halo666

Où installer une base lunaire habitée ?

Messages recommandés

La NASA qui s'est lancée dans un ambitieux programme de retour de l'homme sur la Lune prévoit un premier débarquement dès 2018. A la différence de l'épopée des missions Apollo, les Américains ont décidé de s'installer de façon durable sur la Lune, pour d'une part l'explorer, y faire de la science, et d'autre part préparer la première mission habitée vers Mars et débuter des études exploratoires de l'exploitation des ressources lunaires.

 

Mais où débuter cette colonisation et installer les premières structures habitables ? Il s'agit de choisir une région où les ressources disponibles à même de soutenir une activité humaine sont facilement exploitables. Dans l'immédiat, les ressources à exploiter en priorité sont l'oxygène, l'eau et la production d'énergie. Si dans un premier temps l'oxygène et l'eau seront acheminés depuis la Terre, la production d'énergie devrait démarrer rapidement après l'installation des premiers modules, voire du module lunaire du CEV des premières missions qui pourraient rester en activité plusieurs semaines sur la Lune.

 

Pour produire de l'énergie, la NASA a besoin d'une région suffisamment ensoleillée. Il faut savoir que sur la Lune, le jour dure un peu plus de 27 jours terrestres. Pendant cette période, le Soleil est constamment au-dessus de l'horizon pendant un peu moins de 14 jours. Après son coucher, il fait nuit pendant une période équivalente. Mais, il existe des régions où le Soleil est pour ainsi dire constamment visible. Les pôles sont un emplacement de choix. Mais, si la Terre est inclinée sous un angle d'environ de 23 degrés la Lune l'est de seulement 1 degré. Cette faible inclinaison fait que les sommets de quelques cratères connaissent de longues périodes d'ensoleillement.

 

La sonde Clémentine de la NASA qui a tourné autour de la Lune pendant trois mois en 1994 a identifié des sites polaires constamment illuminés par le Soleil pendant l'été lunaire et jusqu'à 80 % le reste du temps. Notez que la sonde Smart-1 de l'Agence spatiale européenne doit déterminer si la lumière solaire est suffisamment présente aux niveaux des pôles lunaires au cours de l'hiver lunaire. Ainsi Smart-1 a découvert un site très lumineux qui se situe à 15 kilomètres du pôle nord. Bien que cette région soit peu touchée par le Soleil, on remarque un rempart de cratère suffisamment haut pour que le Soleil puisse l'illuminer.

 

Ces régions polaires sont propices à l'établissement d'une base lunaire. Leur exposition au Soleil est suffisante pour faire fonctionner de petites usines de production d'énergie à partir de panneaux solaires, d'autant plus que la technologie est bien maîtrisée. Ces régions ne sont pas soumises à des changements de température trop brutaux, entre le entre le jour et la nuit. Elles offrent une certaine stabilité de la température. Si au niveau de l'équateur, la température peut passer de - 170 °C à + 110 °C, ce qui est difficilement vivable, au niveau des pôles on note des températures d'environ - 30°C. A de telles températures, la NASA est parfaitement capable de mettre en place de petites stations solaires capables de maintenir des habitats chauffés à 20 °C.

 

La fourniture d'énergie sera plus difficile l'hiver. Ainsi, les activités seraient cantonnées aux alentours les plus immédiats de la base tandis que l'été des missions d'explorations seraient envoyées très loin de ces bases, jusqu'à des centaines de kilomètres autour.

 

Les régions polaires présentent également un autre avantage. On sait que certains planchers de cratères sont constamment à l'ombre du Soleil. De nombreux scientifiques supposent que des réservoirs substantiels de glace d'eau existeraient et seraient assez facilement exploitables.

 

Des astronomes envisagent même la construction d'un très grand observatoire lunaire. Il serait situé à plusieurs dizaines de kilomètres de façon à ne pas être affecté par les rayons du Soleil. Cet observatoire serait dédié à l'observation du ciel profond et fonctionnerait sans surveillance. La Lune ne possède pas d'atmosphère de sorte que la lumière du Soleil n'est pas dispersée, ainsi des observations sont possibles même la journée.

