olivierr31

Membre
  • Compteur de contenus

    40
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de olivierr31

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance 03/03/1968

A propos

  • Résidence
    Toulouse, France
  • Intérêts
    Astronomie, Astrophoto, Photo, Informatique, Tennis, VTT, Rando, Guitare
  • Occupation
    Informaticien
  • Matériel
    Instrument(s) optique(s) : Télescope Newton ORION 200/1000 - Lunette 80/600 Sky Watcher
    Monture(s) : ORION Sirius EQ-G
    Modèle(s) de CCD/APN : Canon 450D refiltré Astrodon - Caméras pour le planétair
  • Site Web
  • A propos de vous
    Comme beaucoup d'entre vous, l'astronomie me passionne depuis ma plus tendre enfance.
    Le jour où j'ai levé la tête pour observer le ciel étoilé sans aucune pollution lumineuse dans l'Aveyron (Quercy), telle ne fut pas ma surprise de voir autant d'étoiles avec notre magnifique Voie Lactée. Le spectacle de l'éclipse de Soleil de 1999 et celles de la Lune avec la visite de la comète Hall Bop en 1997 n'ont fait qu'amplifier cette passion naissante.
    Puis vint l'expérience de ma 1ère observation : après avoir collimaté le petit télescope que mon fils venait d'avoir pour Noël, je procédais au test d'observation qui m'a laissé un souvenir marquant.
    J'ai ensuite eu la chance de faire un stage en astronomie en 2006 à la fameuse "Ferme des étoiles" dans le Gers. C'était décidé : l'achat d'une monture et d'un télescope était une question de mois !
    Ensuite, le temps de l'observation visuelle a vite laissé la place à l'astrophoto car je voulais garder la trace de ce que j'observais et, qui plus est, en couleur. C'est à ce moment là que les complications commencèrent ...

    J'habite à 10 km à l'ouest de Toulouse (Tournefeuille) et c'est donc mon site d'observation par défaut. Malgré des conditions de forte pollution lumineuse, il est possible d’obtenir des clichés corrects d'objets peu lumineux comme les galaxies (magnitude limite de 8 environ) à l'aide de filtres "anti-pollution" et à bandes étroites. Depuis plus d'un an, ma commune ainsi que d'autres aux alentours coupent leur éclairage public de 1h à 5h30 ce qui permet d'améliorer la qualité des prises de vue.
    J'ai débuté l'astrophotographie en 2012 mais plus sérieusement depuis 2 ans où j'apprends et je teste des techniques d'autres astronomes amateurs afin de m'améliorer (Je conseille d'ailleurs le très bon livre de Thierry Legault "Astrophotographie" avec lequel j'ai débuté)

Visiteurs récents du profil

314 visualisations du profil
  1. olivierr31

    Avis sur la meade lx-85

    Bonjour, PI, je ne suis pas un pro 😉 Les specs donnent 15 kg de charge utile ce qui la situerai entre une EQ-6 (18 Kg de charge utile) et une HEQ-5 (13 Kg de charge utile) Sachant que la charge utile est toujours donnée pour du visuel en général, il vaut mieux tabler sur une charge utile max de 12 Kg (-3 Kg environ) si on souhaite une bonne stabilité en photo. Personnellement je possède une Sirius HEQ-G (~ SW HEQ-5) qui est vendue pour 13 Kg de charge utile mais qui ne peut dépasser 10 kg en photo. Je pense que c'est un bon compromis "poids de la monture pour le transport" / évolutivité. Olivier
  2. olivierr31

    CLS ou CLS CCD

    Bonjour, Voir le topic suivant : ici
  3. olivierr31

    Cpc 11hd

    Bonjour, Pour faire de la photo, le mieux est une monture équatoriale pour effectuer le suivi en AD. Pour le temps de pose, si tu as un capteur très sensible et pas trop bruité, tu peux effectivement faire des poses courtes. Pour les grands objets comme M31, une lunette 60 ou 80mm + aplanisseur/réducteur de champ est plus adaptée qu'un télescope 150mm
  4. olivierr31

    Samyang 18mm f2.8

    Ton doute sera dissipé avec des tests sur trépied : fonction de l'ouverture de ton objectif, du temps de pose, et en regardant l'allure des étoiles sur tes photos en plein écran. 100 € me parait un peu beaucoup pour un trépied photo sauf si tu veux en faire un usage multiple avec des charges plus lourdes ... (j'ai acheté le mien pour 40 € et c'est largement suffisant pour la VL, je rajoute un contre-poids de 2 Kg en bas du trépied pour stabiliser l'ensemble) Le mode Bulb permet 10 poses automatiques de 60s max sur un 450D par exemple. Au delà, il faut une télécommande électronique ... ou logicielle avec un PC ou un smartphone + câble OTG. Le plus tu voudras avoir un rapport signal / bruit élevé et le plus il te faudra faire de captures (au moins 15/20 poses mais dépend de la pollution lumineuse, si filtre CLS/UHC, température extérieure, ...)
  5. olivierr31

