Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'nouveauté'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • Paysages de nuit's Fake ou pas ?
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 100 results

  1. Pour les geeks, voici ma liste de capteurs potentiellement intéressants en astronomie (lunaire, solaire et Ciel Profond en poses courtes). c'est limité aux petits et moyens formats : 1. Taille du pixel : à prendre en compte pour le choix de l'échantillonnage des cibles en fonction de l'instrument et de la technique d'imagerie : lunaire/solaire/planétaire, ciel profond en poses courtes ou ciel profond en poses longues. 2. Bruit de lecture : bruit systématique et quantifiable généré par le convertisseur ADC (analogique/digital) du capteur même en l'absence de signal et qui doit être le plus bas possible. C'est l'un des critères fondamentaux qui contribue à la sensibilité du capteur, sa capacité à "voir" les cibles les plus faibles. 3. "Amp Glow": c'est le bruit dû au rayonnement thermique généré par les composants électroniques de la camera, il doit donc être aussi le plus réduit possible pour ne pas "noyer" les cibles les plus faibles. 4. Rendement Quantique (QE) : c'est la capacité du capteur à convertir des photons en électron (le signal électrique), il doit être le plus élevé possible (100% => 100 photons produisent 100 électrons). 5. l'obturateur peut être de type "global" ou "rolling" : en mode "global", tous les pixels du capteur sont lus en même temps alors qu'en mode "rolling" chaque ligne de pixels est lue séquentiellement, l'une après l'autre, en continu. Le mode "rolling" n'est pas adapté aux cibles se déplaçant rapidement mais concrètement en astronomie, on s'en moque ! 6. SNR1s : https://www.sony-semicon.co.jp/products_en/IS/sensor0/security/technology/snr1s.html Source Sony: http://www.sony-semicon.co.jp/products_en/new_pro/index.html https://www.sony.net/SonyInfo/News/Press/201704/17-034E/ Source GPIXEL GSENSE2020 : version FSI de base : http://www.gpixelinc.com/en/index.php?s=/b/62.html version BSI : http://www.gpixelinc.com/en/Data/Uploads/file/14968045547117.pdf L'IMX 183, un grand IMX 178, rien de plus à en dire. Infiniment plus intéressants les IMX 385 et IMX 294, du même calibre que l'IMX 224 côté indicateur SNR1s, donc vraiment très bon à faible flux lumineux. L'IMX 385 est tout simplement un IMX 224 plus grand, avec le stupide format 16/9e de l'IMX 290. Grrrrrr.... Par contre les deux (IMX385 et IMX224) étant des FSI, et connaissant aussi l'IMX 185, le point à voir c'est le niveau de signal d'"amp glow" ? J'ai aussi ajouté l'IMX390, qui aurait dû être le successeur de l'IMX290 en plus grand. Mais c'est une version "plombée" par le système anti-flickering pour les Leds des feux routier. Il est donc très lent comparé à l'IMX290 et a le plus bas signal de saturation de tous les capteurs du tableau. Et à mon avis, le plus prometteur, c'est l'IMX 294, gros pixels de 4.63 microns, techno BSI, donc à priori pas trop d'amp-glow (à vérifier quand même), et SNR1s identique à l'IMX224. Malheureusement seulement en couleur pour l'instant. Ajout des IMX273 / IMX296 / IMX420 / IMX428 le 23 Juillet 2017. Orientés Vision industrielle (techno Pregius). IMX273/IMX296 : http://www.sony-semicon.co.jp/products_en/IS/sensor0/img/product/cmos/IMX273_287_296_297_Flyer.pdf Les IMX420/IMX428 monochrome sont particulièrement intéressants : http://www.sony-semicon.co.jp/products_en/IS/sensor0/img/product/cmos/IMX420LLJ_Flyer.pdf http://www.sony-semicon.co.jp/products_en/IS/sensor0/img/product/cmos/IMX428LLJ_Flyer.pdf Nouvelles infos (merci Romain ) sur les IMX420/IMX428 : https://www.imveurope.com/press-releases/imx420-and-imx428-image-sensors Remise à jour le 11/08/2017 : Encore 2 nouveaux capteurs couleur BSI , 2.1 Mpix, 60 fps, 2.9 microns, les IMX307 et IMX327. Destinés aux caméras de surveillance : http://www.sony-semicon.co.jp/products_en/IS/sensor0/img/product/cmos/IMX307LQD_LQR_Flyer.pdf http://www.sony-semicon.co.jp/products_en/IS/sensor0/img/product/cmos/IMX327LQR_LQR1_Flyer.pdf Remise à jour 29/09/2017 : IMX 421 et IMX 422, monochrome global Shutter 4.5 microns : http://www.sony-semicon.co.jp/products_en/IS/sensor0/img/product/cmos/IMX421LLJ_Flyer.pdf http://www.sony-semicon.co.jp/products_en/IS/sensor0/img/product/cmos/IMX422LLJ_Flyer.pdf Remise à jour 07/01/2018 : Ajout d'informations manquantes. Ajout du paramètre de Sensibilité Normalisé utilisé par Hiten (Astrojedi) sur le forum Cloudy Night. Remise à jour 13/05/2018 : Ajout des IMX 392, IMX 428, IMX 437, IMX 430, IMX 425, et IMX 432. Remise à jour 16/12/2018 : Ajout du SC4210. http://image-sensors-world.blogspot.com/2018/12/smartsens-unveils-nir-enhanced-4mp.html Remise à jour 19/12/2018 : Ajout de l'IMX490. Remise à jour 09/02/2019 : Ajout des Fairchild MST4323 et LTN4323 remise à jour 29/06/2019 : Ajout des IMX347 et IMX485 Albéric
  2. Bonsoir les copains, je suis l'heureux propriétaire d'une 1600mm toute neuve Seulement voilà c'est un peu différent de mon ancienne atik314L. Je voulais savoir avec quel temps d'expo vous faisiez vos bias svp? Avant j'étais à 0,001s. Est ce que je laisse cette durée? J'utilise APT. Question subsidiaire, à combien d'ADU je dois faire mes flats? J'ai mis une valeur cible un peu au pif de 25000 adu. Avec mon atik c'était 20000 par exemple. Merci Vincent
  3. Salut les fans d'imagerie planétaire, J'en ai longtemps rêvé, ZWO l'a fait ! Le très prometteur capteur Sony IMX224 MC 1.27 Mpixels a enfin trouvé sa place dans une caméra astro et j'ai eu la chance de pouvoir la tester en avant-première. Merci Sam ! Avant ces premiers essais j'étais quand même un peu sceptique, l'annonce faite par Sony concernant l'IMX224 était assez tonitruante. Et entre marketing et réalité, il y a parfois des désillusions... http://image-sensors-world.blogspot.fr/2014/10/sony-announces-high-sensitivity-sensor.html Après mes premiers essais, là je dois reconnaitre qu'ils sont très fort chez Sony ! L'IMX224 tient bien ses promesses, comme annoncé : il est très rapide, ultra-sensible et le bruit est vraiment d'un très faible niveau. Mais j'y reviendrais. La caméra reprend le même boitier alu que les ZWO ASI 120/174. Et la Point Grey Blackfly est minuscule à côté (et chauffe plus aussi, les petits boitiers ont malheureusement des inconvénients...). J'ai fait plusieurs séries de tests comparatifs entre la nouvelle ASI 224 MC couleur, l'ASI 120 MM-S à Capteur monochrome APTINA MT9M034 et la Point Grey Blackfly BFLY-PGE-14S2C à capteur Sony IMX104 couleur. Les 3 capteurs ont des pixels de 3.75 microns, donc ça facilite bien la comparaison. Il semble un peu injuste de comparer un capteur monochrome à des capteurs couleur, à priori nettement moins sensibles mais les résultats sont surprenants... Premier constat, la sortie USB 3.0 de la ZWO ASI 224MC exige un PC à la hauteur pour absorber tout le flux de données, du moins si on l'utilise à plein régime. Avec un disque dur SSD, j'obtiens avec Firecapture sur des captures de 2 minutes : 152 images/sec en 1296 x 960 299images/sec en 640x480 En comparaison la Point Grey plafonne à 60 images/sec, même fenêtrée. Ensuite, l'ASI est fournie avec une vitre claire devant le capteur, donc sans filtre Ir-cut.Et avec ce capteur c'est un réel avantage vu son potentiel. Pour le RVB classique, il faut ajouter un filtre de luminance (Ir-UV Cut). Muni d'un filtre infrarouge Ir685 ou d'un Ir742, elle se transforme en caméra monochrome Infra-rouge. On peut aussi l'utiliser sans complexe avec un filtre CH4. Voici maintenant des comparatifs en images qui permettent de mesurer les sensibilités respectives de chaque capteur. Le gain est nul, 0 dB, pour limiter au maximum l'influence du bruit. Les résultats sont vraiment impressionnants : 1- En RGB, l'IMX224 couleur est presque aussi sensible que l'Aptina monochrome et 2 fois plus sensible que l'IMX 104 couleur ! Qui dit mieux ? 