Ulriccc

Combien de satellites nous tournent autour ?

Messages recommandés

On m'a récemment posé la question : "Tu pense qu'il y a combien de satellites qui tournent autour de notre planète ?"

 

Etant curieux, j'ai fais quelques recherches, et je suis tombé sur un document en 3D de Google qui nous montre en temps réel l'emplacement de quelque 13000 satellites qui nous survolent, je trouve sa impressionnant : Google Earth Satellites

 

 

Un petit screen pour imager tout sa :

 

sans_t10.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

 

L'orbitre terreste est une véritable poubelle à ce que je vois. Il y a t-il une solution pour récupérer tout cela ?

 

Bon Ciel quand même

 

Jean yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a tellement de déchets sur la Terre ... que je ne pense pas que quelqu'un s'emmbèterai a ramener ceux de l'espace =/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certain satellites rentre dans l'asmosphère à la longue, la quantité minime d'atmosphère à cette altitude freine peu à peu le satellite qui descend et finit par brûler dans l'atmosphère comme une étoile filante.

La station MIR, par contre, a été dirigée volontairement vers la TERRE dans l'intention de diminuer cette pollution.

 

Bon Ciel

Jean Yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La station MIR, par contre, a été dirigée volontairement vers la TERRE dans l'intention de diminuer cette pollution.

 

Jean Yves

 

Désolé Jean-Yves, mais c'est inexact. Le but de ramener la station Mir n'était pas de diminuer la pollution bien que ce fut un effet secondaire.

 

Avoir laissé la station en orbite aurait signifié qu'elle serait rentré quand même, mais plus tard et surtout hors de tout contrôle. Hors, comme sa masse était énorme, des morceaux entiers se seraient rendus au sol. Si on en perdait le contrôle, personne ne pouvait prévoir si ces morceaux se seraient écrasés dans des endroits désertiques, ou sur une ville causant d'énormes dégats et nécessairement un tas d'embêtement politiques. C'est pour ça qu'on a ramené la station dans une région du Pacifique sud ou on avait arrêté le trafic aérien et maritime.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Benoît et Ulricc

 

C'est exact, La Station MIR a été dirigé vers le pacifique pour des raisons de sécurité et non pour des histoires de pollution.

C'est quand même inquétant de voir tant de satellites hors d'usage qui reste en orbite Terreste, cela doit coûter trop chère de les récupérer. Il va falloir inventer des ''Eboueurs du ciel''. Le plus facile est d'équiper les futurs satellites d'un petit moteur fusée et d'une petite réserve de carburant pour le désorbiter. Une fois que le satellite aura accompli sa mission les Techniciens le dirigent vers un endroit sans risque, ce qui à été le cas de la Station Mir.

 

Bon ciel

 

Jean Yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour Benoît et Ulricc

 

C'est exact, La Station MIR a été dirigé vers le pacifique pour des raisons de sécurité et non pour des histoires de pollution.

C'est quand même inquétant de voir tant de satellites hors d'usage qui reste en orbite Terreste, cela doit coûter trop chère de les récupérer. Il va falloir inventer des ''Eboueurs du ciel''. Le plus facile est d'équiper les futurs satellites d'un petit moteur fusée et d'une petite réserve de carburant pour le désorbiter. Une fois que le satellite aura accompli sa mission les Techniciens le dirigent vers un endroit sans risque, ce qui à été le cas de la Station Mir.

 

Bon ciel

 

Jean Yves

 

Bonjour :)

 

Et est ce que le fait de les envoyer dans le pacifique est une solution pour vous ?????

Car je pense quand même que même si notre espace orbitale est saturé celui de notre planète l'est déjà assez aussi non ????

Je pense que le faire revenir sur terre oui mais en aucun cas le laisser finir ds nos océans sauf ci celui ci se désintègre avant .... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Pour moi ce n'est pas la bonne solution soit:

1) - De les laisser en orbite

2)- De les planter dans le pacifique

3)- De les désintègrer dans la l'atmosphère (risque de pollution)

Alors que faut-il faire ? Personnellement je n'ai pas de solution, sauf la plus coûteuse.

On peut imaginer une sorte de Navette spécialement adaptée pour récupérer les satellites hors d'usage (1 ou plusieurs à chaque mission) afin de les ramener proprement sur Terre et envisager de récupérer les matériaux.

