Jump to content

antoinedub

Membre
  • Posts

    862
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

A propos

  • Résidence
    Bonsecours, 76
  • Intérêts
    Photographie
  • Occupation
    Instit
  • Matériel
    Téléobjectif Canon 300 mm F/4 avec porte oculaire en 1.25"
    Dobson SW 150/1200
    25 mm Celestron X-Cel LX
    7 mm Celestron X-Cel LX
    2.5 mm Vixen LV
    Barlow x2 Celestron X-Cel LX
    Jumelles 7x35 Tento
  • A propos de vous
    En attendant que je me lance dans l'AP, vous pouvez retrouver mes photos sur instagram : @antdubois

Recent Profile Visitors

697 profile views

antoinedub's Achievements

  1. C'est sympa comme coin. N'hésitez pas à regarder sur les cartes qui représentent la pollution lumineuse (comme celle-ci par exemple) pour bien connaître la qualité du ciel autour de chez vous (et éventuellement faire un peu de route de temps en temps). On avait bien compris (malheureusement 😅), je vais faire un gros raccourci pour rendre les choses plus évidentes qu'elles ne le sont réellement. - en astrophoto (des cibles étendues et peu lumineuses), on privilégie le rapport focale sur diamètre : F/6 ou plus "rapide" pour enregistrer le plus de lumière possible dans un temps donné. - en visuel, on privilégie les gros diamètres : 150 mm ou plus gros pour concentrer le plus de lumière (et de détails) dans notre pupille. Quand on veut faire les deux avec le même outil, on se retrouve avec des tubes gros et courts (par exemple un Newton de 200/800) mais ils réclament une très grosse monture pour pouvoir faire des photos nettes... donc on finit par faire des compromis et de nombreux astronomes amateurs choisissent un tube de 150/750 sur EQ3-2 motorisable pour pouvoir faire (plus tard) de l'astrophoto. Ce n'est pas un mauvais choix mais c'est loin d'être l'outil le plus pratique pour débuter l'observation. N.B. : une autre option est de choisir un Dobson pour découvrir l'observation puis d'acheter une petite lunette, genre 72ED, (qui ne nécessitera pas une énorme monture) pour faire de l'astrophoto à côté.
  2. C'est chouette ! Où ça ? Là, par contre, ce n'est pas chouette 😅... l'astrophoto est une pratique particulière qui demande un pied très stable et une monture robuste. Deux choses qui font exploser le budget. Si c'est pour prendre de belles photos de la Lune et quelques clichés souvenir des cibles les plus lumineuses, pourquoi pas mais si c'est pour en faire plus, le budget ne va pas suffire.
  3. Oui, c'est le modèle auquel je pense mais... Et Sixela a plus d'expérience que moi (je n'ai jamais utilisé les FlexTube). Connaissant mes enfants et mon utilisation, je prendrais un StarBlast mais il est certain que le Flextube 130 est plus performant. Dans tous les cas, si jamais tu souhaites voir un 150/1200 "en vrai" et que tu es prêt à venir jusqu'à Bonsecours, n'hésite pas 😉.
  4. Le quelque chose pourrait être un petit Starblast de chez Orion... petit, compact, capable d'offrir de belles images de la Lune et de commencer à découvrir les planètes. Il permet aussi de partir à la chasse aux tâchouilles (les cibles du ciel profond n'offriront pas de détails mais on peut déjà jouer à les chercher)... En plus, c'est un modèle qui restera utile "à côté" d'un éventuel futur 200/1200 voire 250/1200 😉. (Si je n'avais pas déjà une petite lunette, j'aurais pris un StarBlast.)
