Fred_76

Plaque à flat

Recommended Posts

Bonjour

 

Après avoir fait une boite à flat dans le bouchon de mon télescope, je me suis lancé dans la réalisation d'une plaque à flat, plus versatile (jusqu'à un télescope de 250 mm de dia).

 

J'ai acheté sur AliExpress (un concurrent d'eBay) une feuille électroluminescente de 30x30 cm. Prix : 22 EUR port inclus.

 

Après 1 mois d'attente (ça vient de Chine), la feuille est arrivée. Attention, si vous demandez ce genre de produit, exigez un emballage solide, la feuille bien à plat (et pas enroulée), en sandwich entre deux épaisses couches de carton. Ma feuille était bien à plat, mais elle a subit un petit impact qui l'a marqué à un endroit : elle a une tache un peu assombrie quasiment en plein milieu...

 

J'ai acheté une plaque de carton mousse (4.5 EUR dans une boutique de déco), et me voici parti dans le bricolage.

 

D'abord un support en carton mousse pour y coller la feuille EL avec du scotch double face.

 

Puis j'y ai collé, toujours au double face, une plaque de plexi blanc opale de 5 mm d'épaisseur, récupérée dans un ancien écran médical pour lecture de films radiologiques. Pour couper le plexi, il faut faire un trait au cutter très marqué de part et d'autre du trait de coupe, puis plier la plaque contre une arête vive placée sous le trait de coupe. Ca casse net et droit. A la scie, c'est mission impossible.

 

Enfin, une autre couche de carton mousse avec un trou au diamètre extérieur de mon télescope. Voilà le résultat :

 

10293-1381788965.jpg

 

La feuille EL seule émet une lumière bleutée mais la plaque de plexi filtre un peu le bleu et au final j'ai une image assez homogène dans tous le spectre : R=1.25, G=1.00, B=1.05. C'est bien meilleur qu'avec le fil EL qui était très pauvre en rouge et très riche en bleu. L'éclairage est aussi plus homogène et bien lumineux, plus qu'avec le fil EL. Les petites imperfection de la feuille EL (petites tâches noires) sont gommées par la diffusion effectuée par la plaque de plexi.

 

Prix total : 26.5 EUR (près de 10x moins cher qu'un Aurora...)

 

J'aurais pu faire moins cher avec 4 LEDs blanches dans une traditionnelle boite à flats, mais ça prend bien trop de place à mon avis. Ma plaque à flat mesure 30 x 35 cm pour 15 mm d'épaisseur.

 

Il n'y a plus qu'à tester pour de vrai !

 

A+

 

Fred

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est avec l'alim. Elle ne permet pas de faire varier l'éclairage. On pourrait la bricoler pour ça.

 

Je pense qu'il suffit de changer la fréquence en installant un switch sur différents condensateurs. La modif de tension d'alim ne permet pas de faire varier l'éclairement de façon convaincante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La difficulté avec les capteurs à obturateur c'est qu'il faut poser suffisamment longtemps pour atténuer l'effet de masque de l'obturateur. Si on veut rester dans les valeurs moyennes de l'histogramme, il faut avoir juste la luminosité qui va bien. Je faisais ça à l'aube ou au crépuscule avec des poses de 3 ou 4s, le bon moment pour faire ces flats dure quelques minutes.

Je n'ai pas trouvé de feuille lumineuse bon marché sur internet.

J'ai acheté un écran à flat à intensité réglable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je veux réduire l'intensité de mon écran, il me suffit d'ajouter des feuilles de calque entre l'écran EL le la plaque de Plexiglas...

 

La difficulté avec les capteurs à obturateur c'est qu'il faut poser suffisamment longtemps pour atténuer l'effet de masque de l'obturateur.

 

Un écran EL est alimenté entre 400 et 600 Hz. Il faut donc prendre ses flats à des vitesses de 1/100e s au plus vite histoire d'avoir au moins 4 à 6 cycles dans la pose. En posant 1/10e ou 1/5e de seconde, on cumule entre 40 et 120 cycles sur une pose ce qui est suffisant pour avoir une bonne répétabilité des poses. Avec des obturateurs d'appareils photos, ce n'est pas un problème, ils sont très très rapides (1/1000e s voir plus). Avec les obturateurs de caméras CCD, c'est différent mais je ne sais pas comment ils font.