 

Bon Ciel

 

Jean yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au delà des coûts farimineux de cette solution, ne crois-tu pas que chaque lancement de cette navette générera beaucoup plus de pollution que celle engendrée par la désintégration inévitable des satellites dans l'atmosphère?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne serait pas possible de les envoyer vers le soleil ?

Comme sa ils se désintègrerons et on en parle plus :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Au delà des coûts farimineux de cette solution, ne crois-tu pas que chaque lancement de cette navette générera beaucoup plus de pollution que celle engendrée par la désintégration inévitable des satellites dans l'atmosphère?

 

Bonjour Benoît

 

C'est possible qu'actuellement cette solution engendre encore plus de pollution et risque de doubler le coût d'un satellite mais tout dépend des techniques employées.

Il faudra plutôt augmenter la durée de vie des futurs satellites en les rendant plus fiable et en utilisant des matériaux de très bonne qualité.

Le Télescope Spatial Hubble à bien été visité par la navette spatiale pour l'entretenir et le réparer.

Tu peux consulter sur internet le ''Transport spatial du futur" . Il existe de nouvelles idées pour la propulsion des futurs vaisseaux.

 

Jean yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il ne serait pas possible de les envoyer vers le soleil ?

Comme sa ils se désintègrerons et on en parle plus :)

 

Bonjour Ulriccc

 

C'est actuellement la meilleure solution en équipant le satellite d'un moteur fusée et d'un supplément de carburant ce qui augmante le coût du satellite.

Si on laisse tous les satellites inutiles en orbite il y a risque de collision avec les futurs engins spatiaux, il faudra dans l'avenir résoudre le problème.

 

Jean yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, je pensais que les satellites avaient des panneaux solaires, et qu'ils s'en servaient pour se propulser. Moi j'avais en tête que grâce à ces panneaux, le cout d'envoi d'un satellite vers le Soleil serait nul.

Et oui, je pense que sa va devenir dangereux de quitter notre planète bleue d'ici quelque temps ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour Benoît et Ulricc

 

C'est exact, La Station MIR a été dirigé vers le pacifique pour des raisons de sécurité et non pour des histoires de pollution.

C'est quand même inquétant de voir tant de satellites hors d'usage qui reste en orbite Terreste, cela doit coûter trop chère de les récupérer. Il va falloir inventer des ''Eboueurs du ciel''. Le plus facile est d'équiper les futurs satellites d'un petit moteur fusée et d'une petite réserve de carburant pour le désorbiter. Une fois que le satellite aura accompli sa mission les Techniciens le dirigent vers un endroit sans risque, ce qui à été le cas de la Station Mir.

 

Bon ciel

 

Jean Yves

 

Pour les satellites sur orbite géostationnaire, il existe une orbite cimetière. Celà n'arrange rien à l'encombrement certe mais ça fait juste de la place pour les nouveaux satellites.

 

Pour rappel, un satellite de télécommunications classique, la durée de vie est de 15 ans environ. En 20 ans, elle a doublé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu un ADS en physique sur les débris de l'espace (épreuve en prépa consistant à bosser sur un dossier en 2H et à le présenter).

 

Les orbites les plus touchées sont les orbites basses et l'orbite géostationnaire. Les débris couvrent une plage de dimension très importante (allant du micro au mètre). Les types sont très diverses: écailles de peinture, restes de lanceur, condensés de carburants liquides ou solides, restes d'explosion... On estime le nombre de débris de plus de 1cm à 60 000!

 

Les dégâts sont très importants. En effet, sur une orbite basse, une écaille de peinture de diamètre 1cm a la même énergie cinétique qu'une boule de pétanque lancée à 100km/h. C'est pourquoi la NASA doit changer ses hublots pas mal de fois. Le satellite Hubble est criblé de micro-trous, mais les ingénieurs avaient bien avant prédit ce problème, cela ne gène pas notre chouchou.

