Jump to content
roger15

De la soumission à l'autorité...

Recommended Posts

Roger, tu oublis la 5ème chaine! Très bien la 5!! Je la regarde presque tous les

soir en ce moment! c'est vrais, pas avant minuit! Mais il y a de très très bons

programmes!

 

Mais quand même, Qu'est ce que c'est bon bon de se laisser aller à regarder un

peu n'importe quoi à la télé! Je plein les gens qui veulent absolument regarder

que des émissions dites culturels!! Ah, bien sur, je ne regarde pas la télé réalité

qui est plus de mon age! Enfin quoi! quelle idée quand on est adulte de regarder

des émissions pour les gosses? Ben oui, la télé réalité, c'est pour les gosses!! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrais Paul Emile que Planète a dégringolé en qualité et c'est d'ailleurs pour

cela que j'ai rendu mon abonnement canal sat!! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et c'est reparti avec les nazi... Et beaucoup plus près de nous avec la guerre d'Algérie! Qu'avons nous (oui, nous!) pas fait!! J'ai un témoignage d'un collègue, gentil comme tout, un agneau, droit, un mec que l'on considère vachement bien ! Un jour il s'est confié à nous et nous a expliqué les atrocités auquel il avait participé. Et de se renchérir de dire, et oui et je l'ai fait! On voyait bien qu'il se posait la question, comment ai-je pu faire des choses comme ça? Ah oui, avec morts d'hommes!! Aussi, tout en sachant qu'il n'était pas obligé de le faire !

 

C'était bien un acte criminel!!!

 

L'aurais-je fait à sa place ?

 

Bonjour Hervé, :)

 

Merci de nous renvoyer, à nous Français, cette contradiction : nous aimons bien disserter sur les atrocités commises par les Nazis, mais pratiquement jamais sur ce que nos soldats ont fait en Algérie.

 

Ton collègue a eu beaucoup de courage de vous avouer qu'il avait pratiqué la torture en Algérie. La plupart des jeunes gens français qui ont fait la guerre d'Algérie se sont en effet murés dans un mutisme qui doit les ronger...

 

L'aurais-je fait à sa place ?

 

Mais bien sûr Hervé (toi qui t'attendri aux chants des oiseaux et qui aime la nature) que tu l'aurais fait et bien sûr aussi que moi aussi (qui suit pourtant très ant-militariste) je l'aurais fait. 80% des jeunes appelés sous les drapeaux en Algérie l'auraient fait.

 

Car il ne faut pas oublier la triste réalité de cette horrible guerre coloniale (qui refusait de dire son nom) : de l'autre côté, celui du FLN, il n'y avait pas que des petits saints !...

 

Voici d'ailleurs ce qui s'est souvent passé pour les soldats français du contingent : ils ont embarqué un beau jour à Marseille sur un paquebot qui les a conduit à Alger, Oran ou Constantine, ensuite il y ont fait leurs "classes" (période d'instruction) avant qu'on les envoie dans un poste avancé des Aurès ou du Djebel.

 

Et là, Hervé, tu étais obligé de te lier avec certains de tes compagnons d'infortune. Et un jour tu apprenais soudainement qu'un malheureux camarade à toi qui était sorti seul dans un douar avait été retrouvé égorgé sur un sentier au petit matin, les parties génitales dans la bouche !... Eh bien, à partir de ce moment-là, toi le soldat français le plus doux, tu devenais immédiatement une bête féroce qui ne pensait plus qu'à une chose : "casser du fel" pour venger ton camarade atrocement mutilé post-mortem.

 

Oui, c'est malheureusement ça la guerre : tout n'est pas noir d'un côté et tout n'est pas blanc de l'autre, c'est gris foncé de deux côtés... :( :( :(

 

Un très bon film qui décrit bien cette triste période : "RAS" de Yves Boisset (1973) :

 

 

Gaff1183766566.jpg

 

 

Sinon, il y a également le film de René Vautier sorti en 1972 "Avoir vingt ans dans les Aurès".

