Jump to content

Ygogo

Membre
  • Content Count

    5,525
  • Joined

  • Last visited

About Ygogo

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Lyon 3ème
  • Intérêts
    Histoire de l'astro et des sciences
  • Occupation
    retraité (ex prof Physique Chimie)
  • Matériel
    L 60/700 ; T 114/900 ; et Internet !

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonsoir Essayer de décrire le phénomène en pensant à "deux photons" risque de créer un obstacle épistémologique, car nous risquons de penser à "deux billes" ou d'un façon générale deux objets individuels tels que nous les rencontrons dans la vie quotidienne. Il est peut-être souhaitable d'avoir en tête le fait que l'expression "deux photons intriqués" est utilisée pour représenter "un seul quanton", un être qui n'est pas du tout comparable à un objet macroscopique, et pour lequel la notion de "localisation" n'est pas pertinente... Mais je dois reconnaitre que (comme beaucoup de gens !) je ne comprends pas vraiment la physique quantique en général et les histoires d'intrication en particulier
  2. Bonsoir A mon avis, il est tout aussi improductif et inefficace - de rejeter le paradigme Newtonien de façon obsessionnelle (comme Elie l'Artiste semble parfois le faire) - que de rejeter le paradigme Einsteinien (comme bon nombre de chercheurs l'ont fait autour des années 1920) - ou que de se laisser glisser sur "les courbes de l'espace-temps" sans avoir vraiment compris que les jolis dessins que l'on voit un peu partout n'ont qu'une valeur métaphorique. Mais peu importe… à chacun sa façon de gérer ses propres connaissances. Pour ça aussi, on pourrait dire comme Feyerabend "anything goes"... à condition que ça reste compatible avec la réalité observable, et que ça maintienne la possibilité pour chacun de communiquer avec les autres curieux. Par contre, il me semble extrêmement imprudent, sur le plan épistémologique, de s'appuyer sur la négation de l'existence de la gravitation pour douter de l'existence des autres interactions fondamentales (comme le fait Elie l'Artiste ci-dessus). Et pour l'aspect "pratique" des choses, ce n'est pas en changeant le vocabulaire et en "expliquant" tout par une nouvelle théorie géniale que ça va aider le commun des mortels à mieux comprendre le monde tel que nous l'observons. Derrière le type de débat dans lequel nous sommes empêtrés, il y a probablement deux problèmes sous-jacents : - il est plus facile de douter en bloc de la totalité des connaissances usuellement enseignées que de se farcir quelques centaines d'heures de cours ou quelques milliers de pages pour avoir les bases permettant un jugement personnel "éclairé" ; - il est plus rassurant de se fier à une explication du monde globale et simple (même si elle est fausse) que d'admettre que l'on ne sait pas tout et que la complexité du monde n'a pas fini de nous surprendre. Je ne prétends pas que ces deux idées soient originales, et l'auteur du texte suivant le dit bien mieux que moi : http://theconversation.com/les-theories-du-complot-a-la-lumiere-de-leur-rhetorique-77811 D'autre part, il y a un troisième problème : la confusion fréquente entre - les questions portant sur la description des choses, des interactions, des phénomènes, etc... - et les questions portant sur la nature profonde des choses, des interactions, des phénomènes… Ce n'est pas nouveau : par exemple Newton a établi des relations du type "à parti de telle et telle condition initiale observée, je peux prévoir que le système solaire va se comporter de telle ou telle façon" (et ses méthodes de calculs étaient fiables), mais on lui a reproché de ne pas "expliquer" les causes profondes de la nature de ce comportement. A l'opposé, Descartes a prétendu expliquer les causes profondes du comportement des corps célestes par ses "tourbillons de matière subtile", mais son "explication" était totalement inadaptée pour prévoir quoi que ce soit (ou bien conduisait à des prévisions inexactes / voir la querelle au sujet de la forme de la Terre). Et là encore, chacun est bien libre de se diriger vers les champs conceptuels qui lui semblent les plus verdoyants… mais ce n'est pas une excuse pour raconter des trucs auto-contradictoires. A bientôt… Hibou pinailleur