 

Plusieurs solutions sont envisageables, en fonction de la nature des débris. Des impulsions laser à haute énergie pourraient désintégrer les débris de très petite taille. Un satellite chasseur (muni d'un câble qui se déroule), pourrait faire descendre un débris sur une orbite plus basse et le freiner (entrainant sa chute dans l'atmosphère). Pas mal d'autres solutions farfelues sont en étude. Cependant, le but primordial des organisations spatiales est de freiner le nombre de débris placés en orbite par an (un satellite posé, implique 3 débris en plus environ). Des lois sont en élaboration, mais je ne sais pas grand chose dessus.

 

Voilà!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir KeepOnDrummin et à tous

 

Merci pour tes précieux renseignements qui prouvent que les débris spatiaux sont dangeureux par rapport engins Spatiaux. La mise en orbite d'un satellite est coûteuse puisque le Lanceur n'est pas récupérable, donc pas question d'aller chercher le satellite quelques années plus tard quand il est hors d'usage.

La Navette Spatiale est d'un type intermédiaire entre l'avion et la Fusée.

Dans un avenir assez proche les USA ( X 33) et le Japon (Navette japonnaise) ont des projets de Navettes beaucoup plus performantes que la Navette actuelle.

Voir ''Le Transport Spatial du futur''. Il existe beaucoup de projets, je ne site qu'un petit exemple '' essais de récupération de fusée'' dans le but de la réutilisée. On parle de propulsion des engins spatiaux du futur et de beaucoup d'autres projets.

En conclusion ce que l'on construit actuellement ne semble pas très ''génial'' malgré un pas de géant depuis le 4 octobre 1957

 

Jean Yves

5aa580ca3a40d_X33.jpg.effc80fd6fe22831a0abd0d00e228daa.jpg

5aa580ca44458_Navettejaponnaise.jpg.f2fd5eaf530e40c4afcb4104c06ca6ab.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Navette Spatiale est d'un type intermédiaire entre l'avion et la Fusée.

Dans un avenir assez proche les USA ( X 33) et le Japon (Navette japonnaise) ont des projets de Navettes beaucoup plus performantes que la Navette actuelle.

...

En conclusion ce que l'on construit actuellement ne semble pas très ''génial'' malgré un pas de géant depuis le 4 octobre 1957

 

Jean Yves

 

Je ne sais pas ce que tu appelles un avenir assez proche, mais le X33 (tout comme le X34 d'ailleurs) a été abandonné par la NASA en 2001

 

Peut-être que ce que l'on construit présentement ne te semble pas "génial", mais ce ne sont pas des rêves en l'air.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne sais pas ce que tu appelles un avenir assez proche, mais le X33 (tout comme le X34 d'ailleurs) a été abandonné par la NASA en 2001

 

Peut-être que ce que l'on construit présentement ne te semble pas "génial", mais ce ne sont pas des rêves en l'air.

 

Je rajouterais même qu'il n'y a aucun projet de navette dans les cartons de la Jaxa. HOPE, puisque c'est sûrement de lui dont tu fais mention, a été également abandonné.

 

Eventuellement, le seul projet de "navette" c'est le petit avion orbital de Dream Chaser qui est en compétition avec SpaceX et Boeing pour le transport d'équipage à titre privé dans le cadre du CCDev (Commercial Crew Development)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous

 

L'avenir est déjà dans le passé, je n'ai pas fait attention aux dates, vous m'apprenez que ses projets sont abandonnés.

Il ne reste que les Lanceurs classiques qu'on ne sait pas récupérer et réutiliser.

Il a existé un projet de récupération d'un premier étage de lanceur en Russie au moyen de parachutes et de coussin, a-t-il été essayé? je ne sais pas

Je fais de la ''provoque" en disant que ce que l'on construit actuellement n'est pas très ''génial'' . La construction, la mise au point des Lanceurs et la mise en orbite d'un satellite c'est de la très haute technologie et j'en suis bien conscient.

La conquête de l'espace est très coûteuse car ils construisent des engins très sophistiqués qui ne fonctionnent que quelques minutes.

Les états font-ils les bons choix? Faut-il innover en construisant des vaisseaux spatiaux réutilisables? Dans l'avenir ce seras une obligation surtout pour les misions habités pours Mars.

Les USA abandonne le programme CONSTELLATION qui est presque une copie du programme Apollo et ne sert qu'à répéter l'exploit entre 1969 et 1972. La NASA doit innover et s'orienter vers d'autres objectifs par exemple pour diminuer les coûts de ses Lanceurs Lourds. Voir (Obama annule le programme Constellation) pour d'autres projets.

