Search the Community

Showing results for tags 'spectro'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 456 results

  1. nicolas67

    Star Analyser

    Bonjour à tous Pour mon 1er test avec la Star Analyser 100 j'ai le spectre qui sort du champ (cf. photo) (étoile : Deneb) Afin que le spectre soit complètement dans le champ je dois utiliser quoi, un réducteur de focal ou une bague-allonge . J'ai un Orion 200/1000 avec la camera zwo Asi224 mc Merci pour votre aide Nicolas
  2. gerard33

    types Wolf-Rayet

    Toujours en apprentissage spectro, j'ai essayé de reconnaître les divers types de WR pas évident d'apposer des labels sur les principales raies sans doute en haute résolution est-ce plus facile de les dissocier c'est juste une ébauche, j'ai encore du boulot
  3. Un article écrit par Forrest Sims qui décrit la manière dont il gère ces observations en spectro est maintenant en ligne. A découvrir ici : https://www.shelyak.com/how-i-go-about-planning-the-acquisition-and-logging-of-a-stellar-spectra/ cela peut également intéresser ceux qui font de l'imagerie ou de la photométrie.
  4. Salut la foule en délire après avoir récupéré le spectro de mon asso, j'ai pointé ce monstre hier soir d'après Wikipédia, cette petite chose ne manque pas de superlatifs bien que très jeune, 4.7 millions d'années, elle cumule les records: 70000° en surface, 21* plus massive que notre soleil et 600000* plus brillante sur les planètes autour, la crème solaire indice XXXXXXXXX est conseillée en référence, j'ai pris la Miles HD 192640 (A2) 20*1 mn avec Atik383 + Alpy600 sur T200/1000 surpris par les raies en émissions (de mémoire, je n'avais jamais rendu visite à une étoile de ce type), j'ai recherché une référence et trouvé le spectre haute résolution d'Olivier Thizy le comparatif avec Plotspectra: ça tient la route non? par contre, comme souvent, le log d'Isis signale une résolution supérieure au nombres de lignes du réseau et là, je ne pige pas pourquoi
  5. Bonjour depuis quelques temps, j'essaie de collecter des infos à fin de me fabriquer un spectro j'ai trouvé dans cette section quelques pistes, mais souvent avec des liens orphelins vers des images ou d'autres pages Il me semble qu'il serait utile pour les débutants comme moi de collecter tout ça en un seul fil si vous êtes de cet avis et que vous avez des trucs à proposer...à vous de jouer pour commencer: Réalisation d'un spectrographe et premiers pas en spectro de RZK600 Formulaire pour calculer un spectrographe "classique" de Christian Buil l'Uvex l'UltraViolet EXplorer spectrograph de Christian Buil Votre spectroscope en 10 minutes... GAPic le pdf Construire un Spectrohéliographe amateur Daniel Défourneau Construire un spectroscope… pour quelques euros Pierre Meurisse Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main Spectroscope SARDINE atelier spectroscopie astro club Marsan Un spectrographe basse résolution François Cochard CAOS plusieurs spectrographes PAGE SPECTRO QUICKCAM VC Florent Dubreuil un spectrohelioscope Leonard Higgins le MERIS de Polo le spectrographe de Michel Bonnement Les Spectrographes type LITTROW une bonne page d'Iceinspace Le SpectroLynx Le spectrographe SEPSA ou comment utiliser une fente sur un Star Analyser Conception d'un spectrographe compact autour d'un unique objectif photographique Christian Buil une grosse mine en pdf d'Olivier Garde le spectrographe Barège un spectro en impression 3D par Paul Gerlach le Snake de Christian Buill, spectrographe basique fabriqué autour d'un simple prisme (du bleu profond jusqu’au proche ultraviolet) un projet en construction de flo3ds le Le spectro-coronographe de chrishalpha2017
  6. Bonjour à tous,Pour information, David Antao a écrit un trés bon article sur l’étude d’une binaire spectroscopique avec des moyens amateurs et qui est disponible ici :https://www.shelyak.com/etude-dune-binaire-spectroscopique-avec-des-moyens-amateur/Il montre ce qu’il a pu faire comme mesures sur une des étoiles des Pléiades et la collaboration qu’il a mené avec un pro avec son propre matériel.
  7. Le groupe Grrr (groupe pro/am qui étudie l’évolution des étoiles variables et pulsantes) organise un atelier de spectroscopie sur un week end à l’OHP les 27 et 28 juillets (juste une semaine avant la spectro party annuelle). Voici le programme (non définitif) et les modalités d’inscription, les places étant limitées, il est nécessaire de ne pas tarder à s’inscrire : premier inscrit, premier servis. Les repas seront pris à l’extérieur de l’OHP dans divers resto autour de l'Observatoire.
  8. Il y avait un atelier spectro fin février au Nouveau Mexique ou l'on a été invité (4 français) à participer et présenter des sujets en spectro. Voici un article qui relate l’atelier de spectroscopie SMSW-2 ou l’on peut télécharger les présentations : https://www.shelyak.com/whorkshop-spectro-smsw-2/ Le niveau était assez élevé parmi les participants.
  9. gerard33

