Jump to content

olivdeso

Animateurs
  • Content Count

    15,068
  • Joined

  • Last visited

About olivdeso

  • Rank
    vieux geek

A propos

  • Intérêts
    astro, ski
  • Occupation
    carpe diem
  • Matériel
    tout est bon

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Existe elle en monochrome ? si oui il faut voir comment elle est reconnue et exploitable dans PHD2 car si c'est ok pour 3s de pose unitaire, alors ça pourrait faire une excellente caméra de guidage. à comparer avec une QHY ou ZWO. Sinon la ZWO mini 290 est pas mal faite, bien optimisée pour l'autoguidage, sauf sur un point : le bafflage inexistant. La QHY5III est bien mieux (la dessus au moins) et en USB3, mais plus chère. Le 2 sont très stable en autoguidage, QHY même un chouïa mieux, à condition de penser à d'ajuster l'usb traffic (même en autoguidage) comme toutes les caméra usb3. En usb2, on n'a pas cette possibilité d'optimisation, c'est bien plus lent d'office.
  2. malheureusement il n'y a pas que l'horizontale à bouger aussi la verticale. si l'axe était incliné avec le bon angle = celui de la latitude (48 degrés pour paris) alors il faudrait tourner de 15 degrés par heure : 360 degrés (1 tour) en 24h (un tout petit peu moins en fait). Donc 360/24 = 15
  3. du borosilicate, car avec du verre classique, t'as pas fini la mise en température, à moins de faire un miroir très fin et là tu aurais beaucoup de contraintes sur le barillet et butés latérales pour éviter l'astigmatisme. Bref trop de contraintes et risques pour un 500, économiser sur le verre est un mauvais calcul. Vaut mieux prendre du borosilicate (famille du Pyrex) qui va se mettre un peu plus vite en température, ce qui va te permettre de rester à une épaisseur décente et dans des schémas classiques de barillets et butées latérales et au final pas plus cher et moins risqué
  4. ça c'est la toute première chose à vérifier. Ensuite et seulement ensuite, on règle le jeu de la vis sans fin. D'ailleurs pour régler le premier point il faut souvent remettre un peu de jeu à la vis sans fin.
  5. ça dépend du mak. Quel est le filetage de sortie du tien ? si c'est du 50,8 alors c'est bien du 2" sct. Concernant le choix du PO, 2 critères - sa longueur - le poids qu'il supporte sans fléchir longueur : il faut que le chemin optique consommé par le PO soit compatible avec le backfocus idéal du mak, qu'il faudrait donc connaître pour pouvoir choisir correctement. Par exemple, si le backfocus du Mak est de 120mm et que le,PO fait 120mm ausdi, ça veut dire qu'il faudra monter l'oculaire ou la caméra directement dans le PO sans renvoi coudé. Un renvoi coudé ajouterait entre 50 et 100mm de plus, ce qui va dégrader plus ou moins les performances. Côté poids, tout dépend de la charge qu'on veut mettre dessus : une petite caméra planétaire ou une grosse bino avec renvoi coudé ? le Kepler va bien en terme de charge pour une caméra planétaire couleur, sans roue à filtre, avec juste une petite barlow et un ADC. Par contre pour la grosse bino Baader c'est un.peu juste. Par contre attention c'est un des plus long.
  6. c'est louche. il doit avoir un USB3. l'USB3 était implanté depuis déjà 2 générations. Regarde les ligo près des ports, l'USB3 est appelé SS = super speed. Une fois que tu as identifié le bon port, ajuste l'USB trafic pour augmenter le débit. Choisis 640x480, raw 8 mono. Ensuite pour booster le PC, 2 choses à faire - remplace le disque dur par un SSD sata 2.5" 512 Go minimum. - passe à 8Go ou 16Go. Le PC doit être équipé de 1 ou 2 sockets DDR3L dans lequel on peut mettre des barrettes de 8Go sodimm DDR3L pour être sur, il faut lire la référence sous le PC. Bref ce PC peut être adapté à la capture pour pas cher. pour 100eur, tu peux avoir un SSD512 et 8Go de ram. Par contre pour le traitement, c'est pas du tout adapté : c'est un processeur dual core basse consommation d'entrée de gamme, donc optimisé pour la basse consommation et l'autonomie et pas du tout pour la puissance de calcul. Pour le traitement il faut autre chose, un quad core minimum. Pas forcément un portable d'ailleurs. Un fixe serait bien plus puissant pour le même prix. le portable dont tu donne le lien sera adapté pour le traitement. Par contre attention si tu capture sur batterie : quelle est l'autonomie ? et avec un chargeur 180W tu auras énormément de mal à le recharger sur le terrain sur une batterie 12V : ça fait 17A en continu, tu écroule n'importe quelle batterie de voiture, sans parler des booster. Bref je séparerais les 2 utilisations - booster le PC actuel pour la capture - prendre un autre pour le traitement
  7. prends une licence oem pro ça ne coûte qu'une dizaine d'euros en vpc.
  8. Ben elle était super ton eq6. t'aura pas mieux avec la cgem, c'est exactement la même mécanique, les mêmes vis sans fin et celle de ton eq6 était très bonne.