 

 

aures2.jpg

 

 

"http://www.youtube.com/watch?v=B4CJCbiQgxU" via YouTube
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash

 

 

Enfin, et là ça concerne directement la torture lors de la guerre d'Algérie, il y a le film de Laurent Heynemann sorti en 1977 "La question", d'après le livre de Henri Alleg :

 

 

6372.jpg

 

 

Pour voir la bande annonce de ce film : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18666263&cfilm=9376.html.

 

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Edited by roger15

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest akira

Hier il y avait une tres bonne emmission sur France 2 en seconde partie de soiree "Le temps de cerveau disponible" ou la television regressive.

Interessant le commentaire d'un gars qui disait que toutes les civilisations avaient invente des mecanisme de controle et transformation des pulsions alors que la TV les utilisent et les amplifient a fond (TV realite).

Pas mal aussi l'analyse freudienne des pulsion exploitees dans la TV : les pulsions de vie (EROS : toutes les TV realites autour du sexe) et les pulsions de mort (TANATOS : fear factor et l'emission de Chammel 4 de dissection humaine filmee en public).

 

Channel 4 a lance un "casting". Elle cherche une personne en phase terminale de maladie pour faire une tele-realite sur sa mort jusqu'a sa "momification".

 

Par contre ca manquait radicalement de reference au service publique qui fait aussi joyeusement dans le racoleur pulsionnel avec les emmission de Delarue ... petit conflit d'interet ...

Edited by akira

Share this post


Link to post
Share on other sites

personne en phase terminale, c'est déjà fait en angleterre je crois

 

en soirée il n'y a plus de pub sur france 2 roger

 

on peut aussi parler des résistants et des collabos, si on veut éviter le point godwin, la seule différence entre les collabos et les nazis, c'est la nationalité.

 

et pour christel et tog, il me semble que l'échantillon était représentatif et qu'aucun n'a refusé, il ne faut donc pas limiter à des cons qui ont accepté d'y aller puisqu'a priori, cela concerne tout le monde. renvoyer à un élitisme ne clos pas le débat, et c'est peut-être encore plus violent de cracher sur 59 millions de gens pas comme vous deux (les élites) que de leur mettre 400 volts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois pas trop le rapport entre le voyeurisme et cette expérience.

 

La télé a l'emprise qu'on veut bien lui donner.

 

Dans un sujet quelconque avec micro trottoir, une page d'info ou un reportage peut donner l'impression de majorité.

Ils interrogent 50 personnes et finissent par n'en passer que 5.

Suffit de prendre 3 des avis qui vont dans le bon sens et de les diffuser en dernier pour donner l'impression de normalité à un point de vue minoritaire sur les 50.

 

Là, ça dépend de l'intégrité de celui qui a fait le sujet.

Il suffit d'en être conscient.

 

Je vois pas trop de différence entre regarder une télé réalité bien sordide et lire la presse people ou stagner devant un accident.

C'est exactement pareil.

C'est malsain, c'est pas beau, ça existe depuis que le monde est monde.

 

Les c'était mieux avant, ça me fait un peu rigoler.

 

Quant j'étais gamin, la télé réalité avait fait des incursions avec des couples qui déballaient leurs histoires.

Le jeu de la Vérité a brisé la carrière de Chantal GOYA.

La même émission diffusée actuellement n'aurait certainement pas le même impact.

 

Droit de réponse, on peut pas dire que c'était très constructif non plus.

 

Rappelez vous de ce qui marchait bien il y'a 20 ans, c'était pas vraiment mieux.

 

Le sujet de l'expérience traite de l'autorité.

Le plateau télé n'est qu'un prétexte.