    Isis, réponse difficile

    Bonjour, hier soir j'ai fait une Be qui ne possède actuellement aucun profil (pas de comparaison possible) les étoiles de références dans les 5° avoisinants n'étaient pas nombreuses premier écueil, l'étoile choisie, HD 29722 est une A1V or il n'y a pas ça dans la database des Pickles ensuite, c'est dans une zone d'extinction > 0.92 comment faire une réponse instrumentale avec ça? dérougir HD 29722 et la comparer à une A2I? faire une réponse sans rien toucher et dérougir le profil de la Be? disez-moâ
  10. Bonjour L'annonce de la création du nouveau site Planetary Nebulae.net est dans le poste suivant de la rubrique Astrophotographie. Ce site permet de retrouver facilement les coordonnées d'objets qui demandent une observation spectroscopique. Amicalement Pascal Le Dû
  11. gerard33

    un tout pt'Hibou

    Jombour! beau ciel hier soir encore! dobson dans le jardin, spectro dans la cabane j'ai tenté M97 avec l'Alpy 600 + Atik 383 sur T200/1000 c'est un peu chaud car on ne la voit pas sur la caméra de guidage niveaux à fond les bananes (comme on dit dans les milieux scientifiques) faut faire une côte mal taillée avec les étoiles environnantes tout en évitant d'en mettre une trop près de la fente bon, en même temps M97 est grande 5* 15 mn en bin 1 réponse et calibration sur HD 95418 un pt'Hibou c'est chouette non? j'ai expérimenté aussi mon pointeur numérique la vieille lulu 70/700 acro mais ultra légère + DSI2 + réducteur 0.5 dans la mesure où en spectro, mis à part le minuscule champ du guidage, on est quasiment aveugle, ça facilite la vie
  12. gerard33

    tou Be or not Be?