  3. Bonsoir Comme je n'ai aucune envie de rivaliser avec un génie du gabarit d'Elie l'Artiste, ce message sera le dernier que je posterai dans ce fil. Je prends acte du compliment qui m'est adressé, OK, je suis "coincé" (notez bien que lui, l'Artiste, est un modèle d'ouverture d'esprit ) Disons que je reste coincé sur l'idée que l'Artiste manie mieux le persiflage que la physique ou la logique…
  4. Bonsoir Le déroulement de ce fil suit le scénario habituel Si un contradicteur pointe un élément du discours pseudo-scientifique qui est incohérent, l'auteur dudit discours réplique a) au moyen d'un autre discours encore plus critiquable que le premier b) en expliquant que le contradicteur n'a rien compris, et qu'il n'est pas capable de réfléchir correctement. D'habitude, dans ce cas là, on dit "Don't feed the troll" et on s'arrête…. ou bien on se dit qu'il n'est pas bon (pour d'éventuels lecteurs de bonne foi) de laisser passer des âneries sans réagir. Pour ne pas perdre trop de temps, je vais répondre directement dans la citation, en changeant de couleur
  5. Bonjour Le texte est censé parler de "la mystérieuse chute des objets"... mais c'est le texte qui est lui-même "mystérieux" Avis personnel : si vous n'avez pas compris ce qu'est une chute, ne lisez pas ce texte, car ensuite vous comprendrez encore moins Je ne vais pas passer ma matinée à décortiquer ce texte, je me contenterai de trois exemples. Citation : " il n’est plus nécessaire de croire que lorsqu’on pousse un mur, celui-ci nous repousse d’autant; c’est ce qu’on appelle, en « science » de la physique, la « force » d’inertie imaginée par Newton. Donc, le mur ne repousse pas du tout, et nous voilà avec une « force magique » additionnelle d’éliminée. D’autant plus qu’avec la « force d’attraction des masses »de Newton, lorsqu’on pousse un mur, celui-ci devrait nous « attirer » et non nous « repousser ». - Pour parler de "force d'inertie" l'exemple du mur est très mal choisi, car dans ce cas des "forces de contact" sont pratiquement seules en cause (à moins de cogner le mur avec un camion bien lancé ) - Effectivement, quand on s'approche d'un mur, il y a une force d'attraction… mais un lycéen peut calculer que cette force est complètement négligeable, et l'argument est sans valeur ! Citation : " Un objet en chute libre n’a pas de poids; c’est d’ailleurs pourquoi le poids n’a aucune incidence lors d’une chute" Si le mot "poids" désigne, comme c'est le cas habituellement, l'action du champ gravitationnel de la Terre (ou de la Lune, ou de tout ce qu'on voudra) sur l'objet, cette affirmation est pour le moins surprenante dans un texte qui parle justement de champ gravitationnel… Citation "Le dévoiement de trajectoire est ce qui se produit lorsque vous marchez dans une pente; votre trajectoire vers le centre de la Terre est déviée indirectement et vous tombez avec un changement de direction dans un « roulé-boulé ». Si la pente se termine sur un précipice, vous reprendrez votre direction en droite ligne avec le centre de la Terre, aussitôt que vous quitterez la pente qui vous déviait de votre trajectoire gravitationnelle." Alors là, on se croirait dans un dessin animé de Tex Avery ! Une pierre qui fait un "roulé-boulé" sur une "pente qui se termine par un précipice" va avoir une trajectoire de chute parabolique après avoir quitté la pente, (au moins tant la résistance de l'air n'aura pas trop modifié les choses) et certainement pas une trajectoire rectiligne, et certainement pas dirigée tout de suite "vers le centre de la Terre" ! ! ! Là, je me permets un jugement de valeur : c'est du grand n'importe quoi ! ! ! (ou au minimum une crypto-réminiscence d'Aristote) Mais vous allez voir, si je n'ai pas compris les subtilités du texte, c'est surement parce que je suis un soi-disant scientifique borné qui n'utilise que sa mémoire et pas son intelligence Bon, assez perdu de temps pour ce matin ! Signé : Hibou pinailleur
  6. "L'artiste" est édifié : les ploucs de Webastro sont trop bornés pour s'élever jusqu'au niveau des subtilités qu'il a la bonté de nous exposer... Salut, l'artiste !
