Jump to content

grosluc

Membre
  • Posts

    200
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

A propos

  • Résidence
    Bouches du Rhone
  • Matériel
    Explore scientific ED102 FCD100
    406mm F/4.5 goto sur monture fourche le tout home made
  • A propos de vous
    Responsable détecteurs innovants au Laboratoire d'Astrophysique de Marseille CNRS-CNES-AMU

Recent Profile Visitors

2,025 profile views

grosluc's Achievements

  1. Bonjour, Quelqu'un a-t-il utilisé la peinture musou black réputée (vantée) être une peinture s'approchant du vantablack ? Juste pour savoir si c'est du vent ou si c'est vraiment bon comme peinture. merci pour vos retours
  2. Carbone, alu, acier... l'un n'est pas meilleur que l'autre, tout dépend de ce qu'on en fait. En poste fixe une bonne monture en acier c'est génial. En composite ce sera moins bon ! PAr contre une structure serrurier en CF c'est le bonheur car ça ne bouge pas, ni dans le temps, ni avec la T°, donc collimation et mise au point stables ! bref, quelques idées :
  3. Oui je sais ça, mais dans graxpert l'optimisation locale de la position du point est automatique, et le drag est vraiment plus pratique.
  4. En effet c'est pas trop l'endroit, mais je me borne à dire que, même si c'est "le même code" 1) il y a des différences significatives entre les deux, donc il doit bien y avoir des différences dans le code, 2) j'ai de meilleurs résultats avec graxpert. C'est juste factuel y'a pas de jugement de valeur. Maintenant passer de l'un à l'autre ça m'amuse guère et je préfèrerais avoir les mêmes fonctionnalités que graxpert dans siril.
  5. Ok, mais dans graxpert la trame du modèle n'est pas fixe et peut bouger (paramètre "grid telerance" mais je ne suis pas sûr) pour aller charcher du fond de ciel et éviter une étoile ou une partie brillante, et par ailleurs on peut modifier bien plus facilement les points du modèle par un simple drag à la souris, on n'hésite donc pas à les bouger légèrement pour éviter de ramasser du flux d'un halo de galaxie c'est ce qui doit faire la différence et notamment évite l'effet de "trou" autour des galaxies. Dans SIRIL sur la même image les points du modèle sont sur une grille fixe :
  6. Un support : https://fr.aliexpress.com/item/33026908202.html?spm=a2g0o.order_list.order_list_main.492.76bc5e5bOcFz4N&gatewayAdapt=glo2fra Pour ce qui est du laser, je ne retrouve pas sur Ali, apparemment il y a maintenant des restrictions, mais c'est exactement ce modèle que j'ai monté et ça marche parfaitement (je l'avais acheté 9€ sur ali à l'époque !!) : https://www.cdiscount.com/bricolage/outillage/532nm-5mw-militaire-303-vert-pointeur-laser-pen-co/f-1660102-auc2009875743997.html?idOffre=366485720&awc=6948_1689441222_b3d9373c82209129f5185f618990ed83&cid=affil&cm_mmc=zanoxpb-_-295295
  7. Oulà ! Faudrait éviter de jouer avec le feu, 200mW pour un laser c'est énorme. On est en classe IIIb, en limite de classe IV. Si par malheur ça tape dans un oeil ou une réflexion spéculaire le renvoie dans un oeil c'est l'accident assuré. Un laser 5mW sans danger est largement suffisant pour faire un pointeur, ça porte déjà à plus d'1km.
  8. Bonjour, découvert récemment et vraiment excellents, pas encore dans la liste : GraXpert : calcul et retrait du gradient. Plus performant que le module Siril et avec des fonctionnalités intéressantes comme pouvoir bouger à la souris les points de référence gratuit, Windows, mac, linux https://www.graxpert.com/ Astrosharp : déconvolution par AI. en développement et encore un peu brouillon mais fonctionne très bien. gratuit, windows https://github.com/deepskydetail/AstroSharp cdlt
  9. Ha oui là ça correspond. Pb de bande passante... c'est pas des filtres étroits. Clairement pas 5nm...
  10. Y'a un gros pb avec ta mesure spectro. 627nm à 682 nm c'est pas du vert, c'est du rouge... Par contre pas besoin d'un spectro pour voir que ce n'est pas un filtre O[III], car un filtre O[III] transmet dans le bleu, pas dans le vert. cdlt
