Andre33

Membre
  • Content Count

    59
  • Joined

  • Last visited

About Andre33

  • Rank
    Retour tardif en Astronom
  • Birthday 08/15/2015

A propos

  • Résidence
    Salles en Gironde
  • Intérêts
    partager avec les plus jeunes
  • Occupation
    ex Prof Bio Géo
  • Matériel
    Telementor ZEiSS
    C8
    ETX 125 TNL

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. je pense qu'un habillage de ce couvercle réalisé en impression 3D (noir ou mieux fibre de carbone) serait une bonne solution. La souplesse du PET et l'élégance du PLA fibré carbone. De plus un logo pourrait être inséré dans le "boîtage" imprimé.
  2. il me semble que le montage en 12 V devrait ressembler à ça ? 4 blocs en série chacun donc avec TROIS VOLTS de DDP ?
  3. Andre33

    Webastro régulièrement inaccessible

    a propos de webastro : comment changer le statut d'une annonce vers [satisfaite]
  4. héhé et le travail de la couturière de l'atelier " Au hérisson qui pique":wub: Ceci dit le filon du tissu va être épuisé ... dommage.
  5. Le résultat sur une lunette ViXEN : Ø140 Le matériel de base : les fournitures : un chauffe biberon en 12 Volt en tissu. (achat occasion recyclerie du Val de L'Eyre :2 €) Se trouve sur le Web en occasion à 5 € comprend : - La résistance chauffante (fil résistif : longueur 140 cm environ) - le support aluminé renforcé par des fibres incrustées en losange - le tissu fin coté lunette - le cordon d'alimentation et sa prise 12 V - les Velcro nécessaires ... - une fermeture éclair selon montage pour ranger le cordon ! Il ne comprend pas la couturière qui est la pièce maîtresse du montage !!! Merci à l'atelier du "Hérisson qui pique" - ni la mousse isolante côté extérieur - ni le tissu pour le côté extérieur et la sangle. La puissance indiquée est de 45 W, mais en fonctionnement, j'ai mesuré une Intensité qui correspond à 27 W I= 2,3 A sous 12 V Ne pas utiliser sans surveillance car très puissant ( température mesurée : 59,8 °C)! ou mieux adapter un contrôleur de température. Montage : Attention, les soudures à l'étain sur le fil résistif sont difficiles à réussir. extraire la partie chauffante du chauffe biberon et le cordon. découdre l'enveloppe en tissu blanc sur la longueur : (le confier à l'atelier couture) extraire la partie chauffante sur film aluminium : découdre délicatement la résistance pour une lunette de 150 mm on peut utiliser les deux feuilles du films alu bout à bout pliées en deux former le fil avec les zigzags voulus pour aboutir à la longueur pour votre instrument. J'ai utilisé un chute de bois avec des chevilles de 6 mm en bois pour formater mon fil résistif assez rigide. Il est très solide. coller le fil en forme, avec de la colle à chaud. (la température en fonctionnement ne sera pas suffisante pour décoller le fil) replier les films alu et coller mettre en sandwich le chauffage, la mousse isolante vers l'extérieur Atelier de couture : refermer le tout en posant le tissu fin blanc, extrait du chauffe biberon coté Optique. monter les Velcro à la bonne longueur Merci l'Atelier !!! PS : la sangle c'est mon travail en réglant la surjeteuse de madame. (ie :Atelier du "Hérisson qui pique").
  6. Andre33

    les annonces de ouf

    Sur le bon coin, on peut signaler un produit comme un abus : Il suffit d''argumenter un peu. Si plusieurs d'entre nous le font cette annonce sera retirée par le bon coin ... voila soyons solidaires des nouveaux qui pourraient être piégés. Ci-dessous, ce que j'ai argumenté. Ce type de télescope est de très mauvaise fabrication. Le prix demandé correspond à un bon instrument alors que ce télescope a des défauts majeurs : miroir sphérique , montage avec un réducteur de focale qui dégrade les performances déjà très mauvaises de cet appareil. La monture est totalement insuffisante. l'appareil est un piège pour un débutant. 70 € serait déjà un prix abusif. Dégouter à tout jamais un jeune de faire de 'l’astronomie et piéger quelqu'un qui pourrait croire faire un cadeau qui s’avèrera inutilisable. beaucoup de déceptions à venir.
  7. Andre33

    les annonces de ouf

    Ce qui me chagrine c'est qu'un néophyte se fasse piéger !
  8. Premiers essais avec contrepoids : Les contrepoids (assez conséquents) sont efficaces dans une certaine mesure : L'axe qui les porte est probablement trop éloigné d'un prolongement de diamètre. Il est plutôt sur une corde du système en rotation verticale. Du fait du poids cumulé, contrepoids et parabole, ce sont les tiges filetées en Ø 6 mm qui sont devenues trop souples comme des ressorts... Question à un expert en mécanique : Le passage en tige filetée de Ø 8 mm peut-il de façon probable être suffisant (rapport de flexion ignoré à sollicitation égale.) Concevoir une pièce intermédiaire entre berceau et fourche ? Merci des tuyaux.
  9. Andre33