 

 

edit : J'ai cherché un peu sur le net comment faire varier l'intensité lumineuse des écrans EL. Ce n'est pas si simple car il n'existe rien de bien scientifique dans leur fabrication. La qualité est très variable d'un fournisseur à l'autre, c'est un peu du fait maison dans un coin du garage.

 

Tension et fréquence d'alimentation

Un écran EL est alimenté en courant alternatif de 50 et 200 volts à une fréquence de 50 à 1000 Hz. La zone normale d'utilisation, qui maximise la durée de vie est plus communément 50-150 V / 400-600 Hz.

 

Au delà d'une certaine fréquence (environ 1000 Hz), la feuille "décroche" et s'éteind. La fréquence influe notablement aussi sur la couleur de l'écran.

 

La tension d'alimentation a aussi un effet sur la luminosité, mais bien moins que la fréquence. Cette tension est obtenue en général par l'intermédiaire d'un petit transformateur à bobinages. Donc en faisant varier la tension d'alimentation de l'inverseur, on fait varier proportionnellement la tension de sortie. Toutefois, en dessous de 50 V (environ) en sortie, la plupart des feuilles EL s'éteignent.

 

Durée de vie

Attention, en augmentant la tension et surtout la fréquence, on réduit notablement la durée de vie du panneau. Il est préférable de faire varier la tension que la fréquence pour cette raison. La luminosité du panneau diminue plus il est utilisé. Il perd la moitié de sa puissance lumineuse après 1500 à 2500 heures d'utilisation (selon qualité des composants et tension/fréquence). Ca laisse quand même du temps pour faire nos flats !

 

Un peu de doc : http://ch00ftech.com/wp-content/uploads/2012/05/EL_Parallel_Panel_Technical_Data_sheet.pdf

 

Effet de la température

 

J'ai aussi remarqué une chose. Un ecran EL est très sensible à la température. J'ai posé ma mais dessus pendant 30 secondes et ensuite allumé l'écran. Sur cette photo, on voit très bien l'empreinte de ma main ressortir plus lumineuse que le reste. Ici la photo a été prise sur la feuille EL nue. Je n'ai pas ce problème avec l'écran à flat une fois assemblé car le carton mousse ou la plaque de plexi isolent la feuille de la température de ma main.

 

10293-1381839152.jpg

on voit dans la paume de la main la tâche assombrie causée par l'impact qu'a reçu la feuille pendant le transport...

 

Cela impose de stocker l'écran à flat EL dans un endroit où la température est homogène. Cet effet est bien sur amorti quand la feuille EL est prise en sandwich entre des plaques épaisses (carton mousse, plaque de plexi).

 

Prix

J'avais demandé un devis pour un écran plus grand, 15x15" (pour un C14). La réponse était :

1. coût unitaire pour le matériel (y/c inverseur) $39/pc

2. fabrication du moule : $60

3. frais d'expédition par DHL dans une boite renforcée et plate : $60

 

Total : $159/pc (pour 1 pièce), $99/pc (pour 2 pièces), ..., $63/pc (pour 5 pièces)

 

A+

 

Fred

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 euros c'est avec l'alim ?

Elle permet de faire varier l'éclairage ?

 

On trouve des régulateurs de tension pour une poignée d'euros sur eBay. Il suffit d'installer ce régulateur avant l'inverseur 12 V DC > 110 V AC. La tension de sortie de l'inverseur est proportionnelle à la tension d'entrée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca n'est peut-être pas très simple de fabriquer un onduleur à tension variable entre 50 et 200V ou à fréquence variable entre 400 et 600 HZ à partir d'une tension continue de 12v ou de 200 V AC.

Pour une CCD type 383 à obturateur, en dessous de 3 ou 4 secondes de poses, l'obturateur qui masque un coin de l'image devient visible. C'est pour cela qu'il faut une luminosité faible et réglable pour rester dans la bonne partie de l'histogramme.

Le Geoptik permet cela.

