Jump to content

Malik

Animateurs
  • Posts

    1,845
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

A propos

  • Matériel
    APM130F6 / AP Mach1 / ZWO ASI1600MMC

Recent Profile Visitors

6,788 profile views

Malik's Achievements

  1. 2h40 de youtube 😅😅😅 y’a une courbe de guidage la dedans ? 🏃💨💨💨
  2. pardonnez mon inconvenance, voici : http://www.felopaul.com/
  3. faut la virer, ou bien mettre une bague de tilt pour compenser, puis ne plus toucher a la bague de rotative, et plutôt tourner la lunette dans ses anneaux si besoin, mais logiquement cette bague est quand même assez quali, essaye, en mettant la lunette verticale tète vers le bas, de desserrer puis resserrer en plaquant bien cette bague, y a peut être moyen de retrouver une bonne orthogonalité
  4. ici ☺️ : https://www.bastienfoucher.com/tutoriels/palette-hubble-photoshop/
  5. une fois t’es trois master alignés avec staralignement il faut croper les bandes noires avec dynamiccop retirer les gradients éventuels puis ensuite tu as deux méthodes pour créer ton image couleur : - en linéaire avec le script SHO-AIP, disponible sur le site de laurent bourgeon - en non linéaire avec photoshop, le tuto de Bastien Foucher explique très bien la méthode le script AIP demande de tâtonner un certain temps, la méthode PS est plus facile à mettre en œuvre pour une première fois
  6. En général on suggère de rehausser le fond de ciel lorsqu il est tellement sombre que le signal de certains objets sont coupés. C'est un piège dans lequel on tombe lors des premiers traitements, à vouloir trop contraster, on coupe du signal intéressant. Pour les couleurs, de toute façon, il n y a que la vérité physique, et l'œil humain n'en fait qu'une interprétation. Le SHO c'est particulier, on attribue une couleur à longueur d'onde, qui peut être très éloignée de la réalité. Pour le Ha, par exemple, on lui attribue le vert alors que sa longueur d'onde se situe dans le rouge.
  7. c’est CCDInspector il tourne en fond durant la session, il charge et analyse automatiquement les brutes. c’est le premier truc auquel je jette un œil lorsque je viens contrôler si tout se passe bien
  8. voici une bonne representation de l'impacte du suivi sur la qualité des brutes, ici une nuit sur le meme objet, 300s, filtre L, à 1085 de focale, camera 2600mm, echantillonage : 0.71" on voit bien l'évolution : - en debut de nuit j'avais un suivi autour de 0.60RMS lorsque la cible était à 40° (dans la bouillasse d'une petite ville) : FWHM env 3" - plus la cible monte, plus le suivi devient stable, au plus haut au dessus de 80° le suivit descend jusque 0.30RMS : FWHM plancher 2.01" - puis la cible redescent (dans la bouillase d'une plus grosse ville) et tout remonte progressivement un peu plus vite car la ville est plus important à l'ouest, si on retire les biais, je dois avoir un delta de 0.30" de FWHM pour 0.10"RMS en guidage
  9. meuh oui 😘 dit plus haut JM --> au dessus de 800 de focale, peu importe le poids du tube il faut une monture performante, qui puisse suivre idéalement autour de 0.50" RMS à 1085 de focale, échantillonnage 0.71", je constate un différence sur la FWHM entre une pose guidée a 0.40" RMS et une autre à 0.30", je dirais meme aux SCT globalement, les images sont moins piquées qu'avec les autres formules, c'est balo lorsqu'il s'agit d'aller chercher la resolution dans des petits objets encore quelques pages, et ca finira en APO130 et nouvelle monture
  10. aaahh mais c'est cette notion que je n'avais pas j'avais dans l'esprit qu'à partir du moment ou l'on change de direction avec la molette de mise au point, la colim est perdue, si tu assures qu'en revenant dans le sens initial, le miroir se remet parfaitement à sa place et regagne la colim parfaitement comme on l'avait laissée avant, alors je comprends mieux 👍 mais je demande quand meme a voir pour le croire