 

La Lune une étape avant Mars

 

Ce retour sur la Lune n'est qu'une étape avant la conquête de Mars par l'homme. Les missions lunaires qui seront envoyées autour et sur la Lune seront, pour certaines, utilisées comme bancs tests (ou bancs de teste) pour les missions habitées à destination de Mars. Elles valideront des concepts, des profils de missions et les nouvelles technologies nécessaires pour ces missions martiennes. La NASA veut optimiser au mieux l'utilisation de mission robotiques et humaines afin de les dupliquer pour la Planète rouge.

 

Réseau de communication

 

Enfin, la NASA veut mettre en place un réseau de communication lunaire et démontrer la faisabilité de l'utilisation de la Lune comme base de lancement pour des missions robotiques planétaires. Quant on sait que la puissance requise pour s'échapper de l'attraction lunaire est de 1/6 de celle de la Terre on comprend mieux l'intérêt d'utiliser notre satellite comme point de départ pour l'exploration du Système Solaire.

 

 

 

 

 

Concepts exploratoires d'installations humaines sur la Lune

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais compris l'intérêt d'utiliser la lune comme point de départ pour l'exploration du système solaire.

 

Car faudrait de toute façon acheminer le matos de la Terre vers la Lune alors...

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

halo je ne pense pas que c'est toi qui a écris ce texte. Il serait donc intéressant d'en dévoiler la source...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suis d'accord avec Patte. Le projet semble bien ficelé, mais la partie qui prévoie d'utiliser la Lune comme "tremplin" vers Mars, me semble grotesque.

 

Sinon, énième projet du genre, croisons les doigts pour que, pour une fois, ce ne soit pas de l'encre (ou des pixels ici) en l'air.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos de l'observatoire, je plains l'équipe de nettoyage qui sera chargée de dépoussiérer l'engin après le passage de l'équipe d'entretien.

 

Patte-sceptique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pitié, ne crie pas........ :s Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Takaya voulait t'expliquer qu'il est largement préférable d'écrire en minuscules... c'est plus facile à lire et moins agressif.

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(texte cité)

Takaya voulait t'expliquer qu'il est largement préférable d'écrire en minuscules... c'est plus facile à lire et moins agressif.

Merci.

ok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut à tous :p

 

sait pas a cause de la gravitée par hasar :?:

 

cella permetrait d'utiliser moins d'espace pour le carburent et donc d'augmenter la place pour les vivre ou pour l'espace vital des cosmonautes :?:

 

Qu' en pensez vous :question:

 

à+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(texte cité)

Je n'ai jamais compris l'intérêt d'utiliser la lune comme point de départ pour l'exploration du système solaire.

 

 

Toujours une question d'argent :confused: :

 

je m'explique, pense au pognon que ca coûte pour qu'un satellite quitte l'attraction terrestre : il doit être lancé a plus de 40 000 km/h. :waaarg:

 

A cette vitesse il faudrait moins de 40 secondes pour relier la distance lyon-paris :b:

 

Alors ca revient moins cher de tout foutre sur la Lune une bonne fois pour toutes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et ça arrive comment sur la Lune à ton avis?

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis tout ta fai d accord avec toi mai s il fon une ponpe a essence spatial sur la lune la sa sera avantageux enfin :?: je croi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, il suffit pour faire la pompe à essence d'amener beaucoup de matériel sur la lune...

Dans le cas d'une unique, ou de quelques missions martiennes, je pense qu'un passage par la lune n'a absolument aucun intérêt financier.

Dans le cas d'une volonté d'exploration globale du système solaire pourquoi pas (et encore les astéroïdes seraient peut-être mieux...) mais on en est loin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(texte cité)

je suis tout a fait d'accord avec toi' date=' mais si ils font une pompe à essence spatiale sur la lune là ca sera avantageux enfin :?: je crois

 

Essence Spatiale :?: tu crois que ca irait dans ma nouvelle voiture :mdr:

 

S'il te plait relis toi avant de poster, et si pas de chance t'es pas fortiche en français, mais au moins la ponctuation, c'est plus agréable à lire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(texte cité)

Oui' date=' il suffit pour faire la pompe à essence d'amener beaucoup de matériel sur la lune...

Dans le cas d'une unique, ou de quelques missions martiennes, je pense qu'un passage par la lune n'a absolument aucun intérêt financier.