1- En Infra-rouge avec filtre Ir685, l'IMX224 est cette fois presque 2 fois plus sensible que l'Aptina monochrome !! Désolé pour les piètres images de Saturne avec le Newton T300 mais le seeing était catastrophique quand j'ai fait ces captures entre 2 nuages. J'ai laissé tomber les RGB, qui ressemblaient à de la bouillie (reste la nappe de la table...). L'Ir heureusement limite la casse. Notez sur les brutes en Ir le satellite au-dessus et à droite de Saturne et qui ressort facilement avec l'IMX224 alors que l'on peine à le deviner avec l'Aptina malgré une image plus lumineuse. Et ausssi malgré une expo presque 2 fois plus longue avec l'Aptina ! Puis un comparatif pour jauger le bruit. J'ai bien tenté de faire les mesures sous Isis avec dark/offsets/flats mais les résultats sont bizarres () donc je suis revenu à du visuel, plus évocateur. Ce sont des darks de 30 ms avec 36 dB de gain, le maximum pour l'Aptina. L'Aptina est très 'sale' en comparaison des deux autres : du bruit plus de la trame horizontale et verticale. L'IMX104 est nettement plus présentable avec une légère trame horizontale. Enfin l'IMX224 met tout le monde d'accord, aucune trame, c'est du 'propre'. Au final, un petit galop d'essai sur Saturne à 100 images/secondes avec 49dB de Gain ! (l'IMX104 est limité à 40.5 dB et seulement 36 dB pour l'Aptina MT9M034) C'est très granuleux je sais, un peu comme avec une bonne vieille Toucam, mais ça fige bien mieux la très forte tubulence. Et puis en 240 secondes on a 24000 brutes ! Il y a aussi le post d'Emil, qui a sorti une très honnête M57 couleur avec des poses de seulement 100 ms ! http://www.cloudynights.com/topic/503061-new-asi224-camera-with-extremely-low-read-noise/ Par contre Sony n'a semble-t'il pas prévu de version monochrome des IMX224/225 et c'est plus que dommage car il tiennent un capteur exceptionnel qui 'enfonce' sans retenue les bruités Aptina et les plus vieux capteurs Sony comme l'IMX035. ESSAIS EN LONGUE POSE : ------------------------------ J'ai repris exactement le même bricolage que celui-ci pour refroidir la caméra, du moins l'enveloppe de la caméra : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=120197&highlight=refroidissement+zwo+asi Voici des darks avec 10 secondes de pose, un gain de 30dB avec la ZWO ASI 224 MC. J'essaie désespérément de trouver une solution pour récupérer des images couleur 16 bits. Faute de mieux, je dois me contenter du 8 bits. J'ai testé caméra non refroidie, refroidie sans habillage isolant et enfin refroidie avec habillage isolant : Si on utilise la caméra en Infrarouge avec filtre, 2 conseils importants : - suréchantillonner l'image pour que les plus fin détails soient suffisamment faciles à extraire de la trame. Perso j'utilise un FD de 30 environ (soit le double du F/D résolvant d'un capteur monochrome avec des pixels de 3.75 microns). - un excellent'truc' vu sur le groupe Yahoo Firecapture : afficher l'image débayerisée dans Firecapture (l'image est logiquement très rouge), ensuite ajuster les curseurs 'Wblue' et 'Wred' pour obtenir une image la plus proche d'une image monochrome neutre, du moins en théorie. Avec l'Ir685 le meilleur équilibre est obtenu avec une dominante rouge donc faites des tests avec votre setup. Une fois à l'équilibre, la contribution des pixels rouge, vert et bleu est équilibrée au mieux et la trame réduite au minimum, presque invisible. Ne pas oublier de décocher l'option de débayerisation avant de lancer les captures ! Ne pas débayeriser pendant le traitement (débayerisation en Ir = perte de résolution) Albéric
  4. Hello, J'ai vu dans les "nouveautés" du site de O.U. une monture pour les visuelleux / nomades / photo planétaire, etc : l'AZ Gti avec wifi et GoTo mais sans raquette, ni contre poids ! Une application sur son téléphone, un alignement et hop, ça suit tout seul les cibles (ça les trouve même puisque GoTo)... charge maxi de 5kg, donc pour petits instruments, mais pourquoi pas ? Quelqu'un connaît ? Essayé ? http://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/montures-azimutales/1946-monture-sky-watcher-azgti.html
  5. Salut à tous, Je ne crois pas que l'article ait déjà été cité dans le forum, mais en cherchant une solution pour utiliser SkySafari sur ma monture Skywatcher EQ6, j'ai trouvé ce petit module qui a du sortir récemment. https://www.maison-astronomie.com/montures/3879-adaptateur-wifi-pour-monture-sky-watcher.html Il n'est pas trop cher et m'a l'air de très bien remplir la fonction. En plus il est auto alimenté par la monture. Skywatcher propose une application qui sert également pour la nouvelle monture AZ GTi et qui sert de relais avec l'application SkySafari.