 

Jean Yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux aussi voir ceci

 

l'impression au moment où on place les satellites est assez bien foutue...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour...

Et pour tous ces satellites inutilisés... Ne serait-il pas possible de les "recycler" en quelque chose d'utile au lieu d'en envoyer de nouveau?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Evidement, sur le schéma de google avec des satelites gros comme la France, c'est impressionnant.

 

Quant on voit ce qu'on rejette tous les jours dans les mers...

Tu cherches les débrits d'un avion, les équipes passent leur temps à remonter des machins et des trucs qui dérivent.

 

On parle de pollution à tord et à travers.

Un produit largué en pleine mer qui finit dans notre assiette, c'est de la pollution.

Les gants, tenues, outils et autres menus déchets nucléaires enfermés dans des containers pour 3000 ans, c'est de la pollution.

Des machins en orbite qui n'ont aucune conséquences pour les êtres vivants, c'est un peu un abus de langage.

On peut parler de pollution si ça nous tombe sur la gueule :be:

 

Je vais peut être vous paraître cynique, mais je m'en cogne.

Vu ce que pourrait couter une collision avec une épave, les différentes agences spatiales sont arrivées à des accords pour éviter d'en rajouter.

Pour une fois que ce sont les pollueurs et eux seuls qui ont les problèmes,

ça va pas me déranger plus que ça.

Quant un navire dégaze, il se casse tranquille la plupart du temps et la mer est empoisonnée.

Là, s'ils gèrent pas le problème, ça finit en satellite lancé pour rien.

Ca finit pas dans l'assiette ou dans les poumons.

Ca gênera même pas un moustique.

 

Le problème avec ces épaves, c'est qu'elles ne sont pas fiables et que ça va vraiment vite là haut.

Va essayer de contrôler finement la trajectoire d'un machin qui répond mal à une vitesse de malade ou qui arrêtera de répondre en cours de route parce qu'il est plus fiable.

Tu voulais l'envoyer dans le pacifique, il t'explose l'Everest :be:

 

Quant ion voit les USA qui se décident enfin à financer un programme de santé,

ce serait dommage que ce pognon serve à dégager des choses qui dérangent personne.

 

En parlant de vieux trucs, y'a bien plus d'ogives occupées à pourrir tranquillement dans des sillos.

Je me demande comment ils ont organisé la mise en réforme de ces matériels là.

 

Bon ciel

Modifié par Leimury

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que tu n'as pas tord Leimury...

Mais tu dois avouer que quand on te dis qu'il y a 13000 satellites qui tournent autour de la terre ça ne te fais pas rien.

Je suis d'accord qu'il y a pire et c'est peut-être justement le fait que c'est moins souvent mentionné qui provoque chez nous une réaction plus vive que pour un bateau qui déverse dans l'océan tout son pétrole. Malgré tout c'est assez perturbant de se dire que notre planète est entourée de satellites inutilisés... Non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour Ulriccc

 

C'est actuellement la meilleure solution en équipant le satellite d'un moteur fusée et d'un supplément de carburant ce qui augmante le coût du satellite.

Si on laisse tous les satellites inutiles en orbite il y a risque de collision avec les futurs engins spatiaux, il faudra dans l'avenir résoudre le problème.

 

Jean yves

 

Bonjour à tous, ceci est mon premier message.

 

J'ai mal cité. Je voulais mentionner l'idée d'envoi des satellites hors service dans le soleil plutôt que sur terre.

 

C'est un bilan à faire : on sait bien que l'accroissement de masse d'un satellite se traduit par un accroissement énormément supérieur de la masse du lanceur. Cela veut dire que pour ne pas voir retomber un satellite dans l'atmosphère, on commencerait par y injecter une masse très supérieure de produits de combustion du propergol.

 

Il ne s'agit sans doute pas des même substances, mais voilà-voilà.

 

Je pense aussi que sur le plan de la pollution terrestre, c'est franchement peanuts. Faites des recherches sur ce qu'il y a de poussières de toute sorte dans l'atmosphère, dont la part naturelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le réel probleme ( pour ceux qui officient dans l'espace) c'est que les impacts archi fréquents entre les débris engendrent une foultitude de débris plus petits, aussi rapide, et finalement de dimensions trop faibles pour être rescensés de maniere fiable.

