lambda

Membre
  • Compteur de contenus

    104
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

166 visualisations du profil
  1. Bien pris, Ouki... :) c est vrai qu avec la vision verdâtre, il y a comme un côté »spécial », moins conventionnel qu en N/B, un brin exotique.... c est plus reposant en N/B mais en contre partie, c es t moins « attrapeur »,moins pêchu, à l œil... En même temps, la gamme de longueur d ondes émise par l écran, cela correspond plus ou moins à notre Max de sensibilité naturelle, me semble t il.... les gars ont créé plusieurs formule de « phosphore d écran, pour que ca colle aux besoins des utilisateurs: P20, P43 par ex..., avec aussi des temps de rémanence variables... ça donne des rendus et feelings différents... A+, Lambda
  2. Bonsoir les amis... Juste un petite essai, fait il y a quelques minutes, de mon balcon, en essayant un peu de noir et blanc et en jouant un peu sur la correction d exposition en mode video (variation de EV entre -1.7 et +0.3, a peu pres). C est symp aussi, c est vrai en N/B... un peu plus doux et reposant... Bord de centre ville, ciel clair mais tres légèrement voile de facon uniforme, principales etoiles des constellations citees visibles, les pleiades aussi. Zone visee: Orion, Taureau, un peu les Gémeaux... A bientôt, Lambda Orion-Taureau.MP4
  3. Impeccable! Merci pour vos retours... Oui Ouki, voila exactement vers qui j aimerai tendre, afin de converger vers cette definition du VA: - Avoir acces, en temps reel ou quasi reel, in situ, en observant un ecran a plus d information (seui de detection plus bas, meilleure resolution, acces a une gamme spectrale plus etendue que celle de l œil nu) avec un instrument donne, que en observant directement de facon classique (l'oeil a l oculaire) avec le meme instrument - 0 post traitement. - manipulable a la main, sur trepied photo ou monture equato de facon indifferente... - stacking ou pas, peu importe, tant que les 3 points du dessus sont respectes.... Je vais potasser les travaux de ce monsieur.... Avec mon montage type ICCD, je commence a m approcher de cela avec un leger stacking genre X4 (pose unitaire de 40 ms) avec la watex 120n+ couplee au P8079HP, avec le MTO 100/700 pour avoir un peu de grandissement. Je pourrais aller plus loin en stacking, mais incompatible en terrestre et ne me faisant plus respecter les 3 points du dessus... Merci Clouzot pour ces précisions... a+, Lambda
  4. Complètement du même avis que toi Greenood. L'idée, que dis je, le challenge, serait d'arriver à du fps de quelques fractions de seconde, comme le fait l'A7S, mais avec un budget beaucoup plus raisonnable et nos "maigres moyens" (que ce soit les caméras utilisées dans nos rangs, ou de vieux tube II de surplus "réchappés"....). Niveau budget.... En gros, je pense que le boitier A7S seul vaut plus cher que ce que j'ai investi totalement au cours de ces 2 dernières années, dans mes 3 montages complets "à intensificateurs": optiques plus tubes/caméra/petit APN + quincaillerie en tout genre... 8o C'est un challenge d'autant plus intéressant et formateur d'ailleurs, poussant "la bricole", le système D... dans ces derniers retranchements.... à+, Lambda
  5. Merci sangha2006! :9 C'est déjà très intéressant, surtout la première partie de la video, après je ne sais pas si il continue de travailler sur un fichier enregistré qu'il peaufine "à la maison".?... En fait, je me demandais si avec des caméras "coûts raisonnables" comme ce qu vous utilisez ici, il y'aurait moyen d'obtenir quelque chose de comparable (à optique équivalente, ne serait ce qu'au niveau F/D) à ce que peut produire le fameux Sony A7(s?), même en monochrome... fait dans la Banlieue de Baltimore... https://www.cloudynights.com/topic/640042-just-found-out-this-is-a-thing-heres-what-ive-gotten-with-my-a7s/#entry8950157 à+, Lambda
