Jump to content

olivdeso

Animateurs
  • Posts

    15,909
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by olivdeso

  1. il y a une modif facile à faire pour le passer en 9 points comme le faisait Jean Marc Lecleire dans le temps. Il utilisais des triangles de renfort de sommier qu'on trouve en magasin de brico. Mais bien sur on peut aussi les découper dans de l'alu de 4 à 6mm. Ensuite on les pose sur des écrous borgnes par exemple qui vont faire la rotule d'appui, ou alors une bille de roulement à bille. Pour brider la rotation, plusieurs solutions, la plus simple peut être est de coller les triangles en place avec un peu de colle silicone à aquarium par ex. c'est suffisamment souple autour du point de collage. Mais attention de bien laisser sécher avec le miroir en place sur les triangles, tube en position verticale pour qu'il n'y ait pas de contrainte. Sinon il y a d'autres systèmes anti-rotation
  2. Ça c'est ces enfoirés de Google qui se font des cartographies de produits bluetooth gratuitement et sans ton consentement : depuis la version 6 d'Android, ils te forcent à activer la localisation si tu veux faire du Bluetooth Low Énergie. (BLE). Donc tout les produits BT 4.0 ou supérieur connectés en BLE nécessitent l'activation de la localisation pour fonctionner. Alors qu'évidemment il n'y a aucune vraie justification technique, que du bulshit (je fais du BT en pro depuis 20ans pour info) C'est un scandale que l'UE aurait du régler au moment du Covid mais personne ne s'en est occupé ou n'a compris le problème. Et après on s'étonne que des groupes de civils innocents se font bombarder en Ukraine...
  3. Il te faudrait du Lifepo4. La densité d'énergie est 2,5 à 3 fois meilleure que le plomb. Les Ion Lithium sont encore plus légères en particulier les LiPo mais elles tiennent un peu moins au froid. Il faut bien les isoler. Le Lipo c'est ce qu'il y a de plus léger. Tu trouveras ça dans les blocs batterie 50000mAh par exemple ou plus précisément 185Whr. Faire bien attention aux Whr, c'est ce qui compte. La capacité en mAh est celle de la cellule LiPo qui est dedans et quo ne fait que 3,7V. Donc à 12V avec le rendement du convertisseur 3,7 vers 12V il faut diviser par 4 pour avoir la capacité en mAh à 12V, soit 12,5Ah. Perso je me trimbalerais pas 10kg de batterie au plomb dans le sac à dos avec 1000m de dénivelé, surtout quand tu as des solutions à 3Kg.
  4. La tension uniquement. Le % ne veux pas dire grand chose, c'est très indicatif, il faut vraiment un coulomb-mètre qui intègre la décharge, ou à défaut un compteur en watts heures que tu remets à 0 à chaque charge complète. À 12,75V à +20C la batterie est pleine. A 12V elle est à moitié vide, A 10,8V elle est vide. Pas besoin, il suffit de remettre de l'eau distillée : si l'acide est plus concentré, il manque de l'eau. Dernier point important pour les batteries statiques : il faut brasser l'électrolyte qui à tendance à se stratifier. Ça se fait avec un chargeur spécial comme les Ctek quo ont une fonction de régénération, ou à défaut un chargeur ancien le qui est capable de monter un peu en tension en fin de charge. Cette légère surtension va faire des bulles qui vont brasser l'électrolyte.
  5. Astronomik fait des filtres à la demande si besoin. Le surcoût reste très acceptable.
  6. Oui tu peux mettre un filtre devant le correcteur, il va couter cher par contre puis il faut qu'il ouvre toute la largeur d'entré du correcteur. Par contre plusieurs difficultés : - la lentille frontale du Wynne est très bombée, attention à dégager suffisamment le filtre - risque de reflet et halo pour la même raison - il faut un filtre de très bonne qualité comme il edt plus loin du plan focal. Mais pas trop de risque quand même. Il sont quasiment tous à au moins L/4 ce qui suffit largement su près du capteur. (Chaque pixel ne voit qu'une petite partie du filtre, donc bien mieux que L/4) Par contre zucun impact sur le backfocus.
  7. Excellent, tu économise un temps important de vérification, merci beaucoup. Ça ma beaucoup me servir sur un gros Newton sur lequel on vient justement d'installer un porte oculaire visuel avec un backfocus dans ces chiffres là.
  8. Ah c'est vrai, j'oubliais. Très bonne remarque. Du coup il faudrait fixer le backfocus à mi course de mise au point avec le Paracorr en place par exemple. Sauf si on voulait faire de la photo derrière le Paracorr avec un APN. Quoique ça doit être idem à la réflexion, le capteur doit forcément être au même endroit que le diaphragme d'entrée de l'oculaire pour avoir la bonne correction. A double checker...