  6. Souhaitant exploiter un objectif zoom Sigma 55/200 inutilisé (Canon EF), avec les caméras "planétaires" à ma disposition. Pas eu le temps de bricoler un support, j'ai testé vite faite sur un arbre situé au loin à 800 m environ. J'ai choisi ces bagues pour le montage : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/bagues-adaptatrices/bague-adaptatrice-objectif-canon-ef-pour-camera-zwo-asi-1600-roue-efw_detail https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/accessoires-t2/porte-oculaire-31-75mm-et-50-80mm-pour-filetage-t2_detail J'ai choisi la version de 20 mm de haut. Montage A : Montage B : Montage C : Albéric
  7. Bonjour, quelqu'un a-t-il pu essayer ou des info sur ce hub qui semble prometteur ? ULTIMATE POWERBOX http://pegasusastro.com/products/ultimate-powerbox/ upb2 il semble il y avoir tous ce qu'il faut: alim 12 v avec soft pour gestion des résistances chauffantes 6 port USB gestion moteur pas a pas capteur de température et d'humidité 4 cables fournis et connexion prevues pour queue d'arronde il me semble que le prix soit contenu car il comprend tout , câble, capteur et alimentation. annoncé a 400 £ soit sensiblement celui du Mount Pro USB bon ciel,
  8. Oui , vous avez bien lu... pour telecharger le drivers (en BETA TEST) *et lire le tutoriel rdv sur le forum AVEX* https://www.avex-asso.org/forum/viewtopic.php?f=54&t=5806
  9. Salut la foule, Me voilà désormais l'heureux détenteur d'une caméra ZWO ASI 385 de béta-test avec le nouveau capteur Sony IMX 385, le grand frère de l'IMX 224. Résolution de 1936x1096 (2.1 Mpixels), pixels de 3.75 microns. Sensibilité annoncée comme équivalente à l'IMX224. J'avais fait un tableau de comparaison ici : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=148863 1- Présentation : La caméra et les accessoires sont livrés dans un carton blanc classique et fonctionnel. On trouve les accessoires standards livrés de base : – la caméra avec objectif all sky, – cable ST4 de guidage, longueur 2 m – Cache noir 31.75 – Nez au format M42-31.75 mm – Cable USB3.0, longueur 2 m – CD drivers/software et mode d'emploi. Ma caméra de test a été livrée avec un filtre Ir-cut devant le capteur. C'est une erreur, je l'ai signalé à ZWO. Il faut une fenêtre de protection qui ne filtre pas si on veut exploiter la grande sensibilité du capteur en Infra-rouge. 2-Soft : Pour l'instant, en attendant une version stable, seul Firecapture v 2.6 béta supporte l'ASI 385. J'ai bien eu un ou deux plantages mais globalement ça marche bien pour les fonctionnalités de base : cadence image, réglages caméra, enregitrement vidéo en SER. J'espère que SharpCap la supportera aussi à 100% rapidement. Pour l'instant, il ne gére la caméra que via ASCOM. OK pour l'autoguidage mais très insuffisant pour un usage normal planétaire/lunaire/Ciel profond poses courtes. 3- Champ comparé : Voici le gros avantage de l'IMX 385 sur l'IMX 224, un champ sensiblement plus important. De 1.3 Mpix on passe à 2.1 Mpix. Plutôt qu'un long discours, voici une comparaison sur une image concrète entre 3 capteurs de même techno 3.75 microns (mais de génération différente) : IMX185 : 1945x1225 (2.4 Mpix) IMX224 : 1305x977 (1.3 Mpix) IMX385 : 1936x1096 (2.1 Mpix) L'IMX385 reprend le format 16/9e de l'IMX290. On adore ou on déteste. Mais sur cet exemple, Saturne et ses satellites avec mon télescope de 300 mm, on voit clairement l'avantage de l'IMX385 sur le 224. Et au final, on ne perd que peu à l'IMX 185. C'est avantageux aussi pour "attraper" les satellites de Jupiter lorsqu'ils sont à proximité de la planète. Et en ciel profond, de toute façon tout supplément de champ est bon à prendre quelque soit le télescope ! 4- Cadences Image maximales : Là encore j'ai choisi de comparer des caméras ZWO intégrant l'IMX185, l'IMX224 et l'IMX385, c'est très parlant : Donc les cadences image sont juste un peu meilleures qu'avec l'IMX 185, logique si on considère que Sony n'a donc pas retravaillé ce point. L'IMX 224 reste encore nettement devant. Mais soyons réalistes, hormis pour la brillante Vénus, on n'exploite pas forcément 100% de ce potentiel, surtout avec un échantillonnage adapté à un capteur couleur en planétaire. Et pour avoir utilisé l'IMX 185 en planétaire (voir l'image du précédent paragraphe), je trouve que les cadences images de l'IMX385 sont bien étagées pour cette utilisation. 