  6. Bonjour les amis! J'aurai voulu vous demander un petit quelque chose... rien d'immoral, ne vous inquiétez pas! Voià, vous êtes nombreux à utiliser des configs: telescope + camera CCD/CMOS numérique + Laptop avec logiciels d'empilements/traitement qui vont bien. vous serait il possible, pour ceux qui veulent, à l'occasion de faire l'exercice suivant: - vous installer votre setup, si pas déjà installé, - vous visez un object que vous souhaitez visualiser (pas de Lune ni du planétaire, mais bien un objet du ciel profond). - vous démarrer l'acquisition. Et à partir de là, pourriez vous filmer avec un camescope/APN mode video/ votre telephone, ce que vous observez à l'écran, au fur et à mesure de l'acquisition? Et en cours d'acquisition, éventuellement, bouger un peu le telescope pour changer le cadrage de l'objet observer et voir comment l'image se recrée ... En gros, vous êtes dehors, derrière votre scope et écran de laptop (par ex.) et vous filmer l'écran du laptop (par ex...) en cours de manip. L'idée n'est évidemment pas de chercher une qualité d'image, mais de voir, d'un point de vue réactivité, et résultats bruts/immediats/temps réel ce que cela donne... Je demande peut-être beaucoup, pardonnez moi... Par avance merci! à+, Lambda
  7. Propre, compact, super polyvalent.... toutes les optiques transportables dans un sac dos aménagé... avec une monture equato compacte fonctionnant sur batterie, ton Laptop, c'est du VA nomade tout azimuth assuré! bien vu! à+, Lambda
  8. lambda

    La réduction de focale by ouki

    Excellent test! a X0.5, avdc un f/D=1.8... miam! Pour les aberrations, si tu travailles avec un capteur pas trop grand (comme pour ta caméra) te faisant exploiter la partie centrale du cercle image delivrée par ton scope au foyer, après reduction, ca peut limiter la casse optiquement parlant. Surtout qu'on est souvent amené, dans la discipline du VA, à trouver un compromis entre qualité d'image et gain en sensibilité, cherchant souvent à privilégier quand même la seconde... Dans ton cas extreme (F equivalent de 250 mm (avec le reducteur "X0.5")), ca te ferait un champ accessible dans la diagonale de ton capteur de l'ordre de 1,5 ° (1° 30') à la louche, si je dis pas d'âneries (j'en dis souvent... ) Je ne sais pas ce que tu peux faire avec tes logiciels en VA/temps réel, mais peut-être arriver à sélectionner logiciellement uniquement genre 1° dans la zone centrale, du champ total couvert par ton capteur? Je pense aussi que de façon générale avec ce scope et ta caméra, tu sera peut-être sous échantilloné, mais en VA "à la volée", c'est pas forcément critique/primordial comme paramêtre... Juste quelques idées comme ça.... à+, Lambda
  9. Ok, merci à toi Pejive pour cette precision. Elles ne peuvent pas encore, mais je pense que dans un avenir proche, ce devrait le faire... Rien qu'au niveau des APN du genre sony A7S et consort (en Cmos je crois bien), on y'est déjà grosso modo, et en couleur... Cf aussi la camera de chez les US: Syonyx Aurora en cours de test par JOKO qui va nous faire un retour intéressant je le sens... Pour la question des surplus, de par chez nous Européens, pour ce genre de vieux tubes cascacde: e-bay: "P8079HP" ou encore http://www.starlightnv.co.uk/gen1_p8079hp.html Mais à voir aussi avec de vieux tubes de "géneration II" comme les XX1332 de chez Mullard... utilisés par des clubs Astros (Dutch Meteor Dociety, par exemple...) http://astrophoto.nl/delpsurf/main/haas_DVsystem.html https://www.imo.net/resources/metrec/#Intensified_cameras https://www.cosmos.esa.int/web/meteor/lic par exemple... Pour le tubes plus récents, JOKO peux te tuyauter efficacement, mais budget consequent à prévoir pour un approvisionnement en Europe et venant des States... ITAR oblige: niet globalement si pas citoyen US ET resident sur le sol US.... à+, Lambda
