olivierr31

Membre
  • Compteur de contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de olivierr31

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance 03/03/1968

A propos

  • Résidence
    Toulouse, France
  • Intérêts
    Astronomie, Astrophoto, Photo, Informatique, Tennis, VTT, Rando, Guitare
  • Occupation
    Informaticien
  • Matériel
    Instrument(s) optique(s) : Télescope Newton ORION 200/1000 - Lunette 80/600 Sky Watcher
    Monture(s) : ORION Sirius EQ-G
    Modèle(s) de CCD/APN : Canon 450D refiltré Astrodon - Caméras pour le planétair
  • Site Web
  • A propos de vous
    Comme beaucoup d'entre vous, l'astronomie me passionne depuis ma plus tendre enfance.
    Le jour où j'ai levé la tête pour observer le ciel étoilé sans aucune pollution lumineuse dans l'Aveyron (Quercy), telle ne fut pas ma surprise de voir autant d'étoiles avec notre magnifique Voie Lactée. Le spectacle de l'éclipse de Soleil de 1999 et celles de la Lune avec la visite de la comète Hall Bop en 1997 n'ont fait qu'amplifier cette passion naissante.
    Puis vint l'expérience de ma 1ère observation : après avoir collimaté le petit télescope que mon fils venait d'avoir pour Noël, je procédais au test d'observation qui m'a laissé un souvenir marquant.
    J'ai ensuite eu la chance de faire un stage en astronomie en 2006 à la fameuse "Ferme des étoiles" dans le Gers. C'était décidé : l'achat d'une monture et d'un télescope était une question de mois !
    Ensuite, le temps de l'observation visuelle a vite laissé la place à l'astrophoto car je voulais garder la trace de ce que j'observais et, qui plus est, en couleur. C'est à ce moment là que les complications commencèrent ...

    J'habite à 10 km à l'ouest de Toulouse (Tournefeuille) et c'est donc mon site d'observation par défaut. Malgré des conditions de forte pollution lumineuse, il est possible d’obtenir des clichés corrects d'objets peu lumineux comme les galaxies (magnitude limite de 8 environ) à l'aide de filtres "anti-pollution" et à bandes étroites. Depuis plus d'un an, ma commune ainsi que d'autres aux alentours coupent leur éclairage public de 1h à 5h30 ce qui permet d'améliorer la qualité des prises de vue.
    J'ai débuté l'astrophotographie en 2012 mais plus sérieusement depuis 2 ans où j'apprends et je teste des techniques d'autres astronomes amateurs afin de m'améliorer (Je conseille d'ailleurs le très bon livre de Thierry Legault "Astrophotographie" avec lequel j'ai débuté)

Visiteurs récents du profil

143 visualisations du profil
  1. Mon site perso dédié "Astrophoto"

    Bonjour Vivlepic, Content que ce site te donne envie de te remettre à l'astrophotographie Merci pour ton retour encourageant ! Olivier
  2. Mon site perso dédié "Astrophoto"

    Bonjour Tony, Merci pour tes encouragements à propos de mon site Correcteur de coma Baader MPCC : à l'époque, les tests comparatifs dans cette gamme de prix montraient qu'il était au même niveau que certains autres plus chers. Indispensable lorsque l'on possède un Newton, ce correcteur fait le boulot. Après, je ne suis pas spécialiste et je n'ai pas fait de tests moi-même, mais ce qui est certain c'est que les étoiles ne ressemblent plus à des olives sur les bord de l'image Infos EXIF : cela permet surtout de ne pas prendre en compte des darks qui seraient trop éloignés en température par rapport à l’acquisition ce qui aurait pour effet d'ajouter ou au contraire de ne pas retirer de pixels chaud. IRIS : le gros avantage c'est surtout l'automatisation de la chaine de prétraitement prévu par Christian Buil L'empilement des calques : c'est surtout l'ordre des traitements et sur quoi on agit dans l'image qui est important. Par exemple, ne pas faire de traitement d'accentuation ou de contraste trop tôt dans les traitements mais plutôt vers la fin car ils peuvent introduire des dégradations persistantes ou altérer le signal utile. Les prochains tutaux porteront sur les traitements Ha-RGB et Ha-SHO ... quand j'aurai un peu de temps Olivier
  3. Présentation d'un toulousain avec la tête dans les étoiles

    Merci "Rigel33" et "Ryo"
  4. Présentation d'un toulousain avec la tête dans les étoiles

    Merci à "zippopotamme" de Colomiers et Alain de St-Orens (on habite effectivement pas très loin ), et à "Iserois" pour votre accueil A très bientôt sur les forums ... Olivier
  5. Présentation d'un toulousain avec la tête dans les étoiles

