Jump to content

Jean-Baptiste_Paris

Membres association
  • Content Count

    5,861
  • Joined

  • Last visited

4 Followers

About Jean-Baptiste_Paris

  • Rank
    Membre de l'association
  • Birthday 08/25/1979

A propos

  • Résidence
    Paris
  • Intérêts
    Astronomie, échecs, photo, horlogerie
  • Matériel
    TSA 102 FT 3"
    Meade LX50 203mm
    Lunette Astro-Pro 66/400 carbone
    Maksutov-Cassegrain 127mm Go-to
    Coronado PST
    AZEQ6 GT
    Atik One 6
    Canon 1100D
    Caméras PLA-MX, PLA-C2, Atik GP

Recent Profile Visitors

2,103 profile views
  1. Bonjour à tous, Je suis heureux de partager avec vous cette image qui m'a occupé pendant plus de 3 mois, entre les acquisitions et le traitement. (version réduite à 15% de sa taille originale pour la publication sur le forum - la full est consultable ici). Cette image est une mosaïque de 25 tuiles, réalisée sur 3 mois entre avril et juin 2020 avec le VST de Chilescope (Nikon 200mm f/2 avec caméra monochrome 16200). Elle présente une région du ciel austral de 300 degrés carré particulièrement riche : se situant dans le plan de la Voie Lactée, on y trouve l'iconique constellation de la Croix du Sud, et quelques beaux joyaux disséminés dans les constellations du Centaure, de la Carène, de la Mouche et des Voiles : nébuleuses, amas, nuages obscurs... Parmi les objets les plus notables, on trouve les nébuleuses de la Carène, du Poulet qui court, de la Statue de la Liberté, le sac à charbon, mais aussi de beaux amas ouverts tels que la boite à bijoux, l'amas des Lucioles, les Pléiades du sud, l'amas de la Perle, l'amas de la Pieuvre, etc. Cette image rassemble 25 images composées chacune de 3 couches RGB + des couches Ha et OIII pour les zones de nébulosités. J'ai également ajouté certaines images plus détaillées réalisées auparavant pour les nébuleuses. Au total, ce sont donc : 820 images brutes pour les couches RGB (180s), Ha et OIII (600s) ; 75 images empilées pour les couches RGB (25 tuiles par couleur) + 4 images Ha et OIII (sur les zones de nébuleuses) ; 50 heures de pose (et surement beaucoup plus pour le traitement...) L'ensemble du prétraitement et du traitement a été réalisé avec Pixinsight, l'assemblage de la mosaïque Astro Pixel Processor et les corrections finales (contraste, couleurs, etc.) avec Photoshop. L'utilisation de APP a véritablement simplifié les choses, ce logiciel est vraiment très efficace pour aligner et harmoniser les différentes images d'une mosaïque... et même si le PC tournait quasiment 24h par essai, ça reste plus rapide que d'assembler les tuiles sous Pixinsight ! Voici à quoi ressemble le travail d'assemblage (avant harmonisation des tuiles) : Je vous invite vraiment à consulter cette image en version "full" afin de pouvoir pleinement l'apprécier ! L'image ci-dessus est une version très réduite (15%) qui ne permet pas de bien apprécier la multitude de détails et de petits objets présents dans le champ. La version "zoomable" de la full (plus simple pour naviguer sur l'image), plus d'informations sur ce projet et cette image, ainsi qu'une présentation des principaux objets visibles, sont disponibles sur mon site perso : https://millenniumphoton.com/le-projet-croix-du-sud/ J'aurais aimé directement poser la version "zoomable ici, mais je n'arrive pas à insérer correctement le lien... si quelqu'un sait comment faire ? La version plus classique sur Astrobin : https://www.astrobin.com/omyor5/. Un grand merci aux amis qui m'ont délivré de précieux conseils et pistes d'amélioration au cours du traitement (spécialement à Valentin Cohas, Mathieu Guinot, Matthieu Tequi, Aurelien Chapron, Maxime Oudoux). Un remerciement tout spécial à Marcel Drechsler, qui m'a proposé de nombreuses pistes d’amélioration et qui a même pris de son temps pour effectuer lui-même quelques corrections sur l’image finale ! J'espère que vous prendrez autant de plaisir à regarder cette image que j'en ai pris à la réaliser ! Bon ciel à tous, JB
  2. Merci à tous, Je savais en finissant le traitement que la version de M51 ne ferait pas l'unanimité niveau couleurs... mais sur mon écran calibré, ça passe je trouve ; après c'est une question de choix perso... En temps normal je ne suis pas hyper fan des images trop saturées, mais sur celle-là ça passe bien à mon sens. Il faut aussi tenir compte du fait que pour mettre en valeur les extensions, il faut un peu plus tirer sur les curseurs sur la luminance, ce qui affaiblit les couleurs. En saturant moins, l'image est un peu moins pêchue du coup. Mais allez, pour faire plaisir aux amateurs de couleurs plus douces, voilà une version moins saturée ! JB