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Scopy
Oui, mais c'est un peu différent. Un horaire de spectacle est quelque chose que l'on prévoit et intégre, de façon proactive, volontaire, en vue d'aller voir ce spectacle choisi. Ce à quoi je faisais allusion, comme caricature de la dictature télé, c'est un horaire intrusif qui surgit à domicile, au dernier moment (Attention ! dans 10 mn...Ne ratez pas ça !), injonction à s'absorber dans quelque chose que l'on n'avait pas forcément prévu, ni désiré voir. :refl:

 

Non décidément, je ne suis pas du tout d'accord. Le rapport au temps existe pour tout.

 

J'emprunte des livres à la bibliothèque, je dois les rendre dans le mois. Je dois intégrer leur lecture dans mon emploi du temps déjà chargé : le rapport au temps est donc important.

 

Certes, une séance de ciné se prévoit, mais regarder un épisode d'un feuilleton ou un documentaire aussi. Il existe des programmes de télé (si, si :p !).

 

Personne n'est obligé d'être à la minute devant son poste de télé, cela dérangera certainement moins que d'arriver en retard au cinéma ou au théâtre.

 

Donc, je ne vois vraiment pas en quoi le rapport au temps est plus important qu'avec d'autres loisirs ou médias.

 

:)

Edited by Scopy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog
c'est peut-être encore plus violent de cracher sur 59 millions de gens pas comme vous deux (les élites) que de leur mettre 400 volts.

 

Mais non Zok... Christel et moi ne sommes pas des élites... Nous sommes depuis ce matin 10h34 dans les bras l'un de l'autre comme un couple...:wub:

Pourvu que ça tienne jusqu'au petit matin :p

 

J'imagine qu'au moins, dans une soirée très intime, juste elle et moi avec tout WA. en observateurs, nous aurons autre chose à faire que de regarder une télé à la con :wub:

 

Chuis chou l'charme...

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

tant que vous ne vous reproduisez pas, faites ce que vous voulez !!

:be::p

Share this post


Link to post
Share on other sites

veux-tu bien me lâcher cher Zok ? :mad:

 

que mon opinion ne te plaise pas soit

mais ne m'attribues pas certaines choses ok ? je ne crache sur personne, ce n'est pas mon genre et je ne pense pas être élitiste :b:

 

je ne me permets pas de te critiquer, ni dans ta personne ni dans ton avis

alors merci de me respecter aussi

bien le bonjour chez toi ;)

 

Totog, dans une soirée intime, y a pas intérêt que tout WA soit là à observer :be: et si il te prenait l'envie d'allumer la télé, tu finirais eunuque :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok je te lache :p

relis toi quand même alors, je ne suis pas le seul a priori

 

ce n'est pas ton avis qui me dérange, ce sont les postulats persos que tu poses avant même le débat. (je suis même plutôt d'accord pour dire qu'il faut être décérébré pour aller se prostituer à la télé, mais il semble que le panel soit représentatif, malgré le fait que je ne me sente pas représenté non plus.)

 

mais je transmets le bonjour chez moi ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

relis toi quand même alors, je ne suis pas le seul a priori

 

la démonstration de la pression du groupe probablement :D :D

 

bon week-end à toi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le rapport au temps existe pour tout.
Je me suis peut-être mal exprimé. Ce n'est pas que le rapport au temps n'existe pas "ailleurs", mais avec la télévision, il a des caractéristiques particulières, notamment d'immédiateté et d'intrusion, caractéristiques qui lui conférent une certaine "agressivité"...

 

J'emprunte des livres à la bibliothèque, je dois les rendre dans le mois. Je dois intégrer leur lecture dans mon emploi du temps déjà chargé : le rapport au temps est donc important.

Oui mais tu vois bien que là, c'est une autre échelle de temps, il y a une durée, et donc une possibilité de respiration, de maitrise, de recul...toutes choses qui ont tendance à être réduites avec l'image télévisuelle qui s'invite à toute heure, selon sa propre logique, dans notre quotidien.

 

Certes, une séance de ciné se prévoit, mais regarder un épisode d'un feuilleton ou un documentaire aussi. Il existe des programmes de télé (si, si :p !).