    LUNETTE CARL ZEISSBjr

    Garde bien cette lunette : Ses qualités optiques sont excellentes. pour passer en 1,25' pouce, c'est rentable. La Zeiss supporte très bien. Observation solaire : NE PAS UTILISER un filtre marqué "SUN". Le filtre "MOON" sur la LUNE PAS sur le Soleil. Pour ajouter un viseur confortable (point rouge ou mieux): Je peux montrer mon montage sur demande. (rien n'a été percé sur la lunette). QuickFinder de RIGEL (en occasion) Peut-être que le dispositif pour observer le Soleil par projection est présent. C'est un écran à monter avec un renvoi coudé, sur une tige qui l'écarte de la lunette. Pour ma part sur 63 mm, pas de Barlow qui ne peut que gâcher l'image. Mieux vaut investir dans de bons oculaires en 1,25 pouces.
  10. Salut, MON "LUCIE"avance petit à petit.. J'ai monté mon radiotélescope sur une monture à fourche CELESTRON de C8. Ce radiotélescope doit être opérationnel la semaine prochaine à Tauxigny, pour un camp "adoAstro". Une monture à Fourche de C8 et une parabole de télévision. débarrassée de toutes fixations pour tube de mats d'antenne. Ne garder que la pièce en plastique (le berceau). Utiliser un des perçages d'origine, y enfiler une entretoise de Ø 6 mm interne. Percer un second passage à la distance idoine qui correspond à l'écartement des deux passages de vis sur la fourche. Y enfiler une entretoise identique. Deux photographies de l'avancée : . par contre, il faut optimiser avec un contrepoids à l'arrière. les écrous papillons du berceau sont remplacés par des écrous nylstop. Les vis papillons sur la parabole rendent plus aisé le rangement de l'engin. Le CD ROM (adhésif double face) sert a visualiser l'orientation de la parabole sous le soleil. Le reflet du Soleil, (par diffraction ?) crée une tache plus lumineuse quand le miroir parabolique (offset) est bien orienté vers le Soleil. Je cherche une solution pour viser la Lune, avec un viseur. Le trépied prévu est celui des C8 d'origine (lourds et encombrant certes). La parabole présentée sur son support : Tous conseils et recommandations sont bienvenus. Merci de votre intérêt
  11. La raquette DMD3 commande les moteurs pas à pas de la monture GPDX entre autres. L'autopsie d'une raquette DMD3 montre que toute la raquette est alimentée en 5 volts par le régulateur 5V. On peut donc supposer que l'alimentation des moteurs est du même ordre. La recherche sur le net montre que les moteurs sont du TYPE PF42T. Il y a trois tensions possibles (24V 12V, 5V) les caractéristiques que l'on trouve sont dispersées mais l’impédance indiquée et l'intensité des moteurs de la monture GPDX colle avec une alimentation sous 5V. Bingo ! En montant une prise banale USB, on pourrait alimenter la carte (logique TTL, il me semble) directement avec du 5V, à condition de débrancher le régulateur 5 V et la diode de protection. La prise USB étant bien plus sécurisée que la fiche ronde standard (j'en ai fait l'amère expérience en tâtonnant dans le noir, le contact s'est fait en polarité inversée et clac ... rideau pour l'observation)... Donc du 5V sur USB : de nombreuses batteries de recharge de téléphones portables sont puissantes en LI-ion donc très pratiques, durée de vie, supporte la décharge, légères, et peu onéreuses... Qu'en pense la communauté ?
  12. tout le mérite revient à François Vellutini et l'organisation du Rassemblement des Observateurs du Soleil (ROS 2017)
  13. Tout d'abord le titre est trompeur. (les auteurs l'indiquent eux mêmes bas de page 4 ) Le coût élevé n'est pas justifié pour le peu d'intérêt de cette ouvrage qui est plus une maquette à projet esthétique qu'un objet à vocation scientifique ou d'initiation. Une fois assemblé aucune activité n'est possible avec cet objet purement statique. A éviter donc prix public : 12,85 € ISBN 978221515621 © 2016 FLEURUS dépot légal : octobre 2016 imprimé en Chine
  14. Andre33

    les annonces de ouf

    Et Salut d'une rencontre vieille de 32 ans !!!! La rencontre pas le bonhomme !! bien plus
  15. Lors des rencontres du Rassemblement des Observateurs Solaires (ROS 2017), François VELLUTINI nous a présenté son dispositif pour régler le tilt d'un filtre de Solarmax de façon très pratique. J'appellerai donc ce dispositif un "VELLUTINI". Ce "VELLUTINI" déporte la commande vers l'oculaire et met à portée de la main de l'observateur qui garde son œil sur l'oculaire en observant les effets du réglage. Le principe est simple, un peu de soins et d'astuces permettent de réussir. Une tige filetée (Ø 6 mm), de la longueur souhaitée, est engagée dans un tube (Ø interne de 6 mm). Sur cette tige filetée est fixée des deux cotés une roue, du côté de l'oculaire on actionne la tige qui entraîne la roue du côté de la molette de réglage du "tilt". La roue du coté de la molette du tilt est recouverte de matière antidérapante, elle est légèrement en pression, par appui de la tige. Cette pression est obtenu par déformation légère du tube. on prend soin de décaler la fixation légèrement en dessous de ce qui serait parfaitement aligné géométriquement. François est précis sur ce point. Pour ma part : Montage sur une Zeiss Telementor Ø 63 / F 840 - côté oculaire : J'ai récupéré une molette de réglage d'une lunette "jouet" puis taraudée en 6 mm pour le côté oculaire. - côté molette du "tilt" : J'ai récupéré des roulements d'entrainement du papier d'un imprimante HS qui présentaient un revêtement caoutchouc parfait, emboité (en force) un segment du tube de 6, pour centrer la roue sur la tige filetée. - J'ai eu la chance d'avoir récupéré des fixations de tube en Ø 7mm (fabrication anglaise) mais en pas de vis de 6/100. François utilise deux roues identiques recouvertes de feutrine. La fixation du tube est assurée par deux pièces taillées dans un rail en U (aluminium) fixée chacune sur un des deux colliers. (modèle originel de François). Il faut assurer le blocage du tube tant en translation, qu'en rotation. coté commande coté oculaire : coté filtre Solarmax : objectif :