  3. Bonjour à tous, Cela fait très longtemps que je n'ai pas posté sur le forum et même que je n'ai plus eu réellement le temps d'y passer aussi souvent qu'avant... la faute à un planning perso, familial et pro assez chargé ces derniers mois ! Mais bon, ça va mieux et je compte bien passer plus souvent (ça fait partie des bonnes résolutions qu'on commence à appliquer 6 mois plus tard...) Du coup, je n'avais pas posté ici mes dernières images, alors je vous propose un "tir groupé" avec les 3 dernières : Sh2-132, "la nébuleuse du Lion", en SHO-RGB ; WR-134, une belle bulle créée par une étoile Wolf-Rayet dans la constellation du Cygne, en HOO-RGB ; M51 - celle-là on ne la présente plus ! - en LRGB-Ha. Sh2-132 Première image réalisée avec ma nouvelle Atik16200 à l'été dernier (oui, j'ai mis du temps à la traiter ! ) et la TSA-102 avec réducteur à f/6. Encore un peu de tilt visible sur les bords de l'image, il faudra que je fasse réaliser une bague sur mesure pour corriger au mieux le souci (mais c'est comme pour le reste, j'ai pris du retard...). Version 50% jpeg : La full et tous les détails techniques : TSA-102 - Atik16200 - AZEQ6 Acquisitions réalisées avec les filtres SHO "ultranarrowband" de chez Baader (3,5nm pour le Ha, et 4,5nm pour les O et S) + RGB pour les étoiles. Quasiment 19h de pose en tout (900s en bin1 en Ha, et 600s bin2 pour le OIII et SII). Traitement SHO mais avec un mix HOO en raison d'une couche SII étonnamment faible... WR 134 Il s'agit d'une étoile variable en fin de vie, environ 400 000 fois plus lumineuse que le Soleil et qui éjecte périodiquement de grandes quantités de matière sous forme de vent stellaire à haute vélocité. A ce stade, le vent stellaire et le rayonnement génèrent et illuminent des structures dans l'environnement proche de l'étoile, matérialisées ici par la "boucle" bleue, qui n'est en réalité que la partie la plus visible d'une sorte de "bulle" plus ténue et difficile à mettre en évidence. Cette activité dure environ 1 million d'années avant que l'étoile n'explose en supernova. J'aime beaucoup ce champ, avec cette petite nébuleuse bleue perdue dans un océan de rouge ! Version 50% jpeg : La full : La boucle plus brillante apparaît assez rapidement, mais en revanche la bulle dans son ensemble est très ténue ; j'ai eu du mal à la faire ressortir même avec un bon ciel et un temps de pose quand même conséquent (la 16200 n'est pas une foudre de guerre non plus, mais quand même ! ). Voici l'image OIII en starless pour essayer de la mettre mieux en évidence : Photo réalisée au cours de l'été dernier, en HOO + RGB pour les étoiles. Environ 17h de pose en Ha 3,5nm et 15h en OIII (4,5nm). TSA-102 - AZEQ6 - CCD Atik Cameras 16200 (-20°) - Filtres Baader Ultranarrowband H & O + RGB. Clichés réalisés en Corse pour l'essentiel et en Charente-Maritime pour finir. Ha : 68 x 900s bin 1 OIII : 20 x 900s bin1 + 58 x 600s bin2 35h de pose au total. M51 Pour cette dernière, pas besoin de présentation ! J'ai profité des belles nuits du moi de mai ; en l’occurrence de 8 nuits avec un ciel particulièrement propre, aucune humidité et avec une Lune absente ou très faible... et un petit coup de pouce (involontaire ?) de la mairie qui a décidé de ne pas allumer l'éclairage dans le quartier ! L'image est réalisée avec ma TSA-102, mais pour une fois à pleine focale (f/8), sans réducteur, afin de gagner en détails dans la galaxie. Les acquisitions ont été faites avec la AtikOne6, en LRGB-Ha. 32h30 de pose en tout, dont plus de 20h pour la luminance, afin de bien faire ressortir les extensions les plus ténues de ce couple galactique. Un peu d'IFN est même présent, mais particulièrement difficile à faire ressortir sur le résultat final sans altérer fortement le rendu. Pour les couleurs, c'est un peu plus prononcé que d'habitude, mais je trouve que cette galaxie s'y prête plutôt bien... et puis ça change un peu quand on refait les mêmes cibles. Je ne suis pas spécialement amateur de traitement "à l'Américaine", mais bon, faut sortir de ses habitudes ! Version jpeg : La full : TSA102 (f/8) - AZEQ6 - AtikOne6 - Filtres Astronomik LRGB + Ha 6nm. L : 125 x 600s (bin1) RGB : 75 x 300 (bin2) Ha : 32 x 600s (bin1 & bin2) Total : 32,4h Fouras - 18/25 mai 2020 Voila pour ce petit "pot-pourri" en guise de retour, j'espère que ces images vous plairont ! Et promis, pour les prochaines, je serai plus assidu ! Bon ciel à tous, JB
  4. Salut Centauri, merci beaucoup pour ton retour ! Oui, grosse galère depuis hier car le site est down et mes fichiers de sauvegarde sont corrompus... des centaines de photos invalides à remplacer ! Mais les textes sont intacts donc c'est un moindre mal... Tu as remarqué des choses qui ne vont pas avant hier ? jb
