RL38

Membre des Estivales
  • Content Count

    508
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About RL38

  • Rank
    Membre
  • Birthday 01/09/1988

A propos

  • Résidence
    Grenoble (38)
  • Intérêts
    Astronomie (oui...), musique, wargames et modélisme
  • Occupation
    Chercheur
  • Matériel
    Dobson SW 200/1200
    Canon Eos 350D
    Camera Datyson T7
    Une liste qui risque de s'allonger à la vitesse de la lumière... ;)

Recent Profile Visitors

789 profile views
  1. RL38

    les annonces de ouf

    'tain, il a honte de rien lui...
  2. RL38

    Mars ou Lune

    A nouveau, tu me parles argent... Le fait qu'Apollo n'ait pas rapporté un centime m'est complètement égal. Ce qui m'intéresse, ce sont les inestimables connaissances fondamentales acquises lors de cette épopée, ainsi que les progrès technologiques colossaux réalisés. En vrac, dans les domaines des matériaux, de l'informatique, etc... Je défends ceux qui font du clonage, des chimères et ceux qui financent le transhumanisme, exactement de la même façon et pour les mêmes raisons. La science n'est ni bonne ni mauvaise. Ce sont les applications mises en place par l'homme qui peuvent l'être. Et le fait qu'une technologie puisse potentiellement être employée à mauvais escient ne signifie pas pour autant qu'on doive se priver de la développer et de bénéficier de ses bienfaits. Pour reprendre le cas du transhumanisme, on peut effectivement craindre les dérives qu'on voit dans les films de SF. Mais on peut aussi regarder l'autre face de la médaille et se dire qu'un monde où nos proches ne meurent plus d'un organe défaillant ça a p'tetr du bon... Un autre exemple : les OGM. On peut pointer du doigt les dérives de Monsanto et cie. Tout comme on peut se dire que sans OGM, les diabétiques recommencent à mourir (l'insuline injectable est produite par des bactéries OGM) et que la recherche globale en bio/santé aurait aujourd'hui 40 ans de retard. Bref, tu vois où je veux en venir Si on occulte le fait qu'évoquer Mengele dans le cadre de l'exploration martienne me semble un poil décalé ( ), je te répondrai tout simplement que sa démarche n'avait strictement rien de scientifique, que ce soit dans l'intention ou les faits et que ses "travaux" n'ont jamais eu pour but "l'exploration et l'expansion de nos connaissances scientifiques". Hors-sujet donc, je pense... Pour ce qui est des considérations éthiques, ce n'est pas vraiment du ressort de la science mais plutôt de la loi. Mais c'est un vaste débat, on est bien d'accord. Les ordinateurs, le GPS, la téléphonie mobile, une flopée de matériaux (téflon, couverture de survie, etc...), l'imagerie médicale, l'airbag, etc... Toutes ces choses, que je qualifierai d'utiles socialement, découlent plus ou moins directement de la conquête spatiale Quant à la pollution engendrée par le carburant des fusées, c'est absolument négligeable et insignifiant comparé à ce que crachent nos voitures, bateaux, usines, etc... Tu as le droit de t'interroger évidemment, mais sur ce point je pense que tu te trompes de cible. Mouais sauf que l'espérance de vie était de 20 ou 30 ans parce que la mortalité infantile était infiniment plus élevée qu'aujourd'hui et que la moindre infection pouvait tuer. Entre autres. Effectivement, la recherche fondamentale n'est pas vitale pour la survie de l'espèce humaine, les animaux s'en passent bien. Si on se demande par contre si elle est vitale pour les individus, la réponse me semble évidente. Sans la recherche fondamentale, tu aurais (et moi aussi) de fortes chances de ne pas être là à débattre en ce moment, depuis ton ordinateur qui n'aurait jamais été inventé C'est le principe même de la recherche fondamentale : on explore, sans savoir ce que l'on va trouver. Des pistes sont fructueuses, d'autres non. Mais globalement, nos connaissances progressent et des applications en découlent. Lorsqu'il étudiait les potentiels effets antibactériens du lysozyme, Flemming ne savait pas que "sa" découverte (et les développements ultérieurs) allaient sauver des dizaines/centaines de millions de vie... Cesser d'explorer et de rechercher mène à la stagnation intellectuelle et technologique et à titre personnel, ce n'est pas ce que je souhaite pour notre espèce
  3. RL38