  11. Bonjour les astams, Retour d'expérience sur le correcteur de coma 3 pouces full frame artesky ART-COMA3 / Teleskop express TSNTRED. Ce correcteur est un correcteur 3 pouces (76mm... c'est du sérieux!) full frame (44mm de champ corrigé) donc pour assez gros diamètres. Il nécessite évidemment un gros POC 3 pouces ou plus. 900g et 107mm de longueur, c'est une pièce imposante. Ce correcteur est dispo chez teleskop express sous la référence TSNTRED au prix de 800 euros. https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p5092_TS-Optics-NEWTON-Coma-Corrector-0-85x-Reducer---big-Sensors---3--connection.html Le même réducteur est disponible chez ARTESKY en italie pour 200 euros de moins (soit 599 euros, ce qui n'est vraiment pas cher pour un correcteur de cette taille) ! ici : https://artesky.it/it/artesky/correttori-di-coma/5227-correttore-di-coma-085x-fulframe-artesky-8055517137956.html Pour ma part je l'ai fait venir d'Italie, sans souci en 5 jours, envoi très soigné. Le correcteur est dans une mécanique en alu anodisé mat d'excellente facture. Les capuchons (en alu) sont vissés et le système offre diverses interfaces en M76, M68 ou M54 par un jeu de bagues. Le tirage utilisable est de 55mm en M54, beaucoup plus sur les autres interfaces (12,5 mm de plus en M76, ce qui devient vraiment confortable) Il s'interface directement avec une OAG M68 telle que celle-ci : https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p6544_TS-Optics-Off-Axis-Guider-with-ZEISS-M68x1-connection---short-design.html Il s'agit d'une formule optique de type Wynne modifié à 4 lentilles à priori. Le correcteur offre un grandissement de 0.85 fort utile pour adapter les longues focales des gros diamètres aux pixels souvent trop petits des caméras CMOS actuelles et pour la qualité de ciel commune (et donc des images largement sur-échantillonnées). Pour ma part sur mon 400/ F/4.5 je passe de 1850mm de focale à 1560mm, ce qui donne un échantillonnage de 0.6 arcsec avec un détecteur à 4.63 microns de pitch (QHY294M). Quasi idéal... Le système s'en trouve donc plus rapide passant de F/4.5 à F/3,84, ce qui représente un gain de 2,4 environ sur le temps d'exposition ! Le spot diagram est excellent sur tout le champ énorme de 44mm (1,6° dans mon cas !) Cf l'image ci dessous (source Artesky) A l'usage la correction s'avère excellente avec des images de 4.5 pixels en moyenne soit 2,7 arcsec. Lors de ce premier essai j'étais limité par la turbulence... Le résultat ci-dessous, T406+QHY294, 30 minutes en RVB 1h en L sur M101, traitement SIRIL + GIMP minimal.... Pas grand chose à dire ci ce n'est que malgré la grosse gamelle de 400mm, sortir cette galaxie à ce niveau de signal en si peu de temps est assez remarquable, conséquence de la réduction de focale et du F/D final ! Bref je valide cet achat à 200% Bon ciel
  12. Privilégier des hypothèses peu probables tout en écartant les plus évidentes, le tout sans preuves, est encore moins prudent...
  13. En effet j'avais pas suivi le thread jusqu'au bout. En tout état de cause tout le monde s'est excité là dessus (on parlait de découverte du siècle...), y compris les auteurs. Il faut raison garder avant d'avancer des âneries. Toute personne qui connait un peu la physique des galaxies savait que la probabilité d'un nuage extragalactique était quasi nulle, pourtant c'est l'info qui était relayée...
  14. L'image de Drechsler superposée à l'émission H-Alpha de VTSS et WHAM Le centre du cercle vert donne une position possible de la SNR en avant plan, qui se superpose à M31
  15. Bonjour, Bien que cette découverte soit remarquable, les théories avancées sur ce nuage (notamment par les auteurs) sont assez fantaisistes. Des chercheurs du Laboratoire d'Astrophysique de Marseille ont tout d'abord exhumé des observations où H-Alpha était parfaitement détecté dans cette zone ( Virginia Tech Spectral line Survey -VTSS et Wisconsin H-Alpha Mapper Northern Sky Survey - WHAM). Le fait que Drechsler et ses collaborateur ne l'aient pas détecté vient du fait que des raies du ciel nocturne (et de l'éclairage sodium des villes) viennent polluer H-Alpha à trop basse résolution spectrale. Puis ils ont mis un coup de spectro. Verdict, le nuage est à -96km/s. L'auteur calcule même la vitesse à laquelle une structure aussi extravagante qu'un nuage autour de M31 devrait se déplacer, et il trouve -330km/s, une valeur très différente. Bref l'origine extragalactique de ce nuage est à exclure selon les auteurs, il s'agirait d'une rémanente de SNR ou un filament galactique appartenant à une plus grande structure. Le papier publié dans Astronomy & Astrophysics : https://www.aanda.org/component/article?access=doi&doi=10.1051%2F0004-6361%2F202346311&fbclid=IwAR3iB2GXj4Q_FchvUhNWujDL0u6mDDd4vJKq6kEMI4qra0MERkl8fz3ZTGw#ref bonne nuit !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.