Là, tu fais référence à une utilisation raisonnable et maitrisée, ce qui n'est pas le comportement général. Si c'était le cas, le business plan des chaines s'effondrerait, elles ne vendraient plus de pubs...

 

Extrait de : http://www.msha.fr/cemic/theses/theselee.htm

 

 

La construction du temps (flux) télévisuel s’inscrit dans ce schéma de construction du temps social, mais à sa propre manière. Il faut d’abord comprendre que le temps télévisuel est stratégiquement programmé, voire organisé pour atteindre un but précis. Ce but dépend des relations entre la télévision (ou les chaînes) et le public. A travers l’évolution de la télévision, le statut du public est passé du citoyen-spectateur (télévision étatique) au téléspectateur-consommateur (télévision commerciale) et au téléspectateur-client (télévision à péage).

 

Dans la télévision commerciale qui est actuellement dominante, la programmation a pour but de maximaliser l’audience d’une catégorie de public considérée comme principale consommatrice de produits industriels, afin de « pré-vendre » les pages publicitaires à leurs clients qui sont des annonceurs. Pour atteindre ce but commercial, une chaîne commerciale définit dans sa ligne éditoriale un « public-cible » et utilise son mode de vie quotidien comme modèle de construction de la grille des programmes. Elle déploie ensuite des techniques de programmation qui ont des buts stratégiques précis comme suivants : séduire par avance le public, en canalisant l’horizon d’attente ; retenir le public aussi longtemps que possible dans l’enchaînement des programmes ; rendre habituelle la pratique d’écoute de telle ou telle émission dans la vie quotidienne.

 

La mesure d’audience joue un rôle particulier dans les pratiques stratégiques des chaînes commerciales. C’est grâce à elle que le temps télévisuel peut s’adapter et s’organiser en permanence. C’est aussi elle qui permet d’évaluer la performance des chaînes commerciales et donc de réguler la distribution des ressources financières entre elles. Or, le système actuel de mesure d’audience est actuellement monopolistique et principalement conçu pour une finalité commerciale. Le problème majeur qui se pose par la suite, c’est que son monopole rend objective et dominante la perspective commerciale sur l’idée de la télévision, malgré l’importance de son rôle dans le champ « socio-politico-culturel ». Le système actuel fondé sur la quantification de l’audience favorise l’excès des pratiques commerciales telles que le primat de la publicité sur les émissions dans la programmation, l’adaptation des programmes aux coupures publicitaires, la variation de formats des programmes, la manipulation psychologique du téléspectateur, la commercialisation des produits industriels au sein de programmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Scopy

Loin de moi l’idée de contredire ce qu’écrit l’auteur de l’extrait que tu as cité, n’ayant personnellement aucun diplôme en sciences de l’Information et de la Communication ;) .

 

La télé est toxique, menteuse, non par déviation ou défaut, mais de par sa nature même (...)

Je trouve simplement dommage de lire une déclaration aussi catégorique et péremptoire ne prenant en compte que les points négatifs et en omettant de signaler les points positifs relatifs au sujet, ici le média télé ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Loin de moi l’idée de contredire ce qu’écrit l’auteur de l’extrait que tu as cité, n’ayant personnellement aucun diplôme en sciences de l’Information et de la Communication ;) .
Oh, il n'y a pas besoin de diplôme pouir contredire les diplômés causeurs... :be: En indiquant cette référence, je voulais simplement donner une illustration de ce qu'il pouvait y avoir derrière l'idée d'un temps spécifique à un médium (et donc d'un rapport au temps pouvant être gouverné par ce médium).

 

 

Je trouve simplement dommage de lire une déclaration aussi catégorique et péremptoire
C'est vrai, catégorique, parce que j'analyse la télévision assez radicalement, comme un dipositif dangereux pour la pensée, et donc à terme profondément néfaste. Mais non, pas péremptoire, puisque ce que je dis ici peut être discuté, contesté, réfuté... ;)

 

ne prenant en compte que les points négatifs et en omettant de signaler les points positifs relatifs au sujet, ici le média télé ...