    Mars ou Lune

    Effectivement mea culpa, c'était 50% de chances de succès. Le taux de survie était estimé plutôt à 90%. Ca fait quand même une chance sur dix d'y rester, je sais pas trop si je tenterais ma chance personnellement Le discours préparé à l'avance au cas où était par ailleurs assez glaçant... Je n'ai par contre pas sous-entendu que la NASA avait préparé tout ça "à la légère", les différentes missions Apollo allant effectivement à chaque fois un cran plus loin. Je n'ai jamais été, et ne serai jamais d'accord avec cet argument qui dit que l'argent de la conquète spatiale pourrait être mieux utilisé ailleurs. C'est un non-argument et je ne comprends même pas pourquoi il est abordé, d'autant plus sur un forum astro ( je dis ça sans méchanceté). Y'a tellement d'autres dépenses que l'on pourrait raboter avant de s'attaquer au spatial... A la réponse, "pourquoi aller sur Mars", j'ai presque envie de te répondre "parce qu'on peut" Ou plutôt, "parce qu'on pourra". A mes yeux, l'exploration et l'expansion de nos connaissances scientifiques sont des raisons suffisantes. Je suis chercheur, je fais principalement de la recherche fondamentale et finalement assez peu d'appliquée, et je me refuse logiquement à réduire ce voyage à de basses considérations mercantiles. Le recherche fondamentale est vitale. En 2019 et avec nos technologies actuelles, les robots sont la meilleure solution, on est d'accord. Mais ils restent extrêmement limités et ne remplacent pas des hommes sur place... Bien malin celui qui pourra prédire de quoi 2050 ou 2060 sera fait... Une autre raison plus "pragmatique" pour poursuivre cette aventure est que, comme pour la course à la Lune, cet objectif entraînera de nouveaux développements technologiques dans de multiples domaines, avec d'innombrables applications pratiques ici sur Terre.
  4. RL38

    Mars ou Lune

    Je disais plus dangereux dans le sens ou il était certain que de nombreux marins mourraient avant la fin du voyage. La technologie n'était évidemment pas ce qu'elle est aujourd'hui, et la vie des individus avait sûrement moins de valeur... Surtout dans le cas d'anonymes. Pour ce qui est de Mars, on peut faire le parallèle avec Apollo 11. Les chances de voir les astronautes revenir vivants étaient de 50% et ils y sont pourtant allés, avec toute la planète derrière eux... Fallait-il s'abstenir au prétexte que c'était dangereux? Je ne suis pas sûr... Mais bon, autre époque, autre contexte, ça se discute! Oui, le voyage vers Mars sera risqué et potentiellement sans retour, mais je suppose que c'est dans le nature de l'être humain d'explorer toujours plus loin, parfois au mépris du danger Après, il faut aussi se dire que nous considérons le voyage martien avec notre technologie de 2019. Hors ce fameux voyage, il est pas pour après-demain et il semblera moins titanesque dans 20/30/40/50 ans. Cela changera probablement tout question temps de voyage, isolement et chances de retour.
  5. RL38

    Mars ou Lune

    Je pense que les expéditions de Magellan ou de Colomb, pour ne citer qu'eux, étaient tout aussi risquées, et peut-être même plus
  6. RL38

