epsilon du 07

Ciel profond malgré la Lune

Messages recommandés

bonsoir tout le monde!

 

Je désirais vous partager cette très belle soirée d'observation que j'ai vécu.

 

Nuit du 29 au 30 septembre 2017.

j'ai observé de 22h à 1h00.

Dobson 203/1200. oculaire 10mm (x120) et 25mm (x48)

 

Je commence, j'ai envie de dire comme d'habitude, par reluquer la belle Saturne.

Elle est basse et gigote méchamment dans l'oculaire à x120. Pas de division de Cassini... peu de détail mais je suis toujours impressionné par ces grands anneaux...

 

Il fait complètement nuit... cependant la Lune domine l'horizon sud et éclaire mon site de ses rayons. Quelques nuages déchiquetés, démasqués par l'éclairage sélène, traversent le verseau et le capricorne. Le ciel est beau, la voie lactée se montre malgré le vif éclat de la Lune.

 

J'essaye de trouver une cible assez éloigné de la Lune... et je décide d'explorer Cassiopé.

Je cherche M52, un amas ouvert. Dans le prolongement de l'axe imaginaire reliant Alpha cassiopeiae (Shedir) et beta cassiopeiae.

Je l'observe à x48. C'est un petit groupe allongé d'étoiles assez pâles sur lequel ressort une étoile un peu plus brillante. C'est vraiment une belle découverte :wub:

 

Ma seconde cible est NGC 457, l'amas de la chouette ou du skieur.

Je met quelques minutes à le trouver... je l'observe à x48. Il est globalement plus brillant que M52, et phi cassiopeiae, qui ne fait pas partie de l'amas mais est en fait plus proche de nous, surpasse les autres astres du champs par sa brillance. En un mot cet amas est chouette! :jesors:

Je n'y retrouve cependant pas la forme du volatile nocturne...

 

La Lune se dirige petit à petit vers l'horizon, mais elle n'a pas encore l'intention de se coucher...

 

Je quitte Cassiopé pour le dauphin et son étoile double. C'est γ Delphini, l'étoile la plus à l'est de la constellation. A x48 les deux composantes sont tout juste séparées. Je passe à x120. La turbulence est plus que correct. Les deux étoiles sont nettement séparées, jaunâtres et de luminosité à peu près équivalente. C'est un joli petit couple! :closedeyes:

 

Il est environ 23h ; je contemple pendant quelques temps le ciel à l'oeil nu, peut-etre pendant 20 minutes...c'est sublime, la Lune éclaire autour d'elle quelques nuages qui viennent de s'inviter. Je suis gratifié d'une belle étoile filante, qui traverse le cygne et le dragon à tout allure.

 

Je pointe M71 dans la Flèche. Je l'ai déjà observé mais je met plusieurs minutes à le retrouver. Il est plus faible que la dernière fois, la Lune est surement responsable de cette pâleur. J'ai du mal à l'apparenter aux autres amas globulaires que j'ai observé. Il est plus faible et je ne vois pas vraiment de granulation ni de véritable centre. Il me fait plutôt l'impresssion d'un amas ouvert.

 

Je pointe M57. La nébuleuse planètaire de la Lyre est bien contrasté. L'anneau de fumée est visible mais elle reste assez petite à x48.à x120 la turbulence gêne un peu.

Je rend visite dans la foulée à Albireo dont j'apprécie les composantes colorées.

 

Je me balade un peu dans la voie lactée au chercheur, la Lune est de moins en moins gênante. Je tombe sur l'amas de Brocchi. il est visible dans son ensemble au chercheur, il justifie tout à fait son appellation d'amas du cintre.

 

J'observe ensuite M31, la galaxie d'Andromède. Elle est accompagné de son satellite M110.

Ce n'est pas l'objet qui me transcende le plus... on distingue bien le bulbe de la galaxie, entouré d'un halo diffus.

 

Avant que le verseau ne disparaisse je tente M73, M72 et NGC 7009 mais je comprend vite que se sera compliqué avec la Lune encore éblouissante...

