Jump to content

Joel95

Membre
  • Posts

    14
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    Île-de-France
  • Intérêts
    Visuel
  • Matériel
    Dobson Meade LightBridge Plus 12"
    Oculaires Explore Scientific 28mm 68°, 14mm/8.5mm/6.5mm 82°

Recent Profile Visitors

244 profile views

Joel95's Achievements

  1. Je confirme, jumelles hibou + filtre Optolong UHC c'est pas terrible. J'ai fait le test hier en région Parisienne. Le ciel est bien assombri mais cela ne permet pas de voir plus d'étoiles 😞 Pire, les étoiles comme Véga prennent une couleur verte 😮 Par contre les jumelles de base (sans filtre) permet d'en voir plus même dans un ciel pollué. Exemple, la constellation de la lire, à l’œil nu on distingue que Véga. Avec les jumelles hibou on a facilement 4 étoiles sur 6 visibles (je compte les doubles double pour 1), les 2 dernières (proche Véga) il faut savoir quelles sont là pour les distinguer à peine. Idem pour la tête de la constellation de l'aigle, 1 seule visible à l’œil nu, les 3 avec les jumelles hibou. C'est pour ca qu'elles sont utiles pour l'apprentissage des constellations dans un ciel pollué. On voit plus d'étoiles et on a une vue d'ensemble contrairement aux jumelles classiques où on ne peut voir qu'une partie de la constellation. Quand on connait bien le ciel, on peut parcourir les constellations d'étoile en étoile avec une paire de jumelle. Quand on début c'est très compliqué 😉
  2. Même conseil que @AstroRudi: 8x42 Nikon Aculon car elles ont un champ de vision très large (8° contre généralement 5°) et pas trop lourdes et un prix competitif. J'ai débuté avec des 8x42 TrailSeeker de Celestron (idem 8° de champ mais plus chère). C'est très bien pour apprendre à se repérer et se balader dans les constellations. Côté planétaire c'est très limité comme expliqué plus haut. Sous un bon ciel on peut malgré tout, avec l'expérience, distinguer les lunes de Jupiter. En ciel profond, on se limitera à Andromede (assez surprenante la première fois mais ca reste qu'une tache blanche dans le ciel). Les Pleiades sont magnifiques. Enfin la nébuleuse d'Orion, un classique. Après ca on n'a qu'une envie c'est de se prendre un Dobson pour en voir plus. Là on retrouve rapidement ses repères avec un chercher 9x50 même si le champ est plus limité (5°).
  3. Je vais faire un test avec.mon filtre UHC mais à mon avis la réponse est non. Le filtre UHC est plutôt fait pour les nébuleuses au télescope. il colore certaines étoiles, c'est pas top
  4. Sans bouchon ! Erreur de débutant 🤥 J'ai commencé à regarder côté filtres polarisant variable. Si vous avez des conseils, je suis preneur.
  5. Je confirme, aucune contrainte au niveau du primaire, je laisse toujours un jeu au niveau des pattes. Par ailleurs, je n'utilise plus les freins du primaire (inutile après remplacement des ressorts sur les vis tirantes). Oui, j'ai passé une grosse partie de la soirée en ciel profond avec le 28mm sur le PO. Les 8.5mm et 6.5mm sont restés sur le support du rocker. Au mieux c'est un problème de buée, au pire j'ai un reflet et ça risque d'être plus long à trouver... J'ai déjà vu des reflets avec un lampadaire à proximité du tube mais là ce n'était pas le cas. J'ai déjà passé 9 mois à régler un problème de tenue de collimation lors des mouvements zénith/horizontal. Je ne savais pas quoi faire les 9 prochains mois 😀
  6. Ok, je vais voit si à la prochaine sortie astro un membre du club a ce type d'oculaire pour un test. J'ai testé avec le 8.5mm et c'était exactement la même chose. Au 14mm, il me semble que c'était moins prononcé mais je vais refaire le test. Sinon le test était un soir sans lune et sans aucune lumière parasite autour de moi. J'avais refait la collimation juste avant. J'étais en fin d'observation donc la mise en température nickel par contre éventuellement un problème de buée. Je me suis fait un jeu de diaphragmes à placer au bout de la crémaillère. Je devrais pouvoir faire un test ce Mardi. Merci à tous pour vos suggestions!
  7. Non pas pensé. Je dois tout vérifier oculaires, primaire et secondaire j'imagine.
  8. Merci fred-burgeot pour le conseil. Je vais me préparer un jeu de rondelles en impression 3D pour tester.
  9. Bien vu LH44, c'est exactement les mêmes que mes Omegon. Attention la première photo est trompeuse, ils ont ajouté 2 filtres vissés à l'avant. Les photos suivantes sont sans les filtres. A mon avis seul l'emballage change: l'Omegon était livrée avec une dragonne TRÈS pratique et une sacoche nylon avec une bandoulière. Oops SVBony propose aussi la dragonne.