  9. Oui les rails acier qui guident le tube sur le FT 2" ne sont plus aussi droit qu'avant, la colimation bouge avec le focus. À vérifier avec un laser. Moonlite en 2" n'est pas aussi rigide et que le FT2". Il faudrait prendre un 2,5". Le Lacerta octo est encore plus rigide que le Baader et au niveau du FT 2", mais plutôt orienté photos avec une course assez réduite de 20mm soit 0,8" (comme le FT2008). Donc limite pour tous les oculaires du marché, mais possible en général si on ajuste bien. (Par exemple pour couvrir tous les Televue 2" il faut 0,7" de course). Le Lacerta ou le Baader, sont aussi plus haut que le FT 2" qui est particulièrement bas profil ce qui est un point intéressant sur dobson. Vraiment dommage que ce FT ait baissé en qualité et augmenté en prix... Par contre la nouvelle version crémaillère du 2" est peut être pas mal en alternative du crayford inversé. ça serait à tester. Évidement c'est pas moins cher...
  10. Je dirais un ethos 13 et un 8. Le 13 est très utile en complément du 21. Avec la PM x2 ça fait un 6,5mm intéressant aussi. Le Nagler 31 intéressant avec le OIII pour les dentelles par ex.
  11. C'est bizarre comme montage... Le 13,8V sert à recharger la batterie en floating. Donc charge permanente sans endommager la batterie. Alors que si on branche du 14,2V ça va charger la batterie plus vite, mais il faudra la débrancher quand elle est pleine pour repasser en floating à 13,8V. Bref on ne peut pas la laisser en permanence à 14,2V. 13,8V est utilisable sans problème (c'est même mieux que 12V) de même que 14,2V.
  12. c'est pas très compliqué : dans l'ordre - le correcteur - le diviseur optique - la roue à filtre - la caméra ensuite il faut que le montage respecte la distance correcteur - capteur En alternative, si on est coincé par cette distance correcteur capteur ou d'autres contraintes de filetage ou bagues, il est possible de monter le correcteur après le diviseur optique sur certaines optiques suffisamment corrigées en bord de champ. c'est le cas des lunettes qui n'ont pas une focale trop courte : le correcteur corrige la courbure de champ i.e. la différence de focus entre le centre et les bord ainsi que l'inclinaison du champ en bord de champ. Mais si la focale n'est pas trop courte, alors le champ n'est pas trop incliné et on a juste le focus à réajuster. Du coup pour la caméra en bord de champ, il y a juste à faire la mise au point comme d'habitude et on a des étoiles suffisamment rondes. (plus rondes que certaines en bord d champ de Newton même après correcteur de coma !). Mais c'est pas le cas général, plus à garder en tête si la solution "normale" ci dessus ne fonctionnait pas. Concernant la position du prisme, il faut 2 choses - qu'il soit en dehors du capteur principal et avec un peu de marge. A vérifier avec un flat que le prisme ne fait pas d'ombre - qu'il soit positionné au milieu d'une des deux longueur (au bord du coté le plus long, en dehors du capteur principal) du capteur principal , donc pas dans un coin, ni le long de la largeur Réglage : 1) positionnement du prisme : on le rentre progressivement jusqu'à percevoir une ombre sur le capteur principal en faisant un flat, puis on le ressort un peu. 2) parafocalisation = mise au point du capteur de guidage au même focus que le capteur principal : (ça se fait en jouant sur la distance prisme-capteur guide, mais sans bougé le prisme qu'on vient de régler). a faire avec un logiciel de capture planétaire qui permet suffisamment de réglages de gain, temps de pose pour avoir une image de jour exposée (sharpcap, firecapture, etc...) - il faut le dégrossir de jour absolument, ça ne marchera jamais du premier coup de nuit, surtout le premier - il faut viser un objet suffisamment loin pour arriver à faire la mise au point sur le capteur principal. Pas besoin qu'in soit très loin, juste arriver à faire la mise au point. - ensuite on ne touche plus à la mise au point de la lunette, on la bloque si possible, puis on agit sur la mise au point intégrée dans le DO ou on fait coulisser la caméra dans le porte oculaire du diviseur optique suivant le type de DO. certains on un réglage de mise au point hélicoïdal. Mais dans tous les cas, on peut coulisser a caméra pour voir rapidement où se situe la mise au point de la caméra guide et si on arrive à la faire où si il faut changer quelque chose : - deux problèmes peuvent se poser si on arrive pas à la mise au point sur le capteur de guidage : -> soit il faut sortir encore plus la caméra de guidage : dans ce cas il faut ajouter des bagues allonges entre la caméra de guidage et le DO -> soit il faudrait plus rentrer la caméra de guidage mais on est en butée. Dans ce cas on peut essayer de remonter un peu le prisme pour le rapprocher de la caméra de guidage, mais en en gardant au moins un bout visible depuis l'entrée du correcteur (si on voit le prisme depuis l'entrée de la lunette, alors la caméra de guidage verra le ciel via le prisme). Si ça ne suffit pas, alors il faudra ajouter une bague allonge entre le DO et la caméra principale. ça va éloigner le capteur principal et donc le capteur de guidage aussi. Mais bien sur il faut toujours respecter la distance correcteur-capteur recommandée par le fabricant du correcteur, dans le même temps. Ensuite si et seulement si on est arrivé à para-focaliser de jour, on peut affiner de nuit afin d'avoir des étoiles bien rondes sur le capteur de guidage. C'est pour ça que les montages standards que proposent maintenant QHY et ZWO sont bien pratiques
  13. oui la 224 est bien plus sensible que la 120.
