Jump to content

olivierr31

Membre
  • Content Count

    213
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About olivierr31

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Haute-Garonne, France
  • Matériel
    Télescope Newton ORION 200/1000 - Lunette 80/600 Sky Watcher
    Monture ORION Sirius EQ-G
    Canon 450D refiltré Astrodon - ASI 1600MM - Caméras pour le planétaire
  • Site Web

Recent Profile Visitors

1,289 profile views
  1. Il faudrait déjà vérifier si tu peux piloter ta monture à partir du même driver utilisé par PHD2 : tu fais un GoTo par exemple.
  2. Bonjour, PHD2 demande beaucoup plus de ressources que la V1 PHD guiding. J'avais eu pas mal de soucis avec un PC portable dual core et 4Go de RAM avec USB2 : PHD2 récupérait une image de la caméra toutes les 5s environ et ça finissait par faire planter l'appli ! Depuis que je suis passé avec un quad core 8 Go RAM et USB3 je n'ai plus aucun pb. Questions : As-tu des messages d'erreur quand tu connectes la monture et la caméra avec PHD2 ? Passes-tu par les drivers ASCOM supportés par PHD2 ? Vois-tu bien le rafraichissement de l'image à la fréquence que
  3. Bonjour, Quand tu refroidis à -20°C, c'est le capteur qui va se trouver proche de cette température de consigne grâce au double étage pelletier. Comme les fichiers enregistrés contiennent l'information de température, il sera facile de savoir quel dark à associer au pré-traitement. Attention cependant car durant l'été, avoir du -20°C constant sur toute la nuit n'est pas possible si la température extérieure est trop chaude. Avec une caméra refroidie c'est plus facile de faire des darks à la même température que les shoots. Le plus compliqué c'est plutôt d'avoir une pièce totalem
  4. J'ajouterai une remarque sur la MES : il faut s'assurer que le viseur polaire est bien centré en prérequis car cela joue sur le résultat final forcément. Après, une MES bien faite ne veut pas dire que le GoTo pointera bien à chaque fois : personnellement les jeux mécaniques de ma monture font que mon GoTo "dérive" et je suis obligé de recaler systématiquement sur l'étoile brillante la plus proche de l'objet à centrer pour rester précis.
  5. Bonjour, J'utilise le filtre CLS-CCD pour faire les luminances pour mon ASI1600MM et je pose un peu plus longtemps (1mn de plus environ) qu'avec un filtre L classique. La PL reste plus limitée qu'avec le filtre L classique et en comparant je n'ai pas trop de perte de signal utile.
  6. Bonjour, Les dernières versions des drivers sont sur le site du fabricant. Lorsque l'on installe le driver, celui-ci doit dire si la version est déjà installée. Pour voir la version, il faut brancher la caméra et aller dans les propriétés des matériels et cliquer sur le driver ZWO correspondant et vérifier la version avec celle du site.
  7. Le CLS permet de filtrer un peu les raies des lampadaires (il faut refaire la balance des blancs au traitement mais permet de bien diminuer le gradient et le signal est moins noyé dans le bruit) J'utilise systématiquement le Ha en luminance car c'est cette couche qui contient le plus de signal et donc il faut poser plus longtemps que pour les couches couleurs pour avoir le moins de bruit possible (je fais un traitement de type L-RVB : Ha en calque luminosité par dessus la couche couleur)
  8. A titre d'exemple des possibilités offertes par un APN, voici 2 photos réalisées avec mon 450D refiltré Astrodon : Filtres Ha + CLS : Cheval et Flamme Filtres SHO : Rosette
  9. 1 filtre CLS pour les galaxies et nébuleuses planétaires Si APN "refiltré" (Astrodon par exemple) : 1 filtre H-Alpha pour les nébuleuses + option de 2 filtres O3 et S2 pour faire de la couleur SHO dit "Hubble"
  10. Après, dans mon cas, le tilt est lié au poids de la charge dans le PO et celui-ci va bouge différemment en fonction de l'orientation du tube avec l'attraction terrestre : il faut effectuer les réglages sur une position moyenne d'observation je suppose ?
  11. La box fait office de routeur (LAN et WiFi)
  12. Le modèle astrographe cité convient très bien. Vu le prix, les aberrations devraient être réduites ...
  13. Tout dépend de la qualité de l'objectif ou de la lunette utilisée avec un APN (une lunette 80/400 est déjà une lunette guide en soi 😉 Dans tous les cas, si c'est pour prendre en champ large je partirai sur un bon objectif très lumineux et qui sera un peu plus léger qu'une lunette (il faut surtout privilégier une grande ouverture) Mieux vaut prendre une focale fixe avec une ouverture à f2.8 max qui sera de meilleure qualité ou une focale variable avec ouverture constante. Après, une lunette Takahashi peu encombrante et légère sera top (exemple : FS-60CB avec un poids de 1,4kg)
  14. Oui effectivement 3 kg max (j'ai fourché avec sa grande sœur) Le contre-poids ne fait pas parti de la charge utile je pense. Si c'est pour faire de "l'astro-rando" c'est une bonne solution mais le suivi risque d'être un peu juste avec une 80/400. Une lunette en doublet ou triplet apochromatique sera effectivement mieux. Une 80/400 permet de prendre en champ large et donc tout type d'objet étendus.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.