5- Bruit de lecture : Désolé mais pour l'instant je n'ai pas trouvé de solution pour mesurer correctement le bruit de lecture. Ca n'est pas faute d'avoir essayé pourtant ! Mais que ce soit avec le soft ISIS ou la soustration "manuelle" des Offsets/Flats, rien à faire, j'obtiens systématiquement des valeurs des valeurs très faibles, trop faibles, de l'ordre de 0.1 e- y compris à faible gain. Si quelqu'un a une solution, je suis preneur ! Faute de mieux, les valeurs attendues seront de toute façon proches de celles obtenues avec l'IMX 224. 6- Amp glow : C'est là que l'ASI 385 fait toute la différence par rapport à une ASI 185. L'électroluminescence ("amp glow") de l'IMX 185 était ingérable (QHYCCD avait réussi à le réduire le signal parasite manière significative mais il en restait encore trop). Sur l'ASI 385, ZWO a ajouté un circuit anti-amp glow qui se déclenche dès 1 seconde d'exposition pour l'imagerie du ciel profond en poses courtes. Et ce système est vraiment très efficace, le signal parasite est très fortement réduit, le reliquat reste vraiment très discret. Voici une comparaison avec l'ASI 224, j'ai l'ancienne version sans le circuit anti-amp glow. Sur l'ASI 385, à 990 ms, le circuit n'est pas actif. Mais à 1 seconde, il se déclenche. Sur un petit galop d'essai très rapide sur NGC7331 : 7- Premier essai : Malheureusement je n'ai pas pu faire d'images dignes de ce nom. J'ai à peine eu le temps de tenter un très rapide galop d'essai vendredi soir avant l'arrivée des nuages. Bon, c'est vraiment pas terrible mais je la poste quand même, heureusement la caméra vaut bien mieux que ça ! NGC7331, 17 poses de 5 secondes (seulement 1 min 25 secondes cumulés), RVB (caméra avec filtre Ir-Cut), pas de darks, traitement Iris/Photoshop vite fait, réduction 60% : Avec l'ASI 224 en ciel profond poses courtes, les darks étaient incontournables. Et même avec les darks, difficile de dépasser quelques secondes de pose. Là, avec un nombre suffisants de brutes on devrait presque pouvoir se passer de darks, même pour quelques secondes de pose. A vérifier une prochaine fois. Maintenant j'attends une meilleure occasion de pouvoir montrer le vrai potentiel de mon nouveau jouet ! Premières conclusions : Pour simplifier, je dirais que l'ASI 385 est une synthèse réussie de l'ASI 224 et de l'ASI 185. Donc une caméra polyvalente planétaire/lunaire/ciel profond en poses courtes. Plus de champ que l'ASI 224, c'est vraiment très appréciable pour les télescopes de plus de 250 mm ! Certes, je n'ai pas réussi à mesurer le bruit de lecture pour l'instant même si je ne doute pas de la performance de l'IMX 385 sur ce point. Hormis le filtre Ir-cut à remplacer, c'est facile, le seul petit bémol à mon sens, c'est le déclenchement du système anti-amp glow à 1 seconde. Perso j'aurais préféré que cela descende un peu plus bas à 750 ms ou mieux 500 ms pour exploiter au mieux les images des nébuleuses et amas globulaires brillants en poses courtes. Mais je suis très perfectionniste ! Quelques darks pour donner une idée du rémanent d'amp-glow : 1- EN POSES LONGUES : 2- EN POSES COURTES/MOYENNES à gain élevé : RESULTATS EN IMAGES : Albéric
  10. Bonjour à tous, Une nouvelle fois, QHYCCD innove, cette fois ci pour les mises en stations assistées. Traduction de translate.google : Parvenir à un alignement polaire de haute précision est pas un exploit facile. Vous pouvez passer beaucoup de temps sur elle encore vous ne savez pas si elle est vraiment bien aligné et vous ne savez jamais à quel point il est aligné. Après vous obtenez tout prêt et de commencer à prendre l'exposition, vous avez abordé la montagne par accident, vous devez redémarrer depuis le début, perfrom alignement polaire, l'alignement de trois étoiles, allez dans la cible et commencer à prendre à nouveau l'exposition. Vous pouvez perdre une heure à le faire et à votre consternation vous réalisez que le soleil se lève ... PoleMaster est une nouvelle invention de QHYCCD et il peut résoudre parfaitement ces problèmes. Il vous donne un moyen direct et simple d'aligner avec le pôle. Dans les deux minutes, vous pourriez obtenir une très grande précision de alginemnt polaire jusqu'à 30 secondes d'arc. Présentation de la technologie Comment faire pour obtenir le pôle