  10. Grâce à Kiwi, toi et d'autres.... champagne! et Merci! Bonjour Pejive! q'est ce que c'est une GPCAM? je suis curieux Pour la tâche sombre au centre, en fait oui c'est un peu cela! Le problème des tubes II en general c'est que leur photocathode est assez fragile et se degrade au fil du temps et des expositions lumineuses répétées, d'ou l'intérêt de les utiliser parcimonieusement et de façon les plus douces possibles... et l'astro ciel profond c'est pas mal, comparé aux champs de batailles terrestres pour lesquels ils ont souvent été initialement développés! Plus préciséement, le tube est sous vide poussé, mais il existe toujours des atomes résiduels dans ce vide, soit libres soit adsorbés en surface interne du tube, et prêt à "dégazer".... bref, le vide n'est pas parfait, et lorsque les photo-electrons émis par la photocathode sont accélérés et focalisés en direction de l'écran phosphore, ils acquierent beaucoup d'énergie cinétique et vont percuter ces atomes résiduels presents sur leur trajectoire. Ces atomes vont donc être ionisés et devenir positifs, et donc soumis eux aussi aux champ électrique accelerant et focalisant du système d'électrode du tube, et bien ils vont faire en gros le trajet inverse des electrons et au final percuter la photocathode. Ce qui va induire petit à petit, une contamination chimique, un "empoisonnement" de celle-ci et degrader ces capacité électro-émissive. Alors du fait de la géométrie du système d'électrodes accélératrice et focalisatrice de ce type de tube ("Gen 1"), les ions générés vont en grande partie heureusement percuter les parois de ces electrodes (de formes conique pour l'une d'entre elle au moins: le cone anodique), mais les ions ayant une trajectoire plus centrale vont atteindre la zone centrale de la photocathode, empoisonnant donc plutôt la zone centrale de celle-ci. D'ou une capacité d'émission de photo-electron plus faible au centre géométrique de ladite photo-cathode. Un moyen de limiter la casse est d'éviter de viser des cibles trop lumineuse savec la partie centrale de la photocathode, afin de limiter en cet endroit l'emission de photo-electrons et de générer par conséquents ces ions correspondant "empoisonneurs" et leur bombardements central. C'est pour cela que quand je vise par exemple un objet celeste donné, ou une cible terrestre quelconque, je la décalle toujours, dans la mesure du possible, légèrement du centre de mon image... Un lien généraliste parmi tant d'autre: https://www.photonics.com/Articles/Image_Intensification_The_Technology_of_Night/a25144 Avec les tubes plus récents (Gen III), ont utilise des photocathodes plus efficaces (GaAS ou GaASP, par exemple) mais plus fragiles que les Multi-alkali (S20-S25, par exemple), et la parade trouvée a été de déposer un film protecteur sur ces photocathodes afin de prévenir ce bombardement. Ce qui rallonge grandement la durée de vie des tubes (10000-15000 h typiques pour les Gen III, comparés aux 1000-1500 heures pour les Gen I... Alors attention, tout cela ne peut pas être détaillé en un seul post... ce que je gribouille l n'est qu'un grossier résumé. Il y'a beaucoup de variations dans les solutions mises en jeu (on peut aussi parler des tubes sans film protecteur/"filmless" ou avec un film protecteru aminci/"thin-filmed", de technologies "auto-gated" (polarisation hachée avec un rapport cyclique et/ou une fréquence variable du MCP et de la photocathode du tube en function de l'éclairement de la scène: protection accrue du tube et gain en échelle dynamique), etc...), et les chiffres de durée de vie dependent grandement de la fréquence d'utilisation des tubes, de l'intensité de luminosité de la scène à laquelle ils sont exposés, etc... Brefs, pour les tubes dont le fonctionnement est du type "focalisation électrostatique", sans films protecteurs pour la photo cathode (indépendemment de la nature de la photocathode, elles y sont toutes plus ou moins sensibles), c'est un défaut qui reste inherent. Il faut faire avec. à+! Lambda