 

Je ne vois aucun point positif à la télévision. La télé réalité n'est que sa facette visiblement nuisible. Quand elle fait mine de dénoncer cette facette, comme avec cette fameuse émission (que je n'ai pas vue, je ne parlerai donc pas de son contenu) elle fait encore de la télé réalité, en asservissant la science à des buts audiovisuels, en maltraitant l'éthique impérative dans les expériences de psychologie et de sociologie...

 

Et quand elle se dédouane en faisant de la (prétendue ?) qualité, ça donne Apocalypse, un documentaire historique semble-t-il réalisé sans historiens :o, et où l'on colorise les images d'archives pour attirer les jeunes...

 

J'avais donné ce lien : http://www.monde-diplomatique.fr/2009/11/RICHARD/18420

 

sur le fil de WA (http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=736134&postcount=126) où il était question de cette série.

Edited by Jeff Hawke

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne vois aucun point positif à la télévision. La télé réalité n'est que sa facette visiblement nuisible.

 

(...)

 

Et quand elle se dédouane en faisant de la (prétendue ?) qualité, ça donne Apocalypse, un documentaire historique semble-t-il réalisé sans historiens :o, et où l'on colorise les images d'archives pour attirer les jeunes...

 

Bonjour Jeff, :)

 

Là, tu me déçois beaucoup en critiquant la télévision en général et la série "Apocalypse" en particulier.... :( :( :(

 

En critiquant "Apocalypse" tu cautionnes le jeu des autruches qui refusent de savoir ce qui s'est passé de monstrueux dans le monde entre 1939 et 1945...

 

Tu vois, Jeff, je crois avoir beaucoup vu d'émissions de télévision sur la Seconde guerre mondiale depuis 1960 (j'en ai évoqué une en mars 1961 concernant la bataille décisive du Cap Matapan, vingt ans auparavant, qui a soulagé tous ceux qui ont pu à l'époque en prendre connaissance en écoutant radio-Londes ou radio-Sottens [la radiodiffusion helvétique en langue française] : l'Axe venait de subir sa première défaite !... voir http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=49189, message #11). J'ai de plus, tu dois t'en douter Jeff, lu énormément de livres et de revues sur le Second conflit mondial, eh bien, j'ai beaucoup plus appris de choses sur cette période en regardant les émissions télévisées (comme "Les grandes batailles", "Histoire Parallèle" ou "Apocalypse") qu'en lisant des livres ou des revues, ceux-ci ne me servant qu'à approfondir un point vu dans une émission télévisée.

 

Comme tu le sais (vu que je l'ai déjà dit haut et fort publiquement sur Webastro), tu es, Jeff, quelqu'un dont j'admire énormément les interventions sur ce forum. Seul ton aveuglement anti-télévision me choque...

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Edited by roger15

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux post de suite ou on parle de la télé! Mais bon sang, laissez moi m'abêtir

tranquillement avec!! Je suis bête? et bien soit, je suis bête et en plus naïf!!

La belle affaire quand j'aurai deux mètre de terre sur le dos! En attendant je

m'éclate avec. C'est peut-être ça qui vous embêtes vous les anti-télé! :D:D

 

Plus sérieusement, je ne vois pas de différence avec le choix de lire un bouquin.

On se tartine l'avis d'un gars, c'est tout! Puis il faut avoir envie de lire... J'ai

énormément lu dans ma vie et maintenant je n'ai plus envie, c'est tout!

 

Oh et puis tiens! La bagnole c'est de la ... le web c'est de la .... enfin notre

époque c'est de la .... etc ....;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Jeff, :)

 

Là, tu me déçois beaucoup en critiquant la télévision en général et la série "Apocalypse" en particulier.... :( :( :(

 

En critiquant "Apocalypse" tu cautionnes le jeu des autruches qui refusent de savoir ce qui s'est passé de monstrueux dans le monde entre 1939 et 1945...