bien alignée. L'idée la plus simple est juste de trouver le véritable point de nord et correspondre à sa position avec le centre de rotation de l'axe RA. La PoleMaster de QHYCCD emploie cette idée. Cet appareil peut être installé à l'avant de l'axe RA, Il utilise une caméra très sensible pour capturer l'image du ciel du nord. La sensibilité est beaucoup plus élevée que l'œil nu, de sorte qu'il peut voir non seulement le Polaris, mais aussi une certaine étoile faible à proximité. Basé sur les emplacements de ces étoiles, il peut calculer la position de la vraie position du pôle nord. Avec des méthodes sophistiquées de la PoleMaster peut également détecter le centre de rotation de l'axe RA. Il va marquer les deux points sur l'écran, l'un est le centre de rotation RA, un autre est le point polaire virtuel. Vous pouvez ajuster la monture et les laisser se chevauchent puis le pôle est bien aligné. Pour comparer l'ancienne technologie de l'alignement polaire. Les avantages de PoleMaster sont: Rapide, facile et confortable: Vous ne devez pas faire tourner le télescope pour certains postes pour permettre à la portée polaire pour voir le ciel. Vous ne devez pas allonger ou de squat pour ajuster la monture. Vous ne devez éteindre toutes les lumières et d'observer à travers le viseur polaire soin de trouver l'étoile polaire. Vous ne devez pas entrer la date et l'heure, tourner le montage à un angle étrange. vous ne devez régler la balance horizontale plus. Haute précision. La résolution de pixel de cette PoleMaster est env .. 30arcsec / pixel. Le capteur d'image elle-même peut être considéré comme une bonne règle. Beaucoup plus précis et plus sensible que l'oeil nu. En meilleure condition, il peut obtenir une précision pôle jusqu'à 30 secondes d'arc. Large champ. Facile à trouver l'étoile du nord. Le PoleMaster a un champ de vision de 15 * 10 degrés. Vous pouvez trouver l'étoile polaire facilement. Peut être installé sur tout. PoleMaster montage peut installé sur toute monture. http://www.qhyccd.com/PoleMaster.html#PoleMaster Bref une excellente idée...vivement les premiers tests en espérant qu'ils soient concluants. EDIT : Je viens de demander à QHYCCD : Prix de 199 dollars !
  11. bonsoir, Quelqu'un a-t-il déjà essayé cet appareil ? si oui, est-ce efficace ? merci
  12. http://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p9739_Bresser-Refractor-Messier-AR-102L-1350---Optical-Tube-Assembly.html 259€
  13. bonjour a tous je ne sais pas si je suis sur le bon blog voila je possede un telescope meade lx90 ,mais la raquette me pose probleme,tres souvent affichage completement erroné et impossible de recherche un objet ou faire un reglage.je possede une 2e raquette en panne ,celle ci quand on recherche un objet ,le cadre bien et commence a le deplacer automatiquement et le sort du champ de vision,si bien que je ne peut plus utiliser mon lx90,je n'arrive plus a trouvé d'autostar,il y a t'il a votre connaissance un sav qui puisse me les remetre en ordre de marche,oui bien existe t'il un schema des ces raquettes,oui tout autre solution merci de vos reponce
  14. Salut les gens, A la recherche, d'une solution pour remplacer ma table équatoriale, je suis tombé sur ca! http://www.skywatcher.com/product/dob-12-synscan-upgrade-kit/ Avec une petite modif pour nos dobson DIY, ca doit le faire:) A quand pour le marché français.... Pascal
  15. Alors que la perspective d'une nouvelle lunette ED de 150mm chez Skywatcher a déjà été évoquée ici, la nouvelle 72ED fait son bonhomme de chemin en toute discrétion. En flânant au hasard des méandres du web, à la recherche de nouvelles indiscrétions quant à cette nouvelle venue, quelle ne fût pas ma surprise de la trouver déjà au catalogue d'un site russe pour 32990 roubles...soit 482 euros! https://www.4glaza.ru/products/sky-watcher-truba-opticheskaya-evostar-bk-ed72-ota/ Cela semble donc se préciser, même si on n'en trouve aucune trace ailleurs que sur les forum et sur un billet du site SW italien. Reste à voir le prix pour chez nous, ce site russe semble très cher, le dob 200 à 550€ par exemple. Colliers et valise inclus si on en croit la traduction, désolé je ne lis pas le russe et le parle encore moins Quoi qu'il en soit la concurrence va être rude, beaucoup ont déjà sorti leur 72/420, AT, TS, WO...