  11. Re-bonjour. Ici un lien youtube qui devrait rendre les videos plus facilement lisibles: ère vidéo: le double amas de Persée sur la premiere vidéo autour de 1 min 10 s, et M31 autour de 1 min 35 s... 2 ème vidéo: avion traversant la constellation de Cassiopée et passant "à côté" du double amas de Persée. 3 ème video: video montrant la qualité du ciel proche de l'horizon incluant la pollution lumineuse, avec un essai de variation de l'EV utilise ici (entre -2 et+2). et quelques une des photos déjà publiées ci dessus, mais annotées individuellement: Ici Cassiopée avec en haut à gauche le double amas de Persée: Reglage Bridge: f/d=2.8 ISO=125 temps de pose=1/100 s M31: Reglage Bridge: f/d=2.8 ISO=125 temps de pose=1/100 s (ou 1/60s, faut que je verifie...) Taureau + M45: Reglage Bridge: f/d=2.8 ISO=125 temps de pose=1/100 s (ou 1/60s, faut que je verifie...) Mais en fait, je trouve que les videos sont plus sympas à voir, et donnent plus ce sentiment d'immersion qui m'est cher... Les photos sont là à titre d'illustrations grossières et d'archivages, surement pas comme un resultat en en soi, les cameras Astros avec le logiciel adequate donneront des images nettement plus belles. Le VA (Visuel Assisté/Vidéo Astronomie) en temps réel, c'est je pense le domaine de predilection de intensificateurs d'images... Et c'est plutôt dans cette voie que je cambouine/creuse... à+, Lambda
  12. Moi être content alors!😀 pour le vert, je peux faire prises de vues en n/b, mais j aime bien ce vert aussi.... mais oui jgricourt, c est sympa aussi.... certains tubes récents (gen 3) d ailleurs offrent cette possibilité d écran phosphore en gradation n/b, même bleu des fois.... Ok Ouki, je vais aussi annoter les vidéos/images comme tu le suggeres.... a+, Lambda
  13. Bonjour à vous.... content que cela vous plaise! juste jgricourt, ou d autres, pouvez vous me dire si vous pouvez voir les vidéos de vos ordis respectifs? Ou si ça coince comme pour toi Ouki? sinon je mets ça tout à l heure sur YT.... je reviens... j ai ma micro puce sur les genoux, la... pas facile d ecrire.... a+, Lambda
  14. Une derniere petite video, de retour sur mon balcon urbain, d Orion qui commence a etre assez haute... En elle meme, rien de special ni meme spectaculaire en fait, M42 est visible, un peu "cramee" , mais ce qui est interessant, c est la multitude d etoiles perceptibles sur le fond du ciel, accompagant Orion.... Absolument invisibles a l œil nu.... et seulement partiellement accessibles aux jumelles 10X50 (en comparant ce qui doit etre comparable en terme de difference de champ couvert par les 2 dispositifs) sous ce satane ciel marron clair... Et en dessous, histoire de comparer entre une photo classique faite par le Bridge seul et le Bridge couple avec l intensificateur en mode video, histoire de visualiser l effet de la pollution lumineuse... La photo faite avec le bridge seule ayant ete faite avec un reglage (f/d=2.8, ISO=400, t= 3 s) permettant de faire ressortir basiquement la constellation avec sa nebuleuse, sans trop se faire 'bouffer' par la pollution lumineuse environnante... un compromis, pas trop eloigne du resenti visuel a l œil nu... Histoire d illustrer l interet de la pratique du VA, dans ce conditions adverses.... Que ce soit a l aide d intensificateur de lumiere, ou de camera CCD/CMOS..., ou un melange des 2, ou ce que vous voulez... A nous le choix des armes... Bonne nuit! Lambda Orion1.MP4
  15. Merci Ouki pour tout ces encouragements... Tu sais motiver les troupes, c est indeniable! Du coup, j ai remis le couvert ce soir... a+, Lambda