  5. Celui de Bonsecours n'est pas du tout adapté aux débutants/familles... il est très orienté astrophysique et mathématiques. Je ne connais pas les autres 😕. Ce n'est pas forcément suffisant. Ca dépend des attentes de chacun. Pour moi, on peut débuter l'observation de la Lune et l'apprentissage du ciel avec un petit Skyscanner (100mm) et une paire de jumelles... pour d'autres, 150mm c'est insuffisant. Pour ce qui est des différents modèles. Il faut privilégier les modèles avec porte oculaire 2 pouces pour pouvoir, plus tard, ajouter un oculaire qui visera large sans trop grossir (pour info, je regarde du côté d'un 38mm Q70, oculaire d'entrée de gamme mais qui coûte quand même 110€). Il est capable d'offrir (quasiment) les mêmes images qu'un 150/1200 mais : - La collimation est plus difficile à effectuer. - Il demande des oculaires un peu meilleurs (F/5 au lieu de F/8 = plus de risques de voir les défauts optiques). - Il faudra acheter un oculaire supplémentaire pour observer les planètes (75x avec un 10mm contre 120x avec le 1200. Un oculaire très correct de 6mm coûte ~70€). - Il faudra un support stable pour l'utiliser (genre table de pique-nique). - Il faudra bien veiller à ce que les enfants ne mettent pas leurs doigts sur les miroirs qui sont facilement accessibles. Par contre, il a des avantages : - Pas besoin d'acheter un oculaire spécifique pour le grand champ (voir large sans trop grossir, c'est presque possible avec le 25mm fourni -> 30x et ~50°) - Petit et compact J'ai beaucoup hésité mais j'ai préféré prendre le gros modèle car j'avais déjà une petite lunette à côté pour trimballer partout. Pour moi, le 150/750 Flextube n'est pas le modèle le plus simple pour débuter.
  6. Bonjour et bienvenue, Je suis de Bonsecours, de l'autre côté de Rouen 😉. J'ai fait le choix d'un Dobson 150/1200 d'occasion. Collimation plus facile, oculaires basiques plus "capables", possibilité de le déplacer en 1 seul (gros) bloc... il cochait toutes MES cases mais, effectivement, on entend plus souvent parler des 200 (qui en montrent plus). Pour moi, le 150/1200 est un bon choix pour débuter et mes enfants 4 et 7 ans (et aussi mes voisins) aiment regarder dedans. N'hésite pas si tu as des questions.
  7. Je ne dis pas non plus qu'ils sont bons... mais les remplacer uniquement parce que des gens disent qu'ils sont médiocres me semble dommage. En tout cas, remplacer le 25 par un 25 et le 10 par un 10 me semble vraiment discutable... surtout le 25. Il faut se poser les bonnes questions. Si tu es déçu par l'image que le 10 t'offre de Saturne (par exemple), rien ne dit qu'un meilleur 10 répondra à tes attentes. - Si tu souhaites plus de confort, rien ne sert de t'offrir un orthoscopique à 250€. - Si tu souhaites grossir davantage, aucun 10mm ne répondra à tes attentes, même les modèles à plus de 500€. Il me semble intéressant d'utiliser les oculaires fournis pour répondre à ces questions avant d'investir dans des oculaires de très bonne qualité. Après, un lot d'oculaires corrects comme ceux proposés par @amasm13 peut être une bonne solution pour mieux déterminer ce que tu souhaites. Ils peuvent peut-être même répondre à tes attentes. Perso, je crois que je commencerais par un bon 6mm comme le propose @'Bruno car il te permettra d'atteindre un grossissement sympa en planétaire (150x) et qui correspond pas mal à ton tube (un peu plus d'une fois le diamètre) 😉.
  8. Bonjour, les oculaires fournis sont de qualité moyenne mais permettent déjà de belles premières observations. Que reproches-tu au 10 et au 25 fournis ? - de ne pas assez grossir ? - de ne pas viser assez large ? - de ne pas donner des images assez nettes ? - de ne pas trouver une position confortable pour placer son œil ?