  16. Bonjour les nomades, Quelqu'un a-t-il déjà essayé la monture de voyage Fornax Lightrack 2 ? http://fornaxmounts.com/products/lightrack/lightrack-ii-mount-full-set.html A comparer avec l'Astrotrack : mieux ou moins bien...... ?
  17. Bonjour à tous, Tout est dans le titre. Est-ce qu'un participant au forum pourrait m'expliquer quelle est la différence entre les oculaires XWA Perl et les oculaires XWA Kepler? Mis à part le prix bien sûr. Par exemple, on peut trouver sur le site de Loisir Plaisir l'oculaire XWA PERL 100° 20mm à 379€ et l'oculaire XWA Kepler 100° 20mm à 304€. Pourtant, quand on lit les caractéristiques et quand on regarde les photos ils ont l'air identique, exception faite de l'étiquette. Je sais que fonction de certains site marchand le prix peu changer, mais là on est sur le même site. C'est donc qu'il y a une différence. Merci pour vos réponses et bon ciel à vous.
  18. Bonjour, Toujours dans la série de tests sur mon nouveau matos pour l'éclipse usa 2017, voici celui qui est censé "éclipser" mes anciens précieux la focale fixe canon 400mm f 5.6 et le canon 200mm II f 2.8. Le Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM, il est lourd 1,6 kg mais il est stabilisé. Il est monté via une bague sigma MC-11 sur un boitier A7rII, la stab marche du tonnerre. Son piqué semble égaler voir un peu surpasser mon vénérable 400mm f 5.6 ! ça m'a décidé à le vendre ainsi que le 200mm pour alléger mon sac, enfin prendre moins de place dans le sac. Les tests comme lenstip http://www.lenstip.com/439.7-Lens_review-Canon_EF_100-400_mm_f_4.5-5.6L_IS_II_USM_Coma__astigmatism_and_bokeh.htmldonnent d'excellents résultats pour la coma mais j'ai profité d'une éclairicie hier soir pour vérifier tout cela sur le ciel. Je précise que la monture est une petite skywatcher adventurer qui a un peu de mal à encaisser ce mastodonte. J'ai limité mes poses à 13 s. On commence à 100mm (ouverture : f 4.5) : cliquez sur l'image pour agrandir canon 100mm f 4.5-1 Une mosaique au centre et dans les coins : canon_100mm_f_4_5_1_mosaic Comme ce n'est pas exempt de tout reproche (astigmatisme, AC), fermons d'un cran à f 5 : canon_100mm_f_5_1_mosaic Passons à 200mm (ouverture : f/5) canon 200mm f 5-1 canon_200mm_f_5_1_mosaic Passons à 300mm (ouverture : f/5): canon 300mm f 5-1 canon_300mm_f_5_1_mosaic Et enfin à 400mm (ouverture f/5.6) : canon 400mm f 5.6-1 canon_400mm_f_5_6_1_mosaic
  19. Bonjour, Intrigué par cet article de Futura Science, je viens ici recueillir des avis éclairés sur ce qui est présenté pas moins comme une révolution pour l'astronomie amateur. Simple affichage publicitaire ? Réel intérêt pour une nouvelle et plus large pratique de l'astronomie ? http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-nouveau-telescope-revolutionner-astronomie-amateur-68117/ Sans doute est-ce un peu prématuré tant que ce matos n'est pas commercialisé et/ou essayé, mais peut-on déjà tenter d'expliquer les principes qui permettraient d'obtenir de tels résultats ? Eventuellement, il serait toujours le temps de revenir à ce topic lorsque ce télescope sera sur le marché. Merci d'avance.