 

Il est minuit passée. Cassiopé se rapproche peu à peu du zenith, je décide de pointer le double amas de persée. à x48 les deux sont dans le même champs. C'est magnifique! :wub:

 

La Lune n'est plus très haute au dessus des crête montagneuse. Elle traverse un groupe de nuages fins, je décide de la pointer. elle à un aspect jaune très joli. La vision est somptueuse! L'éclat de la Lune est atténué par les nuages qui agissent comme un filtre. Notre satellite semble flotter sur une mer de nuages... :wub:

 

Pendant ce temps, à l'horizon opposé, Les Pléiades se sont montrées, éternellement suivi par le "suiveur" , Aldébaran.

Vers minuit et demi je pointe M45 (les Pléiades). A x48 dans le 25mm l'amas rentre presque entièrement dans le champs. Les étoiles sont bleutées mais je ne trouve que le telescope n'apporte rien d'exceptionnel à cet amas.

 

Un petit peu de fatigue se fait ressentir. Je tente de pointer M1. Je sais que la nébuleuse du Crabe est juste au dessus de Zêta tauri. Je pointe cette étoile et quadrille la zone au chercheur puis au 25mm mais rien... il faut dire que tout ça était très très bas sur l'horizon et qu'il y a un peu de brume... :confused: mieux vaut attendre cet hiver.

 

Je termine sur l'amas globulaire M15 dans Pégase. Il est granuleux et je peine à résoudre quelques étoiles à x48. Je le trouve très joli.

Juste avant de remballer j'entend le hululement d'un hibou. Je rentre à 1h00

 

J'ai pris beaucoup de plaisir durant cette soirée et j'espère que vous en avez eu un peu en me lisant.

bon ciel à tous! :)

Modifié par epsilon du 07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ton croa epsilon du 07! Observation d'objets variés très intéressante.

 

Daniel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ton récit est très agréable à lire. On suit bien ta ballade. Merci.

(Merci aussi à Daniel Rosier pour l'avoir remonté)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi, même quand la Lune est là: rien n'est perdu, on peut toujours se régaler :rolleyes:. Sympa ce croa, merci pour le partage :).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos commentaires!

 

Je ne pensais passer une aussi belle soirée, avec la Lune assez brillante.

Mais c'est bien la Lune, dans les nuages fins, qui m'a fait très forte impression, tant à l'oculaire qu'à l'oeil nu d'ailleurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Epsilon :)

 

Tu t'es tout de même assez bien adapté aux conditions du ciel ;)

 

Je pointe M71 dans la Flèche. Je l'ai déjà observé mais je met plusieurs minutes à le retrouver. Il est plus faible que la dernière fois, la Lune est surement responsable de cette pâleur. J'ai du mal à l'apparenter aux autres amas globulaires que j'ai observé. Il est plus faible et je ne vois pas vraiment de granulation ni de véritable centre. Il me fait plutôt l'impresssion d'un amas ouvert.

Oui, en effet, ce globulaire est très spécial car assez pauvre avec ses étoiles assez dispersées :confused:

 

Avant que le verseau ne disparaisse je tente M73, M72 et NGC 7009 mais je comprend vite que se sera compliqué avec la Lune encore éblouissante...

Autant NGC7009 (nébuleuse Saturne) est assez lumineuse et belle, autant M73 et M72 sont des objets très décevants : M73 est un petit astérisme composé de trois étoiles quand à M72, c'est un amas globulaire assez petit et très faible, il faut l'observer sous d'excellentes conditions et avoir du matériel permettant de le grossir énormément :(

 

J'ai pris beaucoup de plaisir durant cette soirée et j'espère que vous en avez eu un peu en me lisant.

bon ciel à tous!

Oui, j'ai pris du plaisir à déguster ton compte rendu :p

Merci et bon ciel à toi aussi :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle et bonne relation d'un voyage dans le ciel d'automne. Ah ! l'Ardèche ! mon coin favori , moi, c'est les Cévennes (le parc national).Avec mon 200/1000, en septembre, juste un peu plus tôt, j'ai fait un parcours trés proche. pas de hibou, mais un chevreuil qui a aboyé au loin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé pour ma réponse tardive.

 

Merci Dédé de St Fé pour ton commentaire et tes conseils!

 

PEV77 merci d'être passé.

Oui l'Ardèche c'est beau, encore plus en automne :wub: ... et pour l'astro c'est un petit paradis aussi.

Moi je suis de Satillieu, pas loin d'Annonay.

 

"pourtant, que la montagne est belle, comment peut-on s'imaginer, en voyant un vol d'hirondelles, que l'automne vient d'arriver?" :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.