Jump to content

Premier CROA avec un instrument-un-vrai!


Recommended Posts

Hello les astrams!

 

Hier soir, on décidait (malgré le réveil à 6h30 le lendemain, aïe) de profiter rapidement de la soirée limpide que la météo bretonne nous offrait. Il faut dire que c'était une soirée un peu particulière pour nous, puisque pour la première fois nous avions avec nous UN INSTRUMENT ! Depuis un an et demi que nous sommes dans le milieu, nous observons uniquement à l’œil nu et avec de petites jumelles ornitho. Si on ne regrette absolument pas d'être passé par là, car il n'y a rien de mieux pour se familiariser avec les constellations, on était tout de même impatients de pouvoir nous aventurer plus en profondeur dans le ciel... on a donc longtemps guetté les petites annonces, sans vouloir se précipiter ni brûler d'étapes, et après 6 mois de veille nous voici affublés d'un Maksutov 127mm monté sur une EQ3-2 gentiment vendue par Chris29. Ceux qui sont « instrumentés » depuis des années, avec le temps, finissent par s'habituer à cette chance, mais pour nous qui partions de zéro c'était vraiment grisant !

 

70630608_1365790306908453_65187147884894

 

Donc vers 21h direction le terrain d'observation à 15km de chez nous histoire de tester in situ tout ce beau matériel et de faire un peu connaissance. J'avoue que j'appréhendais un peu la navigation céleste avec une monture équatoriale, j'imaginais le tout très technique et contre-intuitif.. cette première soirée fut l'occasion de se rassurer sur ce point ! Arrivés sur place on doit commencer à adopter de nouveaux réflexes, sachant que d'habitude à peine le moteur coupé nous sommes déjà le nez en l'air à saluer les constellations et chercher des objets :D Là il faut tout déballer, le tout en s'éclairant maladroitement avec nos téléphones... l'occasion aussi de réaliser que deux paires de mains valent mieux qu'une, notamment pour le réglage des pieds et la mise à niveau.

 

Pour cette première mini-soirée de découverte du matériel on ne voulait pas se compliquer trop les choses, sachant qu'on ne resterait pas longtemps. Donc mise en station grossière en mettant la polaire à peu près dans le viseur, et zou. Je trouve quand même les déplacements azimutaux fastidieux sur la EQ3 en passant, mais peut-être que je n'ai pas trouvé la bonne technique ? Bref, une fois globalement alignés, on desserre les deux freins et on bascule le tube dans l'autre sens pour viser Saturne, qui brille comme le nez au milieu de la figure au dessus du Sagittaire (ça ne devrait pas être compliqué à trouver...) Après avoir un peu galéré (mais c'est quoi le truc brillant dans le chercheur si c'est pas Saturne?!), on finit par tomber sur la belle et dans l'oculaire de 25mm on distingue déjà bien la petite perle laiteuse entourée de ses anneaux. On teste vite fait les différents grossissements, mais les turbulences nous empêchent de vraiment en profiter. L'heure tourne, on voudrait essayer d'aller pêcher un objet du ciel profond avant de retourner se coucher : on remonte donc jusqu'au petit toboggan d'étoiles qui se trouve près de la tête de l'Aigle pour aller débusquer l'amas des canards sauvages. C'était déjà un objet qu'on aimait beaucoup aux jumelles, mais qu'on ne distinguait que comme une nébulosité grisâtre... là on parvient résoudre cette tâche en étoiles ! Quel plaisir, et quel superbe amas décidément. A ce stade, on est ravis et vraiment grisés par les possibilités qu'offre l'instrument. On va pouvoir débloquer toute une partie du ciel qui nous était inaccessible tout en profitant des planètes et de la lune ! Avant de partir on se cherche un dernier objet facile à repérer, et on opte pour Andromède. On la trouve sans trop de difficultés, mais le champ est trop resserré et ne fait pas honneur à ce mastodonte. On s'arrête là pour ce soir, franchement ravis. On a évidemment des tonnes de questions et de choses à découvrir, du coup j'en profite pour en poser quelques unes ici :

 

  • Comment transportez vous votre combo trépied+monture ? Vous démontez tout à chaque fois ? Parce que nous on laisse tout et l'état, trépied ouvert couché dans le coffre, et on fait reposer la tête de la monture sur un gros sac dans le coffre, mais c'est tout... si ça abîme la monture je préfère le savoir tout de suite et prendre les bons réflexes.

