très bien sans me priver et pour un coût très raisonnable. Les économies d'énergies sont très faciles à mettre en œuvre, du genre ne pas mettre le frigo à qui on demande de produire du froid dans la pièce la plus chaude de la maison, c'est à dire la cuisine, déplacer son compresseur pour qu'il ne chauffe pas la caisse dans laquelle on veut du froid et l'isoler correctement, ce qui n'est pas le cas d'origine. Résultat, on divise la consommation par quatre ou cinq. Il en va de même pour le chauffe eau, l'usage de la machine à laver etc. Avec des solutions simples, chacun pourrait faire de même et consommer, donc payer cinq fois moins qu'actuellement, mais évidemment il faut un peu changer ses habitudes, c'est surement pour beaucoup le plus difficile.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.