Dans le cas d'une volonté d'exploration globale du système solaire pourquoi pas (et encore les astéroïdes seraient peut-être mieux...) mais on en est loin...

[/quote']

oui mais comme il veulent s installer aussi sur mars je pense que c est pas que pour le tremplin c est aussi pour s entrainer

 

(texte cité)

Essence Spatiale :?: tu crois que ca irait dans ma nouvelle voiture :mdr:

 

S'il te plait relis toi avant de poster' date=' et si pas de chance t'es pas fortiche en français, mais au moins la ponctuation, c'est plus agréable à lire ;)

[/quote']

oui excuser moi pour ce male entendu manque attention

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est pas con ce qu'il dit à propos de la pompe à essence : partant de la terre, il faut disons X tonnes de carburant, propergols ou trucmuches. Si on passe par la lune, on va en cramer au final peut être plus, mais la fusée elle-même, celle censée pousser jusqu'à mars, devra en embarquer bien moins... On consomme plus, mais la fusée finale en prend moins pour son compte.... C'est peut être donc plus facile à faire

 

edit: of course il s'agit pas de re-remplir la même fusée sur la lune ....

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ou bien je ne pige que dalle ou bien je parle dans le vide: pour faire décoller un fusée de la Lune faut d'abord l'amener sur la Lune.

 

Un second décolage d'à partir de la Lune coûtera encore 1/6 supplémentaire (minimum oeuf corse, faut encore compter la plate forme et tout le bazar)

 

Je pense que je vais zapper ce topic, de toute façon, la "reconquète" on en a déjà bien discuté de façon constructive...

 

:jesors:

 

Patte.

 

Quoique non, je modifie, le topic du départ était d'éventuellement cogiter sur l'endroit (hypothétique) d'installation d'une base lunaire, ce qui reste intéressant malgrè tout.

 

:a:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

représentes toi plein de fusées, qui consomment un max, qui vont sur la lune avec des bouts de fusée.

On y assemble une fusée plus grosse qui fera lune mars.

 

En quantité de carburant, on consomme largement plus. MAIS il aurait été très dur de faire un engin capable de faire terre-mars d'une traite, alors qu'il sera peut être plus facile de faire un engin capable de faire lune-mars d'une traite

 

tu vois ce que je veux dire?

On n'économise rien, sinon de la place sur la fusée pour mars (et c'est essentiel)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(texte cité)

représentes toi plein de fusées' date=' qui consomment un max, qui vont sur la lune avec des bouts de fusée.

On y assemble une fusée plus grosse qui fera lune mars.

 

En quantité de carburant, on consomme largement plus. MAIS il aurait été très dur de faire un engin capable de faire terre-mars d'une traite, alors qu'il sera peut être plus facile de faire un engin capable de faire lune-mars d'une traite

 

tu vois ce que je veux dire?

On n'économise rien, sinon de la place sur la fusée pour mars

[/quote']

de toute façon s il ont dit qui ferait lune mars c est qui sont pence a toute les solutions je pense

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh assembler une fusée lune-mars sur la lune donc,

me semble du domaine impossible: si déjà ici sur Terre les syndicats sont contre la délocalisation vers les pays de l'Est,

que dire d'une délocalisation vers la Lune, où il n'y a pas encore de bureaux de syndicats?

 

Bon, sur ce je sors, oui j'ai lu la charte WA...

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(texte cité)

si déjà ici sur Terre les syndicats sont contre la délocalisation vers les pays de l'Est' date='

que dire d'une délocalisation vers la Lune, où il n'y a pas encore de bureaux de syndicats?

 

Bon, sur ce je sors, oui j'ai lu la charte WA...

 

Patte.

[/quote']

:lol::lol::lol::lol::p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

je pense que si ils ont dit qui se servirait de la lune comme "tremplin" vers Mars c est qu il a des raisons et le jour ou y aura des syndicats sur la lune :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Halo666, ils disent ceci, ils disent cela...pas oublier qu'ils prêchent pour leur propre chapelle, quel sont les intérêts des "ils" que tu cites?

 

Faut rester critique, un livre à conseiller, un autre son de cloche donc: Serge Brunier, "Impasse de l'espace" (Seuil)

 

Mais rien ne nous empêche de rêver bien sûr et de rester dans le monde merveilleux de l'enfance.

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.