    Mars ou Lune

    L'étape "Lune" est indispensable avant d'envisager Mars, ne serait-ce que pour tester la multitude de technologies nécessaires à l'aventure martienne. On résout plus facilement des problèmes à 3 jours de chez nous qu'à un an...
  7. Tenter volontairement de minimiser une accumulation de problèmes divers reportés par de nombreuses personnes (y compris à l'étranger) aussi.
  8. Je trouve que tu minimises fortement les problèmes rencontrés. Lorsqu'il est question de malfaçons rendant le scope inutilisable ou de délais de livraison frôlant les 4 ans, je doute qu'on puisse réduire ça "au moindre défaut". DF ne se fait pas taper dessus simplement à cause d'une vis un peu de travers ou d'un petit peu de vernis oublié dans un coin... Tu es un particulier et un amateur (absolument pas dans le sens péjoratif). Il est un professionnel qui a choisi de se mettre à son compte, qui se targue d'avoir conçu et construit 200 télescopes, et dont les services peuvent coûter plusieurs années d'économie. La comparaison est nulle et non avenue... Tu limites la question aux seules malfaçons techniques évoquées sur Webastro. Ce faisant, tu occultes les éventuels clients lésés ne fréquentant pas le forum (il en existe probablement), ainsi que les autres soucis évoqués : retards, problèmes relationnels, etc...
  9. Il faut aussi voir qu'à l'échelle de l'univers, tout prend du temps... La plupart des objets que nous observons sont bel et bien toujours là, même s'ils sont à des milliers ou millions d'années-lumières Des milliers ou millions d'années, c'est une durée insignifiante comparée à la plupart des phénomènes stellaires.
  10. Je n'ai pas de dobson DF et ne connaît aucun des protagonistes de cette épopée. Tout ça pour dire que je suis en quelque sorte "neutre". Je trouve cependant sidérant de voir à quel point certains laissent encore le "bénéfice du doute" à cet artisan, en dépit de la quantité de plaintes diverses qui s'élèvent contre lui... Quand on compte une dizaine de clients lésés à différents niveaux rien que sur les forums astro (qui ne représentent évidemment qu'une portion des astrams), c'est que le problème est sérieux et réel. Ou plutôt LES problèmes, puisque les griefs sont variés : retards, malfaçons, comportement peu commercial, difficultés de communication, etc... Tout ceci durant apparemment depuis des années! J'ai également du mal, peut-être à tort, avec le chiffre de 200 dobsons en 10 ans : comment expliquer dans ce cas les délais de presque 4 ans évoqués par certains? Ca veut dire qu'il y avait 80 dobsons commandés déjà en attente? Dans ce cas, l'artisan est ultra-fautif, on ne prend pas plus de commandes qu'on ne peut en assurer. Cela signifierai aussi qu'un dobson sort de l'usine toutes les deux semaines de boulot. Hum... Le proverbe est sûrement un peu éculé mais comme on dit, y'a pas de fumée sans feu. Vous entendez beaucoup de gens se plaindre de Sud Dobson, Skyvision ou Stellarzac? J'ai pas l'impression... Perso, ça me fait mal au coeur de lire certains témoignages de personnes déçues... Je ne sais pas trop comment je réagirai à leur place, mais nier la gravité des faits décrits et la souffrance qu'ils peuvent engendrer est de très mauvais goût, ne serait-ce que par empathie pour les victimes. Bref, je sais bien que je vais dire ça dans le vent, mais cessons de défendre l'indéfendable.
  11. RL38

    Choix d’un dobson

    Si tu veux du très compact, un ES 300 mm est sûrement le plus adapté dans ton budget. Environ 1200 euros, ce qui te laisse de la place pour acheter les indispensables accessoires. Il devrait passer dans un placard assez grand une fois démonté. EDIT : je dirais que la mirror box fait environ 40 à 45 cm de côté, maximum. A confirmer par des possesseurs de l'engin! Par contre, ça sera forcément moins facile d'usage que ton 130/650 (montage/démontage, collimation, etc...). Rien d'insurmontable et qui ne puisse pas être appris assez rapidement, mais c'est toujours bon de le préciser! Si jamais tu te lances là-dedans, inutile de dire que tu vas prendre une sacrée baffe en passant d'un 130 à un 305!
  12. Il est effectivement assez fou, vu le nombre apparent de "victimes" impliquées, que certains défendent corps et âme DF à base de "hého! y'a quand même plein de gens qui sont satisfaits de leur télescope!".
  13. Très belle image! Quelle est le champ couvert? Merci. EDIT : Eta Carinae est-elle l'étoile visible proche du centre, un peu en haut à droite?
  14. Et puis au passage, il ne me semble pas que l'argument "je connais plein de gens qui sont contents de leur dobson DF" soit franchement valable... Même si "seulement" un dobson sur dix est défectueux, c'est déjà énorme et inacceptable, surtout compte-tenu des délais et des sommes en jeu.
  15. RL38

    Présentation Sud Dobson Compact 16"

    Chouette d'avoir autant de retours sur les dobsons d'artisan ces derniers temps. Ca permet à certains de s'informer, et aux 99.9 autres pourcents de rêver!