Reste qu'une bille d'aluminium de 1 mm de diametre percutant une combinaison spatiale à pres de 10 km/sc...je n'ose pas imaginer ce que ça donne. C'est la multiplication des micro débris suite aux collisions qui posent vraimment probleme.

 

Il suffirait de garder un peu de carburant pour augmenter la vitesse du satellite ( si il s'allume...) en fin de vie afin de lui faire quitter l'orbite de la terre et faire ce qu'il veut en direction du nuage de Oort, ou d'obliger tout satellite à disposer d'un systeme de parachute de récupération au sol comme le sont tout les satellites censés ramener des echantillons sur terre.

 

Pour le reste, je rejoinds à fond Lemury, seul le pollueur est emmerdé des conséquences de sa dégradation environnementale. Je doute fort en revanche que les dirigerants de la boite qui affretaient l'ERIKA et L'amocomachin venaient passer les vacances sur les cotes bretonnes...à St martin les plages devaient être plus propres. si ça avait été le cas, les proces et les campagnes de nettoyages et de décontamination auraient été surement plus rapides et plus équitables.

Il y a donc pas mal de priorités financieres autre que le menage stratosphérique...

Modifié par darksuburban

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il suffirait de garder un peu de carburant pour augmenter la vitesse du satellite ( si il s'allume...) en fin de vie afin de lui faire quitter l'orbite de la terre

 

 

Un peu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une grosse réserve de carburant est utilisée pour corriger la déviation d'un satellite de son orbite.

 

Cependant, freiner un satellite ne nécessite pas de grandes quantités de carburant, et je crois que la majeure partie des nouveaux satellites comportent cette réserve de fin de vie.

 

Cependant, la nature des débris spatiaux est diverse. Sur la totalité des débris, je crois qu'il n'y même pas 1/4 d'anciens satellites hors d'usage (à l'époque, on ne se souciait pas vraiment de la pollution des orbites).

 

 

 

Le calcul afin de déterminer quelle quantité de matière suffit a faire décrocher un satellite n'est pas compliqué, on a juste besoin de son altitude, puis d'exprimer son énergie mécanique (et de faire varier le rayon pour déterminer la variation d'énergie, et donc le nombre de moles nécessaires de carburant).

 

J'avais fait un exercice à ce sujet, je crois qu'il suffisait d'un rien!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, j'ai mal manipulé la machine à citer. Il était question d' "un peu" de carburant pour quitter l'orbite terrestre, mais pour gagner la vitesse de libération, non pour retomber. La première possibilité requiert un gain de 3 km/s, de l'ordre de grandeur de la vitesse d'éjection des gaz. On est parti pour tripler la masse du satellite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

Toujours pas résolu le problème de pollution de l'orbite terrestre. Je pense quand même que des spécialistes se préoccupent de ce sérieux problème, car si les Américains,Russes,Européens, Japonais, Chinois, Inde etc... continuent à faire comme ils font actuellement, la conquête de l'espace pourrait devenir impossible car avec tous les petits et gros débris qui tournent autour de la terre à une vitesse de 30 000 à 40 000 Km par seconde (un satellite fait le tour de la terre en 1 heure environ) les risques de collision seront énorme.

Aujourd'hui, il n'est pas question d'équiper le satellite pour le désorbiter car trop coûteux (rentabilité aujourd'hui, désastre demain). Il faut prévoir un supplément de carburant assez important.

C'est le même problème pour toute pollution sur Terre, rentabilité d'abord et risque dérèglement climatique dans l'avenir, sans oublier d'autres désastres.

 

Je me souviens que pour le programme Apollo il fallait une tonne supplémentaire de carburant et comburant pour 1 kg posé sur la Lune, soit un rapport de 1/1000. Pour une mise en orbitre terrestre le rapport est sans doute plus faible mais encore élevé.

 

Voilà il faudra innover, changer notre comportement, respecter la nature (et aussi l'espace). Il ne faut pas rêver, Les ''Terriens'' vivrons sur la Terre, pas question de faire des voyage intergalactique, ici la réalité ne dépassera pas la fiction.

Bon Ciel

Jean Yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.