  11. évidement je picote un peu pour mettre de l'ambiance comme toujours chacun place son curseur ou il l'entend sur les echelles d'emmerdement et d'exigence, je connais bien la demarche que tu decris et pour moi c'est trop de tracas, pas une question de maladresse, mais devoir intervenir physiquement a chaque mise au point c'est trop de contrainte. Car cette procedure comme elle est decrite, est incompatible avec une map auto, qui va forcement faire des aller retour lorsque le logiciel va construire sa courbe en V. Comme je le pressentais, je connais bien JMD et quand on a gouté a l'automatisation c'est dur de revenir en arriere... ou sinon faut accepter que la colim bouge Quoi qu'il en soit, ce probleme est resolvable en ajoutant un vrai PO en sortie du SC
  12. pas sur d'avoir compris, tu fais la colim apres chaque mise au point ? ou tu fais la map tjrs dans le meme sens une fois la colim faite ? dans les deux cas c'est un vrai vrai probleme
  13. salut l’ami ! je passe rapidement et après une lecture en diagonale, sans vouloir casser l’ambiance, je trouvais l’idée du RC ou Newton plus efficace je n’ai eu que des mauvaises expérience avec les SC , et je ne suis pas fan des formules fermée, la mise en température est une vraie plaie. Certes plus gerable sur un C8 que C11, mais il faut tout de même en avoir conscience. puis j’ai crus lire que la map motorisée serait couplée à la molette du primaire ? j émets quelques doutes également, même sur un HD, une translation du primaire sans perdre d alignement je demande à voir… je creuserait plutôt du côté RC, ou newton pour un f/d plus rapide jai bien noté que l’élément limitant était l’HEQ 5, en terme de poids supporté mais aussi,et je dirais même surtout, en terme de précision de suivi. si ton guidage tourne en moyenne à 1“Rms, tu peux deja te dire qu’il n’est pas nécessaire de dépasser les 800 de focales. dans ce cas un 200/800 (vérifier si ca passe) ou même un 150/750 serait l idéal. l’inconvénient sur ce type d instrument, est que c’est généralement d’une qualité entrée/milieu de gamme. mais c’est du coup pas très cher, et ça laisse du budget pour l’optimiser avec un bon PO, un bon correcteur etc.. un 150/750 bien maîtrisé ça fonctionne vraiment très bien si tu veux plus de focale par contre, il faudrait une monture capable d’assumer un échantillonnage plus serré
  14. intéressant ce montage avec impression 3d, quelques doutes tout de même sur la parties soutenant l’objectif et celle ou fixer le porte oculaire.. l’objectif pèse 3kg tout de même, et le PO ne doit pas fléchir c’est assez long oui mais si c’est léger, ça ne pose aucun problème sur une eq6 jai fait mes premières observations sur EQ6, le plus embêtant était clairement le poids, 20kg comme elle était montée d origine par contre il faut pouvoir remonter le trépied bien haut pour ne pas être à plat ventre lorsqu’on observe à mi journée… une idée de la longueur, ici montée sur une eq6 a vue d’œil c’est le même gabarit que la lunette en annonce par Algenib je réfléchis toutes les trois semaines à faire remonter cet objectif, car il mérite vraiment de trouver un tube qui lui fasse honneur… mais ce serait clairement déraisonnable, j’ai déjà deux autre apo (152 et 155) sur lesquelles j ai un ERF que je peux passer de l’une à l’autre (cellule imprimée 3d) une vrai APO est plus polyvalentes, car performantes sur une grande partie du spectre (strehl >0.90 du bleu au rouge) c est un début de réponse à ta question concernant les achro classiques (meme ED), elle sont en général calées sur le vert, et probablement pas aussi performantes qu’une apo aux extrémités ici la 152F8 avec la cellule de l erf a lavant
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.