  5. Merci Dominique ! Tu trouveras une description à peu près complète de mon matériel (en tout cas les principaux éléments) ici : https://millenniumphoton.com/materiel/ La plupart des "belles" images sont réalisées avec le setup suivant : TSA102 sur AZEQ6 et CCD AtikOne ou Atik16200. JB
  6. Très belle image et magnifiques galaxies ! jb
  7. Superbe ! Juste une petite réserve perso sur la réduction d'étoiles que je trouve un peu trop appuyée mais sinon c'est splendide ! jb
  8. Très joli ! J'aime beaucoup les 2 palettes de couleurs et particulièrement la version SHO ! jb
  9. (Avec du retard !!) merci @JMDSomme, @samleminou et @faboche ! Merci @gastropode, j'ai bien conscience que le site peut encore être un peu lent (j'ai essayé d'optimiser tout ce que je pouvais) mais je suis content que le contenu vous intéresse ! JB
  10. Salut à tous, Une cible que l'on ne présente plus : les galaxies M81 et M82, accompagnées de NGC3077 et de quelques galaxies naines (Arp-Loop et Holmberg IX notamment), situées à environ 12 millions d'années-lumière. Beaucoup plus près de nous, des "cirrus galactiques", l'IFN, se sont invités en avant-plan... La full : Un fait intéressant est que ces galaxies sont toutes situées à peu près à la même distance de nous... cela signifie que la manière dont nous percevons leur distances respectives sur une photographie correspond bien à la réalité : la galaxie M82 est bien aussi rapprochée de M81 que ce qu’on peut voir sur l’image, à peine 120 000 années-lumière de distance (à comparer avec les 2 millions d’années-lumière de distance de la galaxie la plus proche de la nôtre, à savoir M31, la galaxie d’Andromède). Comme on peut le voir, cette distance est vraiment réduite, puisqu’elle correspond à peine à 1,5 fois le diamètre de la galaxie M81 ! Toutes ces galaxies sont liées entre elles par des "ponts" de matière et de gaz visibles uniquement en onde radio. Pour une présentation plus détaillée, je vous invite à consulter la "fiche-astro" dédiée sur mon site : https://millenniumphoton.com/portfolios/m81-m82 Pour réaliser cette image, j'ai utilisé de précédentes données réalisées avec la TSA102 en 2017, et de nouvelles avec une apo 66/400 avec réducteur (420mm de focale) pour obtenir un champ plus grand (le capteur de la AtikOne6, utilisé dans les 2 cas, étant assez petit...). Cette image intègre les brutes réalisées à l'occasion de ces deux sessions, 2017 et 2019, avec au final une incrustation des détails obtenus avec la TSA pour les détails dans les galaxies M81 et M82. La contrepartie de cette méthode: ce sont les étoiles les plus "grosses" des deux versions qui restent au final, pour des raisons évidentes d'harmonisation. Et les étoiles obtenues avec l'apo 66/400 sont bien moins fines que celles de la TSA... 24h de pose au total (11h pour le champ resserré, 13h sur le champ large), ce qui permet de bien mettre en valeur l'IFN. Pour la session 2019, j'ai attendu que la Lune soit couchée pour réaliser les images, afin de ne pas dégrader le faible signal de l'IFN. La visualisation sous STF de Pix montre l'IFN de manière beaucoup plus accentuée, mais avec un bruit à la mesure... perso j'ai préféré rester "soft" sur l'IFN. Setup: Astropro 66/400 - TSA102 AZEQ6 - CCD AtikOne6 L : 40 x 900s (bin1) - 66/400 L : 84 x 300s (bin1) - TSA102 RGB : 36 x 300s (bin2) - 66/400 RGB : 60 x 180s (bin2) - TSA102 Ha : 12 x 300s (bin2) - TSA102 64 darks, 101 bias, 16 flats. Total : 24h Pixinsight & PS Cette image est dédiée à la mémoire de notre ami Gérard Thérin... Bon ciel à tous, JB
  11. Il y a plusieurs écoles entre ceux qui font tout sur Photoshop, et ceux qui utilisent des logiciels dédiés astro (Pixinsight, Siril...). Pour avoir commencé avec PS puis être passé à Pixinsight, certes la prise en main n'est pas intuitive, mais ça reste beaucoup plus accessible qu'on veut bien le dire ; surtout qu'il existe beaucoup de tutos dédiés qui permettent de réaliser des premiers traitements en évitant les plus grosses difficultés. De mon expérience, je pense qu'on peut parfaitement commencer avec PS, du moins le temps de maîtriser les bases ('masques, etc.) mais si on veut aller plus loin (retrait de gradient, réduction d'étoiles, etc.), il faut passer à un logiciel dédié à un moment donné. Donc pas d'inquiétude, tu peux parfaitement commencer comme ça, et tu verras plus tard si tu te sens frustré par PS ! Et pas d'obligation de passer sur un logiciel payant, Siril est gratuit et fait parfaitement le taf ! jb
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.