    Bonjour Roger, Merci ! Merci également pour les 3 liens intéressants que je ne manquerai pas de consulter dès que j'ai un moment. Concernant le guide du ciel, je me contente d'éphémérides sous Excel qui me donnent précisément les objets que je peux capturer après le méridien et à quelle heure / hauteur en fonction de la date choisie. Promis, dès que j'ai une devinette (dont la réponse n'est pas sur le web ;-) je ne manquerai pas de la poster J'avais déjà vu cette astuce sur la visibilité de la petite ourse ou de la galaxie d'andromède à l'oeil nu pour "jauger" de la qualité du ciel. Dans ma commune, après l'extinction des lampadaires à 1h, on voit bien la différence (surtout sur les longues poses avec l'APN qui sont moins roses :-) En espérant que la météo s'améliore car je n'ai rien pu faire cet hiver et au printemps également Olivier
  6. Bonjour à tous, Comme beaucoup d'entre vous, l'astronomie me passionne depuis ma plus tendre enfance. Le jour où j'ai levé la tête pour observer le ciel étoilé sans aucune pollution lumineuse dans l'Aveyron (Quercy), telle ne fut pas ma surprise de voir autant d'étoiles avec notre magnifique Voie Lactée. Le spectacle de l'éclipse de Soleil de 1999 et celles de la Lune avec la visite de la comète Hall Bop en 1997 n'ont fait qu'amplifier cette passion naissante. Puis vint l'expérience de ma 1ère observation : après avoir collimaté le petit télescope que mon fils venait d'avoir pour Noël, je procédais au test d'observation qui m'a laissé un souvenir marquant. J'ai ensuite eu la chance de faire un stage en astronomie en 2006 à la fameuse "Ferme des étoiles" dans le Gers. C'était décidé : l'achat d'une monture et d'un télescope était une question de mois ! Ensuite, le temps de l'observation visuelle a vite laissé la place à l'astrophoto car je voulais garder la trace de ce que j'observais et, qui plus est, en couleur. C'est à ce moment là que les complications commencèrent J'habite à 10 km à l'ouest de Toulouse (Tournefeuille) et c'est donc mon site d'observation par défaut. Malgré des conditions de forte pollution lumineuse, il est possible d’obtenir des clichés corrects d'objets peu lumineux comme les galaxies (magnitude limite de 8 environ) à l'aide de filtres "anti-pollution" et à bandes étroites. Depuis plus d'un an, ma commune ainsi que d'autres aux alentours coupent leur éclairage public de 1h à 5h30 ce qui permet d'améliorer la qualité des prises de vue. J'ai débuté l'astrophotographie en 2012 mais plus sérieusement depuis 2 ans où j'apprends et je teste des techniques d'autres astronomes amateurs afin de m'améliorer (Je conseille d'ailleurs le très bon livre de Thierry Legault "Astrophotographie" avec lequel j'ai débuté) Mon apprentissage de l'astrophoto, la création de mon site web et mes autres passions (musique, sport) ne m'ont pas permis de m'investir sur le forum jusqu'à présent. Je devrai être plus actif à partir de maintenant Merci d'avance à tous pour votre accueil Olivier
  7. Mon site perso dédié "Astrophoto"

    Bonjour, Ce petit post pour vous présenter mon site dédié à l'astrophotographie : http://astrophoto.pagesperso-orange.fr Le but de ce site est de partager des photos, des techniques, des matériels dans le domaine de l'astrophotographie avec mon retour d'expérience ainsi que celui d'autres astronomes amateurs. Principaux points d'intérêts déjà en place : Présentation de mon matériel et de ma plate-forme : http://astrophoto.pagesperso-orange.fr/material_fr.html ; http://astrophoto.pagesperso-orange.fr/pf_astrophoto_fr.html Didacticiel pour reconnaître les constellations : http://astrophoto.pagesperso-orange.fr/constellations_fr.html Présentation Powerpoint de l'observation en astronomie : http://astrophoto.pagesperso-orange.fr/obsv_astro_fr.html Des procédures de traitement d'images sont disponibles dans la section "Technique" : Procédure de prétraitement avec le logiciel IRIS de Christian Buil et Procédures de traitement avec Photoshop (Les procédures pour traiter en Ha-SHO et Ha-RVB seront bientôt disponibles) : http://astrophoto.pagesperso-orange.fr/pretreatment_fr.html ; http://astrophoto.pagesperso-orange.fr/treatment_fr.html Recueil de liens où j'ai puisé une partie de mon expérience : http://astrophoto.pagesperso-orange.fr/links_fr.html Ce site est régulièrement mis à jour et enrichit car les techniques évoluent et mon expérience ainsi que vos expériences également N'hésitez pas à me faire remonter des incohérences ou des erreurs qui se seraient glissées Astronomiquement vôtre, Olivier
  8. Le trio du Lion : M65, M66 et NGC3628 avec sa traîne d'étoiles

    Superbe ! Je n'avais jamais fait attention à cette trainée Force de marée dûe à une ancienne collision sur le Hamburger ou bien liée au champ gravitationnel des 2 autres ?
  9. Merci . Je suis tombé sur ce post un peu par hasard Par manque de temps et parce que j'étais encore en phase d’apprentissage, je n'avais pas encore utilisé mes 2 comptes webastro et astrosurf. C'est chose faite Je publiais jusqu'à présent mes photos sur mon site web et Flickr. Je me suis donc décidé à diffuser mes meilleurs photos. J'ai encore pas mal de (re)traitements en retard et je devrais donc être plus actif et participer aux forums ... (Mon site web me génère également un peu de travail)
  10. Merci pour ce test très instructif. On pourrait ajouter qu'avec la prise de conscience de nombreuses communes sur l'extinction de l'éclairage public, à la fois pour faire des économie d’énergie mais également pour la faune diurne, nous aurons à terme un peu moins de PL. (Par contre, l'arrivée de l'éclairage LED pourrait inciter les communes à inverser le mouvement ...) Ci-joint un exemple pour ma commune (extinction de 1h30 à 5h30) avec 2 captures à 800 iso / 5mn / filtre CLS avant et après extinction des lampadaires :