Mais pour un APN ou une camera sans obturateur, ton écran est bien vu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Fred, je viens sur ce fil car je me suis bricolé la même boite à flat grâce au tuto sur le site de ton club (celle avec le fil EL dans le cache du télescope). L'idée m'avait énormément séduite car ingénieuse et pratique. Pour un 150, le fil de 3 mètres est parfait. Pas de soucis d'uniformité de l'illumination mais je suis tout de même revenu ces derniers temps aux flats sur l'écran blanc du pc. La faute à quoi? Ben cette dominante bleu... Pas de souci lors de mes premières cibles (des galaxies, mais c'était un hasard) puis est venu le moment de traiter la nébuleure de l'Iris, avec son beau bleu au centre. Et là, quel galère, j'ai eu l'impression que les flats ont fait partir pas mal de bleu sur l'image finale. Idem avec les Pléiades.. Donc, moi qui suis loin d'être un expert, je dirai oui pour les fils ou les plaques EL mais ça depend de la cible, en cas de bleu trés présent sur l'image, je fait mes flats autrement.

Tu n'as jamais eu ce souci? ça vient peut être de moi, aussi...

 

Amicalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas besoin de fabriquer ça, tout existé pour pas grand chose :

- un variateur 12V courant continu vers 1-12V : 5€

- l'inverseur qui multiplie la tension de sortie du précédent par 9 ou 10 en alternatif à une fréquence (qui est ce qu'elle est)

 

Et voilà.

 

Se bricoler un onduleur à tension et fréquence variable, c'est à mon avis un luxe cher et inutile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai des souvenirs lointains de mon ancien métier mais pour fabriquer une tension alternative à partir de 12V, le moyen actuel le plus simple et le moins cher c'est un petit onduleur type caravane.

Avec 12V à l'entrée ça fonctionne mais en réduisant la tension, en dessous d'une certaine valeur 8, 10V ? ça ne fonctionnera plus parce que l'électronique qui commande le découpage du courant ne sera plus suffisamment alimentée en tension. On pourrait faire varier la tension en sortie avec un transfo variable.

Mais ça commence à ressembler à une usine à gaz...

Et puis la fréquence est fixe et insuffisante.

On trouve sur le net des circuits d'alimentation de panneaux électroluminescents mais c'est de l'électronique un peu élaborée. Je n'ai pas trouvé de montage qui permette de faire varier l'intensité lumineuse.

Qu'appelles-tu inverseur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'inverseur c'est ça :

 

12V+%C3%A0+120V+Tension+en+circuit+inverseur.jpg

 

Ils sont vendus avec le fil ou le panneau EL.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu n'as jamais eu ce souci? ça vient peut être de moi, aussi...

J'ai aussi constaté que l'excès de bleu par rapport au rouge était gênant. C'est pour ça que je me suis fait un panneau EL, histoire de voir. Celui que j'ai acheté est bien plus équilibré dans son rendu de couleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour l'inverseur c'est ça :

 

12V+%C3%A0+120V+Tension+en+circuit+inverseur.jpg

 

Ils sont vendus avec le fil ou le panneau EL.

 

C'est un oscillateur à deux transistors ou bascule flip flop, alimenté par une batterie 12v et chargé par un transfo qui délivre 120V alternatif.

En anglais inverter ou onduleur (rudimentaire).

Il faudrait abaisser la tension d'entrée et voir jusqu'à quelle tension le montage continue à fonctionner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

J'ai essayé de mettre un simple variateur PWM en amont de l'alimentation en 12V de l'inverseur. Et bien ça marche très bien !

 

J'arrive ainsi à baisser l'intensité lumineuse de l'écran EL en jouant sur le potentiomètre du variateur PWM. La luminosité décroît en passant par des phases instables où l'écran EL se met à clignoter (normal on a deux oscillateurs pas en phase). Mais à certains réglages, il n'y à plus d'oscillation et l'intensité est stable. On dispose ainsi d'une bonne poignée d'intensités différentes pour faire ses flats.

 

Édit - ça dépend des inverseurs. Un de mes inverseurs a ce phénomène de battement quand on fait varier la fréquence du PWM. L'autre non, sa luminosité varie continûment.

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fais gaffe, deux oscillateur en résonance ça peut faire boum...