    kikou! l'autre soir, consultant la liste de Be "à faire", j'ai choisi HD 250289 sans me douter qu'elle faisait partie d'un amas ouvert une fois dessus, après plusieurs astrométries je l'ai mis sur la fente c'est chaud de choisir la bonne et de n'avoir qu'elle dans la fente je vous rassure, avant de chouter, j'ai refait la MAP, le tube étant pourtant en carbone, en début de soirée ça bouge sur les excellents conseils de referencestarfinder, j'ai fait l'étoile de référence sur une Miles: HD 39970 darks/flats/offsets/calib tout frais ce matin réduction de HD 39970 avec comparaison sur le spectre Miles jusque là tout baignait! j'avais une bonne réponse instrumentale or, sur la cible principale, après réponse, j'obtiens ce profil j'ai vérifié plusieurs fois, c'est bien la bonne étoile mais c'est bizarre non comme profil? après vérification, sur le dernier spectre de BESS on retrouve la bosse autour de 5500, mais cela remonte un peu plus dans le bleu quand même http://basebe.obspm.fr/basebe/BeSS/SendPng.php?v_ids=116651 la faiblesse de la 383 dans le bleu? intrigué, j'ai posé la question sur Aras ils ne sont pas très nombreux mais parfois il suffit d'une seule personne bien intentionnée c'est Robin qui s'y est collé il m'a appris que dans cette zone galactique il y avait de l'extinction (due aux gaz chauds?) et m'a indiqué le site pour connaître précisément le taux https://irsa.ipac.caltech.edu/applications/DUST il ne me restait plus qu'a utiliser un des outils d'Isis pour "dérougir" le spectre et ainsi retrouver une courbe comparable à une B2II la bosse entre 4500 et 5500 semblerait être caractéristique aux zones d’extinction? à suivre.... j'oubliais: Alpy600, Atik383, T200/1000
  13. Bonjour, Je vous propose de collectionner sur ce fil des spectres d'étoiles remarquables. On pourra y entrevoir leurs vraie nature, couleur, température, et de constater leur grande diversité et intérêt. Un autre objectif est de donner envie a faire un peu de spectro :-) Tout ces spectres ont été pris avec un spectro basse résolution Alpy 600 sur un Newton 200, en ville sous un ciel orange. Ce sont des spectres souvenir, enregistrés au fil de différentes nuits d'observations, donc pas des références. Même si j'ai pris soin à bien calibrer en longueur d'onde et en réponse instrumentale, il reste probablement des erreurs ; criez, je corrigerais. Les spectros du forum, n'hésitez pas à contribuer avec les vôtres Pour commencer, un couple classique. Alcor & Mizar (UMa)
  14. Ayant l'utilisation de l'Alpy 600 de mon asso, j'ai tenté le coup 3*15 mn sur le cœur de cette comète très étalée Alpy 600 complet fente 23 Atik 383 sur T200/1000 les brutes ne montent pas bien haut en ADU, j'aurais dû peut-être la faire en bin2 mais il y a bien quelque chose dans CN et autour c'est bien une comète mais ça on le savait déjà
  15. Ayant l'utilisation de l'Alpy 600 de mon asso, j'ai tenté le coup 3*15 mn sur le cœur de cette comète très étalée Alpy 600 complet fente 23 Atik 383 sur T200/1000 les brutes ne montent pas bien haut en ADU, j'aurais dû peut-être la faire en bin2 mais il y a bien quelque chose dans CN et autour c'est bien une comète mais ça on le savait déjà
  16. Bonjour, je suis a la recherche du Spectre de la comète 46p/wirtanen dans le cadre d'un projet scolaire. j'ai tenté de réaliser avec un LHIRESIII sur un c14, mais elle est trop faible pour ce matériel. Si quelqu'un peut réaliser avec un spectro d'au moins 300trait/mm cette observation je lui en serait reconnaissant... merci Sylvain
  17. apricot

    M57

    Bonjour ! Pour poursuivre des essais en spectro avec l'Alpy 600, au foyer du C8 emprunté au club : Sans réducteur à f/d 10 ça rame un peu (ce spectro est optimisé pour f/d 5) mais ça marche quand même. L'objectif de la soirée était de regarder le fond de ciel (le soleil couchant & la pollum), Véga en référence, et une nébuleuse planétaire, pour voir ..! Véga, comme référence : On passe à M57... Pour visualiser la position de la fente d'entrée du spectro, une image de la caméra de guidage (ASI120), 6x5sec La CCD 16HR derrière le spectro, trois poses de 600 sec additionnées : Avec la calibration (en longueur d'onde et réponse instrumentale) faite sur Véga, on obtient : Le spectre en émission de la nébuleuse est clairement visible... additionné de la pollution lumineuse ! Ce qu'il y a de super en spectro, c'est qu'on peut soustraire le spectre du fond de ciel (de la pollum, les lampes au Na et Hg) de celui de la cible Manip facile avec Iris, VSpec, ou Isis. On obtient : Une planche annotée pour les principales raies : Donc on a de l'hydrogène, de l'oxygène et de l'azote qui brillent (raies en émission) car excités par l'intense lumière de l'étoile centrale. La densité du gaz (plasma) est forcément extrêmement faible, sinon on observerait pas les raies interdites [OIII] et [NII]. On peut faire des petites mesures rigolotes, en regardant l'intensité des raies. La théorie (ie les bouquins ) dit que le rapport des deux raies [OIII] doit être très proche de trois, c'est bien ce que je mesure ici (ouf !). De même la règle du "décrément de Balmer" dit que l'intensité de la raie Ha / celle de la raie Hb = 2.85 or ici je mesure 3.6. Si ce n'est pas un problème dans ma mesure et calibration, il est possible que ça signe le "rougissement" due à des poussières interstellaires dans la ligne de visée ! Une planche pour finir, avec d'autres raies annotées : Bon ciel à tous, Jean-Philippe
  18. deepskyteam