  10. Bonjour, J'ai démarré l'astro il y a 1 an avec un Dobson 300mm. Je dispose maintenant d'oculaires Explore Scientific 28mm 68°, 8.5mm et 6.5mm 82°. Sur Jupiter et Saturne, j'ai une image bien piquée au 28mm 😀 Par contre, quand je passe au 6.5mm, la qualité se dégrade (normal) mais principalement à cause d'un voile blanc, baveux, diffus autour et sur la planète 🤥 Idem avec le 8.5mm. Lors de la dernière sortie, j'ai remarqué que ce voile blanc disparaissait si je plaçais la planète en bord de champ. Paradoxalement, en bord de champ je retrouve une image bien piquée et contrastée très proche de ce que j'ai avec le 28mm. Avez-vous une idée de où cela peut-il bien venir? Est-ce la qualité du miroir primaire? le bafflage du tube? l'oculaire? mes œils? une mauvaise collimation? J'avais vu que PierroAstro conseillait de noircir la tranche du miroir secondaire pour éviter des reflets parasites. Cela peut-il améliorer les choses? L'ajout d'un filtre ou le passage à des oculaire 68° peut-il améliorer les choses? Toute suggestion sera la bien venue 🙂
  11. Oui c'est bien cette paire. Je les avais acheté directement chez AstroShop en Juillet 2020 à 156€ (je n'avais pas trouvé mieux à l'époque). Maintenant elles sont à 149€ sur leur site mais ils les revendent au prix de 119€ sur Amazone. Pour ce type de matériel tu peux à mon avis passer par Amazon.
  12. Question 4: qui a un mot à ajouter ? La fabrication d'optiques 2.1*42 n'a rien de compliqué. Aussi, inutile d'aller taper dans du Vixen hors de prix. J'ai acheté la même sous la marque Omego (119€ par exemple sur Amazon et en stock). Elles sont très bien côté optique et finitions. Autre point: le champ de vision des 2.1*42 (Vixen ou Omegon) est beaucoup plus large (autour de 25°) que celui annoncé. Si Vixen annonce seulement 13.6° c'est que la qualité se dégrade au-delà mais en pratique, contrairement à un oculaire sur un télescope où notre œil fait le tour du champ de vision, avec ce type de lunette on pivote naturellement la tête pour balayer le ciel. Bref cette dégradation progressive sur les bords n'est pas gênant. Il faut voir ces jumelles comme une paire de lunette. Les étoiles difficilement distinguables à l’œil nu apparaissent clairement. Elle m'ont beaucoup aidé au début dans l'apprentissage des constellations. Je les utilise toujours en début de soirée pour balayer le ciel et me repérer. Maintenant, si tu as un ciel parfait sans aucune pollution lumineuse et des pupilles parfaites avec une ouverture de 7mm, je ne sais pas si c'est réellement utile sauf pour booster un peu plus la vision de la voix lactée 😵 Bon ciel!
  13. Quand j'ai commencé à analyser mon problème de tenue de collimation, j'ai remarqué comme toi @BBBenjl'orientation bizarre du barillet mais je n'ai pas voulu me lancer dans le perçage du tube. Quand j'ai refait les calles du primaire je les ai simplement positionnés à 12h, 4h et 8h. Maintenant, suite à ton post, le simple fait d'ajouter une rondelle et resserrer une vis a réglé totalement mon problème. Le retour du laser ne bouge pas d'un poil quelque soit l'inclinaison du tube. Comme en plus j'ai changé les 3 ressorts du primaire, je n'ai même plus à serrer les freins 🙂 Maintenant, j'envisage de percer le secondaire pour monter un laser en parallèle du chercheur optique. Cela m'éviterait l'utilisation d'un support en Y et donc un gain de 200gr ce qui n'est pas négligeable sur un Dobson. Le changement du support du secondaire serait aussi un plus car celui d'origine pèse une tonne 😞 Je changerais bien mon tube allonge par un modèle Baader Clicklock car le changement d'oculaire est plutôt galère (le réducteur se bloque dans le tube allonge) mais là pour le coup je vais ajouter du poids. Bref, je passe mon temps en attendant des nuits sans nuages 🙂 Si tu as des suggestions, je suis preneur ! Bon ciel!
  14. Je sais que ce post date de plus de 7 ans mais merci BBBenj et den. J'avais un gros problème de tenue de la collimation. Pour vous dire, le laser se baladait autour de la pastille du primaire suivant l'inclinaison du tube. J'avais résolu ce problème en changeant l'araignée par une araignée GSO de chez Pierro Astro. Mais le retour du laser n'était toujours pas bon 😞 J'avais légèrement amélioré les choses en reprenant les tampons en liège du barillet. Mais malgré tout j'avais un décalage des que j'inclinais le tube sous les 35°. Suite à ce post j'ai suspecté l'une des vis du haut du tube du primaire (vis du haut entourée en rouge sur la photo de BBBenj. J'ai placé une rondelle acier côté intérieur du tube et une toute petite rondelle plastique de l'autre côté. J'ai bien serré puis testé c'est nickel. Le retour laser ne bouge pas d'un poil du zénith à l'horizontale. Encore merci !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.