Jump to content

+quasar2

Membre
  • Posts

    56
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

182 profile views

+quasar2's Achievements

  1. @Drase : tout à fait. Même si le cœur est peut-être un peu saturé et empêche les "piliers de la création" d'être vraiment mis en valeur. Peut-être que ça peut se rattraper sur photoshop ( ?...) Merci en tous cas.
  2. Etant, comme je l'ai dit plus haut, l'heureux possesseur d'un autoguideur LACERTA MGEN 3, je me permets de poster une nouvelle photo effectuée, cette fois, à l'aide de cet appareil. (La focale étant toujours de 400 mm et F/D 5,6), cela m'a apporté une aide ENORME dans : - la prise de vue : la stabilité gagnée m'a permis de passer de 20 s à 2 mn ! (vous jugerez vous même, les étoiles sont même moins étirées que précédemment). Je suis même monté à 3 mn 30 sans trop de dégâts, mais c'est le bruit du capteur qui m'a imposé une limite plus basse ! - le traitement : on a 4h 25 mn de pose (environ une heure plus que pour le 1er cliché) pour seulement 177 bruts (pris sur 3 jours). Ce qui m'a permis un traitement plus rapide : 3 h au lieu de ... 24h Au final je gagne énormément en détail, particulièrement la tête et les ailes de l'Aigle (même ma femme est d'accord 😁). Je ne peux que recommander ce type de matériel (pas donné, il est vrai...).
  3. Bonsoir Thobar et merci, Définitivement, le SSD est prévu à moyen terme et j'en profiterai pour changer l'ordinateur. Je ne suis pas sûr de comprendre ta question (l'informatique et moi ...), mais à priori, je n'ai pas eu de message durant le traitement indiquant un défaut d'espace disque. Je ne sais pas ce que tu appelles les fichiers intermédiaires, mais en consultant le dossier "process" (j'ai utilisé le script couleur pour mon traitement ), tous les fichiers intermédiaires semblent être présents. Après, sur les 6 GO, il est vrai que seule une partie est utilisée pour l'empilement par exemple (le reste s'occupe des tâches de fonds), j'avais essayé par le passé d'utiliser la mémoire virtuelle via une fonctionnalité du logiciel Le traitement par photométrie de SIRIL est censé donner les vraies couleurs dixit un de ses concepteurs, Cyril alias lock042 (c'est à ce genre de Monsieur que tu devrais t'adresser pour tous les détails techniques concernant le logiciel). En outre, tu as aussi le club "siril et sirilic" où je suis sûr que tu trouveras les réponses).
  4. Merci pour votre retour à tous deux @Fanklin.jr l'autoguidage à cette focale serait sans doute un plus. Je suis depuis peu, l'heureux possesseur d'un LACERTA MGEN 3, on verra ce que ça donne. J'ai un ordi qui est vieillissant, pas de SSD, 6 GO de RAM, mais bon je suis patient (peut-être un cadeau pour noël prochain) @Pulsar59 : c'est vrai que le canon 100/400 est lourd et que la SA ne supporte pas des tonnes. En plus comme j'ai dit plus haut, je vais tenter de rajouter le LACERTA et la lunette guide ZWO 120 f4, j'espère être encore dans les limites...🤞 Pour les DOF on va un peu réduire en effet
  5. Bonjour à tous, Je devrais dire mon 2ème essai, car la 1ère fois j'ai loupé ma cible 😀 mais à ma décharge les créneaux de visibilité n'étaient pas légion. Matériel : star adventurer + canon 700d (défiltré astrodon) + téléobjectif canon 100/400 réglé à 400 mm (f/d 5,6) + filtre optolong L-enhance (que je recommande plus que vivement car je pense qu'il est responsable du peu de gradient malgré cette nuit fortement éclairée) Conditions de prise de vue : exposition Sud, sur mon balcon (couvre-feu oblige, mais j'y prends goût), lune gibbeuse décroissante (visibilité 96%) , bortle 7 (environ), pas d'exposition au Nord donc alignement de la polaire par méthode DARV (= une perte non négligeable de temps) 658 