cceeddrriicc

Membre
  • Compteur de contenus

    85
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de cceeddrriicc

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Brabant-Wallon ; Belgique

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. cceeddrriicc

    Vars - Hautes Alpes - février

    Euh.. au Chili ? Je viens de jeter un oeil sur internet à ce fameux col de Restefond et certain le compare à un ciel... chilien.. justement. Merci pour me permettre de le mettre sur une carte et en mémoire.
  2. Bonjour à tous, Vendredi 13, j'ai également reçu une réponse de l'Observatoire Royal de Belgique. Un de leur contact (un amateur éclairé spécialiste en observation de satellites artificiels) confirme l'observation. La réponse dit, en substance : "Nous avons trouvé une réponse à votre observation. (...) Elle vient d'un de nos contacts, un astronome amateur actif dans le VVS (vereniging voor sterrenkunde) et spécialisé dans l'observation de satellites artificiels. D'ailleurs, il pense que vous en avez justement observé plusieurs. (...) Voici les résultats issu du programme Guide 9 (...) avec les paramètres suivants : Date = 2018-07-05 TU = 21:26 Coordonnées géographiques de Braine-le-Château : Longitude = 50 ° 41 '(= N50.6833) Latitude = 4 ° 16 (= E 4,2667) Zone de recherche : Coordonnées célestes : RA = 14h29m32,38s, dec = -10 ° 03'00.7 ". Zone de recherche Utilisation de paramètres orbitaux datés du 2018-07-05. En simulant la zone de recherche de 23:16 jusqu'à 23:26 est trouvé à 23:21:02 le triangle décrit par l'observateur. Ce moment est celui où le satellite le plus à gauche se trouvait sur le prolongement de la ligne entre l'étoile alpha Librae et Jupiter. Les satellites concernés sont (appellation internationale et nom) : 2014-080A Yaogan 25A 2014-080B Yaogan 25B 2014-080C Yaogan 25C Leurs paramètres orbitaux sont : Période de révolution : 107,1 minutes Inclinaison : 63,4 ° Apogée : 1169 km Périgée : 1011 km3" (...) Ce Monsieur précise par ailleurs qu'il a pu observer des flare de deux de ces satellites la semaine précédente dans la même direction. Il est donc convaincu de son identification et je m'en remets à cette explication qui va dans le sens de ce que vous avez mentionné ici également (merci Den). J'étais convaincu de leur immobilisme mais j'ai peut-être été focalisé sur la puissance lumineuse plus que sur le mouvement. Par ailleurs, les positions correspondent. Ensuite, en fixant trente secondes un point du ciel, je me rends compte que c'est long et mon observation était sans doute bien plus courte. Enfin, j'ai constaté quatre jours plus tard que l'horloge sur laquelle j'ai pris l'heure avance de quelques minutes... Tout colle donc ! Ah, j'oubliais, ce Monsieur dit que la fréquence de ces flare semble en croissance et qu'il travaille à présent à la détermination des conditions requises. S'il devait y parvenir je ne manquerai pas de vous tenir informés. Ouvrez donc l'oeil car je vous assure que le spectacle en vaut la peine !
  3. cceeddrriicc