 

Boum comment ? Un condensateur qui explose ? Le transfo qui a les fils qui se touchent ?

 

Parce que dans notre cas, on a un variateur courant continu qui varie la durée d'une impulsion en 12V. La durée entre deux créneaux est toujours la même, il n'y a que la durée du créneau haut qui change.

 

Pour l'inverseur, c'est un principe différent, on crée une oscillation avec des inductances et des transistors et un petit transformateur va amplifier la tension pour la mettre en 110-120 volts.

 

Je n'ai aucune idée de la façon dont ces deux principes s'harmonisent et donc aucune idée des modes de défaillance, et à fortiori du boum potentiel mentionné par Litobrit. Les connaissances d'un "expert" en électronique sont donc requises...

 

En tous cas, après 5 bonnes minutes de fonctionnement, ça tient ! Sur mon petit voltmètre, la tension aux bornes de l'inverseur varie de 110 à 136 volts quand je fais varier le potentiomètre du PWM. La fréquence ne bouge pas et reste à 1450 Hz.

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ca marche, tant mieux.

Simplement, alimenter un oscillateur avec un autre oscillateur ça peut provoquer des choses bizarres comme ne plus fonctionner à certaines fréquences.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait le PWM est un oscillateur à fréquence fixe. Seule la largeur du créneau haut varie, mais la durée entre le début de deux créneaux hauts ne change pas :

 

PWM.gif

 

L'inverseur est aussi un oscillateur à fréquence fixe. Elle est apparemment contrôlée par des selfs et les seuils des transistors. J'ai deux inverseurs, leur fréquence est de 1450 Hz pour l'un et 1630 Hz pour l'autre. J'utilise celui de 1450 Hz.

 

Lorsque je fais varier la largeur des impulsions du variateur, j'observe sur certains domaines un battement de l'écran EL, rapide mais perceptible. Ces battements disparaissent quand je bouge un chouya le potentiomètre du variateur. Je pense que l'oscillateur de l'inverseur est légèrement perturbé à certaines combinaisons de largeurs et fréquence des impulsions ce qui provoque ces battements.

 

Je n'ai pas d'oscilloscope pour voir comment se comporte le circuit, juste un petit voltmètre multifonctions (V, A, Hz, Ohm).

 

Le variateur PWM est de ce type, low cost (moins de 4 EUR pièce) :

 

12v-led-dimmer-LL12VD1.jpg

 

L'inverseur est celui fourni avec mon écran EL. Il est alimenté en 12V et est censé sortir du 110V entre 700 et 1000 Hz, mais en pratique c'est plutôt du 110 V à 1450 Hz !

 

EL-Inverter-EL-Driver-LBT-ELIn002-.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier, allez savoir pourquoi, je me suis pris à faire le spectre de la lumière issue d'un écran de ce type. La feuille est de format A5, sa lumière est bleutée, et je suppose que ce n'est pas le haut de gamme du genre (achetée sur la Baie il y a quelques années pour un prix dérisoire, en Chine bien sûr).

 

17276-1384277786.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme les écrans EL sont fabriqués dans les garages des chinois avec des produits plus qu'incertains, voire improbables, le rendu est totalement aléatoire d'un lot à un autre.

 

On peut légèrement faire varier la couleur en jouant sur la fréquence de l'inverseur. Mais ce n'est pas simple à faire sauf à bricoler son inverseur soit même.

 

On voit donc que l'alimentation joue aussi un rôle. J'ai deux inverseurs et leurs caractéristiques sont complètement différentes alors que leurs autocollants donnent les mêmes valeurs techniques (In : 12 V DC, Out : 110-130V AC, 700-1000 Hz).

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le même spectre après un étalonnage en sensibilité du spectrographe :

 

17276-1384383601.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!

 

J'ai lu ce sujet il y a quelques semaines et ça m'a démangé d'essayer! Donc j'ai commandé la feuille sur le fameux site baba, et je l'ai reçu seulement après 2 semaines (Rapide malgré que c'est pour la suisse :be:).

 

Et effectivement, la dominance bleu n'est pas terrible même monté avec une vitre translucide opaque!.

Ensuite j'ai cherché un moyen de changer la fréquence, car il parait que ça change la couleur, mais rien n'a été concluant.