  9. mercredi pour l'info. c'est proche de ce que donnait TS. La moindre variation de distance primaire secondaire est amplifié par par 2 ou 3 environ. ça va vite. c'est peut-être ça la toute petite différence minime. Cette distance est d'ailleurs très critique sur un RC : le réglage doit être parfait pour avoir une bonne correction de coma. (les 2 miroirs doivent avoir leur centre de courbure au même endroit)
  10. franchement la différence est insignifiante devant les problèmes de collimation, mise en température, turbulence, propreté des lentilles, buée... On discute d'oculaires quand il fait pas beau, ça nous occupe... ce qui compte vraiment, c'est le confort d'observation comme dit Sparky. car pour bien observer il faut observer longtemps donc être confortable. J'ajouterais que ça change d'un télescope à l'autre aussi, suivant F/D et pupille de sortie. On a plus ou moins de faciliter à se placer. D'où l'intérêt de la bonnette réglable. Pour moi la distance idéale serait d'ailleurs un peu plus courte que les 20mm de ces oculaires. Je suis bien vers 16mm, comme l'ethos 21. Tu verras que c'est assez court sur l'ES14, mais assez confortable finalement. C'est un oculaire que j'aime beaucoup sur dobson de voyage, idéal pour ça. on a vraiment peu d'aberration en bord de champ. Pas tout à fait au niveau du nagler qui est le meilleur, mais pas loin. Et je préfère le rendu des couleurs dans l'ES.
  11. Salut Steph. pourquoi 90mm? car TS dit 159mm de backfocus ou alors tu veux dire que le PO consomme 90mm de chemin optique probablement. apparemment 95mm : 254 -159mm. Pas beaucoup (j'aurais dit 10 à 30mm de plus...) mais plausible. Bref il reste 159mm à consommer... APN 55mm + 3mm pour l'adaptateur de coulant 2". -> il reste encore 100mm à manger... TS conseille 75mm de bagues allonges Donc le PO doit être sorti de 25mm, c'est jouable effectivement.
  12. oui en janvier tu fais le SII, en février le H et en Mars le OIII. Ceci dit, comme tu fais un filtre par nuit, effectivement un tiroir à filtre, voir visser le filtre sur la caméra, ça peut le faire. mise au point un peu plus délicate, mais bon...
  13. Là franchement le Pentax devait avoir un problème, une telle différence n'est pas normale. Il ne devait pas être propre ou avoir de la buée...Il faut faire très attention à la lentille côté oeil qui a tendance à se salir vite sur les XW. Sinon pour le test de C&E je suis très souvent d'accord avec JLD qui a fait les tests. Mais tu verras que même dans ce test les différences sont vraiment infimes. Surtout à F/D10 sur un C11. Même par rapport au ZAOII 10mm qui est probablement le meilleur 10mm, le XW tient la route. Du coup il sort beaucoup plus souvent que le ZAO. Sur un Dobson /Newton le Delos14 est bien meilleur en bord de champ que le XW14. Pour le 10 beaucoup moins de différences. Le Docter 12.5 est excellent. Il met tout le monde d'accord. Dommage qu'il n'y ait pas plus de gamme. Une idée : lui mettre la petite barlow Nikon Nav x1.6. Excellente. Ou la baader vip utilisé directement vissée sur l'oculaire qui donne x1.25, donc 10mm.
  14. ben c'est que j'ai testé et sur un C11 justement... (et sur un dob 400 à côté). Pour arriver à commencer à voir une différence sur Jupiter, il a fallu une dizaine de permutation. Et si tu mets plus de 5s à changer d'oculaire, c'est mort. La seule différence que j'ai pu voir, c'est qu'une des 2 bandes de Jupiter était légèrement plus rouge dans le Pentax que l'autre, alors que dans le Delos elles semblaient moins différentes, un peu plus marron. Donc pour moi le XW permettait de voir une subtile différence ce que ne permettait pas le Delos. Mais franchement si in a l'un des deux, pas la peine de le revendre pour prendre l'autre. Question confort, franchement c'est assez équivalent. le 10 sue C11. In a la même disantce à l'oculaire. là faut essayer soi même. Le Pentaxca une bonnette réglable hélicoïdale alors qu'avec le Delos elle est télescopique on tire jusqu'au cran voulu et on tourne d'un demi quart de tour pour verrouiller. Avec le Pentax on règle en continu en vissant ou dévissant, très pratique et précis. Le Pentax est étanche, le Delos non, mais la buée rentre rarement dedans. Le Pentax est made in Japan, le Delos made in Taïwan. Les deux utilisent des nouveaux traitements anti reflets qui sont spécifiques à chaque lentille. Pentax avait cette techno depuis longtemps et elle est arrivée avec l'ethos chez Televue, puis le Delos ensuite qui bénéficie de l'expérience Delos. Explore a d'ailleurs copié les Ethos, mais n'a pas pu copier les traitements anti reflets spécifiques (d'après Nagler himself). On a effectivement une petite différence sur les couleurs en bord de champ. Ils étaient plus inquiets de la concurrence Nikon d'ailleurs du moins pour les 100 degrés. Sinon complètement d'accord avec Dudugaz au sujet des Nav. Du coup après avoir un peu tout testé j'ai gardé mes XW. et j'ai pris des Nikon HW en complément pour le dob.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.