    Vars - Hautes Alpes - février

    Bonjour Jonathan, je viens de découvrir ta réponse... Ben oui, je dois reconnaître que c'est un peu tard... zut alors. J'étais en effet à Vars en vacances. Et figure-toi que j'y ai fait une sortie astro avec un cousin et son fils ainsi qu'une cousine (qui n'avaient jamais mis un oeil dans un oculaire pour leur part) et que j'y ai eu un ciel sans lune absolument superbe. Par contre, le temps d'observation ne fut pas très long. Nous étions sur le parking de col de Vars (tu dois connaître) et le froid de l'hiver y était... très rude. Le ciel limpide, la pollution lumineuse presque absente et l'atmosphère d'une stabilité à laquelle je ne suis pas habitué -en fait, sans doute les meilleures conditions d'observation (avec un instrument à disposition) que j'ai pu connaître à ce jour. Mais le thermomètre,lui, indiquait... -20C° ! Toutes les pièces métalliques (lunette, oculaire, chercheur...) que je touchais me donnaient l'impression de me brûler instantanément les doigts par le froid ! Bref, on se souviendra tout les quatre longtemps de cette observation pétrifiante par -20°c (moi qui déteste le froid !). J'ai braqué la lunette sur des choses classiques et faciles à trouver rapidement (impossible de prendre son temps par cette température). Je n'avais jamais tant vu d'Orion, ni M31 aussi large avec M110 aussi visible ainsi que tant d'étoiles dans les différents amas principaux. Si tu es toujours dans la région, je retourne à Vars en février 2019.
  4. Oui, je vais trouver un peu de temps pour faire cela. Par ailleurs, comme tu le suggérais Den, j'aurais voulu observer le lendemain dans le même créneau. Malheureusement le ciel était couvert et il ne s'est dégagé que ce soir... mais je n'ai rien vu.
  5. Bonsoir à tous. J'avais également pensé, comme le suggère patrick60, à une entrée dans l'atmosphère juste "face à moi" mais il me semble ne pas pouvoir retenir cette possibilité car il y aurait eu pour le moins un léger déplacement des trois objets divergeant depuis un foyer, hors cela n'a pas semblé être le cas. Tout était très immobile. L'hypothèse de "flare" simultané de satellites géostationnaires reste donc sans doute la plus plausible. Cependant, je n'ai pas réussi à trouver un trio de géostationnaires dans la configuration et la zone au moment de l'observation. Rien avec stellarium et le module satellite et rien avec calsky et rien avec heavens-above (ou alors je m'y prends mal pour la recherche). J'ai informé l'Observatoire Royal de Belgique de cette observation afin de voir s'ils avaient une explication et/ou pour éventuellement combiner avec d'autres témoignages. Ils m'ont répondu hier ne pas avoir pu trouver l'origine de l'observation mais qu'ils allaient en transmettre les détails à d'autres spécialistes. Je vous tiendrai bien entendu informés de la suite, s'il peut y en avoir une. En tout cas, ils sont vraiment sympas les gens de l'Observatoire Royal !
  6. Merci Den pour ton intervention. Je pense également qu'il pourrait s'agir de flares de satellites. Même si je suppose que trois "allumages" si puissants, simultanés et visuellement rapprochés (à proximité d'une planète bien brillante de surcroît) ne doit pas être la conjonction la plus fréquente. Aurais-je eu un bon coup de veine ? Je ne vais pas oublier de si tôt cette vision due au hasard d'un coup d'oeil dans le ciel dans la bonne direction au bon moment ! A quelle source d'info, en l'occurrence plus complète que Stellarium, mais pas trop complexe à appréhender, pourrais-je me référer pour tenter de poursuivre la tentative d'identification de ses flares, s'il s'agit bien de cela ? Et personne d'autre n'a pu faire cette observation hier dans mon coin ?
  7. J'ai en effet pensé à cela car la diminution d'intensité faisait penser à un flash d'Iridium... tout en ayant une source fixe dans le ciel. Mais je n'ai jamais vu un géostationnaire (qui plus est, trois en même temps et proches les uns des autres ) si lumineux. Ce serait déjà en soi une super observation. Je viens de regarder par ailleurs dans "Stellarium", et je ne vois pas d'identification de géostationnaire formant le triangle aperçu dans cette région du ciel... Mais il existe peut-être des bases de données plus complètes ? C'est pour moi une belle occasion de réviser les différentes sources d'information disponibles ! ;-) Par contre, dans Stellarium toujours, je peux voir le passage -dans la région précise du phénomène observé- d'Iridium 66 vers 23h25, ce qui correspond très exactement au passage de satellite faiblement visible que j'ai pu observer traversant ce fameux triangle composé des trois points brillants. Je suis donc conforté dans mon observation par la position dans le ciel et l'heure précise de l'observation ainsi que dans la visibilité (pas de nuage ou voile nuageux puisque le satellite était visible). Hello Doc, The picture is not corresponding at all to what I've seen yesterday. It was perfectly visible with nacked eyes and the angles between the four spots (one was Jupiter) where much bigger. ;-)
  8. Bonsoir jpch. Négatif. Angle beaucoup plus grand entre les points lumineux et entre ces points et Jupiter. De plus, la brillance était presque équivalente à celle de Jupiter et attirait le regard à l'oeil nu. Je peux identifier un passage d'étoile filante, un bolide, un satellite ou l'ISS, un flash Iridium et même un avion ou les satellites d'une planète ;-), etc. Mais rien de tout cela ne correspond à ce que j'ai vu...
  9. Bonjour à tous, il y a un heure, j'ai pu observer très nettement un très beau phénomène lumineux que j'aimerais pouvoir identifier. Qui pourra me dire de quoi il s'agit ? Date : 05/07/2018 Heure : 23h26 Lieu d'observation : Brabant Wallon ouest, Belgique Position : juste au-dessus de Jupiter (légèrement à droite) soit approximativement dans la région située à 14h29m32.38s/-10°03'00.7'' Description : Jetant par hasard un œil en direction de Jupiter, mon regard est directement attiré par un astérisme qui me semble étrange. Trois étoiles très lumineuses (d'une magnitude à peine inférieure à celle de Jupiter , qui est ce soir de -2.28) forme un triangle scalène un peu plus haut et un peu plus à droite de Jupiter. Trouvant cela très beau et réfléchissant rapidement à quelle conjonction de quatre astres très lumineux il peut bien s'agir, mon regard s'attarde un peu en observation. Après une trentaine de seconde, l'étoile la plus haute du triangle faibli doucement (alors qu'un satellite faible mais bien visible traverse le triangle, rendant le spectacle plus attractif encore) et mon étonnement redouble quand elle disparait. Quelques instants plus tard, les deux autres étoiles diminuent également progressivement d'intensité pour disparaitre totalement. Quel beau spectacle. Cela étant, je me demande tout de même ce que je viens d'observer et m'en remets à vous. Je précise qu'il n'y avait aucun déplacement des trois points lumineux. Ils ont baissés d'intensité sans se déplacer dans le ciel. Condition d'observation : ciel limpide parfaitement dégagé, aucun nuage, ni voile nuageux qui aurait pu modifier l'intensité visible des étoiles. Instrument utilisé : œil nu, aucun instrument d'observation disponible à proximité. Expérience de l'observateur : amateur astro depuis de longues années Qui d'autre a pu observer cette "conjonction" ?
  10. cceeddrriicc