  9. Bonjour, Malheureusement, aucune de ces lunettes n'est vraiment polyvalente. - Pour le planétaire, il faut privilégier les rapports F/D longs (en achromatique) donc 90/900 ou 90/1000. - Pour le "ciel profond" (je mets entre guillemets car il y a des cibles qui se rapprochent du planétaire dans le ciel profond), il faut privilégier le diamètre, donc plutôt 120/600. Mais les aberrations chromatiques limiteront ce genre de lunette achromatique courte à des grossissements faibles donc on perd certaines cibles. Entre les 2 solutions, j'aurais tendance à partir sur la 90/900 ou la 90/1000 car elles peuvent être utilisées sur certaines cibles du ciel profond alors que les achromatiques courtes ne seront jamais très bonnes en planétaire.
  10. Bonsoir, Je dirais que c'est une bonne approximation... à condition que l'instrument permette d’atteindre 250 à 300x. Quand on voit le nombre de lunettes de 60mm de diamètre qui annoncent fièrement "525x" sur leur boîte car ils jouent sur la différence entre grossissement réel (mathématique : 700mm de focale, x3 grâce à la barlow en plastique, divisé par 4mm pour l'oculaire de Ramsden de piètre qualité = 525x !!! Tada !!! 🤪) et grossissement utile (celui au delà duquel il ne sert à rien d'aller : 0,5 à 2,5x le diamètre selon les instruments. Avec le petit 76/300 de mon fils, inutile de dépasser 30x même sous un ciel excellent 🤷‍♂️). Donc 250x, oui, sous un ciel de qualité et avec un bon télescope.
  11. Bonjour, Les "Dobson" sont des télescopes de Newton posés au sol sur une monture toute simple. Ta question porte-t-elle sur la différence entre les montures équatoriales et les montures de Dobson ?
  12. Bienvenue à toi, J'ai un peu le même parcours... j'ai commencé avec une petite lunette de 75mm puis je suis passé à un Dobson (de 150). Et bien, je dois dire que j'ai été bluffé par les détails offerts sur la Lune 🤩 ! Tu vas t'éclater 👍. Juste un regret (pour l'instant), je n'ai pas d'oculaire qui vise plus large que mon 25 et je trouve que ça manque sur un tube qui fait 1200mm de focale. Je ne sais pas toi, mais j'aimais bien faire du grand champ avec ma lunette et je compte bien m'offrir un oculaire qui m'offre cette possibilité avec le Dobson 😉.
  13. Oui, j'envisage d'acheter un StarBlast, plus tard, pour le club astro de ma commune (pour l'instant, pour les 11-13 ans, il n'y a qu'un 150/1200 ouvert sur un côté). En attendant, je pense prendre 2 Skyscanner pour pouvoir les prêter. L'AstroDazzle avait l'air vraiment sympa...
  14. Bonjour, J'ai la chance de pouvoir expérimenter un peu avec les élèves de mon école (et mon fils de 7 ans). Avec la coopérative de l'école, j'ai acheté 6 lunettes 60/700 ou 60/900 d'occasion (entre 10 et 30€ pièce), un petit 76/300 (mon fils en a un identique) et un Skyscanner (100/400). J'ai aussi récemment pu acheter une 70/700 que je suis en train de réparer et tester. - Les lunettes très bas de gamme (et souvent anciennes), qui sont fournies avec des oculaires de type Huygens ou Ramsden en 24,5mm sont vraiment les plus décevantes. Le faible champ et le contraste très pâlichon rendent les observations inintéressantes. Seuls les oculaires de 20mm sont utilisables et même la Lune est décevante. Par contre, en mettant des oculaires un chouia meilleurs (des Kellners ou des Plossl) derrière un adaptateur 31,75 (ils sont plus courants dans ce coulant sur le marché de l'occasion à bas prix), la Lune devient vraiment intéressante. Le champ un peu plus large permet de trouver et de conserver la Lune à l'oculaire... reste la monture qui est vraiment casse-pieds. En gros, il y a un coup de main à prendre : il faut viser au dessus de ce que l'on souhaite observer pour que, quand on serre les vis et qu'on lâche tout, la cible soit dans l'oculaire (plus ou moins 😅). Quand on garde les oculaires de base, la Lune est peu contrastée et sort rapidement du champ. Les enfants regardent quelques secondes et c'est tout. Ils sont quand même heureux de les