    Croissant et P-Cygni

    Bonjour à tous En complément de la photo postée dans la section astrophotographie (le lien vers la full : http://www.deepskyteam.eu/gallery/crescent-ngc6888-and-soap-bubble-nebulae ), voici mes premiers tests en spectro basse résolution. Les acquisitions ont été réalisées avec un RC8 avec réducteur de focale AP CCDT67 sur une monture AZ-EQ6, un spectrographe Shelyak Alpy 600 avec CCD Atik 460 EXm, et une caméra de guidage Ultratar. L'étoile de référence pour le calcul de la réponse instrumentale est HD193369, une étoile de type spectral A2V et proche de mes deux cibles. L'acquisition et le traitement ont été réalisés avec le logiciel de Shelyak, Demetra. Voici le spectre de HD193369, l'étoile de référence, une belle type A avec de profondes raies de l'hydrogène en absorption : Voici maintenant le spectre de P-Cygni, une étoile de type Be, caractérisée par des raies en émission dues à un disque équatorial de décrétion chauffé par le rayonnement intense de cette LBV (Luminous Blue Variable). La partie gauche du sepctre sous 3850 A est à ignorer (j'aurais dû la cropper !) car non valable : Et enfin, clou du spectacle, l'acteur principal de la photographie, l'étoile WR136, responsable principal du Croissant. il s'agit d'une étoile de type Wolf Rayet, extrêmement chaude, qui a expulsé ses couches d'hydrogènes par de puissants vents stellaires : C'est vraiment un spectre incroyable puisque l'on n'observe en fait pas celui de l'étoile mais de toute la matière violemment éjectée et chauffée ! On retrouve de larges raies d'hélium et d'azote (effet Doppler-Fizeau dû aux vents très puissants), l'hydrogène est quasi absent. La classification nous donne un type WN6. un rapide calcul de la FWHM des raies He II permet de retrouver des valeurs de vents stellaires autour de 2000 km / sec (pas loin de ce que j'ai vu dans la littérature) Voilà pour les débuts de la Deep Sky Team en spectro ! Marian
  19. Voici un petit article qui montre qu'il est possible de réaliser avec des moyens amateurs des spectres d'objets très faibles comme ici le spectre d'un quasar à 12 milliards d'années lumière : https://www.shelyak.com/spectre-dun-quasar-avec-un-lisa-ou-un-alpy/
  20. Bonsoir à tous, Bon après plusieurs essais, voici un de mes premiers résultats en spectro et de petites déductions, c'est possible qu'il y ait quelques petites erreurs. Je compte sur vous pour me corriger. Après de nombreuse années d'astrophotographie, je saute le pas pour ajouter la spectro à l'astrophoto. J'ai fait les premiers test avec le triplet mais j'ai finalement récupéré un newton qui servira pour ce domaine. Le spectre brut et l'ordre zero à gauche : Le profil spectral auquel j'ai ajouté en dessous le spectre colorisé avec les infos d'acquisitions : Au premier coup d’œil sur le spectre on perçoit directement le profil d'une étoile froide, en se basant sur la loi de Planck, un corps noir plus chaud émettrait son rayonnement maximum dans les longueurs d'ondes les plus courtes hors dans mon cas (ou plutôt celui de Betelgeuse 😉) on voit la tendance inverse avec un spectre dont la forme de cloche tend vers les longueurs d'ondes plus longues, avec une très forte intensité ici qui se situe dans le proche infra-rouge. En traçant la courbe de Planck via Visual Spec j'obtient une température de 3000K étant donné que l'étoile est connu j'ai pu vérifier et sa température est donnée pour 3500K, j'imagine que j'ai le droit à une petite marge d'erreur. (La courbe théorique ne correspond pas parfaitement au profil ? ) 🤔 On a donc le profil d'une étoile plus froide que le soleil, Betelgeuse est une super géante rouge de type spectral M1-2 Ia-Iab, M correspondant aux étoiles rouges et donc froide <3500K (Tout est lié c'est magnifique 😁 ) le chiffre lui permet da caractériser une tranche plus précise de température, lab correspond à classe de luminosité décrite dans le diagramme HR (Hertzprung-Russel) directement lié à la surface et au rayon de l'étoile lab=Super géante rouge=(300<R/Ro<1000) ici on obtient (selon Wikipédia) 955 à 1 200 Rayons solaire ( R☉) on obtient donc un ticket pour un classement en tant que supergéante rouge. Pour appuyer l'identification d'une géante rouge voici le profil spectral que j'ai obtenu en identifiant quelques raies intéressantes et caractéristiques : On voit à plusieurs endroits apparaître des raies en absorptions Tio qui sont en fait caractéristiques, c'est l'oxyde de titane, en revanche pour les raies de Balmer j'ai d'ailleurs annoté ici les raies Hbeta et H-alpha par exemple, il apparait que ces raies sont peu profondes à cause de la température de l'étoile, trop faible. Du coup les photons (qui au passage ont mis plusieurs millions d'années pour arriver jusqu'à la photosphère) qui passent dans la photosphère n'ont pas assez d'énergie pour maintenir les électrons de l'atome d’hydrogène au premier état d’excitation. Par contre du coup d'autre raies peuvent apparaître puisque la température de l'étoile sera suffisante pour en exciter les électrons sans pour autant les éjecter. (Si la température est trop forte par exemple). Pour revenir aux autres raies dominantes, il y a aussi les métaux neutres avec par exemple Ca1, Fe1, Ti1 (Calcium, Fer et Titane) à 6496A la température de l'étoile n'est plus suffisante pour les ioniser. Les autres raies profondes remarquables sont dues à l'atmosphère terrestre avec la raie tellurique de l'OII par exemple. Dès que je pourrais j'irais plus loin mais pour l'instant c'est le début je ne peux pas vous en dire plus. J'ai aussi posé une équation selon la loi de Wien pour calculer la température de l'étoile grace au maximum du rayonnement sur ce spectre, (Mais j'imagine que c'est plus adaptée à la haute résolution) voici ce que j'ai fait, contrairement au résultat obtenu grace à la courbe j'obtiens 3800K, à vérifier. Voici l'équation que j'ai posé : λmax = 760nm T(K) = (2,898×10^6)╱760 T(K) = 3813.1578 Logiciels utilisés : Isis (Chhristian Buil), Visual Spec (Valerie Desnoux), Plot Spectra, MathCast.
  21. gerard33