    Vars - Hautes Alpes - février

    Bon, ben, j'irai tout seul... ;-))
  11. cceeddrriicc

    Vars - Hautes Alpes - février

    Bonjour, On ne sait jamais : quelqu'un pour une sortie astro à Vars entre le 12 et le 15 février ?
  12. cceeddrriicc

    Televue 76

    Dans ce cas, en effet, si elle risque une contraction en chauffant, elle pourrait lâcher... Bon, je garde mon hélioscope.Il va falloir trouver une autre utilité à ce pas de vis. 😉
  13. cceeddrriicc

    Vaison la Romaine - Saint Rémy de Provence en août

    Petit compte rendu rapide malheureusement car pas grand chose à raconter. En effet, nous sommes restés en contact avec jpch durant les jours qui précédaient le RDV pour confirmer les bonnes conditions météo annoncées sans variation durant toute la semaine. Il s'avérait que je n'étais finalement disponible que le vendredi (et plus le samedi soir), donc pas de deuxième choix de date possible. Le jour-même, patatra, le ciel se voile et quelques gouttes de pluie sont même de la partie. On se recontacte avec jpch et on conclu que décidément -ce n'est pas de chance- les conditions ne seront pas bonnes ; c'est le seul jour de la semaine où le ciel sera voilé et même assez nuageux, donc je renonce pour cette fois, bien déçu... Je ne sais pas si JPCH s'est finalement, pour sa part, rendu sur le site car il hésitait encore en début de soirée. Cela dit, là où je me trouvais (proche de Le Barroux), le ciel était déjà considérablement meilleur qu'en Belgique ; avec bien moins de pollution lumineuse. J'ai ainsi sorti ma lunette chaque soir pour des observations bien plus qualitatives que mon ciel habituel ; même s'il aurait fallu un peu de moins de turbulence atmosphérique pour être vraiment au top. J'imagine à quel point le site de jpch devait être bon s'il ne se contentait pas de la qualité du ciel à proximité de son domicile (pas très loin de là où je logeais) et qui pour moi était déjà un ciel que j'aimerais avoir chaque soir près de chez moi ! ;-))
  14. cceeddrriicc

    Televue 76

    Excellente cette idée ! J'ai également un pas de vis sur la 85 et je ne me suis jamais demandé à quoi il pouvait servir. Et j'ai par ailleurs pris, pour ma part, un hélioscope à la place d'une feuille Baader car je trouvais cette feuille bien fragile à la manipulation et au rangement. Coincée, comme tu le proposes dans ces filtres, la solution aurait pu me convenir car elle est super propre. Ayant à présent acheté un hélioscope j'imagine que la feuille n'apporterait rien de plus mais pour ceux qui ne sont pas encore équipés, c'est pour moi une idée géniale. Bravo à toi !
  15. cceeddrriicc

    Vaison la Romaine - Saint Rémy de Provence en août

    Si je ne me trompe pas, c'est toujours bien pour vendredi. En plus le mistral est tombé.