  7. Le vieux hibou que je suis est évidemment trop borné pour accepter sans discuter "des nuances" qui pourraient être intéressantes… veuillez m'en excuser. Notez cependant que ce n'est pas à cause de l'immuabilité des savoirs, mais plutôt à cause du style de présentation de ces "nuances", sous forme d'une série d'affirmations assaisonnées d'une dose notable de confusions ou d'inexactitudes… Mais peut-être suis-je tellement borné que j'appelle "confusions et inexactitudes" ce qui est juste trop génial pour que je puisse le comprendre ? Je reconnais que je ne suis pas le mieux placé pour confirmer ou pour 'invalider cette hypothèse...
  8. Bonjour J'admire la patience de Bongibong qui a investi du temps et de l'énergie pour tenter de clarifier les choses ! Il semble malheureusement que cet investissement ne puisse pas être "productif"... Nous avons un "artiste" qui manie les mots et les concepts scientifiques d'une façon "très personnelle" (pour le dire gentiment), et qui a juste besoin de nous exposer ses certitudes, pas de les confronter avec les connaissances des autres. En disant cela, je me rends bien compte que ça peut être mal perçu… et comme je vais peut-être avoir un rappel à l'ordre de Momo, pour ma défense je citerai les règles du forum : 3 – Propos (…) et autres « théories » scientifiques du dimanche Webastro est un forum dédié à l’astronomie en tant que science, passion et pratique… en aucun cas un endroit où répandre des élucubrations (…) ou pour exposer sa « théorie » élaborée la veille au soir (…)… Même si cela est moins grave, la rubrique « astrophysique » de Webastro reçoit régulièrement la visite de génies incompris qui pensent avoir réfuté Einstein mais ne savent pas poser une équation du premier degré… la modération se réserve le droit dans ce cas soit de fermer le sujet, soit pour les meilleurs (ou les « moins pires ») d’entre eux de les rétrograder dans la catégorie « OFUP ». Je suis d'accord avec toi, et je n'avais pas réagi, parce que le "style de l'artiste" me faisait supposer que ça tournerait vite au dialogue de sourd. A bientôt !
  9. Merci Fred pour cette énigme sympa ! et merci pour l'info concernant la prononciation, j'aurais pas imaginé ça…
  10. L'outil (ou l'appareil de mesure) pourrait être un photomètre ou un polarimètre C'est sûr, un profane ne saura rien en faire Sigurður c'est probablement un Islandais…( à moins que ce ne soit le fils de Berrichons qui voulaient faire preuve d'originalité ) En Islande, il y a souvent du brouillard ou un ciel couvert. Et un polarimètre permet de déterminer la direction du Soleil, même dans ces cas là...… Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien avoir deviné, le gars Sigurdur ? ___________________ EDIT après un petit coup de GlouGlou magique : L'objet mystère pourrait être un cristal de calcite ou "spath d'Islande", qu'apparemment certains Vikings ont pu utiliser pour déterminer la direction du Soleil lors de leur navigation, si j'en crois https://www.science-et-vie.com/archives/nous-avons-retrouve-la-boussole-des-vikings-19465 Voir aussi https://fr.wikipedia.org/wiki/Spath_d'Islande et https://planet-terre.ens-lyon.fr/image-de-la-semaine/Img71-2004-02-16.xml
  11. C'est dommage que cette plage soit si lointaine et si difficile d'accès : j'ai plusieurs petits neveux et petites nièces qui se feraient un plaisir de remettre tout ça en ordre vite fait, en quatre coups de pelle à sable…
  12. alors là, c'est très fort ! ! ! avec "par définition en 1983" j'avais bien trouvé (entre autres choses !) la nouvelle définition du mètre… mais le rapport avec la cervelle m'avait échappé je dois dire que je n'ai jamais apprécié ces trucs mnémotechniques : j'ai plus de difficultés pour les apprendre que pour mémoriser directement leur objet !
  13. A propos de parti, je me reconnais assez bien dans "le parti d'en rire" de Pierre Dac et Francis Blanche : https://www.ina.fr/video/I07046479 A propos de la question…. elle me semble être inachevé. Mais on peut essayer d'avancer : à long terme, ce qui restera sera certainement "de la poussière d'étoiles" (cf. Hubert Reeves) Mais organisée comment ? Zatzekestion !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.