    à l'envers

    Salut En regardant les brutes de ce soir, je m’aperçois qu'en remontant la caméra sur l'Alpy, je me suis trompé de sens (gauche <====> droite) c'est grave docteur? Isis va s'y retrouver?
  22. Bonsoir à tous, J'aurais voulu savoir, s'il était possible de voir le spectre d'une étoile qui aurait une planète autour d'elle, tiré dans le rouge ou le bleu, avec simplement un spectrographe sur un télescope amateur (254/1200) Merci pour vos réponses.
  23. Olivier38

    Spectro Party OHP 2018

    Comme chaque année depuis 2004, la spectro party OHP 2018 aura lieu du 13 au 18 juillet à l’observatoire de Haute Provence.Tout les détails et le bulletin d’inscription sont disponibles sur le lien suivant :https://www.shelyak.com/ohp-spectro-star-party-2018/Ne tardez par à vous inscrire, les places sont limités à 50 personnes et sont trés vite prises.Olivier Garde
  24. Un petit article indiquant comment partir à la chasse des outburst des étoiles Be et l'intérêt d'en découvrir ou en déterminer la période : https://www.shelyak.com/la-chasse-aux-outbursts-detoiles-be/
  25. Olivier38

    Nova Sct 2018

    Un objet a été découvert le 29 par un Japonais au coordonnées suivantes : RA : 18h 29' 22' 90'' DEC: -14°30'46.0'' Magnitude 10,3 Une demande a été lancé pour obtenir un spectre de cet objet de façon à déterminer sa nature. Dans la nuit de samedi à dimanche, j'ai tenté de réaliser un spectre de cette objet peut lumineux pour un spectrographe eShel R=11000 de plus basse sur l'horizon (n'excédant pas 30 degrés de haut) Et j'ai obtenu au bout de 3h20 de poses (10x1200s) un spectre dont voici les principales informations La raie H Alpha, un classique profil P-Cyg signature classique d'une Nova avec une vitesse d'expansion de l'ordre de 800 km/s Puis également les raies du Sodium Dans cette même nuit, les spectres ont été analysé par Steve Shore, Astrophysicien qui a rédigé de suite un Atel : http://www.astronomerstelegram.org/?read=11802 Une cible à observer lors des prochaines nuits en basse et haute résolution pour venir compléter la datables ARAS : http://www.astrosurf.com/aras/Aras_DataBase/Novae/2018_NovaSct2018.htm