 

Tu vois, Jeff, je crois avoir beaucoup vu d'émissions de télévision sur la Seconde guerre mondiale depuis 1960 (j'en ai évoqué une en mars 1961 concernant la bataille décisive du Cap Matapan, vingt ans auparavant, qui a soulagé tous ceux qui ont pu à l'époque en prendre connaissance en écoutant radio-Londes ou radio-Sottens [la radiodiffusion helvétique en langue française] : l'Axe venait de subir sa première défaite !... voir http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=49189, message #11). J'ai de plus, tu dois t'en douter Jeff, lu énormément de livres et de revues sur le Second conflit mondial, eh bien, j'ai beaucoup plus appris de choses sur cette période en regardant les émissions télévisées (comme "Les grandes batailles", "Histoire Parallèle" ou "Apocalypse") qu'en lisant des livres ou des revues, ceux-ci ne me servant qu'à approfondir un point vu dans une émission télévisée.

 

Comme tu le sais (vu que je l'ai déjà dit haut et fort publiquement sur Webastro), tu es, Jeff, quelqu'un dont j'admire énormément les interventions sur ce forum. Seul ton aveuglement anti-télévision me choque...

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

Est-ce l'exception qui confirme la règle ?

Je comprend qu'il soit difficile de rester nuancé quand on voit certaines choses à la télé, par exemple quand on a de jeunes enfants et les "programmes " qui leur sont destinés ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso entre un bouquin de Weber et un bon programme télé,

je choisis sans problème la télé :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les fourmis, ça m'a pas donné envie d'en prendre d'autres.

 

3 tomes pour découvrir Weber, c'est plutôt courageux!!:p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là, tu me déçois beaucoup en critiquant la télévision en général et la série "Apocalypse" en particulier.... :( :( :(

Pour Apocalypse, je ne critique pas spécialement, je ne l'ai pas vue. Je relève juste des points mentionnés dans un article du Monde Diplomatique, qui semblent montrer que ce qui est considéré comme de la haute qualité télévisuelle reste sans doute discutable dans certaine façon de présenter les choses.

 

C'est un problème inhérent au médium, qui conduit souvent à simplifier, à présenter un point de vue comme si c'était un indiscutable de l'histoire. La méthodologie semble laisser aussi à désirer, avec utilisation d'images d'archives qui sont en fait des images de propagande, tournées dans certaines conditions, sans que le commentaire n'attire l'attention du téléspectateur sur le recul à prendre face à ces images (d'après l'article).

 

En critiquant "Apocalypse" tu cautionnes le jeu des autruches qui refusent de savoir ce qui s'est passé de monstrueux dans le monde entre 1939 et 1945...

Mais non, voyons, absolument pas. :cool:

 

Seul ton aveuglement anti-télévision me choque...

 

J'ai effectivement une position anti télévision assez radicale, position que tu es en droit de critiquer. Mais le terme "aveuglement" est un jugement de valeur, inapproprié... On pourrait aussi bien parler d'aveuglement pro-télévision, de lucidité pro ou anti-télévision, etc...sans que la discussion n'en sorte enrichie... ;)

 

Quant à être choqué, cela ne me semble pas justifié de situer les réactions à ce niveau émotionnel, sur des opinions concernant un médium d'information et de distraction... :)

 

La bienveillance d'une majorité de mes contemporains envers la télé ne me "choque" pas.

 

Disons que je la regrette, mais pas plus qu'un certain nombre d'autres défauts que je trouve à cette époque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 tomes pour découvrir Weber, c'est plutôt courageux!!:p

 

Juste Les Fourmis,

pas les deux qui suivent.

 

Peut être qu'il écrit mieux depuis.

Mais franchement, celui-là m'avait pas donné envie d'y retourner.

 

On dirait que t'as pas accroché non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

effectivement;)

Mais c'est pas le cas de ma femme qui, elle ,est complètement drogué:rolleyes::):D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Scopy

Piqué dans le programme de la soirée :cool: :

 

progd.jpg

 

La télévision n'est pas toujours toxique et néfaste.