bruts (20 s) + 200 darks + 53 flats + 151 offsets (lorsque j'ai fini mes flats, il faisait jour...) Le 2ème essai a donc été le bon et j'ai été très agréablement surpris. Voici pourquoi : Tout d'abord, j'ai trouvé cette nébuleuse difficile à cadrer car les étoiles pouvant servir de repère sont de faible magnitude et la presque pleine lune n'arrangeait rien (et oui, la star adventurer a bien des graduations en AD, mais ça commence à être léger à 400 mm...). Ma 1ère bonne surprise a donc été de finalement la voir sur mon écran live-view ! Ensuite, au vu de mon matériel et de la focale utilisée, j'ai été obligé de travailler en pose de 20 s : moins de 20, l'objet ne ressortais pas et plus, je m'exposais à du filé d'étoiles. j'ai donc dû prendre un grand nombre de bruts. Je m'attendais donc à un grand décalage entre la première et la dernière prise, j'appréhendais donc la réaction de SIRIL au traitement avec beaucoup de rejet, QUE NENNI, il a tout bien géré comme un grand (bon, il a mis 24h tout de même...) 2ème bonne surprise. Et voilà la 3ème : en sortie de traitement, je me retrouve avec une image sans DSO (même en auto-ajustement), mais après avoir l'avoir passée à la photométrie : la nébuleuse est apparue comme par magie ! c'est la première fois que j'assiste à ce phénomène et ça été une émotion (j'en profite pour remercier une fois de plus les concepteurs du logiciel 🙏). Cela étant, n'hésitez pas à faire part de vos conseils/critiques 👍 Bien à vous.
  6. Voilà déjà un moment que je voulais vous remercier pour ce post, très utile pour qui veut se lancer dans le mode manuel. C'est le minimum, au vu du travail que ça représente...👍 Bien cordialement
  7. Su-perbe ! Je m'y suis moi-même essayé il y a quelques jours et même en cumulant les poses (208x120s !, ça devient ridicule), le résultat n'a rien à voir avec ça 😵 . Il y a un membre d'astrobin (Scott Tucker) qui a publié récemment un "grand champ" similaire. On m'avait conseillé le Samyang 135 il y a quelques temps, ça ne fera pas tout bien sûr, mais là ça devient tentant. Enfin, rassure-moi, dis-moi que tu n'as pas fait ça en pleine ville... sans ça j'arrête tout et je me mets à la couture 😄
  8. @margarita : merci, c'est vrai que je suis content de ce coup-là car c'était pas gagné d'avance 🙃 @rayzor: oui, mais de justesse. La SA n'étant pas assez précise en AD, j'ai du, comme toi, y aller à l'estime avec l'œil collé au chercheur : ça va me coûter une séance de Kiné cette affaire 😄 @astrocg : on l'aurait appelée la "nébuleuse du Phénix" que ça ne m'aurait pas étonné ... 🙂 Merci pour les commentaires sympas, mais n'hésitez pas à critiquer aussi ! Pour info, j'ai retenté l'aventure 2 jours plus tard avec l'objet super bien centré cette fois ! ... mais après passage sous SIRIL je me suis retrouvé avec ce que je pense être un énorme problème de flats : nonobstant le fait que le canon 70-200 f2.8 soit un super objectif, ses bagues de mise au point et de focale ont tendance à être très sensibles et à bouger à la moindre contrainte. J'ai donc refait un session de flats/offsets en essayant d'être raccord avec les lights/darks . Si le résultat n'est pas trop moche je la posterai. Bien cordialement
