Jump to content

olivdeso

Animateurs
  • Content Count

    15,460
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

About olivdeso

  • Rank
    vieux geek

A propos

  • Intérêts
    astro, ski
  • Occupation
    carpe diem
  • Matériel
    tout est bon

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Tu n'as pas besoin d'avoir la même focale ni le même tube, ni même le même capteur pour la chrominance. En général en RVB on pose beaucoup mois qu'en L 3 à 5 fois moins et en bin2 avec les CCD. Bref tu peux prendre un tube 2 à 3x plus petit, une lunette par ex. Avantage de la lunette pas ou peu de distorsion en général. Donc pratique pour faire une homothétie pour remettre l'image RVB à la même échelle que la L 2 tubes de 300 sur une EQ8, je déconseille. Déjà qu'avec 1 seul c'est compliqué... Si tu veux vraiment 2 300 il te faut une AP1200 d'occase un truc comme ça.
  2. Et surtout la figure d'airy qui est lié au diamètre du tube. ça n'est jamais ponctuel à cause de la diffraction des bords de l'optique. Plus le miroir edt grand, plus la figure d'airy est petite, plus c'est ponctuel et meilleure est la définition. Sur une étoile très lumineuse à faible grossissement, tu verras non seulement la tache centrale, mais plusieurs anneaux autour (que tu verrais beaucoup moins à fort grossissement) et tout celà bien mélangé par la turbu. ça fait un gros pâté.
  3. le 300 flextube sans hésiter. Le 250 tube plein en plus encombrant. Et le tube plein a un défaut : l'effet cheminée : ça fait des courants de tube qui brouillent l'image à fort grossissement. il faut avoir une ventilation bien étudiée pour éviter les courant de tube. Un tube ouvert est moins problématique. La collimation est à faire à chaque de toutes les façons avec le tube plein, ce ne sont pas des mécaniques hyper rigides. le flextube ne sera pas beaucoup plus déréglé que le tube plein. faudra contrôler dans les 2 cas. Il n'y a que le budget moindre qui est à l'ava
  4. mets le derrière une fenêtre, ou une véranda. il faut qu'il puisse voir une bonne portion du ciel directement, car les satellites défilent assez vite et il n'y en a pas tant que ça. Entre des immeubles assez haut on a aussi le problème.
  5. tu m'étonnes, comment tu veux qu'il voie les satellites ? il faut au moins 2 satellites en vue directe (ou un répéteur GPS, mais c'est pas courant). Les ondes 1,6Ghz ne passent pas à travers les murs, ça rebondit dessus avec de l'atténuation. Après quelques rebonds ça finit par arriver à l'antenne de réception, mais il ne reste plus grand chose...tu as du bol que ça marche en intérieur déjà, ça doit être un chipset relativement moderne, un SIRF III ou plus récent. A partir de cette génération, la sensibilité avait atteint le max théorique, (-160 dBm environ ce qui est juste énorme, le bluetoot
  6. absolument Pour moi le 5mm edt vraiment indispensable sur un F/D 4,7, c'est le plus utile en planétaire et sur amas globulaires ou nébuleuses planétaire à x250 ça passe quand même très souvent. Le 7 est utile aussi en complément, et même le 3,5 pour les bon jours. Sinon pour avoir le moins d'oculaires possibles, j'aime bien le zoom Leica Asphérique 9-18 avec un XW30 ainsi qu'une barlow en plus on fait tout. exactement, je me sert aussi du 40 parfois sur le 400 F/D 4 pratique pour les comètes. je lui trouve une utilité même avec les XW30 et nagler 31 à côté.
  7. Effectivement avec une super capa on peut garder l'horloge quelques jours mais pas beaucoup plus. Tout dépend de la taille de la capa qu'il ont mis. De mémoire avec 1/2 Farad on tient en gros 48h. c'est l'ordre de grandeur, c'est probablement un peu plus, mais comme on sort rarement en ce moment, possible qu'il faille redémarrer à froid. Avec les éphémérides, la synchro prends moins de 1min30. Souvent nettement moins. Mais en résumé sans les éphémérides, c'est très long donc il faut bien attendre avant de conclure quoi que ce soit. Parfois les GPS usb ont une petite led qui
  8. probablement un problème d'éphémérides. Lors d'un démarrage à froid, si il est complètement perdu, ça peut prendre jusqu'à 30min pour se recaler, voir pire si il capte mal. Pour éviter ça et faire un démarrage tiède au deuxième coup, il faut mémoriser les éphémérides. Pour ça il doit y avoir une pile (CR2032) quelque part. à changer. Mais le premier coup restera très long, il faut le faire dans un endroit bien dégagé pour qu'il voit une bonne portion du ciel en direct.
  9. heu pas tout à fait...même rien à voir en fait désolé tu confonds avec le bruit photonique je pense - bruit photonique : lié à l'arrivée aléatoire des photons sur le capteur : le bruit photonique est la racine carrée du signal reçu quand ces des photons.100 photons reçu = bruit photonique de 10 photons rms - bruit de lecture : lié à la lecture du capteur uniquement. ce bruit est contant quelque soit le nombre de photons reçus et quelque soit la durée de pose - bruit thermique : lié à la température et au temps de pose. le bruit thermique est la racine carr
  10. en CMOS, ça va dépendre si c'est du rolling shutter ou du global shutter. En rolling shutter, aucune différence. toute une ligne de pixel est verrouillée pour lecture en même temps ROI ou pas. En global shutter tout le capteur est vérouillé en même temps. Donc forcément plus bruyant qu'en rolling shutter Je ne connais pas d'exemple ou le shutter suit le ROI. Je n'ai que la 174 en global shutter et ça ne diminue pas notablement en ROI. Pour faire moins de bruit, il faudrait qu'il y ait moins de pixels verrouillés en même temps, donc que le shutter change avec
  11. Je prendrais le 5mm c'est le première priorité. Ensuite le 30mm me parait bien pratique pour chercher les objets. Entre les 2 ils sont tous assez utiles en fait. Le 14 et le 20 sont un peu moins bon en bord de champ que les televues sur dobson. Donc j'hésiterais avec du télévue. Perso pour le dob SW 254 F/D 4,7 j'avais le nagler 22T4 et les XW pour les focales en dessous. Sinon en télévue : Nagler 22T4, Delos 10, Delos 4,5 ça marche très bien aussi
  12. TKT, on est tous passé par là et c'est justement pour ça que je te réponds (très amicalement, même si ça n'apparaît pas forcément), pour te gagner du temps d'apprentissage, c'est le but du forum non d'autant que les meilleurs 5mm sont tous en 125" (31,75). Les 2 oculaires que tu as cité sont très bon. L'explore est en 2" bien que ça soit pas nécessaire d'un point de vue optique, mais vu la taille et le poids du truc d'un point de vue mécanique ça peut aider. Après pour les très fort grossissement, les oculaires très grand champ ne sont pas tout à fait les meille
  13. quelques précision pour utiliser les bon mots, important pour que tout le monde se comprenne. Zoom est un oculaire ou un objectif de focale variable, rien à voir avec le grossissement. En astro il y a des oculaires zoom 8-24mm par exemple, dont la focale peut varier en continu de 8 à 24mm. Grossissement : c'est le rapport de la focale du télescope ou lunette divisé par la focale de l'oculaire (fixe ou zoom) : donc dans ton cas 1000mm / 5mm = x200 qui est probablement le grossissement max de la lunette, plus ou moins en fonction du chromatisme et du filtre utilisé pour l
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.