  • Est-ce que vous enlevez votre chercheur après chaque soirée d'observation ? Le notre doit être enlevé si on veut pouvoir remettre le tube dans son sac, mais du coup ça implique de le re-régler à chaque fois, ce qui est un peu fastidieux ?

  • Est-on obligé de passer par le viseur polaire pour la mise en station, quand on ne fait que du visuel ? Je demande parce que j'en vois certains conseiller de mettre la polaire dans l'oculaire tout simplement, en mettant à zéro l'ascension droite, ce qui me paraît plus confortable que de s'accroupir pour mettre l’œil dans le viseur.

 

 

C'est à peu près tout pour le moment, j'ai d'autres questions dans ma musette, mais je les réserve pour mon CROA à venir, sachant qu'on a refait une grosse soirée d'observation le lendemain avec notre club ;)

 

 

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Vipère a dit :

Est-on obligé de passer par le viseur polaire pour la mise en station, quand on ne fait que du visuel ?

Content pour toi de constater ton enthousiasme pour cette soirée.

Je ne répondrais qu' au troisième point.

Je ne me sers jamais du viseur polaire, même pour faire des photos planétaires. Et ça tombe bien, parce que sur ma monture, il n' y en a pas ! :D

Une mise en station soigneuse avec boussole et niveau est bien suffisante.

Bonne continuation.   :)

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Hello, et vive la Bretagne ! ;)

Sans rire, le forum compte un grand nombre d'astrams bretons. Bienvenue donc à vous.

Comme Great, j'apprécie votre enthousiasme et salue votre présentation bien rédigée qui fait la part belle aux informations mais aussi à ce que vous avez ressenti.

Votre instrument, plutôt dédié au planétaire, aux observations lunaires peut cependant vous permettre de réaliser de bonnes observations du ciel profond. Je pense notamment aux amas globulaires.

Afin de vous aider, voici un super site qui va vous permettre de rechercher ces objets en fonction des caractéristiques de votre télescope...

 

http://www.astrosurf.com/agerard/observ.html

Bon ciel, bonnes observations. :)

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Très bon compte rendu, ça fait du bien à lire.

Il y a 1 heure, Vipère a dit :

Comment transportez vous votre combo trépied+monture ? Vous démontez tout à chaque fois ? Parce que nous on laisse tout et l'état, trépied ouvert couché dans le coffre, et on fait reposer la tête de la monture sur un gros sac dans le coffre, mais c'est tout... si ça abîme la monture je préfère le savoir tout de suite et prendre les bons réflexes.

Perso, je demonte la tête et la mets dans une mallette avec de la mousse découpée pour qu'elle soit bien calée.

Mieux vaut demonter la barre du contrepoids et replier le trépied. Celui de l'eq 3-2 en alu n'est pas très pratique pour ça à cause de la tablette porte oculaire (surtout après observation). Avec le mak qui est petit et trapu, je ne suis pas sur que vous en ayez besoin si vous serrez les pieds suffisamment une fois écartés (quitte à remplacer les vis par des vis à serrage manuels).

Pour le chercheur, je n'ai pas remarqué un dérèglement important entre chaque utilisation, mais il est vrai que le sac orion est un peu étroit pour ranger le tout.

Pour le visuel ou la photo planétaire, la mise en station peut être très approximative, une boussole et la l'attitude du lieux suffisent.

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Sympa le croa ;). Merci pour le partage

Il y a 5 heures, Vivlepic a dit :

Votre instrument, plutôt dédié au planétaire, aux observations lunaires

Et aussi étoiles doubles, multiples, carbonées, etc. Que du plaisir en perspective...

Link to post
Share on other sites

bonsoir,

un croa qui montre que l'on peut s'éclater sans posséder un grand diamètre; J'ai possédé ce tube il y a quelques années et j'en garde d'excellents souvenirs.

pour ce qui est de la mise en station avec une EQ3.2, une bonne boussole ou une mise en station sur la Polaire suffisent largement pour du visuel.

Parmi les cibles intéressantes au mak 127, il ne faut pas oublier les belles doubles colorées (en ce moment Albiréo, 31 Cygne, 61 Cygne, gamma Dauphin, gamma Andromède et bien d'autres).

 

bon ciel

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.