  14. déjà c'est une très bonne idée, ça marche beaucoup mieux et c'est beaucoup plus fiable une fois réglé. ce qu'il faut faire, c'est un montage tel que en entrée de DO tu aies le bon backfocus pour tes 2 correcteurs si possible, en général 55mm, mais si ce n'est pas le cas, il faut optimiser le montage pour le correcteur qui a le backfocus le plus court. (Plutôt les réducteurs en général.) vu que tu es chez ZWO, regardes cette page, ils proposent des montages standards pour 55mm https://astronomy-imaging-camera.com/tutorials/best-back-focus-length-solutions-55mm.html bien vérifier le filetage des correcteur : T2 ou M48. Si c'est le même tant mieux, mais si ce n'est pas le même alors il existe des bagues pour élargir de T2 (42mm) à M48 sans consommer de backfocus
  15. Oui c'est la même optique. La mécanique est différente : l'oeuilleton principalement et l'étanchéité en plus sur les ES. Mais il n'y en aura plus en neuf. Maxvision a été une marque temporaire créé pour écouler les fin de série de Meade qui n'avait plus les moyens de les payer.
  16. C'est parfait. C'est plus sur car les BMS limitent vraiment très haut en cas de court circuit. Même les petits BMS 20-30A acceptent des courant de pointe énorme.
  17. Ok Le chargeur oui, mais à la décharge comment c'est limité à 32A? Tu as un fusible ? Parceque le BMS coupe plutôt vers 150-200A en cas de court circuit. Bref le tout est que les courants cumulés dans ke wago ne dépassent pas les 32A environ.
  18. déjà c'est une très bonne idée, ça marche beaucoup mieux et c'est beaucoup plus fiable une fois réglé. ce qu'il faut faire, c'est un montage tel que en entrée de DO tu aies le bon backfocus pour tes 2 correcteurs si possible, en général 55mm, mais si ce n'est pas le cas, il faut optimiser le montage pour le correcteur qui a le backfocus le plus court. (Plutôt les réducteurs en général.) vu que tu es chez ZWO, regardes cette page, ils proposent des montages standards pour 55mm https://astronomy-imaging-camera.com/tutorials/best-back-focus-length-solutions-55mm.html bien vérifier le filetage des correcteur : T2 ou M48. Si c'est le même tant mieux, mais si ce n'est pas le même alors il existe des bagues pour élargir de T2 (42mm) à M48 sans consommer de backfocus
  19. @cooltecil y a un petit problème avec ce post : rien à voir avec le titre, manque la photo annoncée filtre ça dépend de 2 chose: - si le lampadaire est à led ou halogène ou vapeur de Mercure ou Sodium - si il éclaire directement l'entrée du tube ou pas : un bon bafflage (pare buée, écran pour faire de l'ombre est très efficace, bien plus que le filtre
  20. Sur la photo on voit quand même des sortes de calles ou de vis blanche qui semblent être en contact avec la tranche de la lame je viens de la comprendre : verre flotté (float glass) Mais c'est pas de l'eau mais un bain d'étain en fusion sur lequel le verre est formé/floté
  21. Absolument. Aucune raison de qu'il y ait de la colle à cet le endroit à chauffer. Et si quelqu'un avait mis du silicone ce serait une erreur et le chauffer ne servirait pas non plus. Éventuellement chauffer un peu le tube pour ramollir un peu la peinture qui aurait viellit et coller la lame, mais ne pas chauffer la lame surtout si elle est collée : la dilatation ne sera pas la même que celle du barillet et ça va finir par casser si ça ne se décolle pas. Acétone oui, mais ça va probablement attaquer la peinture à l'intérieur du tube. Donc je commencerais plutôt par de l'alcool moins agressif. Je tenterai plutôt de la faire tourner que de la tirrer
  22. attention c'est un coup à ébrècher voir casser la lame mais au moins tu sais pourquoi ça coûte 300eur. attention ce n'est pas du tout la même colle. Sur les pare brise ce n'est pas du silicone mais du polyuréthane. Le silicone tu peux chauffer tant que tu veux ça ne fera rien, ou la lame cassera avant. Y en a qui on essayé au décapeur thermique ils ont eu des problèmes
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.