    Samyang 18mm f2.8

    Avec un APN défiltré tu verras mieux les nébuleuses rouges dans la VL comme NGC7000 mais le gain est surtout significatif pour l'astrophoto des objets du ciel profond (nébuleuses à émission dans l'hydrogène) La focale n'est pas trop un problème car tu peux faire des mosaïques si ton champ est trop petit. Et puis plus la focale est petite et plus il y aura de la déformation en bord de champ.
  6. olivierr31

    Samyang 18mm f2.8

    Bonjour, Voir le sujet déjà évoqué concernant le choix de l'objectif ici Pour le choix trépied ou monture, cela va dépendre des temps de poses : tu commences vraiment à voir une déformation des étoiles avec le 14mm au bout de 60s environ. Si tu veux vraiment voir la VL (après traitement), il va falloir faire des poses + longues. Perso, en environnement de PL moyenne, je mets un EOS-CLIP CLS-CCD avant mon Samyang et je pose 120s min à 800 iso, le tout sur ma monture pour avoir un suivi. Le trépied est bien si tu as un APN très sensible comme le Sony Alpha avec un fort ISO (tu peux faire, en équivalent, 15s à 6400 iso sans pb) (Exemple avec mon Samyang : https://www.webastro.net/upload/mediumimages/127040-1541974941.jpg) Olivier
  7. olivierr31

    La Lune avec Registax

    Bonjour, En astro, le pb d'une photo c'est un faible rapport signal / bruit (le signal utile qui est faible pour les objets peu lumineux comme les galaxies est noyé dans le bruit électronique du capteur surtout s'il chauffe) L'empilement des photos permet de diminuer le bruit et donc d'augmenter le rapport signal/bruit dans l'image finale. (Comme l'augmentation du rapport signal / bruit n'est pas linéaire avec l'addition des acquisitions, plus on voudra augmenter ce rapport et beaucoup plus il faudra disposer d'acquisitions !) Pour un objet lumineux comme la Lune, le rapport signal / bruit est meilleur à la base donc moins gênant contrairement à Saturne par exemple. Des outils comme Registax ou AutoStakkert!2 permettent d'additionner les meilleures acquisitions à partir d'une image de référence choisie manuellement ou automatiquement. Plus il y a de turbulence, plus il faudra acquérir d'images dans la vidéo et à haute fréquence (je conseille d'acquérir au moins 5000 images sachant qu'au final on en retient que 5% ! mais dépend du site d'observation) Personnellement, j'utilise AutoStakkert!2 qui choisit tout seul l'image de référence et additionne en fonction du critère que l'on sélectionne puis j'effectue un traitement par ondelettes dans Registax qui est très puissant pour améliorer la netteté de l'images finale. Dans ton cas, je pense que tu t'es arrêté à l'addition : il te faut poursuivre avec le traitement par ondelettes qui va te permettre d'améliorer la netteté. Ci-joint une capture d'écran Registax pour les wavelets que j'ai retrouvé. Olivier Saturne7_0005.bmp
  8. olivierr31

    Évolution APN.

    Bonjour, Tout pareil que Anaxagor. Pour le budget d'un A7 défiltré, je partirai plus vers une caméra astro N&B + filtres qui donnera beaucoup plus de possibilités. Pour ma part, j'ai acheté un 450D défiltré il y a quelques années sur "EOS 4 ASTRO" et on peut déjà faire pas mal de choses, y compris du SHO (couleurs Hubble) même si c’est une matrice de Bayer à la base (NGC7000 en Ha-SHO) J'ai rajouté un lots de filtres EOS-CLIP de chez Astronomik pour cela (Ha, OIII, SII) Olivier
  9. olivierr31

    choix objectif voie lactée

    Bonjour, Je possède le Samyang 14 mm f/2.8 avec lequel j'ai réalisé quelques clichés de la VL : bon piqué mais la déformation en bord de champ est vraiment importante. Gros avantage d'un objectif avec bague courte : je peux utiliser mon filtre CLS EOS-CLIP pour diminuer l'effet de la PL sur la VL Si c'était à refaire, je prendrai plutôt un 18/20mm très ouvert : on peut créer une mosaïque facilement car moins de déformation. (Mieux vaut prendre plusieurs clichés que l'on "colle" que un seul qui soit déformé 😉 Olivier
  10. olivierr31

    Changement d'APN

    De mémoire (lu sur les forums), le critère n'est pas tant le nombre de pixels mais la taille des photosites. Pour collecter un max de photons, il faut privilégier des "grands" photosites (Cf les specs techniques des modèles) Pas informé sur l'adaptabilité des objectifs Nikon sur boitier Canon ... mais je serai surpris que cela ne soit pas faisable avec tous les adaptateurs en tout genre qui existent.
  11. olivierr31