Après ça, j'ai eu une petite idée qui risque de vous intéresser aussi!

 

J'ai pris une photo avec le bleu non-saturé avec ma boite à flat et l'écran opaque. Bref comme si je voulais faire des flats, mais 1 cliché suffit. Attention votre APN doit avoir la balance des blancs réglé sur la position que vous utilisé lors de vos séances astro.

 

Ensuite sur photoshop j'ai fait un flou d'égalisation, càd que la photo à la couleur uniformément réparti. Filtre/atténuation/moyenne.

Après quoi je fait un négatif. Image/réglages/négatif ou "ctrl I"

 

J'obtient une image orange que j'ai imprimé sur un film transparent pour jet-d'encre. Pour un écran de 200mm (ou plus petit) la feuille a4 suffit, mais j'ai un 250mm donc j'ai utilisé 2 feuille que j'ai collé bord à bord sans les recouvrir.

 

Donc en plaçant ce filtre sur la feuille electroluminescente et l'écran opaque à quelques milimetres, j'obtient un histogramme presque blanc!

 

 

Evidemment le temps de pose passera de 1/50 à 1/5 pour mon cas, mais ce n'est pas pénalisant!

 

Je n'ai pas encore pu le tester sur le terrain, mais je vous donnerai des nouvelles!

 

Ci dessous le flat avant et après.

5aa582df8fdbc_HistoAVANT.jpg.549fbf3909f3f767ee151193479c2605.jpg

5aa582df99d01_HistoAPRES.jpg.b84eb757cfc5c685e2e4d5b27d9d81ce.jpg

Edited by maho

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait tu filtres ainsi les bleus pour laisser passer le reste, ce que faisait déjà un peu la plaque opale, mais pas assez. Par contre en astrophoto, on prend des photos en RAW, donc la balance des blancs n'a aucune incidence.

 

Ta solution est malgré tout utile pour rééquilibrer les couleurs. Je l'améliorerai un peu (etapes 5 et 7) en faisant comme suit :

 

1) prendre un flat non saturé dans aucune des 3 couleurs, en JPEG haute résolution, haute qualité, BAL réglée sur lumiere du jour

2) ouvrir l'image dans Photoshop ou n'importe quel autre logiciel de traitement d'image (Gimp, Photofiltre)

3) faire un flou gaussien assez large (10-50 pixels) sur une zone selectionee au centre de l'image

4) récupérer la couleur dans la zone où on a appliqué le flou gaussien avec la pipette

5) remplir toute l'image avec cette couleur (comme ça on a une couleur parfaitement homogène)

6) mettre l'image en négatif (elle apparaîtra en orange clair)

7) imprimer cette image sur un papier calque dans une dimension compatible avec la taille d'écran EL

8) placer cette feuille entre l'ecran EL et la plaque opale

 

Et voilà !

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait tu filtres ainsi les bleus pour laisser passer le reste, ce que faisait déjà un peu la plaque opale, mais pas assez. Par contre en astrophoto, on prend des photos en RAW, donc la balance des blancs n'a aucune incidence.

 

Ta solution est malgré tout utile pour rééquilibrer les couleurs. Je l'améliorerai un peu (etapes 5 et 7) en faisant comme suit :

 

1) prendre un flat non saturé dans aucune des 3 couleurs, en JPEG haute résolution, haute qualité, BAL réglée sur lumiere du jour

2) ouvrir l'image dans Photoshop ou n'importe quel autre logiciel de traitement d'image (Gimp, Photofiltre)

3) faire un flou gaussien assez large (10-50 pixels) sur une zone selectionee au centre de l'image

4) récupérer la couleur dans la zone où on a appliqué le flou gaussien avec la pipette

5) remplir toute l'image avec cette couleur (comme ça on a une couleur parfaitement homogène)

6) mettre l'image en négatif (elle apparaîtra en orange clair)

7) imprimer cette image sur un papier calque dans une dimension compatible avec la taille d'écran EL

8) placer cette feuille entre l'ecran EL et la plaque opale

 

Et voilà !

 

C'est exactement ça! Sauf que les point 3 4 5 peuvent être remplacé par la fonction "moyenne"!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.