  9. Bonjour, matériel : star adventurer + canon 70-200 à f 2,8 + filtre IDAS LPS D1 prise de vue : focale à 150 mm - 92 x 120 s (bruts) + 55 darks + 35 flats + 110 dark-flats conditions : mon balcon en ville + méthode DARV A mon niveau, attraper ce volatile représentait un vrai défi. Je me suis d'ailleurs planté au 1er essai et j'ai donc du corriger le tir (je remercie @rayzor pour notre échange 😉) La 2ème (ci-dessous) a été la bonne - de justesse car le sujet est tout en bas du cliché, mais bon... Je n'attends pas moins que vos critiques. J'ai toutefois une question : après avoir préparé ma session, je pensais partir de Sirius pour pointer jusqu'à la nébuleuse (distance entre les 2 objets : 6° en DEC / 20 mn en AD). J'ai acheté un disque de déclinaison pour la SA qui semble précis, par contre je pensais que les graduations (8 mn entre chaque...) en AD de la SA seraient suffisamment précises pour me guider et qu'il suffisait donc de "bouger" de (presque) 3 graduations pour tomber sur IC 2177 . Ce fut l'erreur de mon 1er essai car j'étais très loin de la cible. Est-ce à dire que se servir des repères en AD sur la SA est à proscrire ? Bon ciel à tous
  10. Merci Astorm, Le plus embêtant dans ma situation géographique, hormis les lumières intempestives, c'est le fait de ne pas pouvoir accéder à l'étoile polaire ce qui rend la mise en station plus laborieuse (et donc longue...contrairement à ma nuit qui, en tant qu'astrophotographe débutant ne l'est jamais assez 😁) Sur la brute que je joins, le cœur paraît bien blanc, il semble donc que je doive m'orienter vers ta méthode Bon ciel à toi Bonsoir Flogus, Tu rejoins le point de vue d'Astorm, et je tâcherai de suivre ce conseil pour cette nébuleuse. En plus, ça me fera un exercice sous photoshop 😉 Cordialement
  11. @damien-astro Merci pour ta réponse. C'est ma 7ème photo Bon, en fait j'utilise déjà un masque de Bahtinov 🙂. Il est vrai que lors de la mise au point (sur Bételgeuse ou Rigel, je ne me souviens plus) : l'ajustement de l'aigrette centrale n'a pas été aisée (l'écran de mon APN était bruitée, n'oublions pas que j'étais sur un balcon en ville....). De plus la bague de mise au point du canon est très souple, il ne faut pas grand chose pour qu'elle bouge. Donc, ça peut-être un début d'explication. Maintenant si c'est le défaut de rondeur de mes étoiles qui te fait penser à un problème de MAP, je me demande si la mise en station ne pourrait pas en être la cause : si j'avais encore réduit le temps de pause , j'aurais peut-être gagné en netteté ? En post traitement, j'utilise photoshop et particulièrement le filtre raw pour la réduction du bruit, mais avec un pourcentage modéré, car si je surdose alors je lisse l'image et je perds en détail (l'éternel compromis...). En tous cas, je suis loin d'avoir capturé le fameux trapèze central dont tout le monde parle 😁 J'en profite pour te féliciter pour ton cliché de M42 (je pensais entre-autre à lui dans la conclusion de mon 1er post)
  12. Bonjour à la communauté, M42 photographiée pendant la nouvelle lune, de mon balcon (orienté sud-est et en pleine ville), une habitude depuis un certain temps ... matériel : star adventurer + canon 700d + téléobjectif 100/400 + filtre Idas LPS D1 prises de vue : 484 * 35,5 s (bruts) + 110 darks + 30 flats + 109 offsets . Vos avis me seraient utiles (en prise de vue et/ou traitement) et en particulier : comment gagner en précision sur les "filaments" et autres détails ? comment ne pas cramer le cœur, ai-je posé trop longtemps ? Je vous joins 2 clichés : avant et après traitement Il n'est pas facile de se manifester sur le forum après les récents clichés que j'ai vu passer récemment du même objet, mais bon ... progression va de paire avec décomplexion 😃 Bon ciel à tous
  13. Ayant photographié le même objet il y a 2 semaines, je mesure avec effroi le chemin qui me reste à parcourir. J'envisage fortement de contacter un modérateur afin de faire interdire ce type d'image.... trop dangereux pour le moral ! 😁 Plus sérieusement et même si ce n'est qu'un avis de novice, je trouve ton rendu des nuages de gaz très "fin" (non seulement sur cette image mais aussi sur NGC 7023). En conclusion, c'est top 👍
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.