 

(aaaah, certes, les puristes diront qu'il faut entendre les opéras à Garnier ou dans une salle idoine, mais certaines personnes habitant nos vertes contrées n'ont pas toujours le temps et la possibilité de se déplacer fréquemment pour se faire.)

 

Je ne vois aucun point positif à la télévision.

Je n'irais pas jusqu'à dire comme Roger que ton aveuglement anti-télévision me "choque", mais il faut avouer que je te trouve étonnamment radical pour quelqu'un que j'imaginais plutôt posé et rationnel :p .

 

:)

Edited by Scopy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog
effectivement;)

Mais c'est pas le cas de ma femme qui, elle ,est complètement drogué:rolleyes::):D

 

Effectivement, j'ai plusieurs amies qui sont accro à Werber... Peut être justement parce que c'est facile à lire et que ça demande pas trop de réflexion...

:rolleyes:

 

Christel... pas taper :cry:

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog
effectivement;)

Mais c'est pas le cas de ma femme qui, elle ,est complètement drogué:rolleyes::):D

 

Effectivement, j'ai plusieurs amies qui sont accro à Werber... Peut être justement parce que c'est facile à lire et que ça demande pas trop de réflexion...

:rolleyes:

 

Christel... pas taper :cry:

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est amusant que la discussion dévie sur Werber. J'avais il y a quelques temps écrit un truc sur "les fourmis" avec (coincidence) un passage où ça parle de jeu télévisé. Le voici

 

Au départ une idée originale ; décrire la vie d'une communauté de fourmis : pourquoi pas ? C'est extrêmement documenté, on apprend un tas de choses, c'est assez bien mené, c'est presque passionnant, et agréable à lire.

 

Malheureusement Werber a voulu panaché son histoire avec des épisodes humains, et là c'est une catastrophe ! Un style qui sent tellement la poussière qu'on se croirait dans les pires romans non-préhistoriques de J Rosny-Ainé.

 

Illustration : A un moment du roman, un policier débarque chez l'héroïne du roman, il frappe donc à la porte ; que dit l'héroïne pour l'accueillir : "- Ah c'est vous le célèbre commissaire !", Et elle le fait entrer (Ça c'est du dialogue réaliste !) mais ce n'est pas fini, Werber veut donner de l'héroïne une personnalité marginale, anticonformiste, qui n'a pas sa langue dans sa poche etc.…

 

Or elle est en train, lorsque l'inspecteur frappe à la porte, de regarder une émission de jeu à la télé, du genre question pour un champion mais en 80 fois pire, elle propose donc à l'inspecteur de continuer à regarder ensemble cette passionnante émission avant de passer à autre chose. (Ça aussi c'est de l'hyper réalisme.) Des exemples comme celui-ci chez Werber, il y en a tous les 40 pages ! :

 

Dans un autre passage, il nous décrit une sorte de cave où sont enfermés plusieurs hommes (des pompiers, des policiers et d'autres) avec une seule femme ! (cette dernière étant décrite comme jolie et attirante) le groupe va rester plusieurs semaines prisonnier de la cave…Il n'y aura aucun conflit majeur dans le groupe et en tous cas aucun conflit né du déséquilibre sexuel du groupe, l'héroïne restera intacte y compris au niveau des mots et des intentions… même dans un roman pour adolescents (ce qui est pourtant le niveau de la littérature de Werber) personne n'oserait écrire une situation aussi improbable !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Peut être justement parce que c'est facile à lire et que ça demande pas trop de réflexion...

 

Ortog

 

t'es dur avec Cristel et ma femme là:p

 

même dans un roman pour adolescents (ce qui est pourtant le niveau de la littérature de Werber) personne n'oserait écrire une situation aussi improbable !

 

Cette fois c'est sûre, je ne lui parlerai pas de ce post...;)

 

...Et moi, j'suis mort de rire:be::be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.