  20. Hello, Annonce de Takahashi, une 60 bien corrigée on dirait, et pouvant être "longue"... http://www.takahashijapan.com/ct-news/news_topics/newst_170301_foa-60.html Ne pas avoir peur d'utiliser Gogole translate et de l'imagination
  21. Salut les astralternatifs! Cela bouge pas mal du côté du visuel assisté et consorts; et les Frenchies ne sont pas en reste. Nous avons déjà vu le projet Stellina et eVscope, accompagnés de looooongues discussions sur l'intérêt de ces approches. On se situe donc à mi-chemin entre du visuel et l'astrophoto, avec un équipement "sans prise de tête". (pour usage perso et ayant déjà de tout en télescopes goto, j'opterais plutôt pour un sony a7s...) Je suis tombé sur un nouveau projet, également initié par des Français (mais je n'ai pas trouvé de site en français...): Stargazers Space. https://www.stargazers.space/BlogEngine/ La différence par rapport au remote "traditionnel" style iTelescope: la simplicité pour l'utilisateur. La différence essentielle par rapport à Stellina et eVscope: il s'agit de visuel assisté (avec option photo) en remote (et sans devoir investir dans du matos). C'est-à-dire qu'au lieu d'être à côté de l'engin avec sa tablette, on y va de n'importe où...et "l'engin" se trouve sous de bons cieux, voire des cieux inaccessibles sans voyage coûteux (je pense à l'Australie). Cela se fait via une appli. Voici une présentation en français du projet: Ce projet m'intéresse pour deux raisons: - personnelle: découvrir des objets du ciel austral d'une façon plus vivante qu'en regardant des photos sur internet ou DVD Hubble. - professionnelle: proposer une alternative aux visiteurs de l'observatoire quand les conditions météo ne sont pas bonnes. (en général, quand il y a des nuages sur le Maroc, il y a un anticyclone sur l'Espagne/Sud de la France, où est installée une coupole Stargazers). Un crowd-funding a été lancé; avec ci-dessous le lien avec des informations plus complètes (en anglais): http://bit.ly/SGSKS17NS Vive l'astro! Que ce soit en visuel direct, en photo, en "VA" ou le tout en remote! Patte.
  22. Bonjour à tous, Derrière ce titre racoleur j'aimerai l'avis des spécialistes sur cette nouvelle cam de ZWO Sur le papier ça a l'air très alléchant ... https://astronomy-imaging-camera.com/zwo-news/asi294mc-pro-first-14bit-43-cooled-color-camera/ Est-ce que avec un filtre L, vous pensez qu'on arrive à quelque chose de proche au LRVB sur les galaxies par exemple ? Merci pour votre analyse ...
  23. hello un nouveau focuser chez Optec: TCF-Leo Specifications Overall Thickness: 1.25" (31.8mm) to 1.6" (40.6mm) Focuser Travel: 0.35" (8.9mm) Focuser Midpoint: 1.425" (36.2mm) Total Step Travel: 112,000 steps Step Resolution: 0.08 microns Weight: 1lb. 14 oz. (0.85 kg) Payload Capacity: 20-lbs. (9 kg) http://www.optecinc.com/astronomy/catalog/tcf/19740.htm le prix de 1295 dollars US le place en dessous du tarif du FLI PDF. quelqu'un a des retours ou en a entendu parler? a+ Eric
  24. Bonjour à tous, quelqu’un a t’il déjà testé cette monture ( ou accessoire de monture ) pour de la photo grand-champ à l’apn? https://www.astroshop.de/fr/montures-ultra-portables/monture-omegon-mini-track-lx2-set/p,56106 J’avoue que le prix, la portabilité et le côté «* pas besoin d’une centrale électrique pour faire de la photo astro sont très tentant. Je suis preneur de tous les retours d’experience. Merci d’avance
  25. Le successeur du Canon EOS 6D vient d'être officiellement dévoilé ce matin par Canon : https://store.canon.fr/canon-eos-6d-mark-ii-boitier-nu/1897C027/ "wOkiWVv5SrU" via YouTube ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash "yjDLFBx9e5k" via YouTube ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash Il est en pré-commande au prix de 2 119,99 €, livraison début août. Les premiers tests (sur des boitiers non définitifs) : Focus numérique.com https://www.focus-numerique.com/reflex/tests/canon-eos-6d-mark-ii-3365.html Les numériques.com http://www.lesnumeriques.com/appareil-photo-numerique/canon-eos-6d-mark-ii-eos-6d-ii-p39933/canon-eos-6d-mark-ii-retour-petit-reflex-24x36-mm-modernise-n64451.html Il a un nouveau capteur de 26,2 Mo (20,2 pour son ainé) --> photosites de 5,74 contre 6,55 pour le prédécesseur). Toujours un seul emplacement de carte mémoire. Une nouveauté avec un écran orientable et tactile. On va attendre des tests complémentaires pour voir vraiment ce qu'il a dans la ventre. Edit : Times lapses astrophoto de ce Mark II "IBMP7OsmcMc" via YouTube ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash Edit : nouveaux tests avec quelques photos à 40.000 iso : "-n9ujy0LFog" via YouTube ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash Edit : Une une vidéo sur la fonction Time Lapse : "gzIOoQklNAQ" via YouTube ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.