    Changement d'APN

    Vu que la plupart des objets du ciel profond contiennent des zones où l'hydrogène est présent (même les galaxies possèdent des nébuleuses qui émettent dans le rouge comme M33) un APN défiltré est incontestablement un plus. Tu pourras toujours faire de la photo de jour en modifiant un peu la balance des blanc (l'autofocus continue à fonctionner) Pour ma part je possède un 450D défiltré par Richard Galli (filtre Astrodon) et j'en suis très content. J'ajoute des filtres "EOS-CLIP" de chez Astronomik pour faire du H-alpha / OIII / SII (traitement en fausses couleurs Hubble). Celui que j'utilise le plus est le CLS-CCD pour filtrer la pollution lumineuse. Tu peux en trouver d'occasion (des 350D défiltrés notamment). Achat neuf à partir de 679 € ici
  12. olivierr31

    Changement d'APN

    Bonjour Les 2 grandes marques de Reflex Canon et Nikon se valent au niveau de la gestion du bruit. ... mais elles commencent à être dépassées par un APN comme le Sony Alpha7. La gamme de prix n'est pas la même aussi 😮 Pour en avoir un, je conseillerai de prendre un APN defiltré afin de mieux capturer le rouge des nébuleuses (hydrogène) Olivier
  13. olivierr31

    Conseils pour débuter l'astrophoto de ciel profond

    Bonjour, Bienvenue sur le forum 🙂 Afin de rendre les choses plus faciles pour débuter, je partirai sur une monture équatoriale + lunette 80mm + APN => tu pourras capturer en grand champ des objets du ciel profond (mais pas les petits) Un tube Newton F/4 est plus difficile à gérer au niveau de la mise au point qu'un F/5 mais plus rapide pour les acquisitions. Il faut surtout faire une collimation pour un Newton contrairement à une lunette. La monture AZ-NEQ6 permet de faire aussi bien de l'équatorial que de l’azimutal contrairement à la NEQ6 => c'est un meilleur choix que sa petite sœur NEQ5 qui ne pourra pas supporter des charges > 10kg pour faire de l'astrophotographie le jour ou tu auras un tube de 250mm par exemple (et qui pèse son poids) par contre plus lourd à transporter sur le terrain qu'une NEQ5. Alim externe : batterie de voiture 12V fera bien l'affaire (prévoir un convertisseur 12V / 220V) Intervallomètre : si tu as un Canon, tu peux utiliser le soft EOS Remote qui fait très bien l'affaire. Comme tu le dis, il faudra prévoir une lunette guide (type 80/400) à moins que ton chercheur puisse remplir cette fonction pour autoguider afin d'avoir un meilleur suivi en photo (et donc des étoiles bien rondes 😉 Pour fixer le Canon sur l'imageur, il faut utiliser une bague T2 Canon (<10 €) Tu pourras difficilement te passer de ton portable si tu autoguides + intervallométrie (un smartphone peut être utilisé dans certains cas avec un cable OTG + appli Android qui va bien) Au niveau des objets faciles (et donc lumineux) : toutes les nébuleuses brillantes comme M42, NGC7000, les dentelles, la Rosette, Lagon, Trifide, Omega, ... les planétaires sont plus petites mais valent le coup comme M27, idem pour les amas globulaires comme M13, Amas ouvert avec l'incontournable Pléïades et ses vents solaires, si tu n'as pas trop de pollution lumineuse, les galaxies M31 et M33 devraient bien rendre même à la lunette. Olivier
  14. olivierr31

    Équilibrage est ouest nord sud

    Pour faire simple : si tu captures après le méridien, il faut un peu + de poids côté charge utile (télescope) de façon à ce que les ordres de guidage sur l'axe RA n'aient pas de jeu sur la vis sans fin (Le déséquilibre permet de maintenir toujours en appui sur la vis sans fin, l'ordre de guidage étant toujours en rattrapage à 0,5 x le suivi sidéral en général et donc ne revient jamais en arrière car sinon jeu ; le guidage en DEC si la monture n'est pas bien alignée se fait dans les 2 sens mais moins gênant car les ordres sont plus faibles car les corrections sont minimes en général)
  15. olivierr31

    Avis monture pour tube 150/600

    Bonjour, Le poids de ce tube est plutôt léger avec 6 kg. Pour la photo, il te faudra lui adjoindre en parallèle une petite lunette guide type 80/400 (à moins que tu ne préfères l'utilisation d'un diviseur optique mais plus difficile à trouver une étoile guide) + l'imageur + quincaillerie : cela devrait avoisiner les 10 kg grand max. Il te faut donc une monture supportant une charge utile de 10kg minimum car en photo, il faut une charge utile qui soit bien en deçà de ce que peut supporter la monture. Les montures Skywatcher ou Orion de type HEQ-5 devraient faire l'affaire. J'attire ton attention sur le fait qu'un télescope à F/4 est plus difficile pour faire la mise au point : il faut que le PO soit de très bonne qualité ce qui semble le cas sur le produit que tu envisages d'acquérir (attention en court de nuit avec la baisse des températures => la MAP bougera plus avec un F/4 qu'avec un F/5 !)