emprunter... - Les lunettes premier prix plus récentes, au coulant 31,75 mm et fournies avec des oculaires de type Kellner offrent une image très correcte, notamment pour la Lune. Elle permettent aussi de découvrir, en tout petit, les principales lunes de Jupiter et les oreilles de Saturne. La monture est un peu moins branlante mais cela reste pénible à utiliser. Les enfants apprécient beaucoup regarder dans ces modèles quand un adulte s'occupe de les maintenir réglés à côté d'eux. C'est le modèle qui plaît le plus aux enfants (à cause du look notamment). - Les petits Dobson de table courts avec un miroir sphérique comme les 76/300 et les 76/350 sont à l'opposé des lunettes premier prix : le pied est vraiment agréable mais la qualité optique est très décevante. C'est un bon choix pour faire du grand champ (les enfants se moquent pas mal de tous les défauts optiques que nous, adultes, pouvons voir) et pour observer la Lune sans trop grossir (le 10 mm dépasse déjà un peu les capacités du tube quand le miroir secondaire n'est pas parfaitement réglé). C'est un tube que les enfants apprécient utiliser seuls car ils arrivent à pointer ce qu'ils veulent et à se balader dans le ciel étoilé. Par contre, le côté jouet dérange les plus grands (10-11 ans). J'ai fait un sujet à propos de ce type de télescope ici : Quand on sort des "jouets", on tombe rapidement sur deux autres options (trouvables pour moins cher qu'un jouet de temps en temps sur leboncoin) : - Le SkyScanner, qui offre un miroir primaire parabolique qu'on ne peut pas régler, et qui est clairement au dessus des autres. Il offre une image de qualité et une monture stable. En plus, on peut le monter sur un trépied photo. Les élèves remarquent rapidement que l'image est "plus belle" qu'avec les autres instruments et les images offertes sur Saturne et Jupiter sont un peu plus intéressantes qu'avec les "bonnes" lunettes de 60 mm. Il est également agréable à utiliser en grand champ. C'est le modèle qui plaît le plus aux adultes et que les élèves aiment utiliser seuls. - Les lunettes 70/700, qui sont mieux finies que les lunettes d'initiation de 60 mm et proposées sur une monture un peu moins branlante. Elles offrent une image proche de celle du Skyscanner, donc un gros cran au dessus des lunettes de 60. La Lune est détaillée et contrastée. Je ne l'ai pas encore proposée aux enfants. Pour conclure, les jouets ont le mérite de répondre à la demande des enfants "pour pas cher" mais peuvent les frustrer si l'attente est trop grande et/ou si l'accompagnement est insuffisant. Pour moi, ce sont des objets intéressants quand même pour permettre aux enfants de manipuler sans crainte (quand on a 20 élèves qui manipulent en même temps, c'est plutôt rassurant) mais il est important d'avoir également un "vrai outil" à côté pour en montrer davantage 😉.
  15. C'est le choix que j'ai fait et je me régale (surtout sur la Lune 🤩) mais je ne me vois pas trimbaler mon "petit" (selon beaucoup, "gros" selon moi) Dobson à la montagne... on est tous différents et on a tous des attentes différentes mais aussi une conception différente de ce qui est "transportable". Pour moi, une 80ED sur un bon trépied, c'est la limite haute de ce que je considère comme pratique à transporter à la montagne (à moins d'observer directement sur le parking). Il est important que @Lrxmax aille en magasin ou à des rencontres d'astronomes amateurs pour se rendre compte de la taille des différents modèles (et de ce qu'il est possible de voir). Un 200/1200 tube plein, même si beaucoup d'astrams trouvent ça "facilement